ESSAI : Le Volvo V60 Cross Country, un baroudeur de plus !

Classé dans : Essais - Volvo (Suède) | 0

Après le succès du V40 Cross Country, il était logique que Volvo allait reprendre cette formule pour la V60.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015


Plus élégant que la XC-60, le V60 Cross Country se définit comme un break surélevé, à la manière de la Subaru Outback ou de la Passat All Track


Un apport tardif à la gamme

 

Chez Volvo Cars, l’histoire du Cross Country débute en 1997, avec le lancement du V70 Cross Country.

Avec l’introduction de cette nouvelle appellation, Volvo a voulu offrir à sa gamme V70 un break aux capacités ‘tout terrain‘ accrues, ce qui – selon le constructeur – correspondait à l’image que la marque suédoise voulait véhiculer auprès des futurs acheteurs.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

C’est après cinq ans que le constructeur scandinave a décidé de compléter sa gamme V60 vieillissante d’une version « baroudeuse ».

Avec une garde au sol de près de 20 cm, le V60 Cross Country toise son aînée de près de 6,5 cm tout en offrant l’entièreté des avantages du break dont elle est issue.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

Afin de la distinguer de sa roturière de sœur, elle reçoit une calandre en nid d’abeille, une protection de caisse et des élargisseurs d’ailes, un bouclier avant et arrière argenté ainsi qu’une double sortie d’échappement rectangulaire. Le tout donne une impression de robustesse qui est facilement vérifiée à son volant.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

A l’intérieur de l’habitacle, le chauffeur familiarisé au couple S60/V60 retrouvera facilement ses marques.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

Les sièges sont ergonomiques et soutiennent admirablement le corps : ils sont électriques et chauffants et celui du chauffeur dispose de trois mémoires.

A l’arrière, la place est suffisante pour deux adultes et un enfant, mais comparativement à la Passat All Track, c’est plus étriqué.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

Le coffre dispose d’une capacité de 430 dm³ extensible à 1241 dm³ quand les dossiers (40/20/40) sont rabattus.

Ce qui n’est pas extraordinaire.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

Remarquons que les flancs ne disposent pas de crochets si pratiques pour pendre des sacs ou sachets et que le rabattage des dossiers ne propose pas un plancher plat.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

La finition de l’habitacle est bien réelle, mais la présentation commence à dater : à l’instar des Opel Insignia de première génération, la console centrale est encore constellée de boutons.

Petit raffinement : le combiné d’instruments numérique propose trois thèmes : Elégance, Eco et Performance.

En intégrant la technologie « Sensus », Volvo propose à présent

  • du divertissement, (avec votre propre musique en streaming, la radio ou même des livres grâce à vos applications favorites qui sont intégrées dans Sensus) via des enceintes Harman/Kardon®
  • le Wi-Fi intégré en plus de l’Aux, USB et Bluetooth®
  • le GPS avec le système de navigation iGo
  • des services via le smartphone ou Volvo On Call.

La commande vocale ou le smartphone peuvent être utilisés pour commander la navigation.

 

Une sécurité à toute épreuve

 

Au niveau de la sécurité, le V60 Cross Country n’est pas une Volvo pour rien : les tests EuroNCAP lui ont accordé cinq étoiles en 2012 (confirmées en 2015). La sécurité des passagers adultes est cotée à 94 % tandis que celle des enfants à 82 % et celle des piétons à 64 %.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

Pour les aides à la sécurité, la V60 Cross Country se barde d’une batterie de systèmes de sécurité tout en laissant un certain libre arbitre au chauffeur. (Voir essai de la S60 essayée il y a juste cinq ans)

Les technologies IntelliSafe contribuent non seulement à la protection des occupants de la voiture, mais aussi à celle des autres usagers de la route. En ville, dans les files évoluant jusqu’à une vitesse de 30 km/h, la fonction Queue Assist permet de maintenir une distance de sécurité constante avec le véhicule précédent et la technologie City Safety permet d’éviter les collisions.

