LES FORD DE HENRY FORD

Classé dans : Historiques - Ford (USA) | 0

 

Henry Ford (1921)

 

LES FORD DE HENRY FORD

 

Personnage légendaire de l’Histoire de l’Automobile, Henry Ford fut un typique self-made-man américain de la période charnière entre la fin du 19e et le début du 20e siècle, fascinant et méprisable à la fois.


Grâce à la méthode de fabrication de la mythique Model T, Cet autodidacte aussi hyperdoué qu’obstiné, révolutionna l’industrie automobile.


Par après, il devint aussi réactionnaire qu’il avait été moderne et inventif précédemment.

Aujourd’hui encore, la famille Ford reste une des plus influentes dynasties industrielles au monde.


 

En 1893, un jeune technicien de trente ans (né le 30 juillet 1863 à Sprinwells dans le Michigan), employé chez Edison, entreprend la construction d’un moteur à essence. Cela se passe dans une annexe de son domicile.

Henry Ford, c’est de lui qu’il s’agit, s’attaque ensuite à la construction d’un véhicule en utilisant des tuyaux de plomberie, des roues de vélos et quantité de pièces faites à la main.

Terminé pendant l’été 1896, le véhicule comporte un moteur deux cylindres de 10 CV, une boîte deux vitesses, pas de marche arrière et atteint 30 km/h.

Un deuxième prototype suit en 1898.

 

Photo 1

Photo 1 La première Ford à avoir roulé (1896). La photo représente une copie, l’original ayant disparu depuis longtemps.

Photo 2

Photo 2 La copie exposée au Musée de Greenwich Village, à Dearborn, dans l’évocation du local où Henry Ford l’aurait construite.

Photo 3

Photo 3 Le deuxième prototype Ford (1898)

Tout en étudiant une nouvelle voiture, Henry Ford quitte Edison en 1899 et organise la Detroit Automobile Co avec différents associés. Il en devient l’ingénieur en chef.

En 1901, pour promouvoir la nouvelle société, il construit une voiture de course à deux cylindres de 28 CV qui remporte une course locale à 110 km/h.

Photo 4

Photo 4 La voiture de course de 1901 dépassant 110 km/h. Moteur deux cylindres horizontaux de 26 CV.

Simultanément, la Detroit Automobile Co met en fabrication une voiture de tourisme à deux cylindres étudiée par Henry Ford qui obtient un certain succès.

Les associés de Henry Ford veulent orienter l’usine vers une clientèle de riches tandis que Ford, lui, préconise des modèles simples susceptibles d’intéresser les classes moyennes.

N’arrivant pas à se mettre d’accord, Ford quitte la Detroit Automobile (qui deviendra peu après Cadillac) pour fonder le 16 juin 1903 sa propre société avec notamment les frères Dodge, alors propriétaires d’importants ateliers de mécanique.

À la fin de l’été 1903 est mis en vente le premier modèle de la Ford Motor Company.

Ce Model A, à moteur deux cylindres 8 CV dépasse les 40 km/h. 1.708 exemplaires en sont vendus cette première année.

Simultanément Ford construit à des fins publicitaires, une voiture de course, la 999, à moteur quatre cylindres qui parcourt le mile à 147 km/h de moyenne.

En 1904, l’on sort la Model B, une quatre cylindres 20 CV à 3.403 exemplaires, ainsi qu’une C deux cylindres 14 CV.

Photo 5

Photo 5 Ford Model A de 1903. Moteur deux cylindres de 8 CV.

Photo 6

Photo 6 La 999, voiture de course à quatre cylindres. Le pilote est Barney Oldfield, Henry Ford est debout à côté de la voiture.

Photo 7

Photo 7 Model B de 1904, première quatre cylindres de la marque.

Photo 8

Photo 8 Model C 1904. Deux cylindres 14 CV.

Photo 9

Photo 9 Premier véhicule commercial de Ford, la type E basé sur une mécanique de C (1905)

Puis les modèles se succèdent, les quatre cylindres N, S et R ainsi qu’une six cylindres, le type K, destiné au marché du luxe. Cette dernière n’a que peu de succès et dégoute Ford du six cylindres pour toujours.

Photo 10

Photo 10 Model K de 1906. Première (et seule) six cylindres Ford.

Photo 11

Photo 11 Model N (1906-07) Moteur quatre cylindres 15 CV. La ligne préfigure celle de la T.

