ESSAI : Transports de masse : les SsangYong Rexton W et Nouveau Rodius

Tout droit sortis du crétacé automobile, les SsangYong Rexton et Rodius ont subi dernièrement une cure de jouvence…


SsangYong Rexton W - New Rodius 2014


Dénommés à présent Rexton W et Nouveau Rodius, peut-on à présent affirmer que ces fossiles roulants ont passé le Rubicon ?


Depuis le lancement du Renault Scenic, les grands monospaces du style Renault Grand Espace ou Chrysler Grand Voyager ont fait leur temps : le choix se porte à présent sur des véhicules d’un gabarit plus modeste, plus en phase avec la circulation européenne…

SsangYong Rexton W 2014

Pourtant, SsangYong persévère dans cette voie devenue pourtant surannée sur notre vieux continent, mais attention, elle y abat un jockey avec une spécialité bien à elle : la transmission 4×4 !

SsangYong New Rodius 2014

Notre rédaction a pu faire l’essai de ces deux longs courriers en boîte automatique et en version AWD.

 

Des longs courriers spacieux aux lignes plus contemporaines

 

Le Rexton W est la troisième génération d’un gros SUV qui servait de bête de somme chez les agriculteurs, les gardes forestiers ou autres vétérinaires.

A présent, sa partie avant a un aspect beaucoup plus soigné que le modèle qu’il remplace. Des feux de jours prouvent par leur existence une certaine concession à la modernité.

SsangYong Rexton W 2014

A l’arrière, difficile d’oublier comment s’appelle ce SUV ; la base du hayon reprend son patronyme en grandes lettres.

SsangYong Rexton W 2014

Avec 4,76 m, et un empattement de 2,84 m, il n’est pas aisé de manœuvrer en ville, d’autant plus que le montant A est très épais.

SsangYong Rexton W 2014

Il faudra également faire attention car la lunette n’est pas très grande et peut se voir partiellement occultée quand les sièges de la troisième rangée sont déployés.

SsangYong Rexton W 2014

Si la place aux jambes est convenable (sauf pour la dernière rangée), la largeur aux coudes n’est pas exceptionnelle et démontre une conception ancienne.

SsangYong Rexton W 2014

SsangYong Rexton W 2014

En revanche, sa suspension souple et sa garde au sol de 26 cm s’avèrent très efficaces contre les ralentisseurs de trafic.

SsangYong Rexton W 2014

Quant au volume du coffre, il offre 600 dm³ au minimum, mais la hauteur de chargement est excessive et posera des problèmes aux personnes de petite taille.

 

♦ ◊ ♦

Quant au Nouveau Rodius, il s’adresse aux familles nombreuses ou aux sociétés ou d’associations à la recherche de navettes pour sept personnes, bagages compris.

SsangYong New Rodius 2014

Son développement a pris près de trois ans et a couté près de 165 millions de dollars.

Son nouveau design est plus heureux et moins incongru que par le passé.

Rappel du stylisme précédent : une lunette arrière enveloppante.

SsangYong New Rodius 2014

Plus banale, sa silhouette se fonde maintenant dans le trafic avec discrétion : seul son « tonnage de pétrolier » détone dans le paysage automobile !

SsangYong New Rodius 2014

Avec une longueur de 5,13 m et un empattement de 3 m, le Nouveau Rodius est un des plus grands monospaces du segment D et offre beaucoup d’espace aux passagers et à leurs bagages.

Avec tous les sièges redressés, le volume du coffre atteint une capacité de 875 dm³.

SsangYong New Rodius 2014

Sa configuration des sièges est insolite : la rangée centrale se compose de deux sièges individuels avec deux accoudoirs réglables tandis qu’à l’arrière, on retrouve une banquette arrière trois-places dont le dossier, hélas, n’est pas fractionnable.

SsangYong New Rodius 2014

L’accès à la troisième rangée s’effectue par un passage entre les sièges. Notons aussi que tous ces sièges sont montés intelligemment sur des glissières.

SsangYong New Rodius 2014

L’emplacement des sièges des passagers des deuxième et troisième rangées participe aussi à cette notion d’espace qui est présente partout.

SsangYong New Rodius 2014

En dégageant la lourde banquette arrière, le Nouveau Rodius offre pas moins de 3.146 dm³ de volume avec une longueur de chargement de 3 m.

 

Des intérieurs riches en équipements modernes

 

Que ce soit dans le Rexton W ou le Nouveau Rodius, le niveau d’équipement standard est relativement élevé. On retrouve sur les deux modèles essayés, l’aide au stationnement par radar, le régulateur de vitesse, la climatisation (hélas pas bizone), les rétroviseurs à commande électrique et chauffants, la connectivité iPod et Bluetooth®, siège avant et arrière ainsi que le volant chauffant … mais toujours pas de GPS.

SsangYong Rexton W 2014

Déplorons toutefois que les atouts de certains équipements n’ont pas été mis au point avec le même souci du détail que ceux proposés dans les marques européennes.

Par exemple, l’essuie glace arrière du Rodius n’a pas de fonction intermittente, le radar de stationnement émet un bip-bip identique à l’avant et à l’arrière ! Dès lors, il est  difficile de discriminer l’avant de l’arrière lorsque l’on réalise un créneau, en plus, lors des manœuvres le son du média n’est pas atténué…

Dans le Nouveau Rodius, l’emplacement du panneau d’instrumentation est central : on dirait un coupé-collé de ce que l’on découvrait dans les Peugeot 807 et Citroën C8 apparus en 2002.

SsangYong New Rodius 2014

SsangYong New Rodius 2014Devant le conducteur, un petit écran reprend les données essentielles à la conduite ainsi que celles de l’ordinateur de bord. Le plastic moussé apparaît çà et là mais la console centrale est façonnée dans un plastic dur très « eighties« .

