Essai Jaguar XF 2.2 Diesel 163 ch

Classé dans : Essais - Jaguar (GB) | 0

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012





En remplacement de la vieillissante S-Type, Jaguar présente au grand public lors du salon de l’automobile de Francfort en septembre 2007 la Jaguar XF.

Son lancement commercial a eu lieu dans le courant du printemps 2008.

 

Parmi les motorisations proposées lors du lancement de la XF, la firme de Coventry proposait le V6 diesel 3.0L, issu de la collaboration entre Ford et PSA Peugeot Citroën.

 

Dès 2009, l’offre des motorisations est réactualisée.

 

En 2011, l’auto subit un léger facelift et est proposée avec le moteur diesel 4 cylindres en ligne de 2,2 L, également en provenance de la collaboration Ford/PSA Peugeot Citroën.

 

Lors du Salon de Genève 2012, Jaguar dévoile la version break de la XF : l’élégant XF Sportbrake.

 


JAGUAR S-Type R (2003)



À son lancement en 1998, la Jaguar S-Type est considérée comme une voiture représentative et de caractère.

Malheureusement, malgré deux face-lifts (trop superficiels) en 2001 et en 2005, son design néo-rétro (évocation de la S Type des années 1963-68) passe assez rapidement de mode.

Et, lorsqu’en 2007 la dernière S-Type sort des chaines de montage (près de 10 ans plus tard, quand même!), elle s’est métamorphosée en berline « vieux-jeu », à l’image démodée.

JAGUAR 3.8 S Type (1968)



Dès la présentation de la remplaçante de la S-Type, la nouvelle XF, tout est rentré dans l’ordre.

Il fallait absolument redynamiser l’image de la marque.

Ce fut fait avec brio et célérité.

Des très belles lignes, classiques et actuelles.

Et, comme les capacités de production sont inférieures, la diffusion relativement limitée permet de se démarquer aisément de la multitude de BMW Série 5, Mercedes-Benz Classe E et autres Audi A6, les concurrentes allemandes de la Jaguar XF.

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012

Gamme



La gamme Jaguar XF est le cheval de bataille de la marque.

En attendant la commercialisation prochaine du break (Sportbrake), la XF n’est proposée que sous la forme d’une berline 4 portes.

L’acheteur potentiel a le choix entre le 4 cylindres en ligne diesel de 2.2 L, le 3.0 L V6 diesel, ou encore le V8 essence de 5.0 L.

Le 4 cylindres diesel de 2.2 L est proposé en 2 niveaux de puissance :

163 ou 190 ch, et ceci au même prix de 45.700 TVAC.

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012

Pour le V6 diesel de 240 ch, il faut débourser 50.700 €, tandis que sa version S (275 ch) est affichée à 54.800 €.

La XF V8 5.0 L coûte 66.000 €.



Enfin la XFR,  vaisseau amiral de la famille XF, est proposée au prix de 94.300 €.

(Tous les prix mentionnés sont des prix catalogue, conformes à la législation belge en vigueur, et comprennent la TVA de 21 %.)



Comme c’est souvent – pour ne pas dire toujours – le cas pour ce type de voitures, les prix mentionnés ne constituent que l’investissement minimum.

En effet, le client qui désire tant soit peu individualiser son achat, peut, en puisant dans la longue liste d’options, de packs et autres accessoires, en arriver à d’importants écarts budgétaires.

Et, tant chez Jaguar, que chez ses concurrents, le client a souvent intérêt à opter pour les packs, qui s’avèrent presque toujours plus avantageux.

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012

Voiture d’essai

Nous avons pu disposer d’une Jaguar XF 2,2 L de 163 ch.

Le prix de l’auto, en Belgique, s’élève à 45.700 €, TVAC.

Celui ou celle qui est prêt(e) à assumer fiscalement son désir de puissance, peut opter pour la version à 190 ch, plus en adéquation avec l’image de marque « sportive » de Jaguar, et ceci, au même prix d’achat.

L’auto était pourvue de jantes en alliage léger de 18 pouces (option), chaussées de pneus Pirelli Sottozero 245/45 R 18 100 V HD.

