ESSAI : Le SSangYong Korando, un face-lift discret

Sorti en Belgique en 2010, le Korando a subi l’année dernière un face-lift afin de le rendre plus actuel tout en gardant un rapport prix/équipement toujours aussi imbattable.

SsangYong New Korando 2014

Pourra-t-il, cette fois gagner les faveurs du public ?


Un style plus moderne, un équipement parfois inédit

 

Par une calandre plus provocante flanquée de phares aux formes plus complexes intégrant des feux de jour à DEL, le Korando se veut plus agressif. Sa silhouette ramassée lui confère une allure robuste pas du tout déplaisante.

SsangYong New Korando 2014

SsangYong New Korando 2014

A l’intérieur SsangYong a redessiné entièrement l’habitacle ainsi que la planche de bord qui présente maintenant des matériaux souples sur son sommet et des inserts en bois reconstitué à la finition matte qui ravira nos copains Américains.

C’est propre et moderne et les rangements sont particulièrement nombreux.

SsangYong New Korando 2014

L’équipement se veut pléthorique : mais quelques lacunes restent inexpliquées.

Ainsi, SsangYong propose un démarrage sans clé, un rétroviseur intérieur électrochrome et des rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement mais il n’y a ni essuie-glace ni phares automatiques.

Non seulement les sièges avant sont chauffant, mais les sièges arrière sont également pourvus de cette commodité bien sympathique en hiver !

SsangYong New Korando 2014

En outre, le siège conducteur profite d’un système de ventilation intégrée à deux vitesses, très agréable en été !

SsangYong New Korando 2014

A ces gâteries, et comme les Hyundai, le volant est également chauffant. En revanche la marque coréenne fait l’impasse sur une climatisation bizone.

SsangYong New Korando 2014

Quant à l’équipement infodivertissement, il se résume à une radio CD avec équipement Bluetooth et connexions AUX et USB.

Par contre, pas de GPS, même pas en option !

SsangYong New Korando 2014

Les sièges sont fermes voire durs mais ils maintiennent bien le corps, le réglage lombaire est prévu, mais il ne permet pas un réglage fin.

Un accoudoir est placé entre les sièges avant, il recèle deux compartiments de rangement.

SsangYong New Korando 2014

A l’avant, près des connexions AUX et USB, un emplacement recouvert d’un tapis en caoutchouc permet d’y placer votre GSM ou Smartphone.

A l’arrière, la place est royale et le plancher est plat.

SsangYong New Korando 2014

Outre le chauffage des places latérales, la banquette 1/3 – 2/3 peut être inclinée sur une amplitude de 17,5°.

Un troisième passager pourra se joindre sans problème, mais vu la dureté de la place centrale, elle ne pourra donc servir que comme place d’appoint pour de courts trajets.

SsangYong New Korando 2014

Le coffre de 486 dm³ a malheureusement un seuil de chargement assez haut. En rabattant la banquette arrière, sa capacité atteint 1312 dm³ avec une surface de chargement totalement plane.

SsangYong New Korando 2014

Au niveau de la sécurité, notons que SsangYong ne participe pas (encore ?) aux tests EuroNCAP.

SsangYong New Korando 2014

Ce qui n’empêche pas le Korando d’être équipé d’un moniteur de contrôle de la pression des pneus (TPMS), d’un système anti-tonneau (ARP) et de l’aide au freinage d’urgence (BAS), d’un assistant au démarrage en côte (HSA). Lors de freinage puissant, un signal d’arrêt d’urgence (ESS) prévient les conducteurs des véhicules qui suivent en activant les feux de détresse.

Le Korando dispose de six airbags à bord ainsi que d’appuie-tête actifs prévenant le coup du lapin grâce à leur déplacement vers l’avant.

 

Un moteur souple mais bruyant.

 

Développé par la firme VM Motori avec l’expertise de la société autrichienne AVL (Anstalt für Verbrennungskraftmaschinen List) mais monté sous licence en Corée, le moteur e-XDi200 est proposé en deux puissances différentes : 149 ch. (109,6 kW) de 3400 à 4000 rpm disposant d’un couple de 360 Nm de 1500 à 2800 rpm ainsi que d’une version de 175 ch. à 4000 rpm mais il vous en coûtera 3000 EUR de plus !

SsangYong New Korando 2014

Souple et volontaire, ce moteur propulse les 1700 kg du Korando sans sourciller.

A froid, pas d’erreur, c’est bien un diesel ! À température, sa sonorité rocailleuse s’atténue et devient presque inaudible à allure constante sur autoroute. Mais il est vrai qu’il est secondé par une boîte de vitesses bien étagée et précise et ce, même si son dernier rapport tire long (à 120 km/h, le moteur ronronne gentiment à environ 2100 rpm).

SsangYong New Korando 2014

Ce diesel 2.0 L a du répondant et en 4×4, son couple de 360 Nm s’avère être un précieux allié pour s’extirper des ornières boueuses.

Notons aussi la présence d’un mode «lock» qui répartit la puissance équitablement entre les essieux avant et arrière.

SsangYong New Korando 2014

Avec une garde au sol de 18 cm, le Korando fait plus que se défendre en milieu « tout terrain », mais il faut convenir que les 4×4 ont toujours été une spécialité de SSangYong.

Quant à sa tenue de route, elle n’a pas la finesse d’un VW Tiguan ou d’un Subaru XV de taille et de puissance comparables, ses mouvements de caisse s’avèrent aussi plus présents.

Sa direction n’a pas non plus la précision de ses concurrentes, mais il faut reconnaître que notre Korando était chaussé de pneus Kuhmo.

Pourtant, en 4×4, ce SUV coréen relève le gant et n’a pas rougir de ses prestations et cela, même si son poids est de 300 kg supérieur à ses challengers !

Avec 7,6 l/_100 km sa consommation s’avère raisonnable, sans plus. Il est d’ailleurs surprenant de constater que celle-ci est identique à celle que la rédaction avait mesurée avec la première mouture du Korando, il y a trois ans.

Toutefois, à l’époque, il s’agissait d’une version 175 ch.

 

Spécifications techniques

 

Fichier Acrobat® à télécharger

SsangYong New Korando 2014

 

Qu’en dire ?

 

Peu connue, cette marque ne compte actuellement en Belgique qu’une petite quarantaine de concessionnaires et de garages agréés.

C’est évidemment très peu, mais si d’aventure un garage SsangYong se trouve dans votre région et que vous êtes à la recherche d’un 4×4, le Korando vous fera les yeux doux, d’autant plus que son prix est cassé : notre exemplaire en finition haute (Sapphire) est proposé à 27.500 EUR… mais sans GPS !

SsangYong New Korando 2014

Ajoutons aussi que SsangYong propose une garantie d’usine de 3 ans ou 100 000 km plus 2 ans sur le groupe motopropulseur et 5 ans d’assistance.