Juan Manuel Fangio : Centième anniversaire de sa naissance

Classé dans : Historiques - Maserati (Italie) | 0

Ce 24 juin 2011, le légendaire pilote automobile, Juan Manuel Fangio aurait eu cent ans.  La firme Maserati commémore le centième anniversaire de la naissance du grand pilote argentin, qui a offert à la marque au Trident, 2 titres mondiaux en Formule 1 en 1954 et 1957.


Ci-joint le bref communiqué de presse quant au centième anniversaire de la naissance de celui dont le nom est entré dans la langue française pour désigner une personne conduisant/pilotant très vite.

Juan Manuel Fangio


Maserati célèbre l’un de ses favoris et plus important fils en rappelant aux fans de courses automobiles présents partout dans le monde ce qu’aurait été le 100ième anniversaire du légendaire Juan Manuel Fangio.

Né à Balacarce en Argentine le 24 juin 1911, le nom de Fangio sera pour toujours lié à certains des plus grands exploits de l’histoire du sport automobile. Victorieux de cinq championnats automobiles de Formule 1, Fangio a remporté deux de ses titres en Maserati, apportant ainsi à la marque au Trident basée à Modène les prix de courses automobiles les plus prestigieux en 1954 et 1957.

On se souviendra toujours de Fangio qui a réussi à sauver et remporter son plus grand exploit : sa 24ième et dernière victoire en F1, qui lui offre son 5ième et dernier titre en championnat du monde.

Le 4 août 1957, il perd la tête au Nürburgring lors d’un ravitaillement de carburant – une stratégie inconnue en ce temps – mais mène la course de sa vie avec une Maserati 250F pour établir une nouvelle fois le record du tour de piste en une minute et 48 secondes, devançant les deux Ferrari en tête de course, et gagnant ainsi son dernier Grand Prix. A la fin de la course, Fangio a confessé qu’il avait piloté « en état de grâce » et que ça avait été la meilleure course de sa vie.

Fils d’Italiens émigrés en Argentine, Fangio a toujours gardé une relation spéciale avec l’Italie et en particulier avec Modène et Maserati. L’écho de l’une de ses célèbres déclarations résonne encore dans les couloirs du siège de Maserati viale Ciro Menotti à Modène : « J’ai piloté et gagné avec des voitures de toutes marques mais j’ai toujours eu relation toute particulière avec les Maserati. C’étaient non seulement des voitures sûres et fiables toujours à la pointe de la technologie mais il y avait aussi une relation d’amitié et une atmosphère spéciale entre la marque et moi. Je me sens chez moi. »

Juan Manuel Fangio en action sur Maserati