2004

 

Lotus Elise 111 (2004)

 

Lotus Elise S (2004)

 

Lotus Elise S (2004)

 

Lotus Elise S (2004)

 

2006

Lotus Exige (2006)

 

Lotus Exige (2006)

 

Lotus Exige S (2006) Moteur à essence suralimenté, placé en position centrale à l’arrière, 4 cylindres en ligne, 4 soupapes par cylindre; cylindrée 1.796 cc; suralimentation  par un compresseur de type Roots; puissance : 162.5 kW/221 ps. Roues arrière motrices, boîte de vitesse manuelle C64 en aluminium à 6 rapports.

 

Lotus Exige S (2006) Dimensions : empattement : 2.300 mm; longueur : 3.797 mm; largeur : 1.850 mm (rétroviseurs inclus); hauteur : 1.163 mm; garde au sol : 130 mm; poids à vide : 935 kg (hors options)

 

Lotus Exige Cup Track (2006). Pour l’année modèle 2006, Lotus Sport avait développé deux versions plus performantes encore de l’Exige : les Exige Cup et Cup 240.  Exige Cup : moteur : 4 cylindres en ligne placé en position centrale à l’arrière, culasse à double arbre  cames en tête, 4 soupapes par cylindre; cylindrée : 1.796 cc, puissance : 141 kW/192 ch.  Roues arrière motrices, boîte de vitesse manuelle à 6 rapports.  Dimensions : empattement : 2.300 mm; longueur :  3.797 mm; largeur : 1.850 mm (rétroviseurs inclus); hauteur : 1.159 mm; garde au sol : 130 mm; (Spécifications européennes)

 

Lotus Exige Cup (2006) Caractéristiques de l’Exige Cup 240 : moteur 4 cylindres en ligne placé en position centrale à l’arrière; culasse double arbre à cames en tête, 4 soupapes par cylindre; suralimentation par un compresseur de type Roots;  cylindrée : 1.796 cc; puissance : 181 kW/247 ps. Roues arrière motrices, boîte de vitesse manuelle à 6 rapports.  Quant aux dimensions, elles sont identiques à la version Exige Cup. (Spécifications européennes)

 

Lotus Exige GT3 (2006) Dérivée de la nouvelle Lotus Exige S, et développée par Lotus Sport, l’Exige GT3 devait être l’arme avec laquelle l’écurie Lotus Sport Cadena s’alignait dans le British GT Championship 2006.

 

Lotus Exige GT3 (2006). Cette voiture de compétition pesait (à vide) ca. 750 kilos. Le moteur 4 cylindres était suralimenté par un compresseur de type Roots, et développait 289 ps.

 

Nouveau pour 2006, la Lotus Europa S. Lancée au salon de l’automobile à Genève, la production avait débuté en juillet de la même année et les livraisons avaient débuté en septembre.

 

Lotus Europa S (2006)

 

Lotus Europa S (2006) Moteur à essence, 4 cylindres en ligne placé en position centrale à l’arrière, culasse à double arbre à cames en tête, 4 soupapes par cylindre, turbocompresseur, cylindrée : 1.998 cc, puissance : 149 kW/203 ch. Roues arrière motrices; boîte de vitesse manuelle à 6 rapports.

 

Lotus Europa S (2006) Dimensions : empattement : 2.330 mm; longueur : ca. 3.900 mm; largeur : 1.850 mm (avec rétroviseurs); hauteur : 1.120 mm. Poids à vide : 995 kilos.

 

APX by Lotus Engineering. Au salon de l’automobile de Genève en 2006, Lotus a dévoilé l’APX. Ce véhicule devait prouver (si besoin en était) que Lotus était capable de concevoir des véhicules innovants à hautes performances. L’APX était basé sur la plateforme VVA (Versatile Vehicle Architecture) en aluminium, qui avait déjà été présentée à Genève en 2005.

 

APX by Lotus Engineering (2006) Le moteur V6 à 75° à essence était doté de culasses à double arbre à cames en tête et 4 soupapes par cylindre. Le moteur suralimenté par un compresseur de type Rootes avec échangeur air-eau avait une cylindrée de 2.996 cc et développait 304 ps.  Lotus insistait sur le fait qu’il ne s’agissait pas d’un concept, mais bien d’un prototype réalisable et proche de la production en série.  Ce V6 faisait partie d’une famille de moteurs tant atmosphériques que turbo compressés.  Tous étaient en cours de développement, mais la production en série n’était pas encore prévue.  Dans ce cas précis, le V6 était placé longitudinalement à l’avant.

 

APX by Lotus engineering (2006) Versatile Vehicle Architecture.

 

APX by Lotus Engineering (2006)

 

APX by Lotus Engineering (2006) Il ne s’agissait pas d’un concept, mais bien d’un prototype proche de la série. L’APX était un crossover à 4 roues motrices. Il pouvait emporter 5 + 2 passagers.

