Le roadster Opel Kadett Strolch de 1938 : Une redécouverte 70 ans plus tard

Classé dans : Historiques - Opel (D) | 0

 

 

Le roadster Opel Kadett Strolch de 1938 © GM Corp.

 

Le roadster Opel Kadett Strolch :Une redécouverte 70 ans plus tard

 

 

• Des documents révèlent un modèle unique de la première Opel compacte
 

• Les experts Opel reconstituent un prototype de la biplace décapotable de 1938
 

• La Kadett Strolch en vedette lors de manifestations d’ancêtres automobiles


Avec une histoire longue de 110 ans, Opel peut se prévaloir d’une des traditions les plus riches de la branche automobile.

 

Au fil de tant d’années, il arrive que certains développements tombent dans l’oubli pour mieux faire leur réapparition sur les routes bien plus tard.

 



Le roadster Opel Kadett Strolch de 1938 © GM Corp.

 

Au moment où la marque s’apprête à lancer la nouvelle Astra, la 10e génération dans la catégorie des compactes, un roadster Opel inconnu vient d’être exhumé d’anciennes archives.

Les recherches conduites par les spécialistes en modèles anciens d’Opel ont révélé que les ingénieurs Opel avaient fabriqué le prototype d’une biplace décapotable en 1938, en se basant sur le premier modèle compact de la marque, la Kadett des années 30.

Le nom de l’automobile figure sur les photographies retrouvées : il s’agit de la Kadett biplace « Strolch », un mot qui signifie vagabond.

Ce roadster chic et séduisant ne devait jamais être fabriqué en série. D’anciens comptes-rendus d’une réunion de la direction indiquent que le projet fut abandonné en raison de la pénurie d’acier qui sévissait à la veille de la deuxième guerre mondiale et du nombre relativement faible d’unités dans ce segment à l’époque.

Opel avait cependant effectué tous les préparatifs nécessaires à un lancement sur le marché, comme en témoigne une brochure retrouvée dans les archives.

Prête pour la mise sous presse, cette brochure présentait fièrement les détails techniques du groupe motopropulseur de la Strolch :

cylindrée de 1,1 L, 23 CV, boîte de vitesses 3 rapports, vitesse maximale de 98 km/h.

Le roadster Opel Kadett Strolch de 1938 © GM Corp.

En revanche, aucun prototype du roadster ne fut conservé.

Les spécialistes en modèles anciens Opel ont été à ce point fascinés par cette voiture-concept de 3,62 m de long que l’idée leur est venue de fabriquer une nouvelle Strolch, 70 ans après le projet initial.

Cette entreprise permettrait par la même occasion de mettre en évidence que déjà à l’époque de la première génération de compactes, les ingénieurs Opel ne manquaient ni d’imagination, ni de passion, lorsqu’ils planchaient sur de nouveaux modèles.

Une Kadett ordinaire de 1938 appartenant à la collection des voitures anciennes ayant servi de source de pièces détachées a été prise comme point de départ. Les spécialistes de l’équipe des voitures de collection se sont mis sans tarder à l’ouvrage.

La conception de l’arrière aérodynamique et plusieurs autres parties de la carrosserie absentes des Kadett de série ont été autant de défis particulièrement ardus à relever.

Les ingénieurs ont dû solliciter toutes les ressources de leur imagination pour fabriquer la capote repliable en tissu sans plan détaillé, avec de vieilles photos comme seule référence.

Ils sont néanmoins parvenus à arracher la plupart de leurs secrets à ces tirages jaunis. Pour déterminer la teinte de carrosserie du prototype d’origine, ils ont soumis les photos en noir et blanc à une analyse très précise de l’échelle des gris. Celle-ci a révélé que la Strolch originale était rouge vif.

La « nouvelle » ancienne Strolch a été présentée à des manifestations d’ancêtres automobiles telles que le « Oldtimer Grand Prix » qui s’est tenu du 7 au 9 août au Nürburgring.

Avec la Strolch, Opel a présenté une autre facette de la populaire première Kadett des années 30, qui se déclinait également en berline décapotable.

 

Le roadster Opel Kadett Strolch de 1938 © GM Corp.