Essai : Nissan Pathfinder 2,5 dCi LE + IT-Pack.

Classé dans : Essais - Nissan (Japon) | 0

Nissan propose une large gamme de véhicules à traction intégrale. Celle ci comprend la version 4 x 4 du nouveau crossover Qashqai, le SUV compact X-Trail, le très séduisant SUV Murano, l’emblématique outil de travail Patrol et enfin le spacieux Pathfinder

Le Pathfinder est un break spacieux qui peut recevoir jusqu’à 7 passagers. Il mesure 4.740 mm et est bâti sur un empattement de 2.850 mm. Le dessin de la carrosserie (autoportante) est des plus réussi, particulièrement la partie avant à l’élégance virile. Par contre, la partie arrière est nettement plus banale.

Gamme

En Belgique, le Pathfinder n’est disponible qu’avec le moteur 4 cylindres turbo diesel de 2.488 cm3 à injection directe du type common rail. Ce groupe développe 171 CV, mais en Belgique une version fiscalement avantageuse de 163 CV est également disponible. Le client a le choix entre une boîte manuelle à 6 rapports ou une boîte automatique à 5 rapports. Enfin, 3 niveaux d’équipement sont proposés : XE, SE et LE. Une série spéciale Anniversary est également proposée.

Les prix s’échelonnent entre 35.500 (Pathfinder XE 2,5 dCi 171 CV) et 51.700 € pour le Pathfinder LE 2,5 dCi 171 CV à boîte automatique.

Les prix mentionnés sont conformes à la législation belge en vigueur et comprennent la TVA (21 %). L’importateur peut à tout moment adapter les prix sans préavis.

Nissan ne propose qu’une liste d’options très réduite. Par contre, la liste d’accessoires est plus étendue.

Véhicule d’essai.

Nissan Belgium a mis à notre disposition un Pathfinder 2,5 dCi LE de 163 CV, d’une valeur catalogue de 49.400 € TVAC. Il était équipé du Pack IT (système de navigation DVD et caméra de marche arrière)

Il avait 658 km au compteur et était chaussé de pneus GoodYear Wrangler M + S 255/65 R 17 110 T.

A l’exception de la peinture métallisée (+600 €), il n’était équipé d’aucune option. Le prix final s’établit donc à 50.000 € TVAC.

Intérieur et équipement.

L’accès au Pathfinder ne pose aucun problème, tant à l’avant qu’à l’arrière. Cependant, les personnes de petite taille déploreront l’importante hauteur de plancher. Cette remarque ne concerne pas exclusivement le Pathfinder mais est également valable pour tous les SUV, 4 x 4 et monospaces.

L’espace à l’avant est amplement suffisant, tant pour les jambes que pour les coudes, les épaules et la tête. La position de conduite élevée permet une bonne visibilité malgré l’épaisseur des différents montants. Le volant n’est réglable qu’en 5 positions et non en continu comme c’est souvent le cas.

La finition nous paraît d’un très bon niveau. Le tableau de bord est d’un design agréable et moderne. Nous avons cependant trouvé que le chargement des CD exigeait une certaine dextérité.

La visibilité arrière aurait pu être meilleure.

La deuxième rangée de sièges offre place à 3 passagers. Ici aussi, la place ne fait nullement défaut. Nous estimons cependant qu’il n’y a pas assez d’espace disponible pour les pieds, en ce sens qu’on ne peut pas enfoncer ses pieds suffisamment profondément sous les sièges avant. Au cours de tous les trajets, qu’ils fussent courts ou longs, notre correspondant a enlevé ses chaussures et a pu ainsi glisser ses pieds sous les sièges avant et profité d’un bon espace aux pieds, sans parler du tapis très moelleux.

L’accès à la troisième rangée de sièges est moins aisé. L’espace réservé aux passagers de la troisième rangée est bien entendu plus mesurée, bien que des enfants et des personnes de petite taille y trouvent suffisamment de place.

Lorsque le Pathfinder transporte 7 personnes, le coffre à bagage est plutôt réduit à la portion congrue : 190 L. Alors vaut mieux exploiter la charge au toit (100 kilos) ou la capacité de remorquage de 3 tonnes. Cinq personnes voyagent confortablement avec leurs de bagages, tandis que lorsque tous les sièges arrière sont rabattus, on dispose d’un volume de chargement de 2091 L. D’autre part, Nissan insiste sur la modularité du Pathfinder grâce aux 64 configurations différentes des sièges.

