Essai : Jeep Wrangler Unlimited Sport 2.8 Turbo CRD Automatic

Classé dans : Essais - Jeep (USA) | 0

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012



La Jeep Wrangler est la descendante directe (enfin, si l’on veut . . .) de la légendaire Jeep, apparue en 1941 et figure emblématique de la victoire alliée au cours de la seconde guerre mondiale.

 

Nous ne nous étendrons pas sur l’histoire tumultueuse du cahier de charge originel de l’U.S. Army et de la marque Jeep.

Nous l’avons récemment évoqué dans «Tout-Terrain Story I» et «Tout-Terrain Story II», et nous y reviendrons très certainement plus en détail, ultérieurement.


Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Nous nous bornerons donc à dire que la marque Jeep appartient depuis des lustres déjà au groupe Chrysler (1987) ;

que Renault a commercialisé la Jeep en Europe lors de son histoire d’amour avec American Motors (1978 – 1987);

et que par la récente reprise du groupe Chrysler, Fiat est devenue propriétaire de cette marque historique.

L’actuelle Wrangler a été lancée en 2006, et la version allongée à 5 portes, la Wrangler Unlimited a vu le jour un an plus tard, soit en 2007.

Il est indiscutable que les 2 véhicules aient un air de famille, mais la Wrangler n’a plus beaucoup à voir avec la Jeep originelle.

Ceci dit, l’esthétique de la Wrangler/Wrangler Unlimited ne laisse jamais indifférent.

Avec son faux-air d’ancien combattant (très civilisé, il est vrai) et ses lignes, taillées à la serpe, d’une sobriété (certains parleront d’austérité) rassurante et qui provoquent souvent la curiosité, la Jeep Wrangler/Wrangler Unlimited peut compter sur un important capital sympathie.

Par contre, en milieu urbain, cette esthétique massive fait que les Wrangler/_Wrangler Unlimited subissent assez régulièrement l’agressivité non dissimulée de certains usagers de la route, dits faibles.

Il est vrai que, vu l’aérodynamique de l’engin, la protection des piétons est loin d’être son point fort, comme c’est le cas pour la plupart des véhicules de ce type.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012



La Jeep Wrangler Unlimited peut être partiellement « déshabillée », c’est-à-dire, le toit rigide et les portes peuvent être retirés.

Cependant, il semblerait que dans cette dernière « tenue légère » (sans portes), la Jeep Wrangler Unlimited ne puisse être utilisée sur route ouverte.

Le démontage du hard-top est plutôt fastidieux.  Cette opération n’est donc pas destinée à être répétée quotidiennement.

Par contre, le toit au-dessus des places avant peut être enlevé aisément et rapidement (2 vis à ôter, quoi de plus simple).

De cette façon, on dispose d’une cabine assez largement découverte, très agréable par beau temps.

Reste à ranger les panneaux du toit, encombrants malgré tout.

Précision importante : tant la Jeep Wrangler, que la Jeep Wrangler Unlimited sont livrées de série avec le « soft top » (capote souple).

Le hard top est livrable moyennant un supplément de 1.350 €.

Précisons encore qu’avec l’option Dual Top Group, on dispose de l’hard-top et de la capote en toile, ce qui permet d’opter pour l’un ou l’autre en fonction des envies et, surtout, des conditions climatiques.

Le Dual Top Group est facturé 2.050 € TVAC, tant sur la Wrangler Sport que sur la Wrangler Unlimited Sport.

Après une carrière et une expérience militaires des plus enviables, les successeurs de la célèbre Jeep ne sont plus très demandés par la soldatesque.

Il est vrai que la façon de guerroyer a profondément changé, et les véhicules actuels assimilés à la Jeep d’origine ont (au moins) la taille et le poids d’un camion moyen et offrent une protection que les G.I. de la seconde guerre mondiale ne pouvaient même pas imaginer.

On aurait pu penser que les versions militaires des Jeep fussent développées par Iveco Defence Vehicles (Bolzano), mais il n’en est rien (du moins, jusqu’à présent…).

Une convention signée entre Chrysler et le spécialiste britannique du blindage et des véhicules spéciaux Jankel, donne à ce dernier les droits de développer et de commercialiser les Jeep à caractère militaire.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Gamme

Les Jeep Wrangler (3 portes) et Jeep Wrangler Unlimited (5 portes) sont proposées chacune en 9 versions.

