ESSAI : Le Renegade, le petit dernier de chez Jeep

Classé dans : Essais - Jeep (USA) | 0

Après avoir été dévoilé officiellement au Salon international de l’automobile de Genève en mars 2014, le Renegade est la réponse Jeep à la mode des SUV compacts que les constructeurs actuels lancent à tour de bras.


Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015


Evidemment, si Jeep met la main à la pâte pour créer un mini SUV, cela ne sera pas de la gnognotte : en matière de vrai 4×4, la firme américaine en connaît un rayon !

Sera-ce suffisant pour convaincre les citadins branchés ?


Un look…Jeep !

 

Comment décrire au mieux cette silhouette caractéristique qui foisonne de rappels à l’ancêtre de 1941 ?

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Bien que le Renegade ait été développé conjointement par des designers et des ingénieurs italiens et américains, l’esprit de Jeep est resté ancré en profondeur : il suffit d’en faire le tour pour le constater.

La calandre à sept fentes, encadrée de deux phares ronds placés sous la ligne du capot, est dans la plus pure tradition de la Jeep des années  ’40.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

De même, son profil dévoile des arches de roues en trapèze comme son ancêtre.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Pour la poupe, c’est beaucoup plus subtil : les feux frappés d’un X sont sensés rappeler les jerricans qui étaient sanglés à l’arrière des Jeeps du Débarquement de Normandie…

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Le tout confère à ce SUV un caractère trempé auquel peu de ses concurrents directs ne peuvent prétendre.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

En effet, comparativement ce SUV au design on ne peut plus martial, les styles portés par les Nissan Juke, Opel Mokka, Peugeot 2008, Mini Countryman et autres Renault Captur semblent appartenir à un autre monde.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Partageant pratiquement la même longueur de 4,23 m, seul le Skoda Yeti en version 2.0 TDI 170 ch 4×4 semble approcher l’allure de baroudeur du Renegade de l’essai.

Avec son architecture «Small-Wide», le Renegade combine d’authentiques capacités off-road avec des qualités de routières modernes.

Notons aussi que ce modèle est aussi le premier dans l’histoire de la marque à être produit en Italie.

 

Un intérieur sobre pimenté à l’Italienne

 

L’habitacle se veut à la fois fonctionnel et robuste : le style appelé «Tek-Tonic» se caractérise par une planche de bord aux lignes épurées et lisses.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Des inserts anodisés « Rubi Red » placés sur les bouches de ventilation, le levier de vitesse et les hauts-parleurs tranchent agréablement avec le noir de l’ensemble.

Le fond du compte-tours est décoré d’un graphisme imitant apparemment des éclaboussures de boue…

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Entre celui-ci et le compteur de vitesses, se retrouve un affichage numérique en complément à l’écran trônant au centre du tableau de bord.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Si l’option du grand toit vitré coulissant à commande électrique est choisie, l’habitacle se révèle lumineux à toutes les places.

Malgré leur conception ergonomique, les sièges revêtus de cuir noir sont durs. Ceux de notre exemplaire étaient chauffants de même que le volant. Pour parfaire le confort lors de longs trajets, les sièges avant sont séparés par un accoudoir réglable.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Devant le passager avant, on retrouve une poignée de maintien comme dans le Jeep Wrangler ou, moins connu, les toutes premières Citroën Xantia

La partie inférieure de la planche de bord intègre les commandes de conditionnement d’air, une boîte à gants réfrigérée et le centre média avec AUX, USB et une prise 12 V.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Les sièges de la seconde rangée ont leurs dossiers rabattables et divisés en trois parties 40/20/40. Ils permettent d’augmenter les 351 dm³ de capacité du coffre en un volume de chargement de 1440 dm³.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Soulignons que le Renegade conserve une vraie roue de rechange sous le plancher du coffre.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Au niveau Infotainment et sécurité, cette Jeep n’a évidemment plus rien à voir avec ce que conduisaient les GI, il y a plus de septante ans.

Comme le Cherokee essayé précédemment, le Renegade est équipé du système Uconnect pourvu d’un écran tactile de 5″ ou de 6.5″ (en option).

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

En outre, la plupart des Renegade s’offrent une climatisation automatique bi-zone, un système d’accès à bord et de conduite Keyless-Go, des capteurs d’aide au stationnement arrière avec caméra, un régulateur de vitesse, des phares antibrouillards et des rétroviseurs extérieurs électriques et rabattables.

Au niveau sécurité, ce petit SUV peut offrir jusqu’à 70 équipements en option ou de série, comprenant six airbags, le système ESC avec Electronic Rollover Mitigation (ERM), la caméra de recul Parkview, le système Forward Collision Warning-Plus, le régulateur de vitesse adaptatif.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

En option, le Renegade peut s’équiper d’avertisseurs sonores de changement de file et d’angle mort. Ces attentions ont été reconnues par l’Euro-NCAP qui lui a accordé cinq étoiles avec respectivement 87 %, 85 % et 65 % pour la sécurité des passagers adultes et enfants ainsi que les piétons.

Quant aux systèmes d’assistance à la sécurité, ils ont reçu une cote de 74 %.

