ESSAI: Le Nissan X-Trail, une usurpation de patronyme ?

Classé dans : Essais - Nissan (Japon) | 0

Déclinée sous Qashqai et Qashqai +2, l’ancienne version du cross-over phare de Nissan a vécu, ses deux versions sont maintenant présentées comme deux modèles distincts.

Mais le X-Trail, c’était avant tout un 4×4 pur et dur, dont les amateurs étaient plutôt des fermiers, forestiers ou autres professions ayant à se déplacer souvent en dehors des routes carrossables.


Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014


Cette appropriation patronymique aura-t-elle un impact heureux sur les ventes ?


Un Qashqai, taille maxi…

 

Le X-Trail de première et deuxième génération se présentait sous la forme d’un grand break à l’allure robuste. Bien campé sur ses quatre roues, il en imposait : même s’il existait une version 2×4, il se voyait plutôt comme le petit frère du Pathfinder. Notre rédaction en avait fait l’essai il y a juste dix ans (hé oui, on ne rajeunit pas !)

Nissan 3 cross-over 2014

Dans sa troisième génération, le X-trail déserte la famille des 4×4 pour émigrer dans le nouveau segment porteur : les cross-overs.

Désormais, il tiendra compagnie au Juke et au Qashqai, son petit frère auquel il ressemble furieusement : de profil, on dirait un Qashqai en version maxi…

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Mesurant 4,64 m, le X-trail est également plus large et légèrement plus haut que la version qu’il remplace.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

En plaçant les modèles côte à côte, on devinera cependant quelques différences, notamment au niveau des feux : à l’avant, les feux de jours à DEL soulignent entièrement les optiques tandis qu’à l’arrière, les feux sont plus ramassés, mais débordent davantage sur la custode.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

En outre, le diffuseur arrière du X-Trail est différent et intègre en son centre le feu antibrouillard, un peu comme le Juke.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Notons que les projecteurs à LED, (pour les feux de route et de croisement), sont livrés de série sur la finition haut de gamme. Il est aussi possible d’équiper ce grand cross-over avec des jantes alliage 19″.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Son habitacle est spacieux et afin de ne rien perdre du spectacle de la route, les sièges sont disposés sur plusieurs hauteurs.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

En option, le X-Trail peut recevoir une troisième rangée comportant deux sièges supplémentaires qui se rabattent en basculant vers l’avant.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Dans cette configuration, il peut accueillir jusqu’à sept passagers.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Les portières arrière s’ouvrent presque à 90° ce qui favorisera l’accès à cette troisième rangée grâce aux sièges de la seconde rangée qui sont inclinables mais aussi coulissants.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Dans ces conditions, les 550 dm³ de capacité du coffre ne seront plus que de 135 dm³.

Notons cependant qu’en version cinq places, le X-Trail dispose d’un double plancher de coffre offrant neuf configurations possibles et permettant ainsi de compartimenter au mieux le volume du coffre.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

En revanche, quand les deux banquettes seront rabattues le volume atteint pratiquement les 2 m³. Signalons aussi que le hayon peut se commander électriquement.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Confortable, les sièges se règlent électriquement (ils auraient été inspirés par la Nasa !).

Tout comme hélas, le frein de stationnement. Même si ce système est nettement plus compact que le levier traditionnel, il s’avère incongru dans un véhicule sensé être un 4×4 où, dans certaines conditions, l’emploi d’un levier traditionnel s’avéra utile…

Mais soyons honnêtes, la clientèle du X-Trail de troisième génération a de fortes chances d’être distincte de celle des éditions précédentes !

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Le tableau de bord est passé dans la modernité, tendance ‘premium’ : à présent, il se voit rehaussé par des inserts chromés, une finition métallique/noir ainsi que des plastics moussés.

