ESSAI : La Toyota Verso 1.6 D-4D : l’axe Tokyo-Munich

Classé dans : Essais - Toyota (Japon) | 0

Restylé il y a un an à peine, le Toyota Verso était, jusqu’à présent, propulsé par un 2.0 D-4D fait maison. Résolument tourné vers le développement des hybrides, les moteurs diesel ne sont plus la priorité majeure du groupe japonais dont la vocation est mondiale.


Toyota Verso 1.6 D-4D 2014


Aussi, afin de mieux faire correspondre l’offre aux désirs des Européens, Toyota s’est tourné vers un constructeur allemand pour élargir sa gamme diesel vers le bas.

Présenté en première mondiale au dernier salon de Bruxelles, le Verso «Huile Lourde» dispose maintenant d’un moteur diesel d’origine BMW qui équipe entre autre les Mini.

 


Conçu en Europe pour les Européens

 

Fabriqué depuis 2002, le Verso a déjà été vendu en 700.000 exemplaires.

Toyota Verso 1.6 D-4D 2014

Arrivé à mi-vie, cette seconde génération a été lancée en 2009 et a été essayé par la rédaction fin 2009. Elle a bénéficié en 2013 d’un léger face-lift réalisé par le centre de design européen de Toyota installé à Sophia-Antipolis près de Nice.

Ce restylage a associé des éléments stylistiques « Under Priority » et « Keen Look ». Apparemment, plus de 470 pièces ont été modifiées dont 40 % sont liées à la dynamique et à l’isolation.

Toyota Verso 1.6 D-4D 2014

Mesurant 4,46 m de long, le Verso est proposé en version cinq et sept places. Les sièges de la dernière rangée se déploient et se rabattent par un système assez simple appelé Toyota Easy Flat.

Toyota Verso 1.6 D-4D 2014

Tous les sièges arrière rabattus, le volume de chargement atteint environ 1,7 m³.

En position 5 places, le volume du coffre de 484 dm³ mais en version 7 places, il ne restera que 155 dm³ : il faudra donc voyager « léger » !

Toyota Verso 1.6 D-4D 2014

Notons aussi que l’accès au troisième rang sera à réserver exclusivement aux enfants.

Au niveau multimédia, le verso est équipé selon les versions du système Toyota Touch® & Go 2 ou Toyota Touch® & Go Plus 2 fourni avec un écran tactile couleur de 6,1” (15 cm).

Toyota Verso 1.6 D-4D 2014

Il comprend un autoradio AM/FM, un lecteur CD/MP3, Bluetooth pour téléphones mobiles avec lecture audio en transit, ainsi qu’un port USB pour baladeurs avec possibilité d’afficher les pochettes d’albums iPod. L’écran est également relié à une caméra de recul.

Par la fonction Toyota Online, il permet de se connecter à des services supplémentaires, notamment l’information trafic en temps réel de Toyota couplée à TomTom HD Traffic, Google Street View, Panoramio et la recherche locale Google.

Il est possible de définir des destinations à distance depuis le domicile ou le bureau et de télécharger des points d’intérêt qui serviront de destination. Avec le haut de gamme « Plus » il lit par synthèse vocale les SMS, affiche les courriels et l’agenda électronique.

Toyota Verso 1.6 D-4D 2014

Au niveau sécurité, rappelons que le Verso a reçu en 2010 cinq étoiles aux tests Euro-NCAP avec 89 % pour les passagers adultes et 75 % pour les enfants. La protection des piétons a reçu une cote de 69 %.

Ces tests ont révélé une faiblesse au niveau de la protection contre le coup du lapin et de la poitrine du conducteur durant le test de collision avec un poteau latéral.

Toyota Verso 1.6 D-4D 2014

 

Sur route

 

Fourni par le Groupe BMW et accouplé à une boîte Toyota à six vitesses, le nouveau moteur 1.6 D-4D remplace le 2.0 D-4D de 124 ch.

Toyota Verso 1.6 D-4D 2014

Il pèse 20 kg de moins mais ne développe que 112 ch. au régime de 4000 rpm et son couple culmine à 270 Nm entre 1750 et 2250 rpm.

Il ne rejette que 119 g de CO2 au km au lieu de 129 g pour le 2.0 D-4D. Selon Toyota, il ne consommerait que 4,5 l aux cent.

Toyota Verso 1.6 D-4D 2014

Pour notre part, nous avons pu garder une consommation inférieure aux six litres aux cent, et sur de longs parcours en Ardennes, nous avons obtenu un beau 5,2 L/_100 km. Accouplé à une boîte manuelle à six rapports, il ne tourne qu’à 2300 rpm à 120 km/h.

Comme les deux derniers rapports sont longs, il ne faudra pas hésiter à rétrograder comme le conseillera d’ailleurs l’indicateur de changement de vitesse.

Toyota Verso 1.6 D-4D 2014

Se couchant modérément le Verso est confortable et sa conduite s’avère agréable : sa direction n’a peut être pas le feeling d’un Peugeot 2008, mais elle correspond à ce qu’attend un conducteur de monovolume.

Toyota Verso 1.6 D-4D 2014

Notre exemplaire avait une course assez longue à la pédale de frein et son mordant était assez « édenté » mais peut-être s’agissait-il là que de la particularité de ce véhicule de presse.

 

Spécifications techniques

 

Dimensions
Longueur 4,46 m
Largeur 1,79 m
Hauteur 1,62 m
Volume de coffre 155 dm³/_454 dm³/_1696 dm³
Nombre de places assises 7
Caractéristiques moteur
Moteur 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Cylindrée 1598 cm³
Puissance 112 ch à 4000 rpm
Couple 270 Nm à 1750rpm
Puissance fiscale 9 CV
Carburant Diesel
Boîte de vitesse mécanique à 6 rapports
Performances & Consommation
Vitesse 186 km/h
0 à 100 km/h 12,7 s.
Consommation mixte 4,5 l/_100 km
Émission de CO2 119 g/km

 

 

Qu’en dire ?

 

Le Verso a été spécialement étudié par des Européens pour des Européens. Il n’est peut-être pas aussi extraverti qu’un Picasso, mais il s’entend à faire les choses sérieusement et sans chichi.

Sobre et silencieux, son moteur d’origine BMW conviendra à la majorité des familles et ce, même si sa puissance est inférieure au 2.0 D-4D qu’il remplace.

Toyota Verso 1.6 D-4D 2014

Débutant avec un prix de 23.800 EUR en version cinq places en finition « Active », le Toyota Verso s’avère être un choix raisonnable où l’efficacité prime sur l’apparence.