Essai : Suzuki Jimny 1.5 DDIS Metal Top Vanity.

Classé dans : Essais - Suzuki (Japon) | 0

Le Suzuki Jimny Metal Top a fait son apparition sur notre marché en 1999. Peu après, la version cabriolet a été introduite et jusqu’en 2004, les deux versions n’étaient disponibles qu’avec une motorisation à essence de 1,3 L. Depuis 2004, le Jimny peut être équipé du moteur turbo diesel 1,5 DDiS.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Extérieurement, le Jimny 1,5 DDiS se distingue de la version à essence par la prise d’air sur le capot. La porte arrière qui s’ouvre dans le mauvais sens (vers le trottoir) prouve que le Jimny est un pur produit japonais.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Même si ses concepteurs ne l’ont pas étudié pour une utilisation urbaine, ses dimensions compactes, la position de conduite élevée et sa direction assistée font du Jimny une citadine assez agile et efficace. Les mêmes dimensions compactes combinées à une garde au sol de 190 mm, des porte-à-faux avant et arrière réduits et une architecture assez archaïque avec un châssis séparé à caisson et 2 essieux rigides lui procurent de très bonnes performances en tout-terrain. Le Jimny est également un pratique et sympathique petit véhicule de loisirs.

Gamme.

Le Jimny est livrable sous les formes d’un petit break 3 portes (Metal Top) et d’un petit cabriolet. Le client peut opter soit pour un moteur 1,3 L à essence, soit pour une motorisation turbo diesel à injection directe de 1,5 L de cylindrée. La version Metal Top est disponible en 2 niveaux d’équipement (JX et JLX) alors que le cabriolet ne peut être obtenu qu’en exécution JLX.

Suzuki propose actuellement 2 séries spéciales : le cabriolet Blue Sky (uniquement avec le moteur à essence) et le Metal Top Vanity. Ces véhicules bénéficient d’un équipement et d’une finition spécifiques.

Au total, 9 variantes sont proposées.

Suzuki ne propose que peu d’options. Une liste d’accessoires assez bien fournie est cependant proposée à celui ou celle qui voudrait personnaliser son Jimny.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Liste des prix Suzuki Jimny Metal Top.

Modèle Cylindrée (cm³) Puissance fiscale (CV) Prix (€)
1,3 JX 1.328 7 12.399
1,3 JLX 1.328 7 13.499
1,5 JX DDiS 1.461 8 14.199
1,5 JLX DDiS 1.461 8 15.199
1,3 JLX Vanity 1.328 7 15.599
1,5 JLX DDiS Vanity 1.461 8 17.399

Tous les prix mentionnés comprennent la TVA. Ils peuvent à tout moment et sans préavis aucun, être adaptés par l’importateur.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Voiture d’essai.

Notre voiture d’essai était une Jimny JLX Metal Top 1,5 DDiS Vanity qui avait 8.856 km au compteur. L’auto était équipée de pneus Bridgestone Dueller H/T 684 de dimensions 205/70 R 15 95 S.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Intérieur et équipement.

Le petit Jimny offre 4 vraies places. A l’avant, les sièges sont confortables. Le conducteur et son passager disposent de suffisamment d’espace aux jambes et de garde au toit. L’espace aux épaules et aux coudes peut se révéler à peine suffisant pour des personnes corpulentes. La finition et le montage semblent très corrects bien que les matériaux utilisés paraissent bon marché. Surprise à l’arrière : malgré ses dimensions très compactes, le Jimny offre 2 places réellement utilisables. Il est vrai qu’elles ne sont pas vraiment destinées aux longs trajets, mais pour une utilisation locale, elles conviennent parfaitement. De plus, leurs dossiers sont inclinables. Lorsqu’on déverrouille le dossier du siège avant droit, le siège glisse vers l’avant pour faciliter l’accès à l’arrière.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Pour les courses quotidiennes, le volume du coffre (83 L.) peut suffire. Heureusement, le dossier de la banquette arrière peut être rabattu pour offrir jusqu’à 621 L. de volume de chargement. La roue de secours est fixée sur la porte arrière et se trouve sous un couvre roue rigide partiel.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

