ESSAI : Une septième évolution pour le best-seller de VW : la Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ACT

Classé dans : Essais - Volkswagen (D) | 0

Après presque quarante ans de production et plus de 30 millions de véhicules construits, voici donc la Golf, septième du nom en version BlueMotion.

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Cette dernière mouture, propulsée par un moteur quatre cylindres essence de 1,4 l développe à présent 140 ch. et dispose d’une technologie assez inédite appelée ACT pour Active Cylinder Technology.

Cette technique, déjà utilisée sur de plus grosses cylindrées, permet au moteur de fonctionner avec la moitié de ses cylindres pour économiser de l’essence et par conséquent rejeter moins de CO2 dans l’atmosphère…


Gadget ou avancée technologique ?


Voici donc la Golf, septième du nom…

 

Même si elle s’est allongée, ses attributs caractéristiques comme ses montants de custode, sa ligne de toit, ainsi que ses parties avant et arrière ont gardé une parfaite parenté avec le dessin original de Giorgetto Giugiaro.

VW Golf VII

« C’est d’ailleurs dans cette continuité que réside le succès de la Golf » fait observer Walter de Silva, chef du Design de Volkswagen AG.

VW Golf VII

Toutefois, avec 4,25 m de long la dernière mouture est très loin de la première Golf qui, en 1974, ne faisait que 3,7 m de long…

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Remarquons aujourd’hui la présence de feux de jour DEL en forme de U.

VW Golf VII

La Golf VII est bâtie sur une nouvelle plateforme destinée aux modèles à moteur transversal (MQB).

Cette nouvelle structure a été spécialement étudiée pour faire la chasse aux poids superflus, ce qui l’a rendue plus légère que la Golf IV de 1997 qui faisait 10 cm de moins.

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Par rapport à sa devancière, la surface frontale a diminué et la valeur du SCx s’est améliorée de 10%. Notons que le Cx de la Golf BlueMotion n’est seulement que de 0,27.

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

La finition de l’habitacle est fidèle à la tradition : même si c’est toujours  un peu monacal, c’est propre, net et sans bavure.

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

L’habitabilité progresse et les grands conducteurs seront ravis d’apprendre que leur siège peut être reculé de 2 cm supplémentaires. Toujours à propos des sièges, ils ont été redessinés et le label AGR Aktion Gesunder Rücken») a été attribué au siège conducteur «ergoActive» (option). Grâce à la nouvelle plateforme MQB, l’ergonomie s’est améliorée. A noter que notre exemplaire « Trendline »  disposait de sièges chauffants.

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Le coffre atteint un volume de 380 dm³ soit 30 dm³ de plus que la Golf VI

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Pour les amateurs de sport d’hiver, voici une petite attention de VW : une ouverture pour les skis !

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Au niveau de l’instrumentation, la nouvelle Golf fait la part belle aux nouvelles technologies. On note ainsi :

  • Un système anti-multi-collision qui freine automatiquement le véhicule accidenté pour ne pas que celui-ci continue sa lancée et ne percute un autre véhicule.
  • Une protection proactive des occupants appelée « PreCrash » qui, en situation d’accident potentiel, tend les ceintures de sécurité et ferme les vitres ainsi que le toit ouvrant.
  • Un freinage d’urgence en ville.
  • Un détecteur de somnolence qui, par l’allumage d’un icone sur le tableau de bord et d’un signal sonore, incite le conducteur à faire une pause lorsque sa conduite trahit un état de fatigue. Au début de chaque trajet, ce système capte les éléments qui caractérisent la façon de conduire (mouvements du volant et des pédales, ainsi que d’autres signaux enregistrés dans le véhicule, comme les accélérations transversales).
    Sur la base des écarts notés par rapport au comportement enregistré en début de trajet, il détermine si le conducteur est sujet à des pertes de concentration.
    Apparemment, ce détecteur s’est montré un brin trop vigilant à l’égard de votre serviteur : habitant tout près d’une autoroute bien rectiligne, les signaux enregistrés au début du trajet se sont révélés incompatibles avec la sortie de l’autoroute 90 km plus loin : conclusion, un coup de gong et une icône représentant un café fumant !

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Notre Golf était aussi pourvue d’un régulateur de vitesse adaptatif ACC avec «Front Assist», d’un frein à main électromécanique associé à la fonction d’assistance au démarrage en côte («Auto-Hold») et d’un détecteur de franchissement de lignes blanches Lane Assist») qui provoque de petites corrections dans le volant quand le véhicule mord le marquage sur le sol.

Et enfin, le Park Pilot avec inclinaison du rétroviseur du passager.

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

L’ordinateur de bord « Premium » avec écran tactile capacitif de 8″ doté d’un détecteur d’approche qui dès que l’on approche un doigt de l’écran, se commute automatiquement du mode « affichage » au mode « commande« .

