ESSAI : La Peugeot 208, toujours un bon numéro…

Classé dans : Essais - Peugeot (F) | 0

Envieuse la 207 s’étend, et s’enfle, et se travaille…

Pour égaler ses copines en grosseur,

Disant :  » regardez mes sœurs;

Est-ce assez ? dites-moi ; n’y suis-je point encore ?

Nenni. M’y voici donc ? Point du tout. M’y voilà ?

Vous n’en approchez point. » La chétive pécore

S’enfla si bien qu’elle creva…

(D’après Jean de la Fontaine)

 

Peugeot 208 1.2 VTi 2012


Une silhouette compacte et des porte-à-faux réduits

 

Après la démesure de la 207, Peugeot est revenu à plus de justesse avec sa nouvelle 208, ne dit-on pas que les excès nuisent en tout ?

Peugeot 208 1.2 VTi 2012

Non seulement la taille est plus réduite (– 7 cm) mais grâce à l’utilisation de tôles THLE et UHLE* son embonpoint a été diminué de 110 kg** Ce qui permet à la gamme de la 208 de débuter avec une masse inférieure à la tonne (975 kg).

 

* Très Haute Limite Elastique et Ultra Haute Limite Elastique
** Et même de 173 kg sur la 208 d’entrée de gamme.

 

Peugeot 208 1.2 VTi 2012

Mais ces amaigrissements substantiels ne sont pas synonymes de diminution de l’habitabilité et de maigre capacité de chargement que du contraire : les passagers arrière bénéficient d’un plus grand espace ( 5 cm) et le volume du coffre donne 311 dm³ sous tablette et jusqu’à 1152 dm³ quand la banquette arrière est rabattue.



Peugeot 208 1.4 e-HDi 2012

Attention toutefois à la découpe très incisée du hayon qui pourrait éborgner un distrait !

En outre, la valeur de son Cx de 0,29 (SCx = 0,61) la positionne parmi les meilleures valeurs de son segment.

Peugeot 208 1.4 e-HDi 2012

Les calandres béantes des modèles « – 07 » ne sont plus qu’un souvenir : la 208 reprend les nouveaux codes esthétiques propres à la gamme « – 08 » avec une calandre qui semble se détacher de la carrosserie.

Dans sa partie supérieure, le lettrage «PEUGEOT» y a été façonné.

Les phares sont plus effilés et des feux de jour DEL y sont associés. Les flancs travaillés rappellent les Opel Astra et Insignia : on retrouve ce même pli de tôle sur les portières, sans doute un clin d’œil non voulu à l’alliance PSA – GM ?

Peugeot 208 1.4 e-HDi 2012

En revanche, les feux arrière, très échancrés, font plutôt penser à ceux des Renault Mégane Estate mais inversés par rapport à cette dernière.

Peugeot 208 1.4 e-HDi 2012

L’habitacle a été entièrement réétudié. Les matériaux utilisés sont de bonne qualité. Le poste de conduite a été repensé de manière originale : le diamètre du volant a été réduit ce qui permet de donner à la 208 une sensation de piloter un véhicule de sport…

Peugeot 208 1.2 VTi 2012

Cette réduction a autorisé le placement du tableau de bord en hauteur, ce qui fait que la lecture des informations du combiné s’effectue au-dessus du volant et non à travers…

Cette disposition originale demande un peu d’acclimatation mais votre serviteur estime qu’elle permettra à l’avenir, des évolutions intéressantes en matière d’ergonomie…

Dès le deuxième niveau de la gamme, la 208 reçoit un écran tactile de 7’’ adoptant un style semi-flottant particulièrement intuitif. Différentes fonctions lui sont attribuées : radio, Bluetooth ® ou lecture des fichiers musicaux ou image via une connexion USB ou en streaming audio.

La luminosité de l’habitacle peut être magnifiée grâce à l’adoption d’un toit en verre panoramique : à l’instar du 4008, ses côtés latéraux sont bordés de nuit par des DEL bleutées.

Peugeot 208 1.2 VTi 2012

En ce qui concerne la sécurité, la 208 a décroché sans peine les cinq étoiles aux tests Euro-NCAP. Néanmoins, ceux-ci font apparaître une petite faiblesse au niveau de la protection contre le coup du lapin ainsi que du thorax lors de l’impitoyable test de collision latérale avec un poteau.



