ESSAI : L’Opel Insignia Country Tourer 2.0 CDTI ecoTEC 163 ch 2×4 : le style « über alles »

Classé dans : Essais - Opel (D) | 0

Lors du restylage de l’Insignia en 2013, Opel a proposé une Insignia en habit de baroudeur pour les conducteurs et conductrices épris d’aventure : le Cross Tourer.


Opel Insignia Country Tourer 2.0 CDTI ecoFLEX auto 2x4 2014


Vaut-elle le détour ?


L’Insignia, le vaisseau « Admiral » d’Opel

 

Après plus de 600.000 Insignia « Première Génération« , Opel a présenté au salon de Francfort 2013 le face-lift de son vaisseau amiral, l’Insignia.

Opel Insignia Country Tourer 2.0 CDTI ecoFLEX auto 2x4 2014

Pour cette nouvelle mouture, les designers ont rendu les lignes de la nouvelle Insignia plus aérodynamiques, par exemple, les versions diesel de 120 ch, 140 ch et 163 ch sont équipées d’un volet obturateur d’air frontal actif disposé dans la partie inférieure de la calandre qui se ferme automatiquement pour empêcher l’air d’entrer et de générer des turbulences. A l’arrière, et dans toutes les versions, les feux sont à DEL.

Quatre configurations de carrosserie sont disponibles : 4 portes, 5 portes, break (appelé Sport Tourer) et pour ceux à la recherche d’un style de vie actif, le Country Tourer.

Opel Insignia Country Tourer 2.0 CDTI ecoFLEX auto 2x4 2014

Cette dernière se distingue par la présence de protections du soubassement à l’avant et à l’arrière, des moulures de couleur gris anthracite habillant les passages de roues et les bas de caisse ainsi que par des doubles sorties d’échappement pour certaines versions.

Des jantes spécifiques et des pneus offroad permettent aussi de la distinguer du Sport Tourer traditionnel.

Cette carrosserie « style baroudeur » est disponible en deux et quatre roues motrices avec des moteurs essence (1.6 Turbo ecoTEC 170 ch, 2.0 Turbo ecoTEC 250 ch) et diesel (2.0 CDTI ecoFLEX 163 ch, 2.0 ecoTEC 163 ch, et 2.0 CDTI Bi-Turbo 195 ch).

Seules les versions propulsées de moteur deux litres peuvent recevoir les quatre roues motrices.

Opel Insignia Country Tourer 2.0 CDTI ecoFLEX auto 2x4 2014

La rédaction a pu essayer une 2.0 CDTI ecoTEC de 163 ch en boîte automatique à six rapports en deux roues motrices.

Avec ses 4,92 m de long, on ne peut pas affirmer que le Country Tourer soit taillé pour la ville : une utilisation comme grande routière lui siéra beaucoup mieux !

La place à bord est très accueillante et les sièges sont de très bonne facture. Pour une longueur frisant les 5 m, on peut être étonné du rapport longueur/habitabilité qui reste en retrait par rapport à la concurrence.

Opel Insignia Country Tourer 2.0 CDTI ecoFLEX auto 2x4 2014

Le coffre offre 540 dm³ extensible à 1530 dm³ quand le dossier de la banquette arrière est rabattu. Signalons aussi la présence d’un double fond et d’un hayon arrière motorisé.

Opel Insignia Country Tourer 2.0 CDTI ecoFLEX auto 2x4 2014

Contrairement à la concurrence qui rehausse leur modèle ayant la même prétention « offroad » (Audi A6 Allroad, Passat Alltrack ou Subaru Outback), elle garde pratiquement la même hauteur que la version break (Sports Tourer) dont elle dérive étroitement à savoir 1,52 m.

Compte tenu aussi des ses porte-à-faux importants, il faudra donc mettre de côté ses ambitions « tout-terrain » : le qualificatif « tout-chemin » semble nettement plus adapté.

A l’intérieur de l’habitacle, le nouveau design a fait table rase de la profusion de commandes qui équipaient la précédente édition : seul le volant reste encore parsemé de boutons. Mais cette absence ne signifie pas une baisse de l’équipement, que du contraire !

Et comme le prétend le constructeur, « un maniement clair, simple et donc une utilisation intuitive, implique une sécurité plus élevée grâce à la réduction des sources de distraction de la circulation routière« .

Opel Insignia Country Tourer 2.0 CDTI ecoFLEX auto 2x4 2014

Pour surfer sur l’écran tactile 8″ du système d’info-divertissement IntelliLink 900 – qui permet aussi de se connecter au Web via le smartphone – l’Insignia utilise un pavé tactile sur la console centrale qui reconnaît l’écriture manuscrite et fait office de souris mais n’en a malheureusement pas toute la précision ; dans ce cas, autant utiliser la reconnaissance vocale pour accéder aux fonctions !