Aux vitesses supérieures, cette technologie passera la main au Collision Warning avec Auto Brake, ainsi qu’au Pedestrian and Cyclist Detection.

Sur autoroute, grâce au système BLIS les autres véhicules présents dans l’angle mort seront détectés, et la technologie Lane Departure Warning et le système Lane Keeping Aid aideront le chauffeur à rester sur sa voie de roulement.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

La nuit, le V60 Cross Country peut rester en permanence en feux de routes grâce au système Active High Beam qui va obscurcir uniquement la portion nécessaire du faisceau afin d’empêcher l’éblouissement du véhicule croisé ou rattrapé tout en gardant une visibilité optimale pour le chauffeur. Cette technologie intelligente est également capable de reconnaître piétons et cyclistes. En outre, dès l’entrée en agglomération, les feux de route se désactivent automatiquement.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

Et enfin, pour sortir d’une aire de stationnement en marche arrière, la fonction Cross Traffic Alert assiste le chauffeur quand sa vision latérale est limitée.

Tous ces systèmes lui ont permis de récolter une cote de 100 % aux aides à la sécurité, soit une cote maximale.

 

Sur route

 

Pour l’essai du V60 Cross Country, la rédaction a bénéficié de la version quatre roues motrices. En diesel, cette version est uniquement proposée avec l’ancien cinq cylindres de 2,4 l développant 190 ch à 4000 rpm. Son couple de camion qui développe 420 Nm entre 1500 et 3000 rpm sera fort utile pour relancer le véhicule et ses 1,8 T !

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

Malgré son âge ce moteur reste tout à fait dans le coup : certes, son bruit caractéristique peut être envahissant (surtout au démarrage), mais il garde une pèche que les quatre cylindres plus policés et de cylindrée inférieure ne peuvent plus prétendre.

Ce bouilleur est uniquement accouplé à une boîte automatique Geartronic à six rapports. Evidemment, cette boîte accuse son âge par rapport aux boîtes automatiques plus récentes, mais pour l’usage auquel elle est destinée, il n’y a rien à redire sinon une légère apathie dans certains rétrogradages.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

Plus lourde que la V60, le Cross Country se révèle en revanche plus sécurisant grâce à la position surélevée du chauffeur. Il se penche assez peu et sa direction garde un bon feeling…

Sans pour autant avoir la précision de certaines de ses concurrentes directes comme par exemple la Passat All Track.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

Quant à sa consommation, évidemment ce moteur ne peut plus lutter à armes égales avec la nouvelle famille de Drive-E de Volvo, mais compte tenu de son poids et de la transmission intégrale, nous avons obtenu 6,6 litres au terme d’un parcours surtout extra-urbain.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

En le ménageant nous sommes même arrivés à frôler les 6 l/_100 km. Evidemment, en l’exploitant en 4×4 en tout chemin, sa consommation augmentera d’environ 2 litres, ce qui reste raisonnable.

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

Notons qu’en dehors des chemins, le Hill Descent Control du V60 Cross Country entre en action pour maîtriser toute descente périlleuse. Vu la masse à déplacer, ce n’est certainement pas inutile !

 

Spécifications techniques

 

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

 

Conclusions

 

Avec plus de 1,8 T à manœuvrer dans sa version 4×4, le V60 Cross Country D4 4WD est encore propulsé par un moteur cinq cylindres de l’ancienne génération.

Malgré son âge, il reste encore dans le coup et son bruit sympathique en émoustillera plus d’un. En outre, lors de l’essai il s’est montré assez sobre

Volvo V60 D4 4WD Cross Country - 2015

Evidemment, les versions deux roues motrices sont environ 100 kg plus légères et bénéficient du nouveau moteur 2.0 Drive-E plus économe. Elles feront certainement plus de chiffre que celle essayée par la rédaction… mais pourront-ils prétendre à cette même vigueur.

Proposé à partir de 35.000 EUR en version D3 à boîte manuelle à 6 rapports et 150 ch, le V60 Cross Country D4 4WD essayé est proposé à 43.000 EUR

Mais attention à la liste d’option : notre exemplaire approchait les 58.000 EUR !