Des moteurs modernes et une maniabilité peu commune

 

Avec pas moins de cinq moteurs diesel et cinq essence, la 208 se décline pour tous les goûts.

Notre rédaction a pu faire l’essai de deux modèles qui s’avèrent particulièrement intéressants pour les petits et grands rouleurs :

  • Le 1.4 e-HDi FAP (68 ch.) à boîte pilotée à 5 vitesses (BMP5) avec Stop&Start affichant 87 g/km de CO2
  • Le 1.2 VTi (82 ch.) à boîte manuelle à 5 vitesses émettant 104 g/km de CO2 au km.

 

Peugeot 208 1.4 e-HDi 2012

Le moteur diesel 1.4 e-HDi était donc affublé de la fameuse boîte BMP chère à PSA. Au contraire des modèles plus puissants, celle-ci ne possède que cinq rapports.

En situation urbaine, ce moteur est à son aise et peut reprendre assez bas dans les tours. La boîte BMP fait ce qu’elle peut pour se faire oublier.

Si on désire un peu plus de fluidité dans les passages, il suffit de passer manuellement les rapports tout en restant en mode automatique.

Le rétrogradage manuel permet également une décélération plus « énergique ».

Peugeot 208 1.4 e-HDi 2012

Le Stop & Start est très réactif. Après plus de 550 km à son bord, la jauge de carburant approchait de la moitié du réservoir, confirmant ainsi la consommation de 4,3 l au 100 km et conférant ainsi une autonomie de 1100 km .

Mais il est possible de faire moins : sur un parcours « éco », les 3,5 l au 100 km ont été approchés sans peine.

Pour l’avoir également essayé sur autoroute, et pour peu que l’on ne veuille pas adopter une conduite sportive, ce petit moteur de seulement 68 ch. ne se débrouille pas trop mal et suit le flot de la circulation sans problème.

Peugeot 208 1.2 VTi 2012

Quant au 1.2 VTi de 82 ch., il ravira les petits rouleurs. Par rapport au moteur qu’il remplace, ses émissions en CO2 ont baissé de près de 40 g/km.

Malgré ses trois cylindres, son bruit n’est pas trop envahissant.

Comparable au ‘trois cylindres’ 1.2 80 ch. de la Nissan Micra, il ne se débrouille pas trop mal mais il est loin d’égaler le 1.2 DIG-S du même constructeur et ce, même en consommation.

Peugeot 208 1.2 VTi 2012

Aidé par un poids contenu, il autorise des accélérations tout à fait raisonnables et… en toute discrétion.

A 120 km/h, le moteur tourne à 3500 rpm en cinquième vitesse. Ses vibrations sont contenues et sa consommation mesurée après 240 km de routes diverses côtoie les 6,2 l aux cent kilomètres.

Peugeot 208 1.4 e-HDi 2012

En ce qui concerne la tenue de route, celle-ci reste un des atouts de la 208. Moins ferme que la 207, la suspension est non seulement confortable mais aussi en parfaite adéquation avec un mode de conduite sportif dont la maniabilité du petit volant n’est certainement pas étrangère.

Comme son ancêtre la 205, sa maniabilité est très plaisante : la 208 donne vraiment l’impression de conduire un kart. Mais au contraire de sa lointaine devancière, son insonorisation de qualité ne perturbera aucunement ses passagers.

 

Données techniques

 

Dimensions

Peugeot 208 1.4 e-HDi 2012

Fichier Acrobat® à télécharger



 

Qu’en dire ?

 

Moins grande, moins lourde, plus spacieuse, moins chère tout en consommant moins et étant plus dynamique, il faut croire que Peugeot a réalisé la quadrature du cercle…

Peugeot 208 1.4 e-HDi 2012

Un sacré numéro disait-on à l’époque…

Ce slogan n’a pas perdu une ride : après la période éléphantesque de la 207, Peugeot s’est réapproprié ses marques : vu les incertitudes qui pèsent actuellement sur PSA, cette impulsion vivifiante ne peut être qu’encourageante pour l’avenir !