ESSAI : La Seat Exeo ST TDI CR 143 ch. Multitronic : un remake ?

Classé dans : Essais - Seat (Espagne) | 0

Seat, c’est avant tout une marque jeune, avec des produits décalés à prix doux… Dans sa gamme, l’accent a été surtout mis sur des véhicules extravertis mais alors, que vient donc y faire la très classique Exeo ?

Seat Exeo ST TDI Multitronic 2011


Certes, un véhicule plus statutaire n’a jamais été proposé par le constructeur espagnol. Grâce au groupe VW, ce sera chose aisée : l’Audi A4 de la troisième génération (B7) fera donc l’affaire…


Une carrosserie aux lignes très sages

 

L’Audi A4 break de la troisième génération a donc été reprise telle quelle : seule la face avant a fait les frais d’un lifting pour correspondre aux autres produits de la marque ibérique.

Seat Exeo ST TDI Multitronic 2011

On y retrouve donc toutes les qualités et défauts de la troisième génération de l’A4, à savoir : une finition de très haut niveau, une qualité de fabrication exemplaire et une certaine austérité assez terne.

Seat Exeo ST TDI Multitronic 2011

A cela s’ajoute une habitabilité assez étriquée aux places arrière et un volume de chargement qui n’excède pas les 440 dm³. Les sièges rabattus, celui-ci approchera les 1,4 m³ avec à la clé, un plancher plat.

Seat Exeo ST TDI Multitronic 2011

Les sièges à l’avant semblent plus enveloppants que sa sœur d’Ingolstadt : ils reflètent ainsi mieux le tempérament sportif de la branche espagnole du groupe VW.

Seat Exeo ST TDI Multitronic 2011

De même, les réglages de la suspension nous paraissent plus fermes que sur feue l’A4 (B7).

L’ Exeo ST est proposée en trois versions : Reference, Style et Sport.

Seat Exeo ST TDI Multitronic 2011

Au niveau de l’équipement, Seat a mis les petits plats dans les grands : double vitrage isolant, phares Bi-Xénon avec éclairage dynamique des virages (appelé Adaptive Frontlighting System), direction assistée Servotronic, sièges avant gainés de cuir à réglage électrique avec mémoire, blocs optiques arrière à DEL, prise de 230 V, etc…

Seat Exeo ST TDI Multitronic 2011

Les test Euro-NCAP lui ont gratifié quatre étoiles sur un maximum de cinq : ils ont révélé une faiblesse contre le coup du lapin et au niveau de la protection de la poitrine et du bassin des passagers avant. Cette cote «un peu faiblarde» n’est pas étonnante : il ne faut pas perdre de vue que l’année d’entrée en fabrication de l’Audi A4 est de 2004 !



Plaisante à conduire

 

A son bord, on retrouve les même sensations que sa grande sœur germanique… Quoique la suspension soit un fifrelin plus dure et les sièges un peu plus «sportifs».

Seat Exeo ST TDI Multitronic 2011

Assez lourde sur le train avant, elle confirme son caractère sous-vireur quand les virages sont attaqués avec le couteau entre les dents.
Il est fort probable que les versions  à essence – plus légères – soient mieux équilibrées, mais vendrait-on ces dernières  en Belgique ?

Néanmoins, restons conséquents : ce n’est pas avec une Exeo ST que l’on doit envisager faire de la compétition, laissons donc cela à la León Cupra R !

Seat Exeo ST TDI Multitronic 2011

Quant au moteur, il s’agit du très bon 2 litres TDI avec rampe commune (CR) de la dernière génération placé en position longuitudinale. Il développe 143 ch. à 4200 rpm et son couple de 350 Nm est constant de 1750 à 2500 rpm.

Seat Exeo ST TDI Multitronic 2011

Répondant aux normes Euro 5 et nettement plus silencieux que son prédécesseur à injecteurs-pompes, il distille sa puissance via une boîte Multitronic à variation continue. Cette boîte est un modèle de douceur qui dispose de trois programmes : normal, sport et manuel. Le programme manuel propose sept rapports virtuels qui s’enclenchent rapidement sans le moindre à-coup et sans aucun retard grâce à des palettes situées derrière le volant.

Toute cette chaîne cinématique confère à l’Exeo une ambiance feutrée rarement atteinte chez Seat : cette atmosphère s’éloigne donc assez fortement du slogan de la marque «Auto Emoción»

Seat Exeo ST TDI Multitronic 2011

Malgré sa douceur et ses réactions promptes, ce système reste plus gourmand en énergie que la boîte DSG réservée jusqu’à présent aux modèles à moteurs transversaux. Lors de nos essais, les consommations ont donné de 6 à 7 l aux cent kilomètres en fonction du genre de route.
Actuellement, les véhicules du même groupe comme la VW Passat ou l’Audi A4 consomment un bon litre en moins…

 

Spécifications techniques



Moteur.

Puissance fiscale (Belgique) 11 CV

Carburant Diesel

Nombre de cylindres 4, en ligne

Soupapes par cylindre 4

Cylindrée 1968 cm³

Taux de compression 16,5 : 1

Suralimentation Turbocompresseur/_Common Rail

Puissance maximale 143 ch./105 kW à 4000 rpm

Couple maximum 320 Nm de 1750 à 2500 rpm

Boîte de vitesses Multitronic

 

Poids.

Poids en ordre de marche 1605 kg

Masse maximale admise 2090 kg

 

Performances, consommations et rejets.

Vitesse maximale 201 km/h

Accélération de 0 à 100 km/h 9,6 sec

Consommation en milieu urbain 7,6 L/100km

Consommation en milieu extra-urbain 4,8 L/100km

Consommation cycle mixte 5,8 L/100km

Consommation lors de l’essai 6,4 L/100km

Rejets CO2 153 g/km

 

Dimensions.

Pneumatiques 205/55 R16 (225/45 R17 ou 225/40 R18 en option)

Réservoir de carburant 70 L

 

Seat Exeo ST TDI Multitronic 2011



Une Exeo ST ? Et pourquoi pas ?

 

Quoiqu’il en soit, saluons ici Seat pour avoir diversifier sa gamme avec un véhicule statutaire a priori peut-être contre-nature.

Seat Exeo ST TDI Multitronic 2011

Lorsque le choix d’un véhicule dans cette même gamme se posera, il serait dommage de l’écarter d’office, car il possède des atouts qui font mouche en cette période de crise : outre son prix raisonnable (à partir de 29000 EUR, soit 9000 EUR de moins que le prix de la première Audi A4 de même configuration), l’Exeo ST TDI CR 143 ch. Multitronic offre à son propriétaire une garantie de fiabilité exemplaire et une finition analogue à sa sœur d’Ingolstadt.

¿ Y Por Qué No ?