De la VLV à la nouvelle e-2008, la saga électrique de Peugeot

Classé dans : Historiques - Peugeot (F) | 0

Utilisée par quelques constructeurs au début de l’automobile, mais rapidement délaissée au profit du pétrole, la propulsion électrique est étudiée chez PEUGEOT dès 1902 pour animer des véhicules de livraison.

Quelques exemplaires sont réalisés mais le projet est abandonné. PEUGEOT restera toujours en veille…

Le premier véhicule électrique PEUGEOT commercialisé en 1941 se nomme VLV pour Véhicule Léger de Ville. Pendant la seconde guerre mondiale, le rationnement de l’essence incitait à rechercher des sources d’énergie de remplacement, PEUGEOT est alors le seul grand constructeur à s’intéresser à ce mode de propulsion. Le VLV est construit à Paris de juin 1941 à février 1943 (377 exemplaires).

Dans les années 70 et 80, toujours en veille technologique, PEUGEOT s’associe avec Alstom et EDF (Electricité de France) pour proposer la propulsion électrique sur des prototypes PEUGEOT 104 (4 coupés et 3 fourgonnettes), puis sur des utilitaires PEUGEOT J5 et J9.

En 1983 débute un nouveau programme autour de la PEUGEOT 205, fruit d’une collaboration entre PSA et SAFT (batteries). La PEUGEOT 205 a initié le ῍programme série῍ de la PEUGEOT 106. Une expérience unique, en grandeur nature, est alors tentée : mettre à la disposition des clients – via un système libre-service, une flotte de PEUGEOT 106 Electriques. Ainsi nait, en décembre 1993, l’opération ῍50 véhicules électriques à La Rochelle῍.
De 1990 à 2010, quelques concept-cars illustrent cette constante veille technologique de PEUGEOT dans la propulsion électrique : ION (première du nom) en 1994, TULIP et Touareg en 1996, l’original concept BB1 présenté à Francfort en 2009 et le fabuleux concept EX1 de 2010 titulaire de 6 records d’accélération internationaux réalisés à Montlhéry et en Chine.

A l’aube du XXIème siècle, l’automobile fait face à des évolutions majeures. La transition énergétique devient un enjeu incontournable dans la lutte pour l’atténuation des risques climatiques. En 2019, la Marque PEUGEOT lance une gamme complète de véhicules à basses ou zéro émissions de CO2. Cette offensive technologique s’appuie sur 3 piliers : Sérénité, Plaisir, Simplicité. Avec la même ambition affichée depuis le début : rendre la mobilité sûre, propre et accessible au plus grand nombre.

Sérénité car la gamme PEUGEOT sera à 50% électrifiée en 2020 et à 100% en 2025. Plaisir, parce que le plaisir fera toujours parti des gênes de PEUGEOT. A l’image du Concept 508 PEUGEOT SPORT ENGINEERED, qui préfigure le développement d’une ligne électrifiée performante de véhicules de série.

Simplicité enfin, car le choix de la silhouette n’en dicte pas l’usage.
Neuf mois après le lancement de la nouvelle PEUGEOT e-208, le showroom de la marque est ainsi riche de nombreux modèles électrifiés : e-208, e-2008, 508 HYBRID et 3008 HYBRID4 pour les véhicules particuliers ; e-Expert, E-Traveller et prochainement e-Boxer pour les véhicules utilitaires. La révolution électrique est bel et bien en marche.

PEUGEOT VLV, l’ingéniosité frugale

Confrontée à l’occupation allemande et aux pénuries, PEUGEOT propose en 1941 une alternative révolutionnaire pour l’époque : le VLV, pour « Véhicule Léger de Ville », une petite voiture taillée pour une chaîne de traction électrique efficiente.

Premier véhicule électrique PEUGEOT, il est présenté sous la forme d’un mini cabriolet à deux places décalées

Ce véhicule économique, destiné à un usage urbain, entend répondre à la demande de moyens de transports de ceux dont le véhicule a été réquisitionné ou ne pouvait rouler faute de carburant rationné et fort cher.

