ESSAI : La nouvelle Seat León : une Golf ibérique

Classé dans : Essais - Seat (Espagne) | 0

Avec la Nouvelle León, Seat abat de nouvelles cartes : plus courte de 5 cm que sa devancière, elle reprend l’empattement de sa cousine germaine, la Golf, septième du nom.

Seat León III TSI 122 ch 2013


Une allure plus dynamique

 

Longue de 4,26 m, la León 2013 reprend les lignes dynamiques de sa petite sœur l’Ibiza. Adieu les petites rondeurs de la León II, la nouvelle carrosserie montre à présent les mêmes angles saillants au niveau des optiques arrière.

Seat León III TSI 122 ch 2013

 

Seat León III TDI 105 ch 2013

Les flancs, légèrement creusés, sont marqués par des plis horizontaux, une caractéristique qui semble être la nouvelle signature de SEAT. Notons aussi que les poignées des portes arrière sont à présent visibles et non plus noyées dans un semblant de vitre de custode.

Seat León III TSI 122 ch 2013

Les lignes de la carrosserie sont tendues et n’ont que faire des traits torturés que présentent certaines concurrentes par delà les Pyrénées. En se référent aux autres produits du groupe VW, leur filiation est beaucoup plus évidente : il suffit d’ailleurs de jeter un œil sur l’A3 de Audi, une sérieuse référence !

Seat León III TSI 122 ch 2013

La proue exhibe des phares beaucoup plus effilés, entourés de DEL dont la signature lumineuse est même reprise dans les publicités de la León …

Ceux-ci peuvent être disponibles entièrement en technologie DEL.

Seat León III TDI 105 ch 2013

Attention cependant, les versions de base (Reference) ne disposent pas d’office de  l’éclairage de jour DEL.

Seat León III TDI 105 ch 2013

A l’intérieur, pas de fioritures superflues, l’esprit germanique a décidément pris la main. Il en ressort une excellente finition, avec un tableau de bord ergonomique légèrement incurvé autour du conducteur, un peu comme les BMW. Celui-ci intègre un écran 5″ reprenant les informations de l’ordinateur de bord ainsi que de l’équipement médiatique « Media System Touch » qui comprend la radio et un slot pour une carte SD.

Il peut également permettre la connexion d’appareils externes via Bluetooth®, une prise Aux-In ou même un port USB. La visibilité est bonne même à l’arrière, ce qui n’est pas toujours le cas quand le design est privilégié !

Sea

A noter qu’après le jumelage du GSM, un message sur l’écran signale si celui-ci doit être rechargé. Et lorsque vous coupez le moteur, un message vous avertit que la fonction Bluetooth de votre GSM est encore opérante ! Charmante attention pour ceux qui oublient de la couper…

Notons que le haut de gamme inclut un système de navigation à commande vocale dont les informations sont aussi affichées sur un écran situé entre le tachymètre et le compte-tours. A présent, le cruise control n’est plus disposé sur un levier distinct mais fait partie du levier dédié aux clignoteurs et feux de route.

Les sièges sont fermes mais maintiennent bien le corps. Grâce à un empattement plus long de 6 cm, la place à l’arrière est meilleure que dans sa devancière et deux adultes de taille « moderne » pourront y prendre place sans nécessairement se frotter au ciel de toit… et même un troisième pourra aussi s’y glisser pour de petits trajets.

Seat León III TSI 122 ch 2013

Le coffre possède une contenance de 380 dm³ ce qui est aussi en progression mais contrairement à la Golf, son plancher n’est pas plat quand les dossiers arrière ont été rabattus.

Aux tests Euro NCAP, la nouvelle León a obtenu cinq étoiles soit une de plus que la version précédente testée en 2005. Cette dernière pêchait par une protection très moyenne des jambes du conducteur. Les passagers adultes obtiennent un score de 94 % et les enfants 92 %.

Quant aux piétons leur protection est cotée à 70 %.

 

Des moteurs bien connus et une tenue de route réjouissante

 

Seat a été puisé dans la banque de moteur du groupe VW, on y retrouve donc des moteurs bien connus.

Pour cet essai, nous avons choisi un moteur diesel et un moteur essence, à savoir le diesel 1.6 TDI bien connu développant 105 ch. à 4000 rpm pour un couple de 250 Nm entre 1500 et 2750 rpm et le 1.4 TSI de 122 ch. à 5000 rpm et d’un couple de 200 Nm de 1400 à 4000 rpm. Ce dernier ne possède pas encore comme la Golf la technologie ACT qui permet de désactiver deux cylindres lorsque le régime moteur est stabilisé.