2 moteurs sont disponibles :

Le V6 3,6 L à essence de 284 ch, accouplé à une boîte automatique à 5 rapports et

le 4 cylindres en ligne turbo diesel VM de 200 ch, qui peut être couplé à une boîte manuelle à 6 rapports ou encore à une boîte automatique à 5 rapports.

Tant la Jeep Wrangler que la Wrangler Unlimited sont disponibles en 3 niveaux d’équipements :

Sport,

Sahara

et Rubicon.

Les prix catalogue de la Jeep Wrangler s’échelonnent entre 28.900 (Wrangler Sport 2,8 CRD, boîte manuelle) et 36.700 € TVAC (Wrangler 2,8 CRD et 3,6L V6 Rubicon à boîte automatique).

Les Wrangler Unlimited sont proposées entre 31.900 (Wrangler Unlimited Sport 2,8 CRD manuelle) à 39.700 € TVAC (Wrangler Unlimited 2,8 CRD et 3,6L V6 Rubicon automatique).

 

Jeep ne propose qu’une liste d’options et de packs avantage plutôt restreinte.

Parmi les options nous avons déjà mentionné le Dual Top Group, qui comprend le Hard-top et la capote (prix : 2.050 € TVAC sur l’exécution Sport et 950 € sur les Sahara et Rubicon).

Autre option intéressante (gratuite, celle là), le rapport de pont 3,73 : 1, qui permet de tracter jusqu’à 2.500 kilos.

 

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Voiture d’essai.



Nous avons pu essayer une Jeep Wrangler Unlimited 2,8 CRD Sport à boîte automatique à 5 rapports.

Ce véhicule est proposé au prix de 33.100 € TVA de 21 % incluse.

Notre Jeep Wrangler Unlimited 2,8 CRD Sport était pourvue d’un pack avantage comprenant:

les coussins gonflables latéraux,

du Power Convenience Group, comprenant les vitres à commande électrique, le verrouillage centralisé des ouvrants, à télécommande et des rétroviseurs extérieurs chauffants et à commande électrique,

les freins Heavy Duty Anti Lock Disc et les jantes en alliage de 17 pouces.

Ce « pack Avantage  » est disponible moyennant un supplément de 1.200 € TVAC.

A cela s’ajoute la peinture métallisée facturée 600 € TVAC et le hard top (1.350 €), de sorte que notre auto d’essai atteignait le prix respectable de 36.250 € TVAC.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Intérieur et équipements



Si pour la plupart des automobiles contemporaines, l’expression « monter en voiture » n’est pas vraiment d’application, l’expression reste d’actualité pour accéder à la Jeep.

D’ailleurs, « monter » ne semble pas tout à fait approprié non plus.

Se hisser correspond plus à la réalité pour la plupart.

En bref, l’accès aux Jeep Wrangler et Wrangler Unlimited peut même constituer un exercice physique intense pour certaines personnes à mobilité réduite et les petits gabarits.

Il est vrai qu’avec une garde au sol de 22 cm, il n’y ait rien de bien étonnant à cela.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Une fois installé, on a une impression de se trouver confiné dans un espace réduit et assez sombre.

Pour ce qui est de l’espace, ce n’est qu’une impression, car, au bout du compte, l’espace disponible est tout à fait satisfaisant.

Cette impression provient du fait que les surfaces vitrées soient loin d’être généreuses, et que le décor manque un rien de fantaisie et de couleur.

Ajoutons que l’épaisseur des montants A, B, C et D, combinée à la surface vitrée limitée entraîne une visibilité des plus perfectibles.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012



Le volant, au toucher peu agréable, tombe bien en mains, et n’est réglable qu’en hauteur.

Les sièges manquent de moelleux, mais offrent un soutien latéral et dorsal satisfaisant.

A l’usage, ils s’avèreront plutôt confortables.

On domine la route, mais les extrémités de la voiture sont difficiles à cerner.

Le tableau de bord, assez haut contribue à créer une sensation de sécurité.

Certains matériaux utilisés font « cheap », tel le couvercle de la boîte à gants, très « eighties ».

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012



Au niveau des rangements, nous mentionnerons la traditionnelle boîte à gants,

le rangement sous l’accoudoir central,

un rangement ouvert sur le haut du tableau de bord,

un filet de rangement sur les portes avant et au centre de la console centrale.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Pour accéder aux places arrière, les passagers devront également se plier à un exercice d’escalade.