Naturellement, ce système très élaboré intègre le Bluetooth, un lecteur DVD, un module de téléphone UMTS, une commande vocale « Premium » à fonctions élargies et d’un disque dur SSD de 64 Go.

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Au niveau de la sécurité, la Golf VII se paye ses cinq étoiles aux tests Euro-NCAP avec 94 % pour les adultes, 89 % pour les enfants et 65 % pour les piétons. A noter que, comme d’habitude, le test de collision avec un poteau latéral a donné des résultats assez moyens au niveau du thorax du conducteur.

 

L’ACT quèsaco ?

 

Sous le capot de notre exemplaire, on trouve la dernière évolution du 1,4 TSI, à savoir un quatre cylindres à injection directe et turbocompresseur développant 250 Nm de 1500 à 3500 rpm et 140 ch. de 4500 à 6000 rpm (contre 122 ch. et 200 Nm pour l’ancien moteur qui, néanmoins, reste au catalogue).

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Il est désormais doté de la technologie ACT (pour Active Cylinder Technology), un dispositif déjà adopté sur de plus gros moteurs, comme chez Audi sur le V8 4.0 TFSI ou certains gros V8 de General Motors.

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Son principe est simple : à faible charge et afin de diminuer la consommation et par ricochet, les émissions de CO2, la moitié des cylindres sont obturés en maintenant leurs soupapes fermées. Quand le régime se situe entre 1400 et 4000 rpm et que le couple ne dépasse pas 85 Nm, le moteur ne fonctionne que sur deux de ses quatre cylindres (les N° 1 et 4), l’autre moitié comprimant et décomprimant le gaz captif (N°2 et 3 .

Suivant le cycle européen de mesure de la consommation, c’est le cas sur presque 70% des parcours simulés.
D’après VW, l’économie correspondrait à 0,5 L/100km soit 10g/km de CO2 en cycle mixte. Se contentant en moyenne de 4,8 l/100 km, cette motorisation se permet d’être aussi conforme à la future norme Euro 6.

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

A la conduite, le passage dans le mode à deux cylindres est pratiquement indécelable.

Nous n’avons constaté aucun à-coup, ni changement de sonorité, seul un indicateur sur le tableau de bord signale son entrée en action.

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Il se déclenche lorsqu’on roule sur un filet de gaz, que ce soit en ville, sur le réseau secondaire ou même sur autoroute.

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Souple et coupleux, ce moteur se révèle très agréable et suffit largement au commun des conducteurs.

Sa boîte DSG à sept rapports est une merveille d’automatisme et permet d’oublier les rites du changement de vitesse.

Ronronnant à seulement 2200 rpm à 120 km/h, il vient même à se faire oublier sur autoroute.

Même topo pour ce qui est de la visite chez le pompiste : un trajet de 350 km aux allures réglementaires et en mode normal, s’est soldé par une consommation moyenne de 5,4 l aux cent !

Évidemment, les déplacements en ville sont plus énergivores : entre 7 et 8 litres (et même 9 l pour les parcours réalisés aux heures des bouchons).

Au terme de notre essai réalisé sur plus de 800 km principalement sur route ouverte, la consommation lue sur l’ordinateur de bord s’est figée à 5,9 l/_100 km.

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

En termes de conduite, la Golf est devenue à présent une référence grâce à un train roulant précis et très dynamique, cette nouvelle version sublime encore cette sensation et reste neutre en toute circonstance et ce, malgré l’agilité de son train avant.

 

Spécifications techniques

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Fichier Acrobat à télécharger

 

Un maître achat ?

 

Avec ses lignes plus élancées, la Golf VII ne révolutionne pas le style de ses devancières, elle ne fait que le faire gentiment évoluer, ce qui ne l’a d’ailleurs pas empêché de recevoir la distinction « Voiture de l’année 2013« .

VW Golf VII

Archétype de la voiture de l’Européen moyen, elle ne l’effrayera en aucune façon.

Si celui-ci est à la recherche d’un style plus dynamique, la SEAT León partageant la même plateforme sera plus à même de le séduire.

VW Golf 1.4 TSI 140 ch. DSG ASR 2013

Évidemment, avec un prix d’achat de près de 35.000 EUR, notre Golf en version « Highline » (le top !) ne peut plus revendiquer son patronyme : la « voiture du peuple« .

Signalons qu’il existe déjà une version trois portes plus dépouillée, propulsée par un 1.2 TSI de 85 ch, à un peu moins de 18.000 EUR.

D’ailleurs, sa finition très ‘Premium’ la rend – à notre avis – plus proche d’une Audi que de ses concurrentes les plus directes.