SEAT fête son 70ème anniversaire : de la SEAT 1400 à la toute nouvelle León

Classé dans : Historiques - Seat (Espagne) | 0

Lors de sa commercialisation en 1953, la SEAT 1400 a tracé la route vers une plus grande mobilité avec l’allure stylisée d’un véhicule américain ainsi que le luxe et l’élégance recherchés à l’époque.

De nos jours, la toute nouvelle SEAT León reprend l’esprit du premier véhicule de la marque et l’exprime dans l’une des voitures les plus avancées jamais sorties des lignes de production de l’usine de Martorell.

Mais comment le design et l’ingénierie ont-ils évolué en 70 ans ?

Design extérieur

Au fil des décennies, les exigences des clients ont changé de manière significative. S’ils voulaient auparavant une finition chromée et des phares ronds, c’est à présent une approche plus intégrée fusionnant aérodynamisme et pureté esthétique qui est demandée.

Vue avant

Fini l’abondance d’éléments chromés et de formes arrondies.

Le design actuel sculpte la partie avant afin de mêler les besoins esthétiques et aérodynamiques en vue d’une allure nette, claire et branchée.

Vue arrière

De petits feux arrière presque invisibles, des coffres allongés et de petites fenêtres arrière ont frayé le chemin à un éclairage dynamique sophistiqué, qui accentue le design de la toute nouvelle SEAT León.

Vue latérale

Les approches ne sont plus les mêmes. Dans les années 1950, la SEAT 1400 affichait un design haut et droit, de petites roues et des flancs courbés, ce qui était très tendance à l’époque.

La toute nouvelle SEAT León arbore une allure plus dynamique : l’inclinaison des montants A, la position des épaules et les lignes franches suggèrent d’excellentes performances et procurent un sentiment d’assurance.

Design intérieur et espace

Sièges

La SEAT 1400 met en avant l’aspect pratique de l’époque : la banquette permettait de dégager de l’espace pour l’avant et l’arrière.

Toutefois, les temps ont changé et les sièges avant de la SEAT León enveloppent le conducteur et le passager avant, offrant un soutien et un confort optimaux, même sur les longs trajets. À l’arrière, les sièges individuels assurent l’équilibre parfait entre confort et polyvalence.

Coffre

Dans les années 1950, les coffres étaient de grande dimension, mais c’était nécessaire.
Dans la SEAT 1400, le coffre accueillait la roue de secours et donnait accès à la trappe de remplissage, ce qui le rendait un peu moins pratique.

De nos jours, l’espace pour les bagages est maximisé grâce à des planchers plus profonds et à la modularité des sièges arrière, qui peuvent être rabattus de différentes manières, afin d’agrandir l’espace de chargement.

Style extérieur

Phares

Les grands phares ronds en deux parties ont fait place à la technologie LED avancée offrant plus de liberté créative aux designers pour inclure l’éclairage dans le design du véhicule.

Feux arrière

Les petits feux fonctionnels ont été remplacés par des systèmes d’éclairage dynamiques et communicants, qui mettent en avant la personnalité du véhicule en ajoutant une nouvelle dimension au design de l’arrière.

Jantes

Les larges pneus, les petites jantes en acier et les enjoliveurs chromés des années 1950 ont été remplacés par des jantes plus grandes au design plus complexe constituées d’aluminium léger aux profils plus bas.

Logo

Dans l’histoire de SEAT, la clé, c’est la simplicité : le logo de la 1400 suit cette tendance.

En 2020, la nouvelle SEAT León arbore un logo plus osé et plus robuste, celui d’une marque établie et bien connue.

Antenne

La SEAT 1400 est née à une période où le divertissement à bord d’un véhicule était plus une nouveauté qu’une attente.

Aujourd’hui, la numérisation permet de disposer de toute une série de stations radio émettant depuis tous les continents.
La SEAT León les capte toutes.

Style intérieur

Tableau de bord

À l’instar d’autres domaines, les cadrans analogiques étaient légion sur la SEAT 1400, où peu d’informations étaient affichées.

Les nombreux systèmes embarqués disponibles pour la SEAT León permettent aujourd’hui de présenter davantage d’informations plus clairement et de manière personnalisable grâce à la technologie d’écran numérique et configurable.

Volant

Il est le premier lien entre le conducteur et le véhicule.
Dans les années 1950, il s’agissait d’un volant à deux branches simple et fin, conçu uniquement pour diriger les roues.
Le cerclo-avertisseur actionnait le klaxon.

À l’ère moderne, l’aspect tactile ainsi que l’ergonomie se sont développés.
Les commandes multifonctions se sont aussi multipliées afin de permettre au conducteur de commander toute une série de fonctions.

Infodivertissement

À l’époque de la 1400, une radio réglable sur un petit nombre de stations était une belle avancée. Aujourd’hui, la toute nouvelle SEAT León est l’un des véhicules les plus connectés jamais construits par la marque.

Connectés à leur vie numérique, les occupants peuvent emmener leurs appareils intelligents dans l’habitacle, les brancher et accéder à tous leurs contacts, applications et fichiers média par l’intermédiaire du système d’infodivertissement haute définition.

Levier de vitesses

Grâce au levier monté sur la colonne de direction de la SEAT 1400, le conducteur pouvait ainsi passer plus facilement les 4 vitesses de la transmission.

En revanche, la technologie shift-by-wire permet à la SEAT León d’être plus précise quelles que soient les conditions de conduite et de gagner de l’espace pour les passagers et les objets transportés.

Finition

Les options n’étaient pas nombreuses sur la SEAT 1400…

Aujourd’hui, la liste est infinie…
Les clients peuvent choisir les finitions et les options qui reflètent leur personnalité et leur style de vie.

Motorisation

Moteurs

La SEAT 1400 était dotée d’un moteur essence 4 cylindres en ligne d’une cylindrée de 1395 cm³, générant 44 ch à 4400 rpm.
Sa vitesse de pointe était de 125 km/h et sa consommation moyenne s’élevait à 10,5 litres/100 km.

Aujourd’hui, la nouvelle León est équipée de la technologie d’hybridation légère pour maximiser l’efficacité du carburant.

Le 1.5 TSI mHEV 4 cylindres ajoute la technologie d’hybridation légère de 48 V au moteur à combustion.
Le véhicule peut dès lors atteindre 221 km/h tout en ne consommant que 5,6-6,4 litres/100 km (WLTP).

Automania Team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 1 =