Repris du nouveau Qashqai, la console centrale accueille le système NissanConnect avec un écran HD de 7″ et ses différentes fonctions de navigation et de connectivité pour smartphone dont la technologie a été expliquée dans l’essai réalisé en septembre dernier dans ces colonnes.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Pour être complet, le nouveau X-Trail propose différents rangements dont un placé dans le compartiment situé entre les sièges avant, celui-ci serait suffisamment spacieux pour accueillir une tablette de 10″.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Afin de sublimer son vaste espace habitable, le X-Trail peut disposer d’un grand toit ouvrant panoramique dont sa partie avant peut s’ouvrir largement.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Quant à la sécurité, le nouveau X-Trail a reçu de l’Euro-NCAP cinq étoiles. En outre, la sécurité avant a été cotée à 86 % pour les adultes, celle des enfants à 83 % tandis que les piétons ont reçu 75 %. La technologie sécuritaire embarquée (Safety Assist) a reçu 75 %.

 

Sur route

 

Evidemment, à bord du X-Trail, le conducteur ne ressentira pas l’agilité du Juke, soyons sérieux !

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Toutefois, le X-Trail n’a rien à voir avec certains pachydermes à quatre roues se vautrant sans vergogne dans les moindres tournants négociés un peu vite.

Certes, il offre le déhanchement typique de la famille des cross-over mais c’est sans excès et c’est finalement très comparable au Honda CR-V City Runner de même cylindrée et, dans une plus large mesure, aux Mazda CX5, Mitsubishi Outlander, Subaru Forester, Toyota RAV4 pour ne citer que ses concurrents nippons…

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Son moteur, le 1.6 dCi de 130 ch. de l’Alliance Renault-Nissan se retrouve également dans le Qashqai. Vu la masse supérieure du X-Trail, celui-ci n’offre peut-être pas la même vigueur que pour son petit frère, mais il suffira largement à la majorité des conducteurs.

Bien né, il fournit son couple de 320 Nm dès 1750 rpm, cela lui permettra de bénéficier de reprises tout à fait correctes, et ce malgré un poids approchant les 1600 kg (version 2×4).

Il bénéficie d’un Stop & Start parfois trop sensible.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Les deux derniers rapports de la boîte manuelle à six vitesses sont surtout utilisables sur les autoroutes et voies rapides.

A 120 km/h, le moteur ne tourne qu’à un peu moins de 2300 rpm : il est très peu bruyant quoique plus audible que le 1.6 i-DTEC de 120 ch. propulsant le Honda CR-V City Runner.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Quant à sa consommation extra urbaine, elle est très raisonnable et restera, comme le Qashqai essayé précédemment, dans une fourchette allant de 5 à 6 litres. En ville, quand la circulation deviendra erratique, il faudra compter entre sept et huit litres…

 

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

Avec son réservoir de 60 l, le X-Trail lui réservera une autonomie de près de 900 km.

 

Spécifications techniques

 

Fichier Acrobat® à télécharger

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

 

Conclusions

 

Bon sang ne saurait mentir‘ : comme son petit frère le Qashqai, le nouveau X-Trail est une heureuse surprise. Avec sa nouvelle silhouette, il intègre le monde des cross-overs tout en laissant la porte ouverte à une utilisation en tantinet plus laborieuse, grâce à ses versions à quatre roues motrices.

Se déhanchant finalement très peu, il offre aussi une excellente suspension qui allie le confort à une tenue de route sécurisante. Evidemment, l’agilité du Juke ou même du Qashqai est moindre, mais elle suffisamment convaincante.

Nissan X-Trail 1.6 dCi 130 2x4 2014

En Belgique, le X-Trail n’est proposé qu’avec un seul moteur, le 1.6 dCi 130 ch. de l’Alliance Renault – Nissan. Il est disponible à un peu moins de 30.000 EUR en version Acenta 2×4.

Ce qui est quand même près de 2000 EUR plus cher que son challenger, le Honda CR-V 1.6 i-DTEC 2×4 en version ‘Confort’ mais de finition différente.

La pression de la concurrence risque de s’accentuer quand ce dernier sera proposé avec en version 4×4 propulsé par la nouvelle variante du 1.6 i-DTEC poussé à 160 ch. et développant aussi un couple de 350 Nm…