Opel Insignia Country Tourer 4x4 2014

Comme toutes les nouvelles Insignia, le Country Tourer peut bénéficier de l’Advanced Forward Lighting Plus (AFL +) avec phares bi-xénon qui optimalise l’éclairage des phares, de l’Adaptative Cruise Control avec Forward Collision Alert qui avertit le conducteur par un signal sonore et lumineux si l’on approche trop rapidement d’un véhicule plus lent, ce système peut accélérer la réaction des freins si un freinage brusque est imminent ou même freiner automatiquement si nécessaire. On retrouvera également le Lane Change Alert (LCA) ainsi que le Rear Cross Traffic Alert (RCTA) qui détecte pendant une marche arrière les véhicules en approche à plus de 20 m.

Opel Insignia Country Tourer 2.0 CDTI ecoFLEX auto 2x4 2014

A ces systèmes s’ajoutent le Traffic Sign Assistance qui reconnaît les panneaux de signalisations, et l’avertisseur d’angle mort (BLISS) qui utilise le radar situé dans le pare-chocs arrière pour surveiller la présence de véhicules en approche ; à l’usage il s’avère que par forte pluie, ce dernier devient rapidement inopérant, sans doute suite aux projections d’eau sur le dit pare-chocs…

Pour être complet, n’oublions pas non plus le Park Expert pour l’aide au stationnement et un système de surveillance de la pression des pneus… et d’un frein à main électrique moins évolué que sur les véhicules français.

Les tests de l’Euro-NCAP ont gratifié l’Insignia en 2009 d’une note de cinq étoiles avecdes cotes de 94 % pour les passagers adultes, 79 % pour les enfants et seulement de 40 % pour les piétons.

 

Sur route : prévenante est sa seconde nature

 

Une fois le moteur lancé, le déplacement en Insignia s’avère agréable grâce à des sièges particulièrement accueillants. Son ergonomie a été bien repensée. Trois modes de conduite sont proposés au conducteur : soit Normal (par défaut) soit Tour (confort) soit Sport. Les modes ‘Normal’ et ‘Tour’ sont assez semblables en comportement, en revanche le mode Sport qui illumine les compteurs en rouge, (avec système FlexRide paramétrable) permet d’adopter une conduite plus dynamique qui pourra être sublimée avec la traction intégrale.

Hélas, notre véhicule n’était qu’une deux roues motrices : les gimmicks du Country Tourer n’étant que la seule illusion que pouvait offrir cette version au look aventurier…

Opel Insignia Country Tourer 2.0 CDTI ecoFLEX auto 2x4 2014

Son moteur 2.0 CDTI ecoTEC de 163 ch. reste sobre et autorise une conduite sur couple particulièrement lisse. Associé à la boîte automatique, il perd la fonction Stop & Start mais gagne en velouté grâce à un couple maximum de 350 Nm situé entre 1750 et 2500 rpm.

Il bénéficie d’une fonction ‘overboost‘ libérant alors momentanément 380 Nm.

Bruyant à froid, il devient inaudible sur autoroute : à 120 km/h, il ne tourne qu’à 2000 rpm.

Au bout de près de 1000 km la consommation relevée n’était que de 5,6 l, ce qui reste une excellente valeur pour une masse qui approche les deux tonnes, conducteur inclus… Bien évidemment, en ville, il faudra plutôt compter sur des valeurs approchant les 7 litres.

Opel Insignia Country Tourer 2.0 CDTI ecoFLEX auto 2x4 2014

Sur autoroute, l’Insignia Country Tourer est dans son élément et les longues distances seront avalées en parfaite décontraction pour quatre adultes. Sur route sinueuse, sa masse limitera quelque peu son agilité, d’autant plus que sa direction peut faire de la rétention d’information…

En revanche, les freins sont endurants et vu la masse de l’engin, ce n’était pas gagné d’avance.

 

Conclusions

 

Belle machine à la silhouette particulièrement bien dessinée l’Insignia Sports Tourer endosse avec sa version « Country Tourer » un habit de Gentleman Farmer qui lui sied à merveille. Propulsée par un diesel au timbre civilisé quand il est chaud, elle ravira le conducteur au long cours, d’autant plus que sa consommation restera maîtrisée.

Opel Insignia Country Tourer 2.0 CDTI ecoFLEX auto 2x4 2014

Débutant en 2×4 avec un prix de 36.500 EUR, son look de baroudeur réclame en toute honnêteté une transmission intégrale qui fera toutefois augmenter la facture de 2000 EUR.

Opel Insignia Country Tourer 4x4 2014

Ainsi nantie, elle permettra de se rendre aux stations de ski sans aucune appréhension…