Essai Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Classé dans : Essais - Nissan (Japon) | 0

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Lorsqu’en 2007 et 2008, respectivement les Nissan Almera et Primera ont été mises à la retraite, on pouvait difficilement qualifier la gamme européenne de Nissan d’homogène.

Elle ne comprenait plus que la compacte Micra, la sportive 350Z et une gamme plutôt bien fournie de 4 x 4 et de SUV.

Il fallait se rendre à l’évidence, le numéro 2 nippon ne comptait plus de représentants dans la classe moyenne.

 

Depuis lors, Nissan a effectué sa rentrée dans le segment moyen, non pas avec des berlines traditionnelles, mais avec des « crossovers », ces autos combinant certaines caractéristiques des berlines à celles des SUV/VUS.


Nissan Juke 1,5 dCi Tekna


Pari osé, mais qui s’est avéré réussi au dessus de toutes les espérances, car entre-temps, le Qashqai (premier crossover de la marque) est produit au Royaume-Uni (Sunderland), mais également au Japon et en Chine, et plus d’un million d’exemplaires circulent sur les routes du monde.

Nissan ne s’est pas arrêté en si bonne voie, et a dévoilé lors du salon de l’auto de Genève 2009, le conceptcar Qazana, dont allait être dérivé le crossover compact Juke.

Le Juke fut commercialisé en 2010, et très vite, il s’est révélé un bestseller. Plus de 100.000 commandes ont été enregistrées en Europe depuis son lancement.

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Malgré sa longueur de 4.135 mm, le Juke paraît assez trapu. Globalement, les lignes incontestablement originales du Juke, moins consensuelles que celles des Murano et Qashqai, lui confèrent un capital sympathie élevé (le succès commercial en fait foi). Les passages de roues très prononcés, la ceinture de caisse haute et la face avant avec les phares ronds et les clignotants et feux de position situés au sommet des ailes avant sont les principales caractéristiques de cette esthétique singulière, voire torturée.

Les lignes du Juke ne laissent personne indifférent et provoquent une prise de position très tranchée : on aime ou on n’aime pas.

Très récemment, Nissan a annoncé la présentation d’une version « extrême » du Juke : le Juke-R, un croisement entre le Juke et la fantastique GT-R.  Pour l’heure, Nissan prévoit de produire 2 exemplaires de cette « supercar ».  Une production en série n’est pas prévue… Mais sait-on jamais . . .

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Gamme

Nissan propose 3 niveaux de finition : Visia, Acenta et Tekna. Quant aux motorisations, le client peut choisir entre 2 moteurs à essence (1.598 cc, 117 CV et 1.618 cc, 190 CV) et un moteur diesel Renault (1.461 cc, 110 CV).  Une série spéciale, Kuro, n’est disponible qu’avec le moteur 1,5 dCi de 110 CV.

Le moteur à essence de 117 CV est accouplé à une boîte manuelle à 5 rapports, tandis que les moteurs 1,6 DIG-T (Direct Injection Gasoline Turbo) de 190 CV et 1,5 dCi reçoivent une boîte manuelle à 6 rapports. Une version équipée du moteur 1,6 DIG-T dispose du système de traction intégrale All-Mode 4×4-i. Celle-ci n’existe qu’en niveau d’équipement Tekna et est pourvue d’une boîte de vitesse CVT.

La boîte CVT est disponible en option avec le moteur à essence de 1.598 cc, et uniquement sur les niveaux d’équipement Acenta et Tekna.

Au total, 11 versions différentes sont proposées au public belge : 7 avec les motorisations à essence et 4 équipées du moteur 1,5 dCi.

Les prix s’échelonnent entre 16.890 (Juke 1,6 Visia) et 25.590 € TVAC pour le Juke 1,6 DIG-T All-Mode 4×4-i Tekna.

Les versions équipées du moteur diesel sont proposées aux prix de 18.490, 19.990 et 21.590 respectivement pour les Visia, Acenta et Tekna. 

La série spéciale Kuro 1,5 dCi à boîte manuelle à 6 rapports est affichée 23.200 € TVAC.

Peu d’options et d’accessoires sont proposées à ceux ou celles qui voudraient personnaliser leur achat.

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Voiture d’essai.

Nous avons essayé le Nissan Juke 1,5 dCi 110 CV dans son niveau d’équipement le plus complet, Tekna. Cette version est proposée en Belgique au prix de 21.590 € TVA 21 % comprise.

L’auto avait 7.076 km au compteur et était chaussée de pneus Continental ContiPremiumContact 2 de dimensions 215/55 R 17 94 V.

Notre voiture d’essai disposait de la peinture métallisée (supplément de 450 € TVAC) et de la roue de secours temporaire.

