ESSAI : Le Skoda Yeti : Réservé mais efficace !

Classé dans : Essais - Skoda (Tchèquie) | 0

Sorti des limbes automobiles en 2009 à l’occasion du Salon de Genève, le Yeti a tout de suite séduit par sa personnalité de baroudeur des champs et des villes.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

Après cinq ans de succès ininterrompu et plus de 260.000 exemplaires vendus, il était normal que Skoda lui apporte une petite touche de modernité avec en prime, un dédoublement de sa personnalité.


Le Yeti des villes et le Yeti des champs

Autrefois le Yeti de ville

Invita le Yeti des champs

D’une façon fort civile

A des reliefs d’ortolans

Comme Jean de la Fontaine, Skoda a pensé que pour le face-lift de son SUV compact, il valait mieux créer deux extérieurs distincts pour différencier le Yeti « urbain » du Yeti « Outdoor » à vocation plus rurale. Il en découle un look stylé pour l’un et une allure de baroudeur pour l’autre.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

Cette différenciation s’est tout bonnement réalisée en teignant dans la couleur de la carrosserie les pare-chocs, le sabot de protection du moteur, les profilés latéraux et les seuils de porte.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

En revanche, pour la version campagnarde, tous ces éléments ont conservé pour la plupart la teinte noire du matériau synthétique…

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

Mais le Yeti n’a pas fait que se dédoubler, il reçoit une nouvelle calandre redessinée en fonction du nouveau langage stylistique de ŠKODA, encadrée par des phares à présent rectangulaires et situés plus bas sous le pare-chocs avant.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

Ceux-ci sont disponibles en option avec des projecteurs Bi-Xénon à feux de jour à DEL. Le hayon arrière a subi également des modifications : la plaque d’immatriculation se révèle dans un polyèdre.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

De même, les feux arrière (DEL en option) reprennent les nouveaux canons esthétiques de Skoda en arborant un « C ».

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

L’intérieur varie peu : avec le « pack Ambition », on retrouve le principal, comme le cruise control, l’ordinateur de bord avec écran tactile de la génération VW précédente, un système multimédia incluant huit haut-parleurs et une liaison Bluetooth® mais pas de fiche USB, ainsi qu’un rétroviseur intérieur électrochrome.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

Notons que cet équipement peut s’enrichir en option avec une caméra arrière et un verrouillage/déverrouillage et de démarrage sans clé «KESSY».

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

La surface vitrée est particulièrement étendue et rend l’habitacle lumineux, surtout quand le toit panoramique en verre a été choisi en option.

Elle contribue à l’excellente vision panoramique que procure le Yeti en ville : cela change des cross-overs où le design exige l’emploi d’une caméra de recul pour se garer proprement.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

Mais c’est au niveau de la fonctionnalité que le Yeti s’illustre : comme son prédécesseur, on retrouve des tablettes « aviation » disposées au dos des sièges avant et différents compartiments de rangement et porte-bouteilles.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

En outre, ses trois sièges individuels arrière peuvent se rabattre mais aussi s’enlever, dégageant ainsi une capacité de chargement de près de 1,8 m³.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

Les sièges extérieurs peuvent également être déplacés latéralement en l’absence du siège central ; dans cette configuration, les passagers arrière bénéficient d’un espace tout à fait inhabituel. En mode cinq places, le coffre présente un volume de plus de 400 dm³.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

Les sièges tiennent bien le corps mais sont durs et leur assise pourrait être un peu plus longue. Notons aussi que le Yeti offre une garde au toit de plus de 1 m, peu commune pour ce gabarit (4,22 m de long) : pratique pour ceux qui voyagent avec képi…

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

Le Yeti s’est vu attribuer la note maximale de cinq étoiles par le consortium Euro-NCAP à l’issue des crash-tests effectués en 2009. La protection des passagers adultes a été évaluée à 92 % et celle des enfants à 78 %. En revanche, la sécurité pour les piétons n’a été estimée qu’à 46 %.

Notons aussi une faiblesse suite au test de collision avec un poteau latéral.

 

Sur route

 

Notre version « Outdoor – GreenTec » était propulsée par le 1.6 TDI développant 105 ch. (77 kW). Ce moteur, commun à tout le groupe VW, était associé ici à la boîte automatisée DSG-7 également montée sur les Audi, VW, et SEAT. A noter que cette boîte automatisée exclut le système « Stop-Start ».

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

L’ensemble, bien que grondant à froid, reste très homogène et autorise des déplacements fluides et particulièrement sobres.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

Au terme de l’essai, notre rédaction a relevé une consommation générale moyenne de moins de 6 litres de diesel aux cent (5,4 l), ce qui autorise une autonomie entre 900 et 1000 km.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

En ville, en tenant compte de la circulation, il faudra tabler sur des valeurs entre 6 et 7 litres.

La direction est précise et la boîte DSG-7 conforme à sa réputation : ses rétrogradages sont rapides et permettent d’évoluer à des régimes proches du couple maximum qui culmine à 250 Nm entre 1500 et 2500 rpm.

Sa taille compacte ainsi que les roues rejetées aux quatre coins de la carrosserie lui confèrent une excellente maniabilité générale.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

Sur les routes sinueuses des Ardennes, on se prend même à évoluer un tantinet plus sportivement sans faire naître la moindre appréhension.

 

Spécifications techniques

 

Voir données techniques sur fichier Acrobat®

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

 

Conclusions

 

Le style actuel des Skoda a eu raison de la bouille un peu folâtre du Yeti de la première génération : à présent, sa calandre ne le différencie plus beaucoup du reste de la gamme.

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

C’est peut-être dommage, mais le nouveau Yeti ne perd pas au change : son équipement s’est bien enrichi et la sécurité active a été renforcée par une modernisation de ses béquilles électroniques.

On retiendra surtout sa bonne polyvalence, un espace important pour un encombrement raisonnable et une sobriété exemplaire.

Son design se rapproche plus du Kia Soul dont il partage l’esthétique coupée à la serpe… même si ce dernier est moins cher, il est loin d’atteindre sa polyvalence ou sa sobriété !

Skoda Yeti Outdoor 1.6 TDI GreenTec 105 ch DSG7 2014

Débutant à 18.200 EUR pour la version 4×2 propulsée par le 1.2 TSI, il vous en coûtera près de 2000 EUR en plus si vous choisissez la version « Outdoor ».

Quant à la version 1.6 TDI essayée dans ces colonnes, elle coûte près de 27.400 EUR auxquels il faut ajouter le pack Ambition, le toit ouvrant panoramique et les sièges avant chauffant ainsi que le toit peint en noir… ce qui fait monter la facture à plus de 30.000 EUR !