Photo 12

Photo 12 Voiture de ville quatre cylindres, basée probablement sur la S (1908)

En 1906, Henry Ford acquiert la majorité des actions de la société et en devient le président.

En octobre 1908, apparait la plus célèbre de toutes les Ford, le Model T, moteur quatre cylindres 20 CV, transmission planétaire, suspension par ressorts transversaux, vitesse maximum 65 km/h, prix en torpédo de $ 850.

C’est une voiture robuste, utilisant d’excellents matériaux et sortie en série très importante pour l’époque.

En juin 1909, la production atteint 100 voitures par jour.

En 1911, Ford inaugure le montage à la chaîne et 1914 voit sortir 308.162 voitures.

Le but de Henry Ford est de produire de plus en plus de voitures de moins en moins chères.

Photo 13

Photo 13 La première Model T (fin 1908)

Photo 14

Photo 14 Châssis de la T (c.1909)

Photo 15

Photo 15 Chaîne de montage comme on la concevait en 1914

Photo 16

Photo 16 Les différentes carrosseries de la T (1909-14)

À cette époque, est fondée l’usine de Dagenham qui produira des Ford pour l’Angleterre jusqu’à nos jours.

Le 10 décembre 1915, on fête le premier million de Ford T.

En 1917, on modifie légèrement l’aspect de la T en remplaçant son radiateur en cuivre par un tôlé.

Photo 17

Photo 17 Model T de 1917-18 munie du nouveau radiateur en tôle

Photo 18

Photo 18 Une des acrobaties dont était capable la T

Photo 19

Photo 19 Publicité de Prosper Plasman, le principal distributeur Ford en Belgique (1924)

Photo 20

Photo 20 Au début des années vingt, Ford montait ses véhicules à Anvers. En 1925, on en était déjà à 50.000 exemplaires.

Photo 21

Photo 21 Camion Ford T destiné aux pompiers d’Utrecht (c.1925)

Photo 22

Photo 22 Model T de 1927. La ligne est légèrement affinée, roues fils. Des couleurs autres que le noir étaient disponibles.

 

En 1919, par l’entremise de sa femme Clara Jane Bryant (1866- 1950) et de son fils Edsel (né le 6 novembre 1893), Ford rachète toutes les actions de la société qui resteront de longues années dans les seules mains de la famille.

Entre 1919 et 1943, Edsel Ford sera le PDG de la Ford Motor Company, mais Henry Ford en demeurera toutes ces années le véritable Patron.

La technique basique de la T ne changera pas beaucoup jusqu’à la fin de sa production le 31 mai 1927.

On en aura fabriqué un total de 15.007.33 exemplaires (cela restera longtemps un record du monde, détrôné au cours des années 1970 par la VW Coccinelle).

Photo 23

Photo 23 Extraordinaire record du monde en 1927 : À côté de son père Henry, Edsel Ford est au volant de la 15 millionième Model T.

À la fin des années vingt, malgré ses réticences, Henry Ford doit se résoudre à remplacer la T par quelque chose de plus moderne

(Alors que la production passe de 10.202 exemplaires en 1908 à 1.831.128 en 1923, les ventes chutent pour la 1ère fois en 1924 et tombent à un relatif décevant 1.426.612 en 1926).

Il fallut arrêter l’usine six mois afin de modifier les chaînes et les outillages pour produire le nouveau modèle présenté en fin 1927.

La nouvelle voiture, le type A, est très classique, moteur quatre cylindres de 3,3 litres, boîte de vitesses à baladeurs, freins sur les quatre roues. On garde cependant la suspension par ressorts transversaux. La carrosserie est très classique également, mais possède un élégant radiateur inspiré de celui des Lincoln (possession de Ford depuis 1922).

La A sera un grand succès avec 4.320.446 exemplaires en quatre ans (malgré la crise économique de 1929-30).

En 1931 est inauguré la production Ford en Allemagne avec l’usine de Cologne.

Photo 24

Photo 24 La Type A de 1928

Photo 25

Photo 25 Ford A de 1931, phaéton de luxe.

Photo 26

Photo 26 Salon de Genève 1932. Camions type A et tracteurs agricoles Fordson.

En 1932, la A cède la place à la B, de même mécanique mais munie d’une carrosserie plus arrondie.