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012

Jaguar XF 2.2 Diesel 2012

Intérieur et équipement.



Lorsqu’on acquiert une Jaguar, on s’attend à trouver une excellente finition et surtout à une atmosphère cossue, typiquement britannique.

Pas de (mauvaise) surprise, c’est bien cela qu’on trouve dans l’habitacle de la Jaguar XF.

Intérieur cossu, luxueux et d’une finition « classique » de haut niveau qui « transpire le chic britannique ».

Jaguar XF 2.2 Diesel 2012

Les sièges avant s’avèrent confortables, manquant un fifrelin de moelleux, mais offrant un très bon soutien dorsal.

Grâce au siège réglable électriquement en hauteur et inclinaison et au volant également réglable électriquement, tant en hauteur qu’en profondeur, le conducteur n’a aucune peine à trouver la position de conduite qui lui convient le mieux,

Assez curieusement, le volant réglable électriquement fait partie de la dotation de série, alors que, pour avoir les sièges avant réglables électriquement en longueur, il faille débourser un supplément.

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012

A l’arrière, les passagers disposent de suffisamment de place.

L’espace disponible aux jambes étant toujours fonction du recul des sièges avant.

Notons que si la XF est effectivement homologuée pour 5 personnes, il faut néanmoins se rendre à l’évidence que la place centrale de la baquette arrière ne convient pas réellement pour de longs trajets.

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012



Le coffre est profond et offre un volume intéressant.

Cependant, le seuil de chargement assez élevé combiné à sa profondeur, peuvent rendre difficile l’accès au fond du coffre pour les personnes de petite taille.

Notre auto d’essai était équipée de la banquette arrière rabattable en 2 parties inégales (option).

Une trappe à skis dans le dossier de la banquette arrière équipait également notre auto (option uniquement disponible avec la banquette arrière rabattable).

Dommage que la modularité du coffre à bagages ne soit pas fournie de série.

Autre bémol, le système qui permet de déverrouiller le dossier arrière, est bien loin de nous avoir convaincu.

Peut mieux faire.

Les rangements comprennent la boîte à gants traditionnelle, les bacs de rangements dans les portes avant et les poches aumônières sur les dossiers des sièges avant.

Rien d’extraordinaire donc.

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012

Comme dans toutes les marques « premium », l’équipement de base d’une Jaguar comprend tout ce qu’une auto moderne doit comporter au niveau confort et sécurité.

La dotation de série de la Jaguar XF 2.2 Diesel 163 ch comprend – entre autres –

la boîte automatique à 8 rapports,le système de contrôle de stabilité, le système Intelligent Stop/Start, le système de contrôle de traction, le cruise control, la direction à crémaillère assistée en fonction de la vitesse, le dégivrage de la lunette arrière avec minuteur, les phares bi-xénon à allumage automatique et des feux de jour LED, les rétroviseurs extérieurs chauffants et à commande électrique, le capteur de pluie avec allumage automatique des essuie-glaces, les vitres électriques sur les 4 portes, le climatiseur automatique pour les passagers avant, la colonne de direction réglable électriquement en hauteur et en profondeur (!!!), le frein de stationnement à commande électromécanique, le Jaguar Smart Key System (démarrage sans clé), les sièges avant réglable électriquement en hauteur et en inclinaison, les jantes en alliage léger de 17 pouces, l’installation audio Jaguar 400 W avec radio, cd/mp3 et 10 haut-parleurs, un écran tactile pour la commande audio et du climatiseur, les coussins gonflables frontaux et latéraux pour les passagers avant, les coussins gonflables latéraux, tant à l’avant qu’à l’arrière, le verrouillage centralisé des ouvrants à télécommande, le système ABS avec répartiteur électronique de force de freinage, l’assistance au freinage d’urgence (EBA), le contrôle du freinage dans les virages (CBC) et le senseur d’impact de piéton avec déploiement automatique du capot moteur (!!!).

Ce dernier équipement sécuritaire est encore assez peu répandu, même s’il vaut mieux ne jamais en tester son efficacité…

Que ce soit le piéton …ou le portefeuille du conducteur.