Que ce soit la garde au toit, la largeur aux épaules ou l’espace aux jambes, l’espace aux places arrière est plutôt généreux.

Ici aussi, les sièges manquent de moelleux.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012



Le volume du coffre à bagage est tout à fait satisfaisant.

Le seuil de chargement est très élevé, et les personnes de petite taille auront beaucoup de peine à atteindre l’extrémité du coffre.

L’accès au coffre (ou compartiment de charge) de la Jeep Wrangler Unlimited est en 2 parties :

une demie porte sur laquelle est fixée la roue de secours et un hayon relevable.

La demie porte s’ouvre dans le mauvais sens, c à d les charnières fixées à droite.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Incontestablement, la Jeep Wrangler Unlimited est une automobile des plus spacieuses, mais nous ne pouvons pas nous défaire du sentiment que l’espace intérieur eût pu être mieux exploité.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

L’équipement de série de la Jeep Wrangler Unlimited Sport comprend – entre autres – l’allume-cigares et le cendrier nomade,

la radio AM/FM/CD/DVD/mp3 avec 6 haut parleurs,

les airbags frontaux à l’avant,

4 freins à disque,

ABS,

ESC (contrôle électronique de stabilité) avec assistance au freinage d’urgence,

un dispositif anti patinage,

prévention électronique de tonneau (ERM)

et verrouillage des différentiels,

système d’aide au démarrage en côte (HSA),

système d’aide à la descente (HDC),

le siège conducteur réglable en hauteur,

l’ordinateur de bord (basique, comprenant consommation moyenne, rayon d’action restant et durée du voyage),

la boussole,

les portes amovibles,

le blocage de différentiel Tru-Lok, tant sur l’essieu avant que sur l’essieu arrière

et la transmission intégrale Command-Trak avec boîte de transfert à commande manuelle.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012



On ne peut pas dire que l’équipement de la Jeep Wrangler Unlimited Sport soit riche.

Parmi les lacunes d’équipement de série, mentionnons le volant non réglable en profondeur, l’allumage automatique des phares et des essuie glaces (quoi que . . . ), l’absence d’un cache bagage et une fermeture mécanique et plus efficace du capot moteur (En fait, la fermeture du capot moteur ne se fait qu’au moyen de 2 « verrous » en caoutchouc, qu’on ne peut fermer à clef).

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Mais bon, lorsqu’on se porte acquéreur d’une Jeep Wrangler, on devrait pertinemment bien savoir que renoncer au luxe et à la richesse d’équipement fait partie de la joie d’en posséder une.

Et puis, cyniquement, ce qu’on n’a pas ne peut pas tomber en panne…

Car dans les endroits où votre Wrangler peut vous mener, il n’y a pas toujours une concession qui puisse vous dépanner…

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Moteur et transmission



La Jeep Wrangler est donc la descendante directe de la Jeep originelle, mais que de chemin parcouru entre 1941 et aujourd’hui.

Car la Jeep a constamment évolué.

Au niveau du châssis, bien sûr, mais aussi au niveau du moteur.

Les Jeep en provenance des Etats-Unis ont toujours été livrées avec des moteurs fonctionnant à l’essence.

Ce n’est que lorsque la vénérable maison Hotchkiss a entamé la production sous licence de la Jeep, qu’elle fût disponible avec une motorisation diesel.

Bien sûr, quelques petites entreprises et individus plus ou moins doués ont réalisé leur propre Jeep diesel, mais il s’agissait là des exceptions à la règle.

Bien plus tard, lorsque Renault s’allia avec AMC, la Jeep reçut le moteur diesel Renault qui équipait, entre autres, la Renault 20.

Depuis lors, Jeep a toujours proposé des motorisations diesel sur ses modèles destinés à l’exportation.

Les Jeep Wrangler et Wrangler Unlimited sont disponibles avec le moteur diesel VM Motori de 2,8 L de 200 ch à double arbre à cames en tête, qui fournit un couple de 410 Nm avec la boîte manuelle et 460 Nm avec la boîte automatique à 5 rapports.

Puissance et couple en suffisance donc, malgré le poids élevé de l’ensemble.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012



L’insonorisation nous a semblé peu poussée, et le moteur impose sa présence dans l’habitacle.