Conçu comme un « cyclecar », avec une voie large à l’avant et une voie étroite à l’arrière, le VLV fonctionne à l’électricité au moyen de batteries stockées dans le coffre avant, et d’un moteur électrique sans différentiel qui agit sur les roues arrière.

Son autonomie est de 70 à 80 km, pour une vitesse ne dépassant pas 35 km/h. Il est plus particulièrement utilisé par les postiers ou les médecins.

La PEUGEOT VLV est produite à 377 exemplaires, entre 1941 et 1943, à l’usine francilienne de La Garenne.

PEUGEOT 106 ELECTRIC, en avance sur son temps

Premier grand constructeur européen à avoir commercialisé auprès des collectivités et sociétés en 1989 des véhicules électriques (J5), PEUGEOT démarre la commercialisation de voitures électriques auprès des particuliers en juillet 1995 avec la « 106 ELECTRIC ».

Ce lancement commercial est précédé d’une expérience menée en partenariat avec EDF et la Communauté de Villes de La Rochelle de fin 1993 à fin 1995.

Vingt-cinq « 106 ELECTRIC » sont testées par des particuliers, des professionnels, et des administrations locales.
La 106 est produite de 1990 à 2003 en 2 798 246 exemplaires dont 3 542 modèles électriques entre 1993 et 2003.

PEUGEOT Ion Concept, l’ébauche d’un véhicule urbain électrique

C’est au Salon de Paris 1994 que le PEUGEOT Ion est dévoilé. Véhicule d’exploration conçu et dessiné pour la ville exclusivement, cette voiture fait la synthèse de solutions adaptées et réalisables, destinées à répondre au mieux aux attentes et aux exigences d’une clientèle urbaine.

Elle offre au conducteur et aux passagers un niveau de confort et d’équipement encore futuriste, dans les années 2000, dans les voitures de série. Tout est conçu et installé pour faciliter la vie à bord : deux larges portières permettent d’accéder à quatre places, accès bras chargés, lecteur CD, téléphone mains libres, écran à cristaux liquides et emplacements pour les jeux vidéo des enfants.

Long de 3,32 m et large de 1,60 m, le PEUGEOT Ion Concept est propulsé par un moteur à courant continu de 20 kW alimenté par des batteries nickel-cadmium.

PEUGEOT TULIP, à l’avant-garde de l’autopartage

Le Transport Urbain Libre, Individuel et Public, autrement dit TULIP est né d’une volonté de mieux concilier la ville, la voiture et l’environnement en 1996.

Le concept TULIP est organisé autour d’un réseau de véhicules en location pour la ville et pour un usage public, d’un poste central chargé de la gestion, la réservation, l’entretien des mobiles et la facturation.

PEUGEOT Touareg, le 4×4 de loisir à propulsion électrique

Présenté au Salon de Paris 1996, ce véhicule de loisirs et de plein air est un tout-terrain silencieux, inodore et respectueux de l’environnement grâce à ses batteries nickel/cadmium hydrure placées au dos des sièges avant.

Son silence de fonctionnement, son absence totale de rejets polluants ainsi que son traité esthétique typé PEUGEOT sont autant d’indices tangibles d’une réelle symbiose entre déplacements, loisirs et nature.

Le moteur électrique développe une puissance 35,5 kW. Il est assisté par un monocylindre, officiant comme un groupe électrogène permettant la recharge autonome des batteries et autorisant une autonomie de 300 kilomètres avec 15 litres de carburant.

PEUGEOT e-doll et PEUGEOT Bobslid, une vision de la mobilité urbaine

En 2000, à l’occasion du Mondial Automobile de Paris, PEUGEOT expose sur son stand quatre concept-cars au design futuriste, créés par les équipes de Gérard Welter sur les thèmes de « l’an 2000 » et de la « mobilité urbaine ».

Parmi ces quatre concepts baptisés « City Toyz », deux sont propulsés électriquement : e-doll et Bobslid.