 

APX by Lotus Engineering (2006)

 

2008

Lotus Elise S (2008) La Elise S constituait l’entrée de gamme de la série Elise. Elle était équipée d’un moteur 4 cylindres en ligne de 1.8 L, d’origine Toyota, qui développait 100 kW/136 ps.

 

Lotus Elise S (2008)  Le moteur de l’Elise était placé transversalement en position centrale.

 

Lotus Elise R (2008) Moteur 4 cylindres en ligne, 1.796 cc, culasse à double arbre à cames en tête, 4 soupapes par cylindre; injection électronique multipoint; puissance 192 ps. Transmission aux roues arrière, boîte de vitesse manuelle à 6 rapports. Dimensions : empattement : 2.300 mm; longueur : 3.785 mm; largeur : 1.850 mm (rétroviseurs inclus); hauteur : 1.117 mm (en charge)

 

Lotus Elise SC (2008) Pour l’année modèle 2008, Lotus avait introduit l’Elise SC (lisez : Supercharged) Cette version à compresseur de l’Elise disposait de la coquette puissance de 220 ps.

 

Lotus Elise SC (2008) Pour ceux ou celles qui auraient pu estimer la puissance de 220 ps un rien anémique, Lotus proposait un Performance Pack qui faisait culminer la puissance à 240 ps.

 

Série spéciale à tirage limité : Lotus Clark Type 25 Elise SC (2008) A l’occasion du quarantième anniversaire de la disparition de Jim Clark à Hockenheim en 1968, Lotus a désiré rendre hommage à un de leurs plus talentueux pilotes en commercialisant la Clark Type 25 Elise SC.  Type 25 car c’est sur la Lotus Type 25 que Jim Clark avait obtenu son premier titre de champion du monde en 1963, et également parce qu’il avait remporté 25 victoires en F1. La présentation officielle a eu lieu le 8 juin 2008 lors du Scottish Classic SpeedFair à Knockhill.  La série spéciale avait été limitée à 25 exemplaires.

 

Lotus Exige S Performance Pack (2008) Le Performance Pack pour l’Exige S comprend – entre autres – un traitement fortifiant pour le moteur, qui développe dans ce cas 240 ps.

 

Lotus Exige S Performance Pack (2008)

 

Lotus Europa SE (2008)

 

Lotus Europa SE (2008) Le niveau de finition/équipement SE constituait le haut de gamme de la série Europa.

 

Lotus Europa SE (2008)

 

Lotus 2-Eleven. Cette monoplace sportive avait été dévoilée au public lors du salon de l’automobile de Genève en 2007. Disponible au Royaume Uni en version routière sous le statut de SVA (Single Vehicle Approval) ou en version circuit (Track Only). Elle était équipée d’un moteur turbo compressé de 255 ps.

 

Lotus 2-Eleven (2008)

 

Lors du salon de l’automobile de Genève, en 2008, une version plus « basique » de la 2-Eleven était présentée. Elle recevait le même moteur mais à aspiration naturelle, ce qui limitait la puissance à 190 ps.  Le moteur turbo compressé de 255 ps restait disponible en option.

 

Lotus 2-Eleven (2008)

 

Lotus Evora (2008) Connu jusqu’à sa présentation officielle le 22 juillet 2008 lors du British Motor Show sous le nom de Project Eagle, l’Evora était la première voiture totalement nouvelle de Lotus depuis l’arrivée de l’Elise en 1995.

 

Lotus Evora (2008). Ce coupé 2+2 était propulsé par un moteur à essence V 6 de 3.5 L de cylindrée d’origine Toyota, mais revu et corrigé par Lotus.

 

Lotus Evora (2008) Lors de la présentation à Londres en juillet 2008, le projet Eagle avait encore un peu de chemin parcourir avant d’être prêt à prendre la route. Les premiers exemplaires livrés à la clientèle n’étaient prévus que pour le printemps 2009.

 

Lotus Project Eagle/ Evora (British Motor Show, Londres, juillet 2008)

 

Lotus Eco Elise (2008) Une étude de Lotus Elise écologique. Pas de chiffres d’émissions spectaculaires, mais une étude visant à rendre l’automobile sportive plus durable en travaillant sur des matériaux plus durables, le gain de poids, des processus de production plus propres, la récupération d’énergie lors du processus de production, …

 

Lotus Eco Elise (2008)

 

Lotus Exige 270 E Tri-Fuel (2008)

 

Lotus Exige 270 E Tri-Fuel (2008) Moteur 4 cylindres en ligne, 1.8 L de cylindrée, suralimentation par compresseur Eaton M62 de type Roots; puissance : 273 ps

 

Lotus Exige 270 E Tri-Fuel (2008) Dans la lutte contre la pollution atmosphérique, Lotus Engineering présentait en 2008, cette Exige 270 E Tri-Fuel expérimentale qui pouvait fonctionner tant à l’essence qu’au bioéthanol et au méthanol.

 

Lotus Exige 270 E Tri-Fuel (2008) Ce véhicule expérimental constituait pour Lotus Engineering une étape dans la progression vers les carburants synthétiques.

 

Lotus Exige 270 E Tri-Fuel (2008)