ESSAI : La Mercedes Classe C break : au top !

Classé dans : Essais - Mercedes Benz (D) | 0

Après l’essai de la berline, la rédaction se tourne tout naturellement vers le break. 

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

Avec près de 4,7 m de long, la lettre C de la ‘petite’ Mercedes voudra-t-elle encore signifier compact ?


Une ligne élégante

 

Avec sa nouvelle ligne, le break Mercedes a perdu son profil de déménageur de jadis pour une silhouette à la fois racée et sportive. Grâce à l’emploi de l’aluminium, cette nouvelle version est 65 kg plus légère que sa devancière, bien que ses dimensions soient plus généreuses (96 mm en longueur et 40 mm en largeur).

 

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

Par rapport à la berline, sa longueur est pratiquement identique (4,70 m soit 1 cm de plus) et son coffre n’augmente finalement que de 10 dm³ (490 dm³ pour 480 dm³).

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

En revanche, une fois les sièges arrière rabattus (40/20/40 contre 60/40 sur le break précédent), c’est plus de 1,5 m³ sur une surface plane qui s’offre à vous, de quoi déménager quelques bahuts sans trop de peine.

 

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

Cependant, signalons que des breaks compacts moins prestigieux du segment inférieur (segment C), comme la VW Golf SW ou la Peugeot 308 SW, offrent des volumes de chargement plus conséquents.

 

A présent, le déverrouillage des dossiers s’effectue électriquement au moyen de touches accessibles sur les côtés.

 

En option, Mercedes propose un hayon à commande électrique (EASY-PACK) ou la fonction ‘HANDS-FREE ACCESS’ permettant d’ouvrir et de fermer ce dernier sans l’usage des mains : un balayage du pied dans l’espace sous le pare-chocs arrière suffit…

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

Le break garde le même empattement que la berline (2,84 m) : à l’exception d’une garde au toit supérieure, la place dévolue aux passagers arrière est identique mais elle a augmenté de 4,5 cm par rapport à la version précédente.

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

A l’intérieur, Mercedes propose une finition impeccable où la qualité perçue reste avérée. Ce break reprend telle quelle la planche de bord de la berline.

 

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

On retrouve donc l’écran multimédia en forme de tablette qui se commande par un pavé tactile disposé sur l’accoudoir central de la large console centrale laquée de noir ‘piano’.

 

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

Cette dernière cache deux espaces de rangement où sont installées des connexions USB et Aux. ainsi qu’une prise 12V.

 

La Classe C Break bénéficie de l’affichage tête haute annonçant les informations essentielles comme la vitesse et ses limitations, les consignes de navigation ainsi que les messages d’avertissement directement dans le champ de vision du conducteur.

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

Quant à la climatisation, très efficace, elle offre même une détection de tunnel via le GPS pour déclencher la fermeture automatique du volet d’aération et sa réouverture en sa sortie.

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

En ce qui concerne la sécurité suivant l’Euro-NCAP, le break n’a pas fait l’objet de tests spécifiques, mais la berline Classe C a obtenu le score maximum de cinq étoiles avec 92 % pour la sécurité des occupants adultes, 84 % pour celle des enfants et 77 % pour la protection des piétons.

 

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

L’assistance à la sécurité a été cotée à 70 % grâce à la présence en série de ‘l’ATTENTION ASSIST’ qui alerte le conducteur en cas d’inattention ainsi que du ‘COLLISION PREVENTION ASSIST PLUS’ qui offre, en plus d’un freinage d’urgence assisté adaptatif, un freinage autonome qui, jusqu’à une vitesse de 50 km/h, freine en présence de véhicules immobiles.

 

 

Un moteur à la fois puissant et sobre

 

La rédaction a fait l’essai du break en version C220 BlueTEC qui sera certainement le cœur de la gamme (97 % des commandes concernent un moteur diesel – C220 et C250 BlueTEC). Son moteur quatre cylindres diesel cube à 2143 cm³ et développe une puissance de 165 ch. (120 kW) de 3000 à 4200 rpm.

 

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

Son couple maximum est de 400 Nm entre 1400 et 2800 rpm. Il était secondé par une boîte 7G-TRONIC PLUS dont la rapidité de réaction en mode sportif n’atteint peut être pas ses concurrentes allemandes à savoir l’Audi A4 Avant et la BMW Série 3 Touring.

 

Cependant, grâce à une molette située à gauche du pavé tactile, le conducteur peut choisir entre quatre modes prédéfinis (« Confort », « ECO », « Sport » et « Sport + ») et un programme « Individual » à configurer selon ses préférences du moment. Ces programmes permettent de sélectionner un mode de conduite adapté à la situation du moment grâce à un paramétrage du moteur, de la direction et des suspensions.

 

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

Puissant et très silencieux (à 120 km/h, le moteur ronronne à ± 1800 rpm), ce moteur autorise des longs déplacements sans aucune appréhension. Compte tenu de sa cylindrée, sa sobriété étonne :  6,1 litres sur environ 3500 km.

 

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

Mais sur un trajet ardennais, aux allures légales et en activant le mode ‘Eco’ et le Stop&Go, la rédaction a relevé une consommation de 5,5 l/100 km !

 

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

Avec un réservoir de 66 litres (en Belgique, ce réservoir optionnel est de série), une autonomie de plus d’un millier de kilomètres est tout à fait plausible.

 

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

Malgré sa taille, ce break ne rechigne pas à emprunter les petites routes sinueuses de l’Ardenne et son comportement reste très sain.

 

Tout comme la berline, la nouvelle Classe C Break dispose d’un frein de stationnement électrique qui se desserre automatiquement lorsque le véhicule quitte le mode ‘stationnement’. Sa direction électromécanique à crémaillère bénéficie d’une assistance asservie à la vitesse à démultiplication variable. Elle donne un rendu très naturel et l’impression ‘collante’ de jadis a totalement disparu.

 

Pour se garer, ce break dispose de radars avant et arrière, ce qui facilite grandement les manœuvres dans les parkings des grands centres commerciaux.

 

Spécifications techniques

 

Fichier Acrobat® à télécharger

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

 

Conclusions

 

Les breaks Mercedes d’antan étaient surtout des besogneux où l’esthétique passait au second plan. Avec la nouvelle classe C, ces temps sont révolus et son break montre une élégance qui faisait défaut dans les versions précédentes. Évidemment, le stylisme n’est pas toujours conciliable avec une capacité de chargement optimale : l’inclinaison du hayon fait perdre quelques décimètres cubes.

 

Avec ses 1,5 m³ de volume, ce break fait mieux que se défendre vis à vis de ses deux concurrents Premium. En revanche dans le segment D, les VW Passat, Ford Mondeo, Mazda6 et Subaru Legacy en version break dépassent allègrement les 1,7 m³ !

 

Mercedes C220 BlueTEC Break 2015

 

Mais Mercedes, c’est aussi un choix Premium, ce qui n’est nécessairement pas le cas pour ses quatre challengers ! De toute façon, les amateurs ne se sont pas trompés : en janvier de cette année, 53% des immatriculation de la classe C sont des breaks !

 

D’après Mercedes, ce pourcentage devrait même s’accroître légèrement : en effet, pour la précédente génération (W/S204), la firme à l’étoile avait immatriculé en 2012, 55,6% de breaks et 44,4% de berlines.

 

A l’évidence, ce choix doit aussi s’assumer par le portefeuille : démarrant à un peu moins de 40.000 EUR, le break C220 BlueTEC en finition ‘Avantgarde’ de cet essai dépassait les 51.000 EUR !