La longue liste des options et accessoires peut mener rapidement à de vertigineux dérapages budgétaires.

Les options les plus coûteuses se rapportent au degré de finition et d’exclusivité.

Pourtant certaines options pratiques devraient, à notre humble avis, faire partie de l’équipement de série d’une auto qui joue dans le segment « premium ».

Nous pensons en particulier à la banquette rabattable, au rétroviseur intérieur automatique et au réglage électrique des sièges avant en longueur.

Voilà au niveau des regrets.

Globalement, nous avons le sentiment que le rapport encombrement/habitabilité ne soit pas au « top », sans toutefois être insuffisant.

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012

Moteur et transmission.



Le « downsizing » étant le maître-mot du moment, Jaguar propose désormais des moteurs de cylindrées moindres.

C’est ainsi qu’au cours du quatrième trimestre de 2011, la gamme XF s’est vue adjoindre le moteur 2,2 L turbodiesel, issu de la collaboration PSA Peugeot Citroën et Ford.

Ce 4 cylindres de 2,2 L est proposé en 2 niveaux de puissance : 163 ch (pour des raisons fiscales) et 190 ch.

 

Les 163 ch sont disponibles au régime plutôt bas de 3.500 tr/mn.

Le couple maxi de 400 Nm arrive à 2.000 tr/mn.

A l’extérieur, le moteur ne se révèle pas des plus discrets.

Il est également audible dans l’habitacle, mais le soin apporté à l’isolation phonique rend les choses très acceptables.

La cavalerie de 163 ch répond présent à l’appel dès 2.000 tr/mn (le régime du couple maximum).

Mais il ne faut pas s’attendre non plus à des accélérations fulgurantes.

Il est vrai que les 1.745 kilos de masse à vide, hors options, et des rapports favorisant les économies d’énergie, pouvaient difficilement faire de la moins puissante des XF une sportive.

La boîte automatique à 8 rapports s’accorde bien avec le moteur de 2,2 L, et les passages de vitesses se passent d’une façon plutôt discrète.

Dans le huitième rapport, au régime de 1.500 tr/mn, on atteint une vitesse d’environ 112 km/h.

A 2.000 tr/mn, dans le même rapport, on dépasse légèrement les 150 km/h (et donc en excès de vitesse…).

L’effet du kick-down nous a paru un tantinet lent.

Dans l’ensemble, la Jaguar XF 2,2 L Diesel 163 ch fait preuve d’un appétit des plus raisonnables.

Sur un trajet varié de 1.117 km, qui comprenait essentiellement de l’autoroute et de la route, complété par des trajets en milieu urbain, nous avons consommé 6,5 L/100 km.

En conduisant avec un pied droit encore plus « léger », il est possible, selon nous, d’atteindre 6,0 L/100 km hors milieu urbain.

Jaguar XF 2.2 Diesel 2012

Comportement routier.

La Jaguar XF est avant tout une auto confortable.

Il est vrai que les sièges manquent un rien de moelleux.

Il est également vrai que les suspensions font preuve d’une certaine sécheresse.

Mais à la fin d’un long parcours, on ne sort pas de la voiture « cassé », fourbu.

Par la même occasion on a pu apprécier l’insonorisation soignée et le montage tout aussi soigné, qui bannissent pratiquement tout bruit parasite.

Alors que le nom Jaguar véhicule une image de marque plutôt sportive, bien que cette image ne se soit pas construite hier, ni même avant-hier, la XF n’est pas une auto sportive.

Loin s’en faut.

C’est une très bonne routière et autoroutière.

Mais, malgré son poids élevé et une direction qui isole un peu de la route, la XF se comporte d’une façon plutôt réactive et agile, qui contribue d’une façon non négligeable à un réel agrément de conduite.

Jaguar XF 2.2 Diesel 2012

Garantie

Jaguar offre une garantie de 3 ans sans limitation de kilométrage (!!!) sur ses produits.

La peinture est garantie pendant 3 ans, également.

Par contre, pour une auto qui doit s’attaquer directement aux premiums teutonnes, elle ne reçoit qu’une couverture de 6 ans quant à la perforation due à la corrosion.

