Déces de Dan Gurney

Classé dans : Compétition, Non classé, Pilotes | 0
Daniel Sexton Gurney (13/04/1931 – 14/01/2018)

 

 

L’ancien pilote automobile, Daniel Sexton Gurney est décédé ce 14 janvier 2018 à l’âge de 86 ans.

 

Dan Gurney est né le 13 avril 1931 à Port Jefferson (NY) et est décédé à Newport Beach (CA).

 

Dan Gurney a été un des pilotes les plus complets des années soixante.  Il s’est distingué, tant sur les circuits routiers, que les ovales, et il a participé avec brio aux courses de monoplaces et de sport-prototypes.

 

Dan Gurney sur le podium avec Joakim Bonnier (Stuttgart, Solitude)

 

Il a effectué ses débuts en compétition dès 1955 et « émigre » chez Porsche en 1961, lorsque le constructeur de Zuffenhausen se lance dans la F1, et termine 3ième du championnat du monde.  En 1962, Dan remporte sa première victoire en F1, lors du GP de France.  Cette victoire constitue également la première victoire de Porsche dans le Championnat du Monde de F1.  A la fin de la saison, Porsche quitte la F1 et Gurney trouve refuge chez Brabham.

 

Pour la petite histoire, Dan Gurney a trouvé sa compagne (Evi) chez Porsche.  Elle était la secrétaire du chef du département compétition, Huschke von Hanstein.

 

La période Porsche

 

En 1965, à l’instar de Jack Brabham et de Bruce McLaren, il fonde sa propre écurie, l’All American Racers.  Et comme Brabham et McLaren, il fait construire sa propre voiture, l’Eagle, qui se distinguait par une esthétique et une finition de très haute qualité.  Le moteur Climax, quant à lui, n’était pas vraiment à la hauteur.  En 1967, l’Eagle reçoit un nouveau moteur V 12, conçu par l’ingénieur Westlake.  C’est à Francorchamps, que Gurney remporte sa première victoire en championnat avec sa voiture doté du nouveau moteur.  C’est également cette année qu’il inscrit les 24 Heures du Mans à son palmarès, avec Anthony Joseph Foyt, sur Ford.

 

L’écurie AAR est présente sur les deux côtés de l’Atlantique, ce qui a comme effet de disperser les moyens financiers, et dès 1968, elle rencontre des sérieux problèmes financiers, ce qui oblige Gurney de se désengager de la F1 et de recentrer ses activités sur le continent américain.

 

Alors que son écurie continuera à fonctionner jusqu’à la fin des années 90, Dan Gurney quitte le sport automobile comme pilote  dans le courant de la décennie 70.

(iconographie : Porsche)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× 2 = 8