ESSAI COMPLEMENTAIRE : l’Opel Adam Rocks, urbaine et singulière

Classé dans : Essais - Opel (D) | 0

Après avoir fait l’essai de l’Adam et de sa version musclée l’Adam S, voici celui de l’Adam Rocks, cross-over urbain de poche comme le baptise Opel.


Opel Adam Rocks 1.0 EcoTEC 115 ch 2015


Selon la firme au Blitz, cette version découvrable est encore plus personnalisable que le reste de la gamme : ce qui signifierait que presque tous les exemplaires de l’Adam Rocks seront uniques…


Une nouvelle variation sur un thème urbain


Par rapport à l’Adam, le châssis de ce « mini-crossover«  est surélevé de 15 mm et mesure 49 mm de plus tandis que l’empattement et les voies avant et arrière restent inchangés.

 

Opel Adam Rocks 1.0 EcoTEC 115 ch 2015

 

Sa carrosserie se pare de moulures de protection de couleur anthracite ce qui lui donne une allure plus musclée. Celles-ci lui élargissent ses passages de roue ainsi que son soubassement.

 

A l’arrière, un diffuseur couleur métal et un échappement chromé complètent ses signes distinctifs.

 

Opel Adam Rocks 1.0 EcoTEC 115 ch 2015

 

Son toit souple appelé « Top Swing » permet de faire entrer le soleil dans un habitacle identique à l’Adam.

Constitué de trois couches dont une couche de néoprène insérée au centre, il se replie électriquement en seulement cinq secondes jusqu’à des vitesses de 140 km/h

 

La rédaction tient cependant à préciser qu’elle n’a pas arpenté les autoroutes allemandes pour le vérifier !

 

Opel Adam Rocks 1.0 EcoTEC 115 ch 2015

 

L’étanchéité acoustique est certes moins bonne qu’un toit normal mais amplement suffisante pour l’écoute du système multimédia IntelliLink cher à Opel.

 

Rappelons que ce dernier permet de faire apparaître sur écran les données des smartphones fonctionnant sous Android ou Apple.

Il s’ensuit que le GPS utilisé est celui du smartphone via l’application BringGo (téléchargeable sur Google Play Store ou l’Apple Store).

 

Quand le véhicule est à l’arrêt, il est possible de visionner sur l’écran tactile de 7″ des photos ou même des vidéos.

 

Opel Adam Rocks 1.0 EcoTEC 115 ch 2015

 

L’intérieur de l’habitacle est pareil à celui de l’Adam et autorisera deux adultes à l’avant et deux enfants ou de jeunes adolescents à l’arrière. Il en est de même pour la capacité de chargement ainsi que des cotations EuroNCAP.

 

En conséquence, pour toutes ces informations, nous renvoyons le lecteur à l’essai de l’Adam publié en 2013 sur ce site.

 


Sur route

 

A côté des quatre cylindres 1,2 l de 70 ch et 1,4 l de 100 ch bien connus, l’Adam Rocks étrenne sous son capot le nouveau trois cylindres 1.0 Ecotec Direct Injection Turbo développant au choix 90 ch ou 115 ch.

 

Opel Adam Rocks 1.0 EcoTEC 115 ch 2015

 

Ce moteur est équipé d’un Start/Stop et est accouplé à une nouvelle boîte de vitesses manuelle à six rapports. Le couple maximum pour les deux versions est de 170 Nm disponible à partir de 1800 rpm.

 

Celui-ci est fabriqué entièrement en aluminium et est doté de technologies modernes comme une injection directe à haute pression, une distribution à calage variable en continu, d’une pompe à eau débrayable et d’une culasse intégrant le collecteur d’échappement et le turbo.

 

Pour atténuer structurellement le bruit typique du trois-cylindres, il est équipé d’un arbre d’équilibrage dans le carter et profite d’une isolation du système d’injection et du vilebrequin.

En outre, il reçoit des chaînes de distribution à dents inversées et un cache-moteur spécialement conçus pour réduire les bruits.

 

Opel Adam Rocks 1.0 EcoTEC 115 ch 2015

 

Suivant le constructeur, la vitesse de l’Adam Rocks propulsé par ce « trois pattes » est de respectivement 180 km/h et 196 km/h et le zéro à cent est abattu en 11,9 et 9,9 sec.

Sa consommation en cycle mixte se limite à un peu plus de 4,5 et 5,1 l/100 km.

 

Bien isolé, ce moteur reste discret en toutes circonstances. Beaucoup plus civilisé que l’Ecoboost de Ford, il est aussi plus linéaire. Ses accélérations restent malgré tout d’excellente facture.

Pour l’avoir testé dans les mêmes conditions dans la Corsa 3 portes, il consomme étrangement trois décilitres en plus que sa grande sœur soit 5,9 l aux cent. Cette différence est d’ailleurs confirmée dans les spécifications techniques d’Opel.

 

Opel Adam Rocks 1.0 EcoTEC 115 ch 2015

 

Quant à sa tenue de route, elle est aussi bonne voire meilleure que l’Adam grâce à une nouvelle définition des suspensions autorisant une utilisation plus étendue. Plus confortable, et vu sa garde au sol de 14 cm, les plaques d’égout et autres ralentisseurs pourront être « franchis » sans risque de frotter les parties basses de la mécanique comme, par exemple, le carter.

 

Cependant, dépassant les 11 m entre les murs, le diamètre de braquage de ce petit baroudeur des villes exige près d’un mètre en plus que l’Adam…

 

 

Spécifications techniques

 

Fichier Acrobat® à télécharger

 

Opel Adam Rocks 1.0 EcoTEC 115 ch 2015

 


Conclusions

 

Dans cette niche aux mini crossovers découvrables, on ne se bouscule pas vraiment au portillon : à part la Fiat 500 C avec son petit Twin Air Turbo de 105 ch, les autres prétendants comme par exemple la DS3 Cabrio 1.2 VTi 110 n’appartiennent pas vraiment à cette catégorie dont la longueur reste bien en dessous des 4 mètres…

 

Opel Adam Rocks 1.0 EcoTEC 115 ch 2015

 

Propulsé par ce nouveau trois cylindres 1.0 ECOTEC de 115 ch, l’Adam Rocks est à vous pour un peu plus de 19.000 EUR ce qui correspond aux prix pratiqués par Fiat pour la 500 C à motorisation équivalente.

 

Cependant, par rapport à l’italienne, l’Adam Rocks possède indéniablement l’avantage de la jeunesse de son châssis bien né, un moteur hyper moderne ainsi qu’une meilleure position de conduite.

 

Opel Adam Rocks 1.0 EcoTEC 115 ch 2015

 

Après un départ tout en douceur dans les ventes de l’Adam, Opel élargit son offre avec une nouvelle interprétation du premium urbain. Espérons que cette version dopera les ventes de ce petit crossover plein de fraîcheur.