Kia Stonic : Sportive avec S comme SUV

Non, SUV n’est pas forcément synonyme de gros et imposant. Kia nous le prouve avec le Stonic, qui vient bousculer le segment des SUV urbains.

Pas facile de se faire une place dans ce segment déjà très fréquenté. Après les Renault Captur, Peugeot 2008, Fiat 500X, Ford Ecosport, les Coréens se lancent dans la batailles avec leur dernier né : le Kia Stonic.

Vu de dehors…

Comme à son habitude, Kia ne donne pas dans les excès stylistiques et autres fioritures super agressives auxquelles nous ont habituées les constructeurs japonais.

C’est par le jeu des coloris vifs et du bi-ton qu’ils cherchent à attirer le regard. Mais que les moins excentriques d’entre nous se rassurent, des couleurs plus sages sont également prévues !

Le Stonic affiche affiche un look plus sportif avec ses larges épaules et ses protections latérales en plastique noir. Le tout accentué par un montant C plein à la « façon Targa« .

Son museau montre aussi une certaine agressivité avec ses phares étirés encadrant la calandre « Tiger Nose » emblématique de la marque.

 … Et de dedans

Une fois à l’intérieur on découvre un habitacle à la présentation classique avec des accessoires assez proéminents mais sans extravagances.

Au fil des années, Kia nous a habitués à un équipement de base assez complet. Et c’est encore le cas pour le Stonic.

Sa dotation de série inclut, entre autre, la climatisation, le système de navigation multimédia avec la connection Bluetooth et six hauts parleurs, le volant multifonctions, les capteurs de recul, l’allumage automatique des phares et ce, dès la version de base.

Pour le confort de conduite, Kia propose aussi l’aide au freinage d’urgence, l’alerte de franchissement de ligne, l’assistant feux de route, le démarrage mains-libres. Mais pour certains de ceux-ci il faudra passer aux finitions supérieures.

Avec ses 4,14 mètres le Stonic offre une belle habitabilité, tant à l’avant qu’à l’arrière. Les sièges sont confortable bien qu’un peu plus de support latéral n’aurait pas été de refus.

Côté coffre, le Stonic se situe dans la moyenne de sa catégorie avec ses 352 litres. Le plancher réglable sur deux niveaux et sa banquette rabattable 1/3-2/3 permettent de passer la capacité du coffre à 1.153 litres. Nous aurions apprécié une banquette coulissante permettant de moduler encore mieux l’espace.

Et sous le capot ?

Chez Kia, les moteurs sont liés au niveau de finition. Ainsi le petit 1.2 MPi de 84 ch n’est disponible que sur la gamme Easy.

Le 1.4 MPi de 100 ch est associé à la finition Fusion et le 1.0T de 120 ch ne se retrouve que dans le modèle haut de gamme Sense.

1.0 Turbo GDi
1.6 CRDi

Le seul moteur diesel prévu pour le Stonic est le 1.6 CRDi de 110 ch. Il est possible dans les niveaux Fusion et Sense.

Vous trouverez toutes les spécifications dans le document ci-joint.

Spécifications techniques

Et sur la route ?

Nous avons eu l’occasion de tester le Stonic avec le 1.0 T et le 1.6 CRDi.

Avec le petit 3 cylindres, on s’attend à une cascade de décibels et de vibrations. Mais Kia a réussi à maîtriser tout cela et le moteur ne se fait entendre que si l’on montre vraiment haut dans les tours..

Associé à une très bonne boîte manuelle à 6 rapports, le Stonic est très ludique dans tous les environnements. Nous avons consommé en moyenne 7,3 l/100 km.

Le moteur diesel, s’avère un peu bruyant, mais offre de bonnes reprises et se montre assez sobre. En usage mixte, nous avons consommé une moyenne de 6,3 l/100 km.

Avec un centre de gravité assez bas et une suspension assez dure, la tenue de route est irréprochable.

Combien ça coûte.

Pour vous offrir le Kia Stonic, il vous faudra débourser 17.490 € pour la version de base.
Par contre, si vous désirez le haut de gamme, il vous en coûtera 24.640 €, pour le moteur diesel et 24.790 € pour le 1.0T avec boîte automatique 7DCT.

Conclusions

Le nom de Stonic est dérivé des mots Speed et Tonicity. Cette origine a été parfaitement respectée car le Kia Stonic se différencie de ses concurrents en faisant du plaisir de conduite son cheval de bataille.

Avec le moteur 1.0 T, le côté sportif de ce petit crossover est garanti et il peut revendiquer la place de SUV le plus dynamique de sa catégorie.

Guy Gysemberg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 4