A propos de l’ordinateur de bord, constatons qu’il fait défaut dans le Rexton W : seul le kilométrage total et journalier est renseigné.

SsangYong Rexton W 2014

 

Sur route

 

Ici, les comportements de ces deux SUV diffèrent :

Le Rexton W, plus typé 4×4, doit s’apprivoiser comme un Mitsubishi Pajero ou Nissan Patrol. Sur route ouverte, sa suspension à grand débattement occasionne des mouvements de caisse très amples et peut parfois désarçonner un conducteur non aguerri d’autant plus que par défaut, il s’agit d’une propulsion !

SsangYong Rexton W 2014

Certes, le Rexton W dispose de garde-fous électroniques modernes comme l’ABS, l’ESP, une aide à la descente (HDC) et un système anti retournement ARP (Active Rollover Protection) qui freine la voiture en cas de mouvement de roulis excessif.

SsangYong Rexton W 2014

Cependant, avec plus de 2 tonnes, il ne faut tenter ni le diable ni les lois de la physique… De toute façon, les mouvements de caisse de l’ensemble refroidiront bien vite les intrépides.

SsangYong Rexton W 2014

Reconnaissons cependant que sur autoroute ou sur grands axes, ces travers sont moins perceptibles mais attention aux vents latéraux.

SsangYong Rexton W 2014

En revanche, ces grands débattements peuvent s’avérer intéressants en mode tout terrain où le Rexton W se transforme en un bon franchiseur grâce à ses quatre roues motrices sans toutefois atteindre l’efficacité des ténors de la catégorie.

Notons aussi que le système AWD propose deux modes : vitesses longues ou vitesses courtes.

 

♦ ◊ ♦

Comparativement au Rexton W, le Nouveau Rodius est plus à l’aise sur route.

SsangYong New Rodius 2014

Évidemment, il ne faut pas espérer de lui une agilité de ballerine : il est plutôt taillé pour les highways américaines et il s’appréciera sur les longues distances.

SsangYong New Rodius 2014

Il peut disposer en option d’un train 4×4 enclenchable même en roulant mais les débattements de ses suspensions sont moins grands que sur le Rexton W.

SsangYong New Rodius 2014

Cependant, à cause d’un poids plus élevé (près de 2,2 tonnes à vide) ça peut cogner quand il est chargé et que la route se dégrade.

SsangYong New Rodius 2014

Pour l’avoir mené sous la neige en mode 4×4 (si si, nous en avons trouvé !), il faut reconnaître que le Nouveau Rodius offre un sentiment de sécurité grâce entre autre au Full Traction Control System (FTCS) qui agit sur les freins et le moteur dès que les roues commencent à patiner.

SsangYong New Rodius 2014

Toutefois, sur les grands axes, sa surface latérale le rend sensible aux coups de vents.

Quant à son usage en ville, il exige inévitablement une plus grande attention qu’à bord d’une Smart : son rayon de braquage ou plutôt son cercle de giration est digne d’un pétrolier (plus de 12 m) et obligera le conducteur à bien réfléchir avant toute incursion citadine…

 

♦ ◊ ♦

Quant au moteur, disons tout de go qu’il s’avère des plus vaillants, mais ses 2 litres de cylindrée s’avèrent un peu justes, pour propulser ces deux paquebots.

SsangYong Rexton W 2014

Développé par la firme italienne VM, ce 4 cylindres diesel moderne développe 155 ch. et un couple de 360 Nm, constant entre 1500 rpm  et 2800 rpm.

Hélas, secondé par une antique boîte automatique E-tronic à cinq rapports d’origine Mercedes, ce beau moteur fait ce qu’il peut, mais sa consommation en subit les conséquences : il faut compter entre 9 et 10 litres en conduite normale.

SsangYong New Rodius 2014

Notre incursion en mode 4×4 sur le toit enneigé de la Belgique s’est soldée par une consommation qui frisait les 11 litres aux cent. Il serait donc judicieux d’envisager un moteur plus puissant.

D’ailleurs, dans son catalogue, la firme italienne propose d’autres mécaniques de plus fortes cylindrées dont les prestations seraient plus en rapport avec ces véhicules sans pour autant consommer plus de diesel.

 

Spécifications techniques

  1. Données techniques du Rexton W (fichier Acrobat® à télécharger)
  2. Données techniques du Nouveau Rodius (fichier Acrobat® à télécharger)

Qu’en dire ?

 

Au début de cette décennie, SsangYong s’est attaqué à son manque de réputation en corrigeant différents aspects de ses véhicules à savoir un design saugrenu, un comportement routier parfois délicat et une motorisation désuète.

SsangYong Rexton W 2014

Ce défi est en passe d’être réalisé, il reste encore quelques aspects à corriger comme une direction un peu imprécise (peut-être est-ce dû aux pneus de marques coréennes ?), un comportement encore pataud et une motorisation adaptée au poids de ces pesants véhicules (surtout pour le Nouveau Rodius).

Néanmoins, au niveau financier, SsangYong reste imbattable :

SsangYong Rexton W 2014Notre Rexton W, en finition Sapphire revient à 34.450 EUR en version automatique et AWD.

Mais il y a déjà une version à 24.450 EUR !

Pour le Nouveau Rodius, les prix débutent à un peu moins de 22.000 EUR en version 2WD.

Notre véhicule, également en version Sapphire et équipé de la transmission intégrale et d’une boîte automatique revient à 34.500 EUR, un prix canon eu égard à l’espace fourni !

 

SsangYong Rexton W 2014

SsangYong offre de série une garantie de cinq ans : une garantie générale de 3 ans ou 100.000 km plus deux ans d’extension sur le moteur.

En outre, une assistance de cinq ans est prévue pour toute l’Europe