Cette modularité impressionnante est complétée par un nombre d’espaces de rangement pratiques : la traditionnelle boîte à gants (assez petite), les rangements de cartes dans les 4 portes, un rangement à 2 niveaux sous l’accoudoir central à l’avant, un porte lunettes et, sous la deuxième rangée des sièges, 2 rangements très discrets.

Précisons également que la lunette arrière peut s’ouvrir indépendamment. Comme sur la plupart des SUV, ce détail n’est pas des plus pratique, car pour accéder au compartiment de charge il faut être de grande taille ou travailler en équilibre sur le pare-chocs et, de plus, on est sûr de se salir car, de toutes façons, on ne peut éviter le contact avec le hayon arrière qui amasse énormément de poussières et autres saletés.

Il nous paraît indiscutable que le Pathfinder marque un bon score au niveau des aspects pratiques.

De plus, le Nissan Pathfinder 2,5 dCi LE pourvu du Pack IT est richement équipé. En effet, il est entre autres pourvu du revêtement intérieur en cuir, des rétroviseurs chauffants, réglables et rabattables électriquement, des sièges avant réglables électriquement en 8 positions avec mémoire pour le conducteur et 4 pour le passager, les sièges avant chauffants, les phares au Xénon, le toit coulissant et basculant à commande électrique, l’air conditionné séparé à l’avant et à l’arrière, les jantes en alliage léger, des phares antibrouillard à l’avant, 7 places, le capteur de pluie, l’allumage automatique des phares, le cruise control, les airbags frontaux et latéraux à l’avant, les airbags rideaux, le système ESP avec ABS, EBD (répartiteur électronique de force de freinage) et NBAS (aide au freinage d’urgence) et, bien sûr, des fixations Isofix.

Le Pack IT comprend un système de navigation DVD avec écran couleurs, un système audio AM/FM/LW/6CD et compatible 3MP, une connexion Bluetooth et une caméra de recul.

Ici aussi, le Pathfinder place haut la barre.

Moteur et transmission.

En Belgique, le Nissan Pathfinder n’est disponible qu’avec un moteur turbo diesel à injection directe à rampe commune. Le bloc moteur est en fonte et la culasse à double arbre à cames en tête et 4 soupapes par cylindre est réalisée en aluminium. Les arbres à cames sont actionnés par chaîne. La cylindrée s’élève à 2.488 cm3. La puissance maximale s’établit à 171 CV/128 kW à 4.000 tr/min. Il délivre un couple maximum de 403 Nm à 2.000 tr/min.

Le Pathfinder dont nous disposions était équipé d’une version adapté à la fiscalité belge, dont la puissance était limitée à 163 CV.

Cette puissance s’avère par ailleurs amplement suffisante pour l’usage quotidien. Il est agréable et souple aux bas et moyens régimes. Tant en ville que sur route et autoroute il nous a donné toute satisfaction.

A 3.000 tr/min en sixième, le compteur de vitesse indiquait 145 km/h et à 2.500 tr/min dans le même rapport, la vitesse s’élevait à 120 km/h.

Nous avons réalisé une consommation moyenne un rien inférieur à 11 L/100 km. Pour arriver à ce résultat, nous avons évité de malmener l’accélérateur et nous sommes efforcés de respecter plus que scrupuleusement les limitations de vitesses. Inutile de préciser que la consommation en milieu urbain est nettement plus élevé.

Précisons également que ce groupe s’avère bien silencieux.

La boîte manuelle à six rapports manque un rien de rapidité et de précision, sans que cela nous ait gêné outre mesure en usage courant. Le débattement du levier de vitesse reste assez important.

Comportement routier.

Le Pathfinder est loin d’être l’engin idéal pour se mouvoir en milieu urbain mais sa direction légère et plutôt précise ne fait pas de la conduite en ville une corvée. Bien entendu, ses dimensions généreuses ne facilitent pas vraiment sa progression dans les rues les plus étroites.

Sur les nationales et les autoroutes, le Pathfinder s’avère être un voyageur infatigable au confort plutôt cossu. Nous avons particulièrement apprécié l’insonorisation soignée qui filtre efficacement tant les bruits du moteur que les bruits de roulement et aérodynamiques.

Le Pathfinder est construit comme un vrai 4 x 4, sur un châssis dont les suspensions sont à roues indépendantes. Précisons qu’à l’arrière, amortisseurs et les ressorts hélicoïdaux sont montés séparément. La carrosserie est autoportante.

Les suspensions filtrent assez bien les inégalités du revêtement routier, mais elles sont tout de même fermes.