Le PEUGEOT e-doll est un concept-car pouvant accueillir trois personnes à bord, propulsé par deux moteurs électriques directement issus du Scooter Electric PEUGEOT Scoot’elec.

Quant au PEUGEOT Bobslid, c’est un concept de voiture 100 % électrique à trois places (une centrale, deux arrière), propulsé par 40 moteurs électriques répartis sur quatre roues motrices, avec guidage de la direction par joystick.

PEUGEOT BB1 (2009), l’audacieuse citadine électrique

Au salon de Francfort 2009, Peugeot présente un concept de voiture urbaine 100% électrique baptisée BB1.

Capable d’accueillir quatre personnes dans seulement 2,50 mètres de longueur, le concept-car BB1, véhicule 100 % électrique, réinvente l’automobile dans toutes ses dimensions : architecture, style, conception intérieure, conduite, connectivité, tout en respectant au maximum son environnement.

Ultra compact, ultra léger (600 kg) grâce à une carrosserie en carbone, le concept BB1 reste un modèle de véhicule urbain adapté aux contraintes de la ville dense.

Sa batterie Li-ion lui offre déjà à l’époque une autonomie d’environ 100 km, suffisante pour les usages de type urbain, y compris en autopartage.

Le PEUGEOT EX1 (2010), la performance électrique à un niveau record

L’EX1 a été conçu en 2010 pour célébrer les 200 ans de la marque PEUGEOT, ce concept-car 100% électrique est un roadster biplace à l’allure hors-normes, avec un style futuriste et une architecture originale, conçu pour offrir des sensations de conduite intenses et réelles.

Ce concept-car passe ainsi de 0 à 100 km/h en seulement 2,24 secondes pour atteindre une vitesse maximale de 260 km/h en 5,1 secondes.

Ses performances sont issues de son aérodynamique affutée, de sa structure ultralégère, et de ses deux moteurs électriques, qui lui confèrent sa puissance maximale cumulée de 250 kW (340 ch.) répartie sur ses 4 roues motrices.

Grâce à sa structure en carbone et son poids plume, le concept PEUGEOT EX1 bat six records du monde – homologués par la Fédération internationale de l’Automobile, sur le mythique circuit de Montlhéry, mais aussi en Chine.

Le NOUVEAU SUV PEUGEOT e-2008

Présentée en première mondiale au salon de Canton 2019, le nouveau SUV PEUGEOT e-2008 est l’interprétation ultra moderne d’une expérience de conduite instinctive et polyvalente.

Véritable SUV dans ses dimensions, il détonne avec un style puissant et distinctif. Ultra-technologique, il adopte la toute nouvelle génération de l’immersif PEUGEOT i-Cockpit® 3D, des équipements et des aides à la conduite au niveau du meilleur savoir-faire de la marque.

Ce premier SUV PEUGEOT 100% électrique permet d’accéder à un nouvel univers de sensations : brio de haut niveau, silence de fonctionnement, absence de vibrations et liberté de circuler dans les Green Zones à accès restreint. Avec ses 320 km d’autonomie (selon le protocole d’homologation WLTP), ses100 kW (136 ch.) et son couple de 260 Nm (disponible dès 0 km/h) assurant des accélérations et des relances de tout premier ordre, le comportement dynamique du nouveau SUV PEUGEOT e-2008 procure un toucher de route et un plaisir de conduite qui font la réputation des véhicules de la marque.

Plusieurs de ces véhicules emblématiques font l’objet d’une exposition au Musée de l’Aventure PEUGEOT à Sochaux.
Elle est à découvrir jusqu’au dimanche 31 janvier 2021.

Vous découvrirez aussi que PEUGEOT avait déjà imaginé l’hybride avant l’heure en 1917, des camionnettes électriques carrossées par la maison Janoir en 1926 ou bien encore des prototypes sur base de 202 en 1940.
Bien que sans suite commerciale, ces projets démontrent le goût de l’innovation de la marque PEUGEOT.

Automania Team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 50 = 60