Marque Carlsson (Merzig-Saarland) 1985-Actuellement
Pays Allemagne
Autres noms Carlsson Autotechnik GmbH
Rolf & Andreas Hartge
tuning
Voir aussi

 

2001

Citroën s’était associé à Carlsson pour proposer (sur le marché allemand) une version plus exclusive de sa C5.

 

Citroën C5 by Carlsson (Francfort 2001; année modèle 2002) (V6 3.0 L; 173 kW/235 ch DIN; 320 Nm à 3.750 tr/mn; boïte automatique auto-adaptative; Vitesse Maximale : 245 km/h)

2014

Carlsson Classe A W176 (2014) Voici l’interpretation de Carlsson de la Mercedes-Benz Classe A. Outre une « cure de musculation » pour les moteurs, Carlsson proposait un large programme d’individualisation pour la Classe A.

 

Carlsson Classe CA (2014)  Remarquez l’absence de toute référence à Mercedes-Benz.  Grâce au module Carlsson C-Tronic CB Plug & Drive, la puissance de la CA180 passait de 122  à 156 ps, celle de la CA200 de 156 à 187 ps;  celle de la CA250 passait de 211 à 253 ps, et finalement, la puissance de la CA220 CDI passait de 170 à 204 ps.

 

Lors du salon de l’automobile de Genève en 2014, Carlsson a présenté son programme d’individualisation pour la Mercedes-Benz Classe CLA.

 

Carlsson CLA (Genève 2014) Détail.

 

Carlsson CLA (Genève 2014)  Grâce au nouveau module Carlsson C-Tronic CB Plug & Drive, la puissance de la CLA 180 passait de 122 à 156 ps, celle de la CLA 200 de 156 à 187 ps.  La CLA 250 voyait la puissance évoluer de 211 à 253 ps.  La puissance de la CLA 220 CDI grimpait de 170 à 204 ps.  Bien sûr, cette augmentation de  puissance était accompagnée d’une progression des valeurs de couple.

 

Carlsson CLA (Genève 2014) Quant à la garantie, Carlsson garantissait ses produits pendant 3 ans et la garantie d’usine n’était en rien affectée si le montage s’effectuait dans un atelier accrédité par Mercedes-Benz.

 

Carlsson CS Versailles Edition. (2014) En tant qu’entreprise spécialisée dans le tuning de la gamme Mercedes-Benz, Carlsson proposait un large éventail de possibilités d’individualisation pour la Classe S. Pour satisfaire une clientèle excessivement aisée, désireuse d’étaler sa richesse et – surtout – son absence totale de goût, Carlsson avait présenté lors du salon de l’automobile de Genève en 2014, la CS Versailles Edition.  Cette voiture, basée sur la Classe S de Mercedes-Benz était équipée du V12 bi-turbo de 700 ps.

 

Carlsson CS Versailles Edition. (Genève 2014) Il était prévu de produire une série de 25 de ces voitures. Nous ignorons le nombre de véhicules réellement produits.

 

La Carlsson CS Versailles Edition se distinguait par sa carrosserie partiellement recouverte de feuilles d’or, et par l’utilisation d’or dans la décoration de l’habitacle.  On peut aisément comprendre pourquoi Mercedes-Benz refuse l’utilisation de son étoile lorsque ses produits passent entre les mains de certains « tuners ».

 

Carlsson CS Versailles Edition. (Genève 2014)

 

Carlsson GLK. (2014) Le préparateur allemand offre un très large éventail d’accessoires aérodynamiques et d’éléments de personnalisation de l’intérieur de la GLK. En outre, de nombreux types de jantes ainsi qu’une peinture personnalisée font partie des possibilités offertes aux clients.

 

Carlsson GLK (2014) Les qualités routières de la GLK sont également améliorées par une suspension sport qui abaisse l’assiette de la voiture de 30 mm. (GLK300 et GLK350). La puissance de la GLK 220 CDI était porté à 204 ch (au lieu de 170)

 

Carlsson CML Royale Revox (2014) Carlsson proposait un large éventail d’accesoires pour individualiser les Véhicules de la gamme Mercedes-Benz. Une fois « revisités » par Carlsson, ces véhicules n’étaient plus autoriser à arborer la célèbre étoile, bien que Carlsson fût un des « tuners » les plus sérieux et fiables.  Le Carlsson CML Royale Revox, exposé au salon de l’automobile de Genève en 2014, était pourvu d’éléments aérodynamiques et d’un intérieur revalorisé.

 

Carlsson CML Royale Revox (2014)  Quant aux préparations moteur pour la gamme ML,Carlsson proposait le ML63 AMG, poussé à 625 ps et le ML500 culminant à 500 ps.  On remarquera la peinture bi-ton, qui nécessitait un mois de travail à elle seule.

 

Carlsson CML Royale Revox (2014) Les sièges étaient recouverts de cuir Nappa. Bien sûr, l’intérieur était décoré d’Alcantara, de bois et d’inserts en acier inoxydable. Un CML Royale exigeait 3 mois de travail, dont 4 semaines pour la réalisation de l’intérieur personnalisé  et 4 semaines pour la peinture.

 

Le Carlsson CML Royale Revox se distinguait par son système audio puissant et perfectionné de la firme suisse Revox. La base du système avait été logé sous le plancher du compartiment bagages.

 

Carlsson CML Royale Revox (2014) Les qualités routières de la CML Royale étaient améliorées par l’adjonction du système de suspension intelligent C-Tronic ® SUSPENSION. Celui-ci mesurait en permanence les parametres et réagissait en quelques millisecondes. Il permettait d’abaisser l’assiette de la voiture jusqu’à 30 mm.

 

Carlsson SLK 340 Judd. Véhicule élaboré par Carlsson pour participer au championnat européen de courses de côte 2014.  Moteur V8 de 3.4 L de cylindrée.  ¨Puissance : 610 ps.  Poids : 780 kilos. Le véhicule était destiné au Team Meisel Motorsport dirigé par Reto Meisel (pilote) et Daniele Piazza.