La pédale des gaz est dure, et il ne faut pas hésiter à l’enfoncer.

La consommation n’est pas des plus économiques, mais cela n’a rien de très étonnant vu le poids, l’aérodynamisme et le mode de transmission de l’auto.

Sans avoir fait des tests de franchissements, nous avons obtenu dans le meilleur des cas une consommation moyenne de 9,5 L de gasoil, sur un parcours qui comprenait quelques trajets aisés en milieu urbain, de la route et de l’autoroute.

Ce parcours a été effectué en respectant scrupuleusement les limitations de vitesse.

Précisons que les consommations ont été mesurées avec 2 personnes maximum à bord.

La transmission nous a semblée assez lente, mais lors du fameux « kick-down », le temps de réaction était assez bref.

Par contre, le poids remorquable de 1.000 kilos nous a semblé bien bas.

Heureusement, le rapport de pont de 3,73 : 1, optionnel, permet de tracter jusqu’à 2,500 kilos, selon les versions, mais ce sera, sans doute, au détriment de la consommation.

Il est néanmoins bon de rappeler qu’il existe des activités et/ou des endroits où le critère primordial de choix est la robustesse et la facilité de réparation avant tout critère de consommation et d’économie, même s’il demeure, bien évidemment, un élément très important au moment de l’achat.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Comportement routier



Malgré les énormes évolutions techniques qu’a connu la Jeep tout au long de son existence, les actuelles Jeep Wrangler et Wrangler Unlimited disposent encore de suspensions à essieux rigides.

A l’avant, comme à l’arrière…

Pourtant, globalement, la tenue de route de la Jeep Wrangler Unlimited est tout à fait correcte, surtout pour une auto de ce type.

Il ne faut cependant ne pas perdre de vue le poids et la hauteur de l’engin, et ne pas se montrer trop téméraire lorsqu’on négocie rapidement les virages.

Il est vrai aussi que ce n’est pas avec la Wrangler Unlimited qu’on ira parcourir quelques tours de circuit au Nürburgring, à Spa ou à Zolder.

Elle incite à la conduite zen.

Certains l’apprécieront justement parce qu’elle les incitera à observer des allures politiquement correctes.

Si, d’une manière générale, le confort aux places avant est correct, le confort de suspension est loin d’être une qualité marquante des Jeep Wrangler et Wrangler Unlimited.

Les suspensions sont très fermes, dures, et les passagers se font solidement chahuté sur les routes au revêtement imparfait (et, croyez nous, il y en a beaucoup dans nos régions).

Même sur des routes ou autoroutes au revêtement correct, la Wrangler Unlimited a une fâcheuse tendance à sautiller.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012



Par sa hauteur, imposante (1,87 m), la Wrangler Unlimited paraît encore plus grande qu’elle n’est en réalité.

Et malgré sa taille et son poids, quasi inavouables, elle semble faire preuve d’une certaine agilité en milieu extra-urbain.

La Jeep Wrangler Unlimited est l’antithèse de la citadine, mais sa direction, correctement assistée, et de ce fait assez agréable à manipuler, un diamètre de braquage correct eu égard à la taille de l’engin et un groupe propulseur compréhensif, font qu’elle évolue avec une certaine aisance en milieu urbain.

Et puis, il y a le volume et l’aspect assez dissuasif du Wrangler qui peut vous ouvrir la route… sous les quolibets plus ou moins sympathiques de certains piétons (Quelquefois à raison ???)

Quant aux manœuvres de stationnement, c’est autre chose…

D’abord, il faut se débattre avec les dimensions de l’engin.

Ensuite, la visibilité est loin d’être parfaite, et ce, dans tous les sens.

Finalement, les extrémités du véhicule ne sont pas faciles à cerner, particulièrement le pare-chocs avant particulièrement proéminent.

Une assistance aux manœuvres de stationnement, tant à l’avant qu’à l’arrière, serait la bienvenue. 

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Garantie

Jeep offre, conformément aux directives de l’Union Européennes en la matière, une garantie de 2 ans sans limitation de kilométrage.

La perforation due à la corrosion est prise en charge pendant une période de 7 ans.

Pendant la période de garantie contractuelle, Jeep offre également une assurance assistance européenne.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Conclusion



Les Jeep Wrangler et Wrangler Unlimited sont assez uniques, dans le sens où elles sont l’aboutissement d’une évolution, non encore terminée d’une auto qui a commencé sa vie il y a plus de 70 ans.