L’équipement du Suzuki Jimny Metal Top JLX 1,5 DDiS est assez complet. Il comprend entre autres une direction assistée, des vitres à commande électrique à l’avant, un verrouillage centralisé des portes, des rétroviseurs à commande électrique, ABS, 2 airbags frontaux, des vitres teintées et le volant réglable en hauteur.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Outre la boîte à gants traditionnelle, on trouve des espaces de rangement dans le coffre et dans les portes avant. Bien vu : des élastiques dans les rangements de portes pour fixer les documents.

La série spéciale Vanity bénéficie d’un équipement plus étendu qui comprend notamment un climatiseur manuel, des phares antibrouillard, des jantes en aluminium et la peinture métallisée.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Le conditionnement d’air et le chauffage se sont révélés efficace, comme cela semble être une habitude chez Suzuki.

Moteur et transmission.

Dès 2004, la plupart des modèles de la gamme Suzuki pouvaient recevoir des motorisations diesel. Le constructeur japonais achète les groupes diesel auprès de divers constructeurs européens.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Ainsi, le Jimny est équipé du moteur Renault 1,5 turbo diesel (K9K) à injection directe common rail, qui développe 48 kW/65 CV à 4.000 t/min et fournit un couple maximum de 160 Nm à 2.000 t/min. Ce moteur équipe entre autres la Renault Modus, où en version Euro IV, il fournit 50 kW/68 CV et 160 Nm de couple à 1.500 t/min.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Sur la Modus nous avions découvert une mécanique qui, avec la complicité de rapports de transmission longs, avait une tendance à s’essouffler rapidement, alors que rien de semblable n’était perceptible sur le Jimny 1,5 DDiS.

Le groupe 1,5 DDiS est suffisamment souple pour évoluer à 1.600 t/min en cinquième sans qu’il ne proteste trop. Bien évidemment dans ce cas, il ne faut pas s’attendre à des reprises brillantes et nous avons pu constater l’apparition de certaines vibrations. Afin de préserver un minimum d’agrément de conduite, il nous paraît recommandable de ne pas descendre sous les 1.800 t/min dans le rapport supérieur.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Dans l’ensemble, l’insonorisation pourrait être plus soignée. Les trajets longs et moyens parcourus à haut régime deviennent rapidement fatigants par l’intrusions des bruits d’origines diverses.

Le Jimny 1,5 DDiS n’est disponible qu’avec une boîte manuelle à 5 rapports avant dont la commande nous est apparue quelque peu dure.

Le Jimny est équipé d’une transmission intégrale non permanente Drive Action 4 x 4. Selon les besoins, le conducteur peut passer très facilement à la traction intégrale longue ou courte au moyen de trois touches au tableau de bord. Le passage en 4 roues motrices (mode long) peut s’effectuer sans immobilisation du véhicule et ce jusqu’à une vitesse maximale de 100 km/h.

Sur un parcours d’essai assez varié, nous avons réalisé une consommation moyenne de 7,43 L/100 km, ce qui nous semble tout à fait acceptable pour ce type d’auto.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Comportement.

La suspension à essieux rigides est dure et ne favorise pas vraiment le confort… L’empattement court n’arrange pas le problème et la voiture a une tendance à sautiller. De par sa forme et sa hauteur l’auto est assez sensible au vent latéral.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Sur mauvais revêtement, de nombreux bruits parasites apparaissent, en particulier à hauteur du tableau de bord et de la porte arrière.

Il est clair que le Jimny 1,5 DDiS n’est pas destiné à battre des records de vitesse sur route. La flânerie lui convient parfaitement. Lorsqu’on négocie les virages un peu rapidement, d’importants mouvements de carrosserie apparaissent. Rien d’étonnant vu le centre de gravité assez élevé.