 

En action

 

Comme toute Jeep qui se respecte, ce chapitre doit être vu sous un angle beaucoup plus large que les autres SUV car on a affaire à un vrai 4×4 dont les dispositions « tout-terrain » sont sans commune mesure avec les ersatz concoctés par les designers de la concurrence.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Il est vrai que cet aspect n’a pas été leur préoccupation majeure pour la simple raison que l’apparence a beaucoup d’importance dans ce segment.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Ici, Jeep reste fidèle à lui-même et propose un véhicule tout-terrain, nanti de toute une panoplie d’aides dont la concurrence ignore peut-être même l’existence.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Cependant, les citadins en quête de dépaysement n’ont pas été oubliés : des versions 4×2 leur est proposée avec les petites cylindrées diesel et essence.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

L’exemplaire de l’essai – appelé Trailhawk – bénéficiait de l’équipement le plus complet comme exposé dans le tableau ci-après :

 

  

4×2

4×4 

  

FWD

Jeep Active Drive

Jeep Active Drive Low 

  

Limited ATX9

Trailhawk 

Bras de suspension léger

yes

no

no

no

Select-Terrain offrant 4 modes de conduite (Auto/Snow/Mud/Sand)

no

yes

yes

no

Désaccouplement complet de l’essieu arrière

no

yes

yes

yes

Différentiel, répartition du couple 50/50

no

yes

yes

yes

Etagement de rapports courts

no

no

yes

yes

Aide à la descente Hill Decent Control

no

no

yes

yes

Select-Terrain offrant 5 modes de conduite (Auto/Snow/Mud/Sand/Rock)

no

no

no

yes

Garde au sol rehaussée

no

no

no

yes

Plaques de protection

no

no

no

yes

 

En ce qui concerne les moteurs, le Jeep Renegade est proposé en Belgique et au Luxembourg avec :

  • deux moteurs essence : le 1.6 litre E.torQ (110 ch.) et 1.4 MultiAir (136/140 et 170 ch.)
  • deux moteurs diesel : le 1.6 MultiJet II (115/120 ch.) et le 2.0 MultiJet II (140 et 170 ch.)

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

La rédaction a fait connaissance avec la Renegade dans sa version ultime : le Trailhawk qui est propulsé exclusivement par le 2.0 MultiJet II développant 170 ch. à 3750 rpm et disposant d’un couple maximum de 350 Nm à 1750 rpm. Ce groupe propulseur était accouplé à la même transmission qui est proposée sur la Cherokee, à savoir une boîte automatique signée ZF avec pas moins de neuf rapports.

Cette boîte est aussi montée par Land Rover dans son « Evoque ».

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Plus prompt à monter dans les tours qu’avec le Cherokee, ce moteur semble plus à son aise dans ce petit SUV dont le poids approche les 1600 kg soit près de 400 kg de moins que son grand frère !

Son pont est en effet plus court : à 120 km/h en neuvième, le moteur tourne à 1900 rpm soit environ 300 rpm plus vite que le Cherokee.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Les particularités de la version Trailhawk par rapport aux autres versions plus « urbanisée » sont une garde au sol accrue de 20 mm (22 cm), des plaques de protection, des crochets d’attelage avant et arrière peints en rouge, ainsi que les parties avant et arrière spécifiques offrant des angles d’attaque, de franchissement et de fuite optimalisant les potentialités tout-terrain du Renegade.

Image du Blog mapassionle4x4.centerblog.net

Il s’ensuit des capacités de franchissement sans commune mesure avec toute la concurrence connue par la rédaction.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Sur route, le Renegate rentre dans la moyenne : quoique précise, sa direction est dure et sa suspension ferme. Le roulis est bien maîtrisé mais cette qualité ne suffira pas pour atteindre l’agilité de certains de ses concurrents.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Quant au 2.0 MultiJet II, ses 170 ch. sont bien là et rassurent…

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Assez étrangement, avec 7 litres aux cent, sa consommation n’est pas vraiment inférieure au Cherokee propulsé par le même moteur et nettement plus lourd.

Il est vrai que l’essai a été plus porté par les aptitudes en 4×4, assez gourmandes en carburant.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

On regrettera aussi la faible capacité du réservoir : 48 litres qui correspondent à une autonomie d’environ 650 km. Le Yeti de Skoda propose 60 litres !

 

Données Techniques

 

Fichier Acrobat® à télécharger

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

 

Conclusions

 

Dans le segment très bousculé des petits SUV, le Jeep Renegade fait son entrée en fanfare.

Par ses aptitudes tout-terrain hors normes, il désarçonne les ténors du segment en leur rappelant que l’habit ne fait pas le moine.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Certes, pour celui qui ne se déplacera qu’en zone urbaine, la version Trailhawk n’est vraiment pas nécessaire : une version 4×2 suffira et Jeep® l’a très bien compris en proposant en cette version « urbaine » un choix étendu de moteurs essence et diesel.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Grâce à son habitacle particulièrement spacieux et à un look inimitable où les rappels à la Jeep légendaire sont légion, le Renegade a toutes les chances de faire un tabac.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

En outre, ses versions 4×4 séduiront pas mal de professions où les aptitudes tout-terrain s’avèrent plus qu’indispensables.

Notre exemplaire, dans sa version ‘Trailhawk‘, est proposé pour un peu plus de 32.000 EUR. Compte tenu de ses aptitudes, ce n’est pas cher payé en comparaison avec le Skoda Yeti 4×4 équipé d’une motorisation équivalente.

Jeep Renegade 2.0 Multijet II 170 ch. 4x4 Trailhawk 2015

Mais pour moins de 20.000 EUR, il existe déjà une Jeep Renegade 4×2 « Sport » propulsée par le 1.6 litre E.torQ (essence).