ESSAI : Le Kia Soul : le baroudeur des villes nous revient !

Classé dans : Essais - Kia (Corée du Sud) | 0

Malgré une esthétique très personnelle quoique moins osée que le Nissan Juke, le Kia Soul de première génération n’a pas fort marqué les esprits en Belgique à un point que l’importateur a décidé d’en arrêter sa commercialisation en août 2011 après en avoir livré 2540 exemplaires.

En revanche, son style très personnel avec une ceinture haute, des petites vitres façon meurtrières et une proue particulièrement agressive a suscité un véritable enthousiasme outre Atlantique. Il arborait une philosophie tout à fait décalée de l’automobile dédiée à la ville, ce qui plaisait fort aux Américains.

 

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

Le Soul nous revient donc en 2014 sans changer un iota à sa philosophie mais avec un autre châssis et de nouveaux moteurs sensés être plus en accord avec les impératifs écologiques. Qu’en est-il vraiment ?


Préservation des atouts de la première génération

 

En confrontant l’ancien et le nouveau Soul, la filiation est plus qu’évidente : ils partagent la même silhouette taillée à la serpe et reconnaissable entre mille. A quelques centimètres près, leurs dimensions sont quasi pareilles.

Kia Soul 1.6 CRDi 115 ch. 2009

Mais tout n’est qu’apparence, car sa mutation est bien réelle : tout d’abord, la plateforme est dérivée à présent de la C’eed et non plus de l’ancienne Rio.

Les moteurs font appel à de nouvelles générations à savoir le 1.6 GDI de 132 ch. à 6300 rpm et le 1.6 CRDi de 128 ch. à 4000 rpm.

Kia Soul 1.6 DOHC 124 ch. 2009

Coïncidence ou pas, le Soul de première génération avait aussi été proposé avec deux moteurs 1600 : une version essence DOHC de 124 ch. à 6000 rpm et une version CRDi de 115 ch. à 4000 rpm.

Kia Soul 1.6 GDI 132 ch. 2014

On retiendra donc une augmentation – sur papier – de la puissance.

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

L’habitacle utilise des matériaux plus valorisants tout en incluant une technologie plus contemporaine.

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

Cependant, les signes distinctifs comme les ineffables haut-parleurs de portière, cerclés d’un halo de lumière « pur disco » et le gros woofer intégré sur le haut de la planche du tableau de bord ont été conservés.

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

Ceux-ci sont présentement épaulés par des tweeters en forme de soucoupe et disposés sur les ouïes latérales de ventilation.

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

Au total, l’amateur de disco disposera ainsi de huit haut-parleurs pour assouvir sa tonitruante passion. Ce système audio ainsi que le GPS sont reliés à un écran tactile LCD 8″ qui fournit également les images de la caméra de recul.

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

Outre l’ordinateur de bord, le Soul est équipé d’un cruise control ainsi que d’un allumage automatique des phares. Par contre, les essuie-glace ne disposent que d’un réglage de la temporisation.

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

L’habitabilité progresse légèrement.

En finition «Max» les sièges avant sont revêtus de cuir et pourvus de chauffage et de ventilation.

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

En revanche le volume de chargement cube à présent à 354 dm³ plus un compartiment de rangement sous le plancher.

Cette capacité approche le mètre cube quand les sièges arrière sont rabattus.

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

Le nouveau Soul n’est pas encore passé aux tests de l’Euro-NCAP, la version précédente avait toutefois reçu cinq étoiles en 2009.

Espérons que le nouveau modèle récoltera la même moisson.

 

Sur route

 

La position surélevée du Soul est pratique et typique des SUV, elle permet de dominer la route. Sa caisse carrée est facilement délimitée mais la lucarne arrière est assez exiguë, ce qui est un moindre mal grâce à la caméra arrière.

Kia Soul 1.6 GDI 132 ch. 2014

Le volant tombe bien en main mais les informations de la route nous semblent assez filtrées, heureusement, le mode « sport » permet une approche plus naturelle.

Par rapport à la première génération le progrès est sensible : plus silencieux et plus confortable que sa première édition, il plaira au plus grand nombre.

Kia Soul 1.6 GDI 132 ch. 2014

Sur routes sinueuses, le Soul ne se penche plus que modérément, ce qui autorise une conduite « légèrement » dynamique, mais celle-ci n’atteindra pas les ténors du segment (comme le Peugeot 2008, par exemple) car ses 1,4 T dissuaderont les Fangio…

Kia Soul 1.6 GDI 132 ch. 2014

Quant aux moteurs, même si c’est une nouveauté en Belgique, ils équipaient déjà la version face-liftée du Soul de première génération non importé dans notre plat pays. Par rapport aux moteurs précédents, ils délivrent – sur papier – plus de puissance.