Bien sûr, Jaguar offre aussi une assurance assistance gratuite d’une durée de 3 ans.

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012

Conclusion



La Jaguar XF constitue une offre très compétitive face aux marques premium en provenance d’outre-Rhin.

Dotée de son moteur diesel « downsized »de 163 ch, elle ne manque pas d’arguments pour convaincre une fraction de la clientèle potentielle des «marques premiums», qui désire se démarquer de «l’uniformité des marques allemandes».

Comme sur la plupart des berlines du segment, le rapport encombrement/espace utile n’est pas le point fort.

D’autre part, la XF 2,2 L Diesel 163 ch offre des formes très flatteuses qui se démarquent avantageusement, une finition de haut niveau, une ambiance cossue non dénuée de fantaisie, une consommation contenue et une tenue de route de bonne facture.

Epinglons également ce petit détail, insignifiant sans doute pour la plupart, mais qui peut être intéressant : la garantie de 3 ans sans (!!!) limitation de kilométrage.

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012

Principales données techniques Jaguar XF 2.2 Diesel 163 ch.

Moteur.

Puissance fiscale (Belgique) 12 CV

Carburant Diesel

Positionnement Longitudinalement à l’avant

Nombre de cylindres 4 en ligne

Culasse Aluminium

Arbres à cames Double arbre à cames en tête

Nombre de soupapes par cylindre 4

Alésage x course 85 x 96 mm

Cylindrée 2.179 cm³

Taux de Compression 15,8 : 1

Alimentation Injection directe à rampe commune

Suralimentation Turbocompresseur à géométrie variable et échangeur air/air

Puissance maximum 163 ch/120 kW à 3.500 tr/min

Couple maximum 400 Nm à 2.000 tr/min

Transmission.

Transmission Aux roues arrière

Boîte de vitesses Boîte automatique à 8 rapports

Châssis

Direction A crémaillère à assistance variable

Diamètre de braquage entre trottoirs 11,5 m

Suspension avant  Roues indépendantes, triangles transversaux doubles,

                               ressorts hélicoïdaux et barre stabilisatrice

Suspension arrière  Roues indépendantes à bras multiples, ressorts hélicoïdaux 

                                 et barre stabilisatrice.

Système de freinage Double circuit en diagonale avec assistance et système

                                   ABS avec répartiteur électronique de force de freinage (EBD),

                                   aide au freinage d’urgence (EBA) et contrôle du freinage

                                   dans les courbes (CBC).

Freins avant   Disques ventilés de 326 mm

Freins arrière Disques ventilés de 326 mm

Aide à la conduite DSC (Contrôle électronique de stabilité) ABS avec

                              répartiteur électronique de force de freinage et aide au freinage

                              d’urgence, Jaguar DriveControl..

Pneus (monte standard) 235/55 R 17

Réservoir de carburant 68,1 L

Dimensions.

Longueur 4.961 mm

Largeur 1.920 mm (Rétroviseurs rabattus)

Hauteur 1.460 mm

Empattement 2.909 mm

Voie avant 1.559 mm

Voie arrière 1.605 mm

Garde au sol (minimale) 96 mm

Volume du coffre selon VDA De 500 à 923 L (avec pneu de réserve temporaire)

                                              De 540 à 963 L (avec kit de réparation des

                                              pneumatiques).

Poids.

Poids en ordre de marche 1.745 kg (hors options, bien sûr)

Masse maximale admise 2.320 kg

Charge au toit 75 kg

Poids de la remorque freinée 1.850 kg

Poids de la remorque non freinée 750 kg

Poids maximum sur le crochet de remorquage 75 kg

Performances, consommations et rejets CO2 .

Vitesse maximale 209 km/h

Accélération de 0 à 100 km/h 10,5 sec

Consommation en milieu urbain 6,6 L/100km

Consommation en milieu extra-urbain 4,8 L/100km

Consommation en cycle mixte 5,4 L/100km

Consommation lors de l’essai 6,5 L/100km

Rejets CO2 149 g/km (Cycle mixte)

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012

Jaguar XF 2.2 Diesel 163ch Test 2012