Le premier porte-drapeaux de SEAT : la 1500 !

Classé dans : Historiques - Seat (Espagne) | 0

Au salon de Barcelone, en juin 1963, SEAT lance sa 1500. Avec sa carrosserie aux traits angulaires, ses chromes, ses pneus diagonaux à flancs blancs, elle était la locomotive de la marque espagnole. 

SEAT 1500 Berline (1963-1968)

Dans la gamme SEAT, elle remplace la SEAT 1400 « C » dont elle différait par sa mécanique et des détails de présentation.

La SEAT 1500 : en remplacement de la 1400

Fiat s’est chargé de développer une variante à quatre cylindres de sa nouvelle 1800/2100 pour remplacer la SEAT 1400.

SEAT 1400C Berline (ca 1962)
SEAT 1400 C Berline (Catalogue 1963)

Pour éviter de rendre la voiture inutilement chère par rapport à sa devancière et afin de répondre à la demande du marché espagnol de l’époque, le constructeur italien utilisera autant d’éléments que possible déjà en production à l’usine de Barcelone ou d’autres caractéristique moins coûteuses.

La 1500 disposait cependant de tout le luxe et des équipements dont un acheteur pouvait rêver en 1963. Les médias disaient alors de cette berline qu’elle était une « voiture avec chauffeur », parfaite pour les personnalités politiques, les directeurs d’entreprises et les nantis…
En outre, la SEAT 1500 était idéale pour les grandes familles à une époque où avoir à sa disposition six sièges (la banquette avant pouvait accueillir trois personnes) n’empêchait pas d’emmener davantage de passagers.
Sans surprise, cette berline spacieuse, confortable et dotée d’un coffre immense était l’un des modèles favoris des chauffeurs de taxi et de tous types d’organismes officiels.

SEAT 1500 (1963-1968)

Fiable, son moteur à soupapes en tête de 1481 cm³ (d’où sa dénomination 1500) développait 72 ch à 5200 rpm, une puissance suffisante pour emmener cette berline de 1200 kilos à 140 km/h. Son couple maximum était de 12,5 Nm à 3300 rpm et sa puissance spécifique de 50 ch/litre.

À titre de comparaison, l’actuel moteur 1.5 TSI turbocompressé des véhicules SEAT modernes développe 150 ch (100 ch/litre) à partir de 5000 rpm, et son couple maximal est, dès 1500 tr/min, deux fois plus élevé que celui de la 1500.

La SEAT 1500 est dotée d’une boîte à quatre rapports, tous déjà synchronisés, avec un levier positionné juste à côté de la colonne de direction. La SEAT 1500 pouvait évoluer à une vitesse stabilisée de 120 km/h en n’utilisant qu’un de ses deux carburateurs à étrangleur, ce qui permettait donc de conserver une consommation modérée (9,5 l/100 km). Avec son réservoir de 60 litres, la SEAT 1500 disposait ainsi d’une autonomie suffisante.

SEAT 1500 Berline (1963-1968)

La SEAT 1500 regorgeait de détails de confort très remarqués à l’époque, comme un déflecteur aérodynamique, des pare-soleil ajustables latéralement, un miroir de courtoisie sur le pare-soleil passager, une boîte à gants verrouillable, des lampes de lecture pour les passagers arrière ou encore un accoudoir central à l’arrière.

Elle était aussi dotée d’équipements qui étonneraient aujourd’hui : un indicateur de pression d’huile, un bouton de lave-glace que le conducteur enfonçait avec le pied ou un odomètre ressemblant à un thermomètre à mercure.

SEAT 1500 Berline (Catalogue 1965)

La 1500 disposait ainsi de quatre freins à disque et d’un servofrein. La presse spécialisée considérait son éclairage comme excellent.

Dans les années soixante, avec son habitacle spacieux et élégant et des détails tels que les pneus à bandes blanches des premières versions, ou ses ailerons proéminents qui imitaient les véhicules américains, en ont rapidement fait un objet de désir pour l’Espagnol moyen, qui dans la plupart des cas, aurait opté pour une SEAT 600…

Des moteurs diesel et huit versions différentes

En 1964, la version 1500 Familiar est lancée. C’était un break spacieux, destiné aux familles nombreuses qui pouvaient se permettre son prix élevé.
Il intégrait un hayon à double battant avec la vitre montante et ridelle, très confortable pour charger la voiture dans un usage familial car il permettait de supporter petits poids ou accéder au coffre.

SEAT 1500 Familiar (1967-1968)

Malgré ces connotations très touristiques, compte tenu du nombre limité de voitures en Espagne, ce break étaient largement utilisées pour des applications commerciales (ambulances et fourgons peu transformés), ainsi que dans différentes versions (ambulances et fourgons sans portes arrière, pick-up, corbillard, ou transformations sur châssis).

En 1967, la dynamo de 400 watts était remplacée par un alternateur . Le nombre d’écrous des jantes passait de 4 à 5.

En 1968, avec la Bifaro, la Seat 1500 hérite des outils de fabrication de la gamme Fiat 1800/2100/2300 qui la rendent plus luxueuse notamment par des insertion en bois et une instrumentation plus complète. Parallèlement, son taux de compression du moteur est porté à 9:1 et le collecteur d’échappement en fonte est remplacé par un exemplaire en acier. Elle disposait d’une ligne d’échappement pratiquement droite que l’on dirait aujourd’hui « inspirée de la compétition »

SEAT 1500 Familiar (1969)

En 1969, il s’en suivit un profond remodelage, les phares à simple optique furent remplacés par des versions à double optique. Cependant, ce modèle ne disposa jamais d’une horloge, de l’air climatisé ni d’un essuie-glace à deux vitesses. Ce que la presse a toujours critiqué.

La même année, SEAT proposait son premier Diesel, un moteur Mercedes OM636 de 1,8 l souple et fiable. Doté d’une injection indirecte, il délivrait 46 ch et consommait en moyenne 6,8 l/100 km. En raison de la cylindrée, ce modèle fut rebaptisé SEAT 1800 Diesel.
La publicité de l’époque disait : « este vehículo le hará millonario en kilómetros » (« ce véhicule fera de vous un millionnaire en kilomètres »).

SEAT 1800 Diesel (Catalogue 1969)

Deux ans plus tard, en 1971, apparaissait la SEAT 2000 Diesel, dont le moteur Mercedes OM615 de 2.0 développait 55 ch avec une consommation moyenne de 8,2 aux 100 km.

Au milieu de l’année 1972, la production de la SEAT 1500 s’est arrêtée après 134.766 exemplaires fabriqués en huit versions différentes : la 1500 Luxury, la 1500 Normal, la 1500 Family, les 1800 et 2000 Diesel, la 1500 Van, la 1500 Pick-Up ainsi que la 1500 Ambulance

Dès avril 1973, la SEAT 132 reprenait la relève.

 

Automania Team

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× 1 = 1