Hélas, que ce soit au niveau des performances qu’au niveau de la consommation, ces nouveaux moteurs ne sont pas aussi convainquant que nous aurions pu l’espérer :

Kia Soul 1.6 GDI 132 ch. 2014

Par rapport à son prédécesseur, le moteur à essence (1.6 GDI) est plus silencieux et beaucoup moins glouton : nous avons obtenu 6,5 l en effectuant la plus grande part de nos trajets à l’extérieur des villes* alors que le moteur DOHC de la précédente édition lampait ses huit à neuf litres tout en moulinant à plus de 4000 rpm à 120 km/h !

 

 *  Dans un environnement urbain, la consommation pourra dépasser les 8 litres.

 

Cependant, il nous a semblé moins nerveux, la faute peut-être à un poids plus élevé dû à un niveau d’équipement supérieur.

En terme d’émission de CO2, il rejette au kilomètre 158 g alors que son prédécesseur n’en rejetait que 154 g… Étrange, non ?

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

En revanche, la consommation du 1.6 CRDI actuel nous a désappointés : nous avons obtenu 6,5 l sur un parcours équivalent, ce qui correspond grosso modo à un litre de diesel de plus que sa version de 2009.

Il faut croire que ses 14 chevaux supplémentaires ont du rester à l’écurie…

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

Toutefois, son couple plus important rend la conduite plus agréable ; surtout en Ardennes où le moteur GDI nécessitait de fréquents rétrogradages (heureusement, la boîte six est très agréable !).

Pour les émissions, le nouveau CRDI est un chouia plus avare en CO2 : il en rejette maintenant 132 g au lieu de 137 g avec son devancier : pas de quoi fouetter un chat !

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

D’une manière générale, les valeurs de ces deux moteurs restent nettement supérieures à celles enregistrées avec les véhicules de la concurrence européenne !

 

Spécifications techniques

 

Données comparatives des Soul de première et seconde génération sur fichier Acrobat® à télécharger.

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

 

Qu’en dire ?

 

Avec cette nouvelle version, le Soul, reçoit une seconde chance en Belgique. Son allure typique où le look est mis en exergue fait songer à la recette qui a propulsé avec bonheur le Nissan Juke à l’avant-scène des SUV.

Toutefois, ce dernier est nettement moins onéreux (le Soul le moins cher fait 18.490 EUR en version « Step » avec le moteur 1.6 GDI alors que le Juke, à cylindrée équivalente, débute à 15.990 EUR)

Kia Soul 1.6 GDI 132 ch. 2014

En diesel, le Juke enfonce le clou avec son frugal 1.5 dCi 110 ch. d’origine Renault proposé à un peu moins de 20.000 EUR : pour sa part, leprix du Soul 1.6 CRDi débute à environ 23.000 EUR

Reconnaissons toutefois que le Soul ne joue pas dans la même cour et qu’il offre un habitacle plus grand ainsi qu’une capacité supplémentaire de chargement de 100 dm³.

De forme assez comparable au Fiat 500 L dont il partage la même longueur (4,14 m), le Soul devra néanmoins s’incliner devant le volume du coffre de l’italien (400 dm³). Mais malheureusement, le Fiat 500 L est aussi moins cher…

Quant à la motorisation, c’est une petite déception : la rédaction a constaté que le moteur 1.6 GDI exigeait d’être mené à la trique si le conducteur désire suivre le flot de la circulation.

Quant au moteur 1.6 CRDi, il semble avoir oublié ses chevaux, ce qui ne l’empêche pas de montrer une certaine boulimie pour le carburant…

Kia Soul 1.6 CRDi 128 ch. 2014

Toutefois, il faut reconnaître que le Soul demeure un véhicule décalé où la passion se manifeste jusqu’au bout des pneus et dirigera fort probablement le choix final : n’a-t-il pas été déclaré « one of the 10 Coolest Cars Under $ 18,000 » par le Kelley Blue Book‘s ?

Et n’oublions pas non plus que le Soul bénéficie comme tous les produits Kia d’une garantie confortable de 7 ans

 

En marge de cet essai gamme, il est intéressant de signaler que pour le dernier trimestre de 2014, apparaîtra le Soul EV.

Cette version, propulsée par un moteur électrique de 109 ch. (81,4 kW), promet une autonomie de plus de 200 km.
De quoi envisager un match avec un autre produit Nissan, la Leaf