Sur revêtement sec, la tenue de route ne pose pas de problèmes, bien que le conducteur doive tenir compte du poids élevé du Pathfinder et du centre de gravité assez élevé pour ne pas se faire surprendre dans les virages négociés un peu trop rapidement.

Jusqu’à 130/140 km/h le Pathfinder fait preuve d’une bonne tenue de cap. A des vitesses plus élevées, c’est un peu plus flou.

A 120 km/h (et même à des vitesses plus élevées) on n’a jamais une sensation de vitesse. Afin d’éviter des mauvaises surprises du type « photo-souvenir », il est indispensable de garder un œil sur le compteur de vitesse.

Garantie.

Le Nissan Pathfinder LE 2,5 dCi IT-Pack bénéficie d’une garantie totale de 3 ans, cependant limitée à 100.000 km. La peinture bénéficie d’une garantie spécifique de 3 ans tandis qu’une garantie d’une durée de 12 ans couvre la perforation due à la corrosion.

Le premier propriétaire se voit également offrir une assurance assistance d’une durée de 3 ans.

Conclusion.

Le Nissan Pathfinder LE 2,5 dCi IT-Pack est un véhicule élégant, très correctement fini et richement équipé. Il est vrai que pour 50.000 €, on est en droit d’exiger ce genre de choses.

Il s’avère être un véhicule très agréable et assez confortable lors de longs trajets. Les passagers disposent d’un espace ample, de sièges confortables d’un équipement très complet, d’un aménagement intérieur des plus pratiques et d’une isolation acoustique des plus soignée.

Vu sous un aspect plus utilitaire, le Pathfinder se défend très bien en tout chemin et hors routes. Le volume de rangement et la modularité ainsi que la charge au toit et la capacité de remorquage doivent pouvoir séduire les utilisateurs professionnels.

Principales données techniques

Moteur

Type YD25
Puissance fiscale (Belgique) 13 CV
Carburant Diesel
Nombre de cylindres 4, en ligne
Arbre à cames Double arbre à cames en tête
Nombre de soupapes par cylindre 4
Alésage x course 89 x 100 mm
Cylindrée 2.488 cm³
Taux de compression 16,5 : 1
Alimentation Injection directe à rampe commune
Puissance maximale 174 CV/128 kW à 4.000 tr/min (163 CV en Belgique)
Couple maximum 403 Nm à 2.000 tr/min

Transmission

Transmission 4 roues motrices
Boîte de vitesses Manuelle, à 6 rapports
Koppeling Mechanische droge plaat

Rapports de transmission

Première 4,692
Deuxième 2,705
Troisième 1,747
Quatrième 1,291
Cinquième 1,000
Sixième 0,827
Marche arrière 4,260
Rapport final 3,538

Châssis

Direction A crémaillère, avec assistance
Suspension avant A roues indépendantes et barre stabilisatrice
Suspension arrière Multilink, ressorts hélicoïdaux et barre stabilisatrice
Diamètre de braquage (Entre trottoirs) 11,8 m
Freins Système ABS, répartiteur électronique de force de freinage (EBD) et aide au freinage d’urgence (BAS)
Freins avant Disques ventilés 296 x 28 (XE) ou 320 x 28 avec ESP
Freins arrière Disques ventilés 308 x 18
Pneus 255/65/R17 110 T
Réservoir de carburant 80 L

Dimensions

Longueur 4.740 mm
Largeur 1.850 mm – hors rétroviseurs
Hauteur 1.783 mm
Empattement 2.850 mm
Voie avant 1.570 mm
Voie arrière 1.570 mm
Volume du coffre Entre 190 et 2.091 L selon VDA et en fonction de la configuration des sièges.

Poids

Poids en ordre de marche De 2.182 à 2.267 kg selon la version et l’équipement
Masse maximum admise 2.880 kg
Charge utile (min/max) 563/698 kg
Poids de la remorque freinée 3.000 kg
Poids de la remorque non freinée 750 kg
Poids maximum sur le crochet de remorquage 120 kg
Charge au toit 100 kg

Performances, consommations et rejets

Vitesse maximale 175 km/h
Accélération de 0 à 100 km/h 11,5 sec
Consommation en milieu urbain 11,5 L/100km
Consommation en cycle extra-urbain 7,6 L/100km
Consommation en cycle mixte 9,0 L/100km
Consommation lors de l’essai Un rien en-dessous de 11 L/100km
Rejets CO2 238 g/km

Teintes de carrosserie disponibles.

Teinte de base Blanc,

Teintes métallisées : Argent, Noir, Structural Grey, Canteen Green.

Teintes nacrées : Bleu foncé, Vert foncé, Rouge, Genuine Granite.