ESSAI : le nouveau Vitara : la réponse de Suzuki aux SUV urbains

Classé dans : Essais - Suzuki (Japon) | 0

Lancé pour la première fois en 1988 et déjà produit en 2,85 millions d’unités, le Suzuki Vitara n’est pas à proprement parler un nouveau venu dans la famille des SUV urbains.


Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015


Est-ce que sa nouvelle mouture pourra trouver sa place dans ce segment où le paraître est tellement important ?

 


Une carrosserie supportant 25 ans d’héritage 4×4

 

Suzuki Vitara 1988Ce grand frère du Jimny est apparu 20 ans après le lancement de ce petit 4×4 souvent recopié mais jamais égalé. D’abord conçu exclusivement comme 4×4 léger, il s’est progressivement tourné vers une utilisation plus polyvalente pour mieux coller aux besoins des conducteurs.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Mais bon sang ne saurait mentir. L’ADN ‘4×4’ garde ici toute son authenticité, même dans les versions où le 2×4 a été introduit : par exemple, sa garde au sol est de 18,5 cm et ses angles d’attaque et de fuite sont suffisants pour emprunter sans problème des routes enneigées ou présentant des ornières.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Proposé en deux designs distincts (Country et Urban) le Vitara embrasse ainsi deux cultures a priori antagonistes. Mesurant 4,18 m de long, il devient aussi plus compact.

Afin d’améliorer encore sa personnalisation, la carrosserie pourra être enjolivée par une couleur biton très tendance ainsi que par une finition extérieure noire ou blanche pour la calandre et les garnitures d’aile.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Sa face avant massive et son capot moteur enveloppant lui confèrent une impression de robustesse. Des feux de jours à DEL, disposés à la manière des Citroën DS3, complètent l’ensemble.

Les prises d’air implantées sur les côtés du capot font un clin d’œil au Vitara de la première génération.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Suzuki a développé un procédé technique appelé TECT (Total Effective Control Technology) pour la structure du nouveau Vitara : ce concept repose sur l’absorption des chocs et l’emploi généralisé d’acier à ultra haute résistance. Il s’ensuit une légèreté qui se remarque tout de suite à la manipulation d’un ouvrant, quel qu’il soit : cette légèreté semble quelque fois troublante.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

A l’intérieur, les plastics sont loin d’être moussé mais semblent conçus pour durer.

Les sièges de notre exemplaire de finition GLX étaient revêtus d’une combinaison de cuir et de tissu simili suède très agréable et en plus, chauffants. Dommage qu’il n’y ait pas d’accoudoir central entre les sièges avant.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

La place est convenable pour quatre voire cinq passagers adultes. Notre exemplaire bénéficiait d’un grand toit panoramique très lumineux offrant de vastes surfaces ouvrantes.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

La capacité de chargement varie de 375 dm³ à 1120 dm³ avec les dossiers des sièges arrière rabattus.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Une fois le double plancher ôté, le volume de chargement initial s’agrandira de 65 dm³.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015Le volant tombe bien en main et est parsemé de boutons de commande pour l’infodivertissement, le cruise control adaptatif (système ACC) ainsi que le téléphone et la commande vocale. Bien équipé, notre exemplaire (GLX) disposait de l’allumage automatique des feux, d’un détecteur de pluie et d’un allumage sans clé (Start/Stop).

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Au centre du tableau de bord, entre les deux ouies de ventilation, trône une jolie petite horloge à aiguilles. Suzuki propose six couleurs différentes pour l’insert du tableau de bord et du volant, le cerclage des ouies de ventilation, l’entourage de l’écran multimédia ainsi que de la garniture du changement de vitesses et de son pommeau. L’écran de 7″ est tactile et est relié à une caméra de recul bien pratique. Son utilisation s’avère très intuitive.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Notons que le Vitara est aussi proposé en transmission intégrale All Grip identique à la SX4 S Cross essayée en mars 2014. Un essai plus approfondi de ce modèle sera programmé ultérieurement.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Au niveau de la sécurité, le Vitara dispose d’un système d’aide au freinage à radar (système RBS), d’un régulateur adaptatif/limiteur de vitesse, l’ESP et d’un système de surveillance de la pression de gonflage des pneus. Ces systèmes ont permis au nouveau Vitara d’être crédité de cinq étoiles aux crashs-tests EuroNCAP.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Ses performances le classent très bien dans sa catégorie en devenant aussi le premier petit SUV à obtenir d’excellents scores dans les quatre domaines d’évaluation à savoir, protection des adultes (89 %), protection des enfants (85 %), protection des piétons (76 %) et assistances à la conduite (75 %)

 

En route

 

L’exemplaire de la rédaction était une deux roues motrices propulsée par le moteur diesel 1.6 DDiS de 120 ch (88kW) à 3750 rpm d’origine FIAT. Ce moteur, qui équipe également le SX4 S-Cross, est très bruyant à froid, mais une fois à température, il sait se rendre plus discret, surtout quand il tourne à allure constante sur autoroute.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Secondé par une boîte manuelle à six vitesses, son couple maximum de 320 Nm disponible dès 1750 rpm s’accorde finalement bien avec les rapports particulièrement longs de cette transmission : à 120 km/h ce moteur ne tourne qu’à 2000 rpm en sixième…

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Particulièrement frugal, il a permit à la rédaction d’obtenir une consommation moyenne d’à peine 5,3 l. En circulation urbaine, il faudra tabler sur un litre supplémentaire.

Quant à l’autonomie, avec ses 47 litres de réservoir, un bon 800 km est tout à fait possible.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Grâce à la légèreté de l’ensemble, le Vitara est alerte et autorise une conduite un tantinet sportive. Son roulis modéré mettra rapidement en confiance. Avec une direction précise et un levier de vitesse agréable à manipuler, sa conduite est plaisante sur les petites routes.

Quoique relativement ferme, la suspension reste confortable grâce à un bon amortissement. Toutefois, les bruits de vent vous rappelleront que son insonorisation n’est pas son fort…

 

Spécifications techniques

 

Fichier Acrobat® à télécharger

 

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

 

Conclusions

 

Ne mesurant que 4,18 m de long dans sa nouvelle robe, le Vitara sera un concurrent sérieux pour les SUV urbains du style Opel Mokka, Renault Captur, Peugeot 2008, Mitsubishi ASX, etc…

Consommant peu et faisant preuve d’une belle agilité, il détient là de bons atouts pour bousculer ses concurrents immédiats.

Suzuki Vitara 1.6 DDiS 2x4 2015

Certes, le Vitara est bruyant et ne rafle pas tous les suffrages en termes de finition, mais le plus que propose Suzuki est sans conteste son expertise en 4×4, garante d’une construction sérieuse et robuste. A cet avantage, il faut ajouter les 5 ans de garantie et d’assistance ainsi que les 12 ans de garantie anticorrosion.

Vendu à partir de 22.500 EUR en version diesel 4×2, et 26.500 en version 4×4, FIAT fait payer cher son moteur car la version essence 1.6 de même puissance débute à 18.500 EUR en 2×4 et 22.500 en 4×4, soit 4000 EUR moins cher ! Mais à regarder attentivement la concurrence, les prix se valent.