Le châssis de la B reçoit peu après le premier moteur V-8 de Ford. C’est également la première V-8 au monde à prix modéré et sortie en très grande série.

Ford avait depuis plusieurs années expérimenté divers moteurs, à cinq ou six cylindres, même un huit en X !

Finalement on retient le V-8 qui obtient un tel succès que les quatre cylindres seront abandonnés peu après.

Photo 27

Photo 27 Ford Model B , quatre cylindres, 1932

Photo 28

Photo 28 Ford V-8 de 1932 (sigle V-8 sur la barre reliant les phares)

Photo 29

Photo 29 Ford V-8 1932 en conduite intérieure quatre portes

Photo 30

Photo 30 Salon de Genève 1933. Camions Ford type B

D’année en année les carrosseries s’étofferont et deviendront de plus en plus élégantes mais on en restera toujours aux ressorts transversaux jusqu’en 1948.

De même les freins hydrauliques n’auront droit de cité qu’en 1939.

Donc peu de perfectionnements techniques mais une bonne qualité de construction, des carrosseries modernes, souvent élégantes, et des prix attrayants.

Photo 31

Photo 31 Stand Ford au salon de Paris octobre 1933. A gauche et à droite du cabriolet V-8 se trouvent deux petites 6 CV type Y fabriquées en Europe.

Photo 32

Photo 32 Ford V-8 en fin 1934 à Bruxelles.

Photo 33

Photo 33 Berline V-8 (1935)


Photo 34

Photo 34 Moteur V-8 (1935)


Photo 35

Photo 35 Rallye de Monte-Carlo 1936. La Ford V-8 des vainqueurs Cristea et Zamfirescou.


Photo 36

Photo 36 Série de voitures de commandement de l’armée iranienne (1935)


Photo 37

Photo 37 Camionnette V-8 1936


Photo 38

Photo 38 Camion V-8 1936


Photo 39

Photo 39 Berline V-8 1936


Photo 40

Photo 40 Cabriolet De Luxe V-8 1936


Photo 41

Photo 41 Châssis V-8 1936


Photo 42

Photo 42 Torpédo V-8 1936. Le Président Roosevelt est au volant


Photo 43

Photo 43 Berline V-8 1937


Photo 44

Photo 44 Cabriolet V-8 1937


Photo 45

Photo 45 Station Wagon « Woodie » V-8 1937


Photo 46

Photo 46 Coupe De Luxe V-8 1938


Photo 47

Photo 47 Berline De Luxe V-8 1938


Photo 48

Photo 48 Berline Standard V-8 (de cylindrée réduite).1938 (la carrosserie est reprise de la 1937)


Photo 49

Photo 49 Châssis de camion 1937 carrossé en autocar


Photo 50

Photo 50 Camion cabine avancée (1939)


Photo 51

Photo 51 Fourgon tôlé V-8 (1939)


Photo 52

Photo 52 Voiture de livraison V-8 (1939)


Photo 53

Photo 53 Ford De Luxe V-8 1939 en cabriolet


Photo 54

Photo 54 Ford Standard V-8 1939 en berline.


Photo 55

Photo 55 Camion V-8 1940


Photo 56

Photo 56 Station Wagon De Luxe V-8 1940


Photo 57

Photo 57 Station Wagon V-8 1940


Photo 58

Photo 58 Ford V-8 Super De Luxe Tudor Sedan 1941


Photo 59

Photo 59 Ford V-8 Super De Luxe Cabriolet 1941


Photo 60

Photo 60 Super De Luxe Fordor Sedan 1942


Photo 61

Photo 61 Ford V8 De Luxe Tudor Sedan 1942.

En 1936, on ajoute à la gamme V-8 une petite 2,2 litres. Elle sera fabriquée jusqu’en 1940 mais avec un succès mitigé.

Ceci montre bien que Henry Ford restait très conservateur.

Son fils unique, Edsel, était par-contre beaucoup plus novateur mais devait réaliser ses expériences et ses recherches en cachette. Ce qui rendait souvent les rapports père/fils assez tumultueux.

Malheureusement, Edsel décède prématurément d’un cancer le 26 mars 1943.

Henry Ford, vieux (80 ans) et diminué, reprend la présidence de la société.  Il passe le relais à son petit-fils Henry II en 1945 et décède le 7 avril 1947 d’une hémorragie cérébrale.