Seul Morgan fait mieux.

Alors, la Jeep est la Morgan des SUV ?

Pas vraiment, car les SUV/VUS actuels sont nettement plus sophistiqués, luxueux et performants que nos 2 anciens combattants, même remis au goût du jour.

Il n’empêche que toutes les deux conservent un charme indéniable et, qu’à notre humble point de vue, la Jeep Wrangler est autant une auto passion qu’utilitaire.

Car, si Vous êtes à la recherche d’un véhicule au look d’enfer, mais qui soit également représentatif, avec une image qui reste très forte, pas effrayé par quelques griffes faites dans les sous bois, aux capacités de franchissement réelles, doté d’un volume habitable important et pratique, et qui soit une tranche d’histoire automobile (et guerrière par la même occasion), tout cela pour un prix assez concurrentiel, n’hésitez pas, c’est la Wrangler Unlimited qu’il Vous faut.

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

 

Principales données techniques Jeep Wrangler Unlimited 2,8 Turbo CRD Aut. (2012)


Moteur.

Marque VM Motori

Puissance fiscale (Belgique) 15 CV

Carburant Diesel

Positionnement Longitudinal à l’avant

Nombre de cylindres 4 en ligne

Culasse Aluminium

Arbres à cames Double arbre à cames en tête à commande par courroie crantée

Nombre de soupapes par cylindre 4

Alésage x course 94 x 100 mm

Cylindrée 2.777 cm³

Taux de Compression 16,5 : 1

Alimentation Injection directe à rampe commune

Suralimentation Turbocompresseur géométrie variable et échangeur air/air

Puissance maximum 200 CV/147 kW à 3.600 tr/min

Couple maximum 460 Nm entre 1.600 et 2.600 tr/min

Transmission.

Transmission Intégrale, à la demande

Boîte de vitesses Boîte automatique à 5 rapports

Rapport de boîte de transfert (4LOW) 2,72 : 1

Rapport final 3,21 : 1

Châssis

Direction A circuit de billes, à assistance hydraulique

Diamètre de braquage entre trottoirs 12,3 m

Suspension avant Roues indépendantes, triangles transversaux doubles,

                             ressorts hélicoïdaux et barre stabilisatrice

Suspension arrière Roues indépendantes à bras multiples, ressorts hélicoïdaux

                                et barre stabilisatrice.

Système de freinage Double circuit en diagonale avec assistance et système

                                   ABS avec aide au freinage d’urgence.

Freins avant Disques ventilés de 305 x 28 mm et étriers flottants de 60 mm

Freins arrière Disques pleins de278 x 12 mm et étriers flottants de 38 mm

Aide à la conduite VDC (Contrôle électronique de stabilité) ABS avec

                              répartiteur électronique de force de freinage et aide au freinage

                              d’urgence, ASR (Système anti-patinage).

Pneus  (monte standard) 215/55 R 16 93 V

Réservoir de carburant 85 L

Dimensions.

Longueur 4.751 mm

Largeur 1.877 mm

Hauteur 1.865 mm

Empattement 2.947 mm

Voie avant 1.572 mm

Voie arrière 1.572 mm

Porte à faux avant 804 mm

Porte à faux arrière 1.000 mm

Angle d’attaque 37,9°

Angle de fuite 31,4°

Garde au sol Avant 267 mm

                     Arrière 259 mm

Volume du coffre selon VDA De 498 à 934 L.

Poids.

Poids en ordre de marche 2.073 kg

Masse maximale admise 2.585 kg

Poids de la remorque freinée 1.000 kg (2.200 kilos avec rapport final 3,73 : 1)

Poids de la remorque non freinée 450 kg

Poids maximum sur le crochet de remorquage 50 kg

Performances, consommations et rejets CO2 .

Vitesse maximale 172 km/h

Accélération de 0 à 100 km/h 10,7 sec

Consommation en milieu urbain 10 L/100km

Consommation en milieu extra-urbain 7,3 L/100km

Consommation en cycle mixte 8,3 L/100km

Consommation lors de l’essai Entre 9,5 et 11 L/100km

Rejets CO2 217 g/km

Teintes disponibles : Flame Red, Bright Silver, Bright White, Natural Green, Black

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012

Jeep Wrangler Unlimited Sport 2,8 Turbo CRD Automatic 2012