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Intérieur et équipement

L’accès aux places avant de ce crossover compact ne pose pas de problème particulier. Une fois installés, le conducteur et son passager font face à un tableau de bord au dessin des plus modernes. L’habitabilité avant est tout à fait correcte, même si les grands gabarits pourraient ne pas toujours s’y sentir à l’aise.

Les sièges, un peu fermes au demeurant, offrent un soutien latéral très satisfaisant. Le montage et la finition sont de bonne qualité. Le plastique utilisé pour le tableau de bord fait « cheap ». Les inserts en couleur carrosseries dans les panneaux de portes et sur le tunnel de transmission ne sont pas appréciés par tous.

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Certains détails ergonomiques devraient être revus, telle la commande de l’ordinateur de bord pour laquelle il faut passer la main par le volant, et la position de la commande électrique des rétroviseurs, qui se trouve placée fort basse sur le tableau de bord.

La visibilité est loin d’être parfaite à cause de l’épaisseur des montants A. De plus, les extrémités avant sont difficiles à cerner.

Vers l’arrière, la visibilité est médiocre, sans plus. La lunette arrière est assez petite et le montant C s’avère gênant lors de manœuvres.

Mentionnons également la lecture, parfois malaisée des instruments de bord en journée et la présence de reflets gênants du tableau de bord dans le bas du pare-brise.

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

L’accès aux places arrière est un peu moins aisé vu la dimension des portes. Les sièges arrière sont également plutôt fermes. L’espace aux jambes s’avère suffisant pour voyager dans des conditions acceptables de confort, pour peu que les passagers avant ne reculent pas au maximum leurs fauteuils.

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

La contenance du coffre s’avère tout juste suffisant pour voyager à 4, et encore . . . (251 L)

Bien sûr, la banquette arrière se rabat en 2 parties inégales pour offrir un volume utile de 830 L, et, sous le plancher du coffre, on trouve un rangement discret d’un volume de 44 L.

Sous celui-ci se trouve la roue de secours optionnelle du type galette.

Le seuil de chargement est assez élevé, et les personnes de petite taille n’auront pas facile à extraire la roue galette de son logement en cas de crevaison. (Mais qui remplace encore son pneu lui même en cas de crevaison ?)

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

La dotation de série du Juke Tekna est plutôt complète et comprend, entre autres, les jantes Sport 17 pouces en alliage léger, les vitres latérales arrière et la lunette arrière sur teintées, l’allumage automatique des phares, le capteur de pluie et essuie-glaces à déclenchement automatique, le système d’accès et de démarrage sans clé « Intelligent Key », les rétroviseurs chauffants, réglables et rabattables électriquement, le système de navigation Nissan Connect avec écran tactile 5’, 6 HP et caméra de recul, NDCS (Nissan Dynamic Control System), le climatiseur automatique, le régulateur/limiteur de vitesse, les commandes audio au volant, le volant et le pommeau du levier de vitesse recouverts de cuir, les phares antibrouillards à l’avant, une prise auxiliaire USB, Bluetooth mains libres avec commandes aux volant, le verrouillage centralisé des ouvrants avec télécommande, l’ABS avec EBD (répartiteur électronique de force de freinage), NBAS (aide au freinage d’urgence) et ESP (système de contrôle électronique de stabilité), les coussins gonflables frontaux et latéraux à l’avant, les coussins gonflables rideaux à l’avant et à l’arrière, les vitres à commande électrique aux 4 portes et le réglage en hauteur du siège conducteur.

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Moteur et transmission

L’alliance Renault-Nissan permet au constructeur nippon de profiter pleinement de la gamme de moteurs diesel modernes conçus par le numéro un français.

Pour son Juke, Nissan a opté pour le moteur Renault K9K, mieux connu par le grand public sous la dénomination 1,5 dCi. Dans la définition proposée par Nissan sur le Juke, le petit groupe vaillant développe 110 CV au régime de 4.000 tr/mn et délivre un couple maximum de 240 Nm à 1.750 tr/mn.

Globalement, il monte aisément dans les tours et, surtout, il fait preuve d’une certaine vivacité non désagréable lorsqu’on reste dans la plage du couple maximum.

Précisons tout de même qu’il s’avère « creux » sous les 1.750 tr/mn. Par contre, si toutefois on évolue sous ce régime dans un rapport supérieur, il ne cogne pas, n’émet point de protestations.

Nous ne pouvons cependant pas nous défaire de l’impression, qu’il est un peu léger pour une auto dont le poids en ordre de marche s’élève à près de 1.400 kilos.

Ceci dit, sur un parcours d’essai essentiellement urbain, nous avons mesuré une consommation moyenne de 6,8 L/100 km. Cela nous paraît pas exagéré, même si des voitures plus traditionnelles qu’un crossover réalisent de meilleurs chiffres.