Seat León III TSI 122 ch 2013

Les véhicules étaient en version Référence (TDI) et Style (TSI). Le haut de gamme « FR » fera l’objet d’un essai séparé à paraître ultérieurement.

Quant au châssis – pour les véhicules essayés et de moins de 150 ch. – on trouve à l’avant une suspension de type MacPherson montée sur un berceau tandis que l’arrière bénéficie d’une suspension à bras combinés.

A l’instar de la Golf VII et de l’Audi A3, la León inaugure chez Seat la nouvelle plateforme transversale modulaire appelée MQB, pour « Modularer Querbaukasten« . Pour rappel, cette plateforme permet d’accueillir en position transversale avant des moteurs à explosion, hybrides ou même électriques. Outre sa légèreté, elle a été également étudiée en vue d’une sécurité accrue en cas de « multi-collision ».

Seat León III TSI 122 ch 2013

A son volant, même si les ingénieurs ont privilégié l’efficacité et l’agilité, la León III est plus confortable et plus silencieuse que ses devancières. Son comportement routier est de la meilleure veine, grâce entre autre, à une direction très précise, une excellente boîte de vitesses et des moteurs modernes.

Seat León III TDI 105 ch 2013

Le TDI de 105 ch. nous a surpris par son volontarisme. D’un son rocailleux lors de sa mise en route, il finit par se faire oublier aux allures constantes.

Son couple de 250 Nm permet une certaine fainéantise avec le levier de vitesses qui ne compte que cinq rapports très longs (à 120 km/h, il ne tourne qu’à 2200 rpm).

Sa consommation s’est révélée très convaincante, sur des trajets ardennais et enneigés, nous avons enregistré une consommation de 5,3 l/_100 km.

A la fin de l’essai, notre consommation moyenne frisait les 6 litres aux cent kilomètres.

Seat León III TSI 122 ch 2013

Le TSI de 122 ch. s’est révélé très élastique et particulièrement silencieux : à 120 km/h, il ne tourne qu’à 2600 rpm sur le sixième rapport.

Ses montées en régimes sont bien agréables et ses chevaux sont bien présents. Néanmoins, il faut attendre les 3000 rpm pour qu’il puisse donner toute sa quintessence.

Seat León III TSI 122 ch 2013

Par rapport au TDI, nous avons surtout apprécié sa souplesse qu’il manifeste sur une plus grande plage de régime.

Quant à sa consommation, en ville et englué dans les nombreuses manifestations de ce début d’année, la León a consommé environ 9 litres aux cent. Mais sur route ouverte, celle-ci a même atteint 5,7 l/_100 km, ce qui est finalement très peu par rapport à la Mii essayée précédemment avec moteur développant une puissance deux fois moindre !

Au terme de notre essai, la consommation moyenne était de 6,9 l/100 km.

 

Qu’en dire ?

 

Par rapport à la santé insolente de VW, Seat éprouverait quelques difficultés…

Cette nouvelle León arrive donc à point pour renouveler une gamme vieillissante. Elle s’avère mieux finie et beaucoup plus convaincante que ses devancières.

Propulsée par des moteurs bien connus dans la gamme VW, elle est basée sur une plateforme pour laquelle VW fait encore un pas supplémentaire dans la standardisation.

Seat León III TDI 105 ch 2013

En outre, son dessin plus énergique et ses prix plus abordables sont une véritable aubaine pour qui la VW Golf semble trop « rangée ».

Seat León III TDI 105 ch 2013

Par rapport à sa cousine la Golf VII « Trendline » 1.6 TDI qui partage cette même plateforme, la León « Reference » TDI 105 ch. est plus de 1000 EUR moins chère…

En revanche, en version « Style » TSI 122 ch., et pour un équipement plus ou moins équivalent, la différence s’estompe.

Mais il y a déjà une León (1.2 TSI 86 Entry) à partir de 16.000 EUR soit environ 2600 EUR de moins que la Golf 5p correspondante (1.2 TSi 85 Trendline)

La León en qui la marque espagnole fonde de grands espoirs, évoluera prochainement avec l’apparition en juin d’une version « coupé trois portes » qui sera suivie à l’automne par un break.

La rédaction vous fera donc profiter de ces essais prochainement.