ESSAI : La Seat León EcoSport : le grand écart.

Classé dans : Essais - Seat (Espagne) | 0

Se déplacer avec un véhicule badgé « Eco » n’est pas toujours « valorisant » pour certain… (« Och érme » dirait-on à Bruxelles !)

Seat León EcoSport 2011

Devant ce constat, les responsables du marketing de Seat ont osé concilier l’inconciliable en créant le label « EcoSport ».

Antinomique ? 


Le marketing a fait fort !

 

Pour faire plaisir aux inconditionnels de la combinaison ignifugée mais également férus d’économie à la pompe, il a suffi à SEAT de disposer d’une León Ecomotive nanti de son sobre 1.6 TDI 105 ch. et d’aller faire ses emplettes aux rayons dédiés à la León FR…

Seat León EcoSport 2011

On y choisira, entre autre, des vitres arrière fumées, des sièges sport revêtus de cuir bicolore avec de jolies surpiqûres rouges, un volant sport multifonction, un levier de changement de vitesse au pommeau gainé de cuir, un pédalier et des seuils de porte à finition aluminium, etc…

Bref de quoi faire saliver le Ronny qui sommeille peut-être en nous.

Seat León EcoSport 2011

On continue sur la même lancée avec, à l’extérieur, de belles jantes en alliage spécifiques à cette version et un monstrueux échappement ovale digne d’une bête de rallye.

Seat León EcoSport 2011

Malgré tout cela, la ligne générale est préservée et garde son petit caractère exclusif de coupé avec ses poignées noyées dans les portières.

Autre particularité de la León : en position repos, les essuies-glaces se positionnent le long des montants latéraux du pare-brise.

 

Seat León EcoSport 2011

Mais ne nous y trompons pas : elle reste Ecomotive jusqu’au bout des pneus : il suffit d’ailleurs de les examiner pour y découvrir des Pirelli Cinturato P7 205/55R16 reconnus, entre autre, pour leur faible résistance au roulement.



A son bord.

 

Une fois assis dans ces beaux sièges « baquets », il est difficile d’imaginer que ce véhicule n’est qu’un modèle « vert » de la gamme.
L’austérité germanique que l’on retrouve souvent dans les autres modèles du groupe fait place ici à un caractère sportif plus latin.

Seat León EcoSport 2011

Même si le nombre de « plastics moussés » est plus réduit que sur « SM la Golf », l’assemblage reste de bonne facture et sur routes dégradées, le mobilier n’émet que de faibles couinements.

L’instrumentation est ergonomique et, pour qui connaît les modèles de la marque VW, il n’y aura que peu de dépaysement.

Sur la console centrale « pur plastic », les commandes dévolues aux rétroviseurs extérieurs chauffants et à la condamnation des portières ont rejoint celles relatives au Stop & Start, à l’ESP ainsi qu’à la pression des pneus.

Seat León EcoSport 2011

Devant le levier de vitesses, on découvre dans un petit rangement un nouveau connecteur combiné USB/Aux-IN (CUP) qui reste encore inconnu sur certains produits estampillés VW.

Par contre, aucun accoudoir central n’est prévu : mais à sa décharge, il est vrai que c’est contradictoire avec l’esprit sportif…

Comme sur toute sportive qui se respecte, le compte-tours est situé en position centrale. À sa gauche, on distingue les jauges traditionnelles et à droite le tachymètre. SEAT a eu la bonne idée de rester classique dans son instrumentation. Ici pas de données digitales illisibles ou avant-gardistes : on en est encore aux bonnes vieilles aiguilles. Le tout reste lisible en toute circonstance.

Seat León EcoSport 2011

En revanche, quand le soleil vient de face, la casquette « anti-reflets » qui surmonte les instruments émet elle-même de méchants reflets sur le pare-brise ! Il est évident que le choix d’une teinte anodisée ne fait rien pour arranger les choses…

A l’arrière, les vitres latérales et la lucarne concéderont un caractère assez intime, mais il y a de l’espace pour trois adultes à condition que la personne assise au milieu supporte le très large tunnel de transmission.

Avec ses 341 dm³, la contenance du coffre arrière reste dans la moyenne, mais on est bien loin des 410 dm³ revendiqués par la Citroën C4. Banquette arrière rabattue, le volume dévolu au chargement frise les 1,2 m³. A noter que seul le dossier de la banquette se manipule (1/3 – 2/3). Contrairement à la concurrence, la León ne bénéficie ni d’un plancher plat, ni d’un double fond. En outre, son seuil de chargement est particulièrement élevé (74 cm)

Quant à son moteur, c’est déjà une vieille connaissance : fort d’un couple de 250 Nm libéré dès 1.500 rpm, le 1.6 l TDI CR de 105 ch. permet une conduite tout en souplesse que l’on peut difficilement qualifier de sportive. Et ce, même si certains des atours de la León EcoSport semblent vouloir démontrer son caractère sportif !

Seat León EcoSport 2011

Cependant, grâce à son châssis particulièrement rigide, la León permet toujours une conduite dynamique. Bien calé dans ses sièges « baquet », on se prend vite au jeu et les routes sinueuses sont un vrai bonheur. Il est vrai que la puissance délivrée aux roues avant est modérée, mais elle est garante d’une sobriété «citoyenne».

Notre essai confirme bien cette frugalité : au terme d’un essai d’environ 500 km réalisé sur des parcours variés,  il restait encore 600 km à parcourir avant la panne sèche, ce qui correspond à 5 l aux cent kilomètres.

Seat León EcoSport 2011

Les freins sont facilement dosables et la boîte à cinq vitesses est un vrai régal. Mais qu’elle « tire long » ! (à peine un peu plus de 1500 rpm à 90 km/h sur le cinquième rapport !). Si l’on veut garder la moyenne, il faudra donc tricoter du levier, mais disons que cela fera « sportif ».

Peut-être que six rapports un peu moins espacés auraient été plus adaptés, notamment pour les trajets réalisés sur des routes à relief marqué.

De même, l’insonorisation de l’habitacle n’est pas exemplaire : des bourdonnements peuvent apparaître entre 1500 et 2000 rpm.
En outre, le design du volant sport laisse perplexe : il est agréable à tenir pour autant que l’on place les mains à « 9h15 » (cuir surpiqué), mais le revêtement brillant en matière plastique dont il est revêtu en haut et en bas de la jante est désagréable à saisir.

 

Données techniques

 

Fichier acrobat à télécharger

 

Seat León EcoSport 2011



 

L’habit ne fait pas le moine

 

Avec un prix inférieur à 20.000 EUR, la León EcoSport est une affaire pour qui aime une certaine exclusivité teintée de sportivité mais qui veut aussi garder un esprit responsable vis à vis des grandes questions environnementales actuelles.

Certes, les appendices sportifs pourraient faire croire que… mais ils nous paraissent bien discrets par rapport à certaines réalisations « artisanales » qui fleurissent si bien du côté de chez SEAT.

Seat León EcoSport 2011

En émettant tout juste 99 g/km, la León EcoSport démontre comme sa sœur la León EcoMotive que l’on peut concilier sous le même capot des valeurs écologiques et des orientations sportives.