Le levier de changement de vitesse se trouve assez haut, mais cela ne nous paraît pas gênant. Globalement, la boîte de vitesses manuelle à 6 rapports est bien adaptée au caractère de l’auto. Cependant, le guidage nous paraît perfectible, surtout quant aux passages de deuxième en troisième et vice-versa.

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Comportement routier.

Le Juke s’avère être une auto assez vive et agréable à conduire.

La direction réactive et précise, contribue d’une façon non négligeable à ce bilan positif. Globalement, le Juke est plutôt maniable et agile.

Au niveau des freins, nous avons constaté que l’ABS a une tendance à intervenir assez vite.

Les suspensions sont fermes et les occupants se font « gentiment » chahuter sur les routes au revêtement imparfait.

Par contre, la tenue de route sur ces mêmes routes est tout à fait satisfaisante. Cependant, parfois, l’adhérence semble faire défaut.

Les suspensions fermes, la garde au sol généreuse et, principalement, les porte-à-faux réduits, permettent au Juke de négocier avec une certaine aisance les obstacles du type casse-vitesse.

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Garantie

Le Juke bénéficie d’une garantie véhicule neuf d’une durée de 3 ans, mais limitée à 100.000 km.

En outre, les défauts de la peinture sont garantis pendant 3 ans, mais sans limitation de kilométrage.

L’assurance assistance Nissan Assist est gratuite pendant la durée de la garantie véhicule neuf.

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Conclusion

Le Juke est le premier « crossover » compact de grande série.

Son esthétique, sinon torturée, est pour le moins originale et confère un au Juke un capital sympathie non négligeable.

Equipée du vaillant petit moteur Renault 1,5 dCi, il se contente d’une consommation raisonnable et offre des performances tout à fait honnêtes.

De plus, il s’avère plutôt agile, ce qui le rend également apte aux conditions de circulation dans la « jungle urbaine ».

Confort et tenue de route sont d’un très bon niveau.

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Principales données techniques.

Moteur.

Puissance fiscale (Belgique) 8 CV

Marque Renault

Type K9K

Carburant Diesel

Positionnement Transversalement à l’avant

Nombre de cylindres 4 en ligne

Culasse Aluminium

Arbres à cames Simple arbre à cames en tête à commande par courroie crantée

Nombre de soupapes par cylindre 2

Alésage x course 76 x 80,5 mm

Cylindrée 1.461 cm³

Taux de Compression 15,2 : 1

Alimentation Injection directe à rampe commune

Suralimentation Turbo à géométrie variable, échangeur thermique (air/air)

Puissance maximum 110 CV/81 kW à 4.000 tr/min

Couple maximum 240 Nm à 1.750 tr/min

Transmission.

Transmission Aux roues avant

Boîte de vitesses Boîte manuelle à 6 rapports

Rapports de transmission

Première : 3,73 : 1

Deuxième : 1,95 : 1

Troisième : 1,32 : 1

Quatrième : 0,98 : 1

Cinquième : 0,76 : 1

Sixième : 0,64 : 1

Marche arrière : 3,69 : 1

Rapport de pont : 4,21 : 1

Châssis

Direction      A crémaillère à assistance électrique

Diamètre de braquage entre trottoirs 10,7 m

Suspension avant Roues indépendantes, jambes avant élastiques, bras transversaux,  

                              et ressorts hélicoïdaux, barre stabilisatrice

Suspension arrière Essieu semi-rigide, ressorts hélicoïdaux et barre stabilisatrice.

Système de freinage Double circuit en diagonale avec assistance et système

                                   ABS aide au freinage d’urgence.

Freins avant     Disques ventilés de 28 cm de diamètre

Freins arrière   Disques pleins de 29,2 cm de diamètre

Aides à la conduite  ABS avec répartiteur électronique de force de freinage (EBD)

                                 et aide au freinage d’urgence, ESP (système de contrôle

                                 de la stabilité).

Pneus (monte standard Tekna) 215/55 R 17 94 V

Réservoir de carburant 46 L

Dimensions.

Longueur 4.135 mm

Largeur 1.765 mm

Hauteur 1.565 mm

Garde au sol 180 mm

Empattement 2.530 mm

Voie avant 1.525 mm

Voie arrière 1.525 mm

Volume du coffre De 250 à 830 L.

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Poids.

Poids en ordre de marche 1.393 kg

Masse maximale admise 1.750 kg

Poids de la remorque freinée 1.250 kg

Poids de la remorque non freinée 660 kg

Poids maximum sur le crochet de remorquage 75 kg

Performances, consommations et rejets CO2

Vitesse maximale 175 km/h

Accélération de 0 à 100 km/h 11,2 sec

Consommation en milieu urbain 6,1 L/100km

Consommation en milieu extra-urbain 4,5 L/100km

Consommation en cycle mixte 5,1 L/100km

Consommation lors de l’essai 6,8 L/100km

Rejets CO2 134 g/km

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna

Nissan Juke 1,5 dCi Tekna