ESSAI : L’Opel Astra Sports Tourer, la « Flex-Attitude »!

Classé dans : Essais - Opel (D) | 0

Souvenez-vous de l’Opel Kadett Caravan, une bonne à tout faire, qui dès son appellation « Car a Van« , conjuguait les avantages de la voiture traditionnelle et celles d’un « Van ».

Opel Astra Sports Tourer CDTI 2011

Avec l’appellation « Sports Tourer », les buts d’Opel sont pratiquement identiques à la différence qu’Opel a saupoudré ce binôme d’un assaisonnement sportif qui a déjà été dévoilé avec sa grande sœur l’Insignia Sports Tourer.


Un break sportif et… compact avez-vous dit ?

 

Garée seule dans notre rue, beaucoup se sont trompés, et voyaient en elle une Insignia Sports Tourer.

Opel Astra Sports Tourer CDTI 2011

Il est vrai que sa silhouette reprend la même esthétique élancée de sa grande sœur et, mesurant pratiquement 4,70 m de long, on ne peut pas dire qu’elle soit vraiment compacte !
Certes, elle peut engouffrer un volume exploitable de 500 dm³ à 1.550 dm3 ce qui n’est pas mal, quoique la version précédente frisât le 1,6 m³…

Opel Astra Sports Tourer CDTI 2011

Cependant, cette dernière ne possédait pas le système « FlexFold » qui permet de rabattre le dossier de la banquette arrière d’une simple pression sur un bouton situé dans le coffre.

Opel Astra Sports Tourer CDTI 2011

Sans être une avancée majeure dans « l’art du transport », ce système facilite le chargement, mais à condition de se limiter au rabattage des dossiers : si vous désirez un plancher plat, il vous faudra rabattre avec vos petites mains les assises de la banquette arrière… et tant qu’on y est, les dossiers seront rabattus dans la foulée, délaissant ainsi ce fameux bouton qui n’est malheureusement accessible que du coffre.

Opel Astra Sports Tourer CDTI 2011

En revanche, saluons le cache-bagages appelé « Easy Access » qui peut se dégager vers le haut afin de libérer le passage pour placer ou récupérer de petits objets.

Toujours au niveau des astuces de chargement, notons : un tapis de protection protégeant non seulement la moquette du coffre, mais aussi l’ouverture du hayon, le bouclier arrière et même l’arrière des dossiers lorsqu’ils sont rabattus ; un système modulable de rangement « FlexOrganizer » constitué de cloisons et de filets permettant de configurer son coffre en fonction de son chargement et enfin, un porte-vélos « FlexFix » qui sera disponible à partir de l’année prochaine. Espérons que ce dernier sera plus aisé dans sa manipulation…

Opel Astra Sports Tourer CDTI 2011

A noter que, suivant la documentation fournie par le constructeur, l’Astra Sports Tourer dispose d’un système électronique de gestion de remorquage appelé Trailer Stability Assist (TSA). Celui-ci utilise le contrôle de trajectoire Electronic Stability Control (ESC) monté en série pour empêcher toute instabilité pouvant se produire en tractant une remorque ou une caravane.



Même habitacle, même comportement

 

Même si elle est dépasse sa sœur à cinq portes de 28 cm, la Sports Tourer garde le même empattement. En conséquence, l’habitabilité arrière reste inchangée et reste dans la moyenne des véhicules de cette gamme.

Opel Astra Sports Tourer CDTI 2011

On retrouve aussi dans cette version la même planche de bord enveloppante, le même éclairage d’ambiance d’un rouge « subtil » ainsi que les quatre niveaux de finition.
Au niveau espace de rangement, le volume a été doublé par rapport à la génération précédente.
L’ergonomie tant mise en exergue dans la cinq portes est toujours d’actualité : les sièges sont donc très agréables et leur réglage particulièrement pointu permettra à tout un chacun de trouver la position idéale de conduite.

Opel Astra Sports Tourer CDTI 2011

L’essai de l’Astra Sport Tourer a été réalisé sur une version 2.0 CTDi de 160 ch. Automatique en finition « Sport« . Cette dernière équipée d’un intérieur cuir et d’un système DVD800 Navi intégrant le GPS, différents médias ainsi que l’installation téléphonique « Bluetooth« ®. N’oublions pas non plus son du système d’éclairage adaptatif Opel AFL (Adaptive Forward Lighting) particulièrement performant.

Opel Astra Sports Tourer CDTI 2011

Quant à la sécurité, l’Astra a engrangé cinq étoiles aux tests Euro-NCAP, avec mention pour la stabilité de l’habitacle en choc frontal. Mais seulement 46% pour les chocs avec les piétons.

Au niveau de la conduite, on retrouve cette sympathique originalité qui répond au nom de « FlexRide » et qui permet au conducteur d’adapter son mode de conduite en fonction des circonstances. Pour rappel, trois modes sont proposés : le mode normal – entièrement automatique – le mode « Tour » – plus confortable – et enfin le mode « Sport » qui rend la réponse de l’accélérateur et de la direction plus incisive et la gestion de la boîte de vitesses automatique plus sportive (les vitesses sont changées plus tardivement, permettant ainsi de bénéficier d’une accélération plus franche).

Afin de ne pas se tromper, le dernier mode change en rouge l’éclairage du tableau de bord…

Opel Astra Sports Tourer CDTI 2011

Sur route, on retrouve sans peine l’efficacité de l’Astra cinq portes essayée il y a pratiquement un an, à noter toutefois que le train arrière ne semble pas plus avoir été traité de manière plus « ferme ».
La direction est bonne mais n’est pas toujours ce caractère franc que l’on peut déceler chez certains de ses concurrents surtout français.

Avec plus de 1,6 T sur la balance, il ne faut pourtant pas espérer une agilité de ballerine, mais elle se défend, et les 160 ch. répondent présents de manière un peu sonore si d’aventure on les sollicite.

Vu l’abondance du couple fourni (350 Nm entre 1750 et 2500 rpm) ce moteur n’a vraiment pas besoin de prendre des tours pour en remontrer… et ce, d’autant plus que sa boîte automatique est suffisamment réactive.

Au terme d’un essai de presque 700 km, la consommation s’est stabilisée à 7,2 l/100 km ce qui lui confère une autonomie d’environ 800 km.

 

Données techniques

 

Fichier à télécharger

 

Opel Astra Sports Tourer CDTI 2011

 

Qu’en dire ?

 

Quand on voit le nombre de breaks Astra qui sillonnent les routes belges, Opel ne devra pas trop se faire de soucis pour écouler ses Sports Tourer au Royaume de la Frite : (Il y a déjà une Astra Sports Tourer 1.4 ECOTec au prix de 17.400 EUR)