La Škoda 935 Dynamic fête ses 85 ans à Mladá Boleslav

Dès les années 1930, ŠKODA s’est concentré sur une aérodynamique optimale et une construction légère lors de la conception de la 935 DYNAMIC qui célèbre cette année ses 85 ans. Après avoir été minutieusement restaurée, la ŠKODA 935 DYNAMIC est désormais l’un des véhicules les plus étonnants de la collection du musée ŠKODA à Mladá Boleslav.

Le prototype épuré a fait sensation lors de sa première mondiale au Salon de l’automobile de Prague en 1935. Son esthétique et son aérodynamisme optimisé ont attiré l’attention du public, tout comme ses caractéristiques techniques atypiques.

Ayant subi une restauration approfondie, la berline coupé est désormais l’un des fleurons de la collection du musée ŠKODA au siège de la société à Mladá Boleslav.

Il y a 85 ans, ŠKODA présentait la 935 DYNAMIC profilée au 25ème Salon de l’Automobile de Prague. Les designers de Mladá Boleslav ont combiné des solutions techniquement avancées et non conventionnelles sur ce modèle unique. Lors de la conception de sa carrosserie, ils ont appliqué les dernières découvertes de l’aérodynamisme. Cette tendance a progressivement influencé la conception des voitures à l’époque.

Skoda 935 Prototype aérodynamique à moteur arrière (1935)

Grâce à son aérodynamique bien étudié, son coefficient de traînée (Cx) affiche 0,37, ce qui est un chiffre exceptionnellement bas pour 1935. L’expertise acquise par les ingénieurs dans ce domaine avec la 935 DYNAMIC a été intégrée dans la conception des modèles de série qui ont suivi par après, comme la ŠKODA POPULAR MONTE CARLO de 1936 et la « version autoroute » de la ŠKODA RAPID 1500 OHV présentée en 1939.

Le coupé Skoda Rapid lors de sa victoire de classe au Rallye de Monte Carlo (1937)

Cependant, il y a une autre raison pour laquelle la ŠKODA 935 DYNAMIC reste intéressante pour les fans de technologie : elle est propulsée par un moteur boxer, refroidi par eau. Ce moteur à quatre cylindres de deux litres est monté devant l’essieu arrière en position centrale arrière.
Ce qui a permis d’abaisser le centre de gravité du véhicule, améliorant ainsi sa conduite.

Cette disposition la fait ressembler à la TATRAPLAN d’un autre constructeur tchèque : TATRA

Avec ses deux carburateurs Zenith 26 VEI, le moteur à plat de la 935 DYNAMIC délivre 55 ch, ce qui lui permet d’atteindre 130 km/h.

Autre nouveauté, la boîte de vitesses électromagnétique à quatre rapports du constructeur français Cotal. Appelée « le moutardier », son petit présélecteur permettait des changements de vitesses semi-automatiques.

 

 

Skoda 935 prototype à moteur arrière (1935)

 

Skoda 935 Prototype aérodynamique à moteur arrière (1935)

La construction et le design de la ŠKODA 935 DYNAMIC et les connaissances acquises grâce à son développement ont incité ŠKODA à participer au Rallye de Monte Carlo 1937 avec une version modifiée et plus compacte (l’empattement de la 935 DYNAMIC faisait quand même 3,20 m).

N’oublions pas qu’en 1936, Zdenek Pohl et Jaroslav Hausman avaient remporté le Monte Carlo dans leur classe avec leur roadster ŠKODA POPULAR et en partant d’Athènes ! Le designer en chef de l’époque, Karel Hrdlička, notait dans son journal le 25 mars 1936 : « Nous allons alléger la 935 et la convertir en voiture de rallye pour Pohl avec peut-être un compresseur… »
La maquette d’une biplace sportive a été réalisée en avril 1936, et peu de temps après, la version rallye a été construite.

SKODA Rapid Monte Carlo (1937)

Cependant, il n’a jamais atteint la ligne de départ; le développement de la voiture de sport a été interrompu en 1939 suite à la déclaration de la guerre.
Le véhicule a été placé dans le parc de voitures d’occasion de ŠKODA, et toutes traces le concernant ont été perdues.
Cependant, l’histoire de la seule ŠKODA 935 DYNAMIC jamais réalisée est bien connue : ŠKODA a vendu ce véhicule comme voiture d’occasion à un acheteur privé en 1939, et la lui a racheté dans les années 1960.

C’est à cette époque que ŠKODA a commencé à constituer sa collection de véhicules historiques. Il y a trois ans, l’atelier du musée a achevé la restauration de ce véhicule unique, qui figure depuis parmi les perles du musée ŠKODA à Mladá Boleslav.

Automania Team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 10 = 14