Par contre, en tous chemins ou tout terrain, il offre des performances très intéressantes. En 4 x 4 court il est capable de passer (presque) partout, et cela grâce à son châssis séparé, ses essieux rigides associés aux ressorts hélicoïdaux et amortisseurs à gaz, les rapports de transmission bien adaptés et ses dimensions contenues (empattement et porte à faux courts).

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Garantie.

Suzuki offre une garantie totale de 3 ans, limitée à 100.000 km.

Le Jimny bénéficie également d’une garantie de 6 ans contre la perforation due à la corrosion.

Le premier propriétaire se voit offrir une assurance assistance (Suzuki Assistance) de 3 ans.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Conclusion.

Le Suzuki Jimny ne sera jamais le roi des « Autobahnen », il n’a pas été conçu dans ce but… Les vacances familiales ne sont pas plus sa spécialité : trop peu de volume de coffre et trop bruyant. Cependant, il convient particulièrement bien à une utilisation locale.

Le Suzuki Jimny 1,5 DDiS Metal Top Vanity nous est apparu comme un véhicule de loisirs très sympathique, essentiellement destiné à un public jeune cherchant un véhicule capable de combiné un usage urbain aux escapades tous chemins/tout terrain du week-end. De plus, son équipement est assez complet.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Nous imaginons aussi qu’un quelconque aventurier opte pour le Jimny afin de relier le Cap Nord au Cap de Bonne-Espérance, ou traverser la Sibérie ou encore rejoindre Fairbanks (AK) à Usuhaïa. (Autres propositions bienvenues).

Ses performances hors routes et ses capacités de franchissement devraient également intéresser ceux qui ont besoin au quotidien d’un petit utilitaire tous temps/tout terrain.

Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Principales données techniques.

Moteur.

Type K9K
Puissance fiscale (Belgique) 8 CV
Nombre de cylindres 4, en ligne
Nombre de soupapes par cylindre 2
Système d’alimentation Injection directe à rampe commune
Cylindrée 1.461 cm³
Alésage x course 76 x 80.5 mm
Taux de compression 17,9 : 1
Puissance maximum 48 kW/65 CV à 4.000 t/min
Couple maximum 160 Nm/min à 2.000 t/min
Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Transmission.

Transmission Traction intégrale non permanente.
Boîte de vitesses Manuelle, entièrement synchronisée à 5 rapports
Rapport de pont 3,416 : 1

Rapports de boîte.

1ière 4,246
2ième 2,357
3ième 1,695
4ième 1,242
5ième 1,000
Marche arrière 4,436
Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Châssis.

Direction A circulation de billes
Diamètre de braquage 9,8 m
Suspension avant Essieu rigide, ressorts hélicoïdaux
Suspension arrière Essieu rigide, ressorts hélicoïdaux
Système de freinage ABS
Freins avant Disques ventilés
Freins arrière A tambours
Pneumatiques 205/70 R 15 95 S
Contenance du réservoir à carburant 40 litres
Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Dimensions

Longueur 3.625 mm (Avec roue de réserve)
Largeur 1.600 mm
Hauteur (Avec/sans rails de toit) 1.705/1.670 mm
Empattement 2.250 mm
Voie avant 1.355 mm
Voie arrière 1.365 mm
Garde au sol 190 mm
Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Poids

Poids à vide 1.145 kg
Masse maximum admise 1.500 kg
Poids de la remorque non freinée 500 kg
Poids de la remorque freinée 1.300 kg
Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.

Performances, consommation et rejets.

Vitesse maximum 130 km/h
Consommation en cycle urbain 7,0 L/100 km
Consommation en cycle extra urbain 5,6 L/100 km
Consommation combinée 6,1 L/100 km
Consommation lors de l’essai 7,43 L/100 km
Rejet CO2 162 g/km
Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.
Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.
Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.
Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.
Suzuki Jimny 1.5 DDiS Metal Top Vanity 2005.