ESSAI : La Hyundai i10 : une puce des villes comme on les aime

D’après le vice-président senior et COO de Hyundai Motor Europe, Allan Rushforth : « La i10 Nouvelle génération représente une étape importante pour la marque et permettra à Hyundai Motor de continuer à dominer le très concurrentiel segment A en familiarisant un plus grand nombre de clients à l’essence de Hyundai Motor : offrir une valeur intrinsèque« . Voilà un souhait bien courageux…


Hyundai i10 1.2 2014


Mais ne serait-ce qu’un vœu pieux ?


Une silhouette mignonne et un équipement inédit

 

Présente sur le segment A en Europe depuis 1999 avec à l’époque l’Atos, Hyundai a déjà vendu plus de 865.000 voitures dans ce segment tout en augmentant petit à petit ses parts de marché.

Hyundai i10 1.2 2014

Entièrement conçue et fabriquée pour les européens au centre de R&D de Hyundai Motor Europe, à Rüsselsheim en Allemagne, la i10 Nouvelle Génération se doit d’intégrer la philosophie stylistique « Fluidic Sculpture » qui se veut plus émotionnelle et dynamique.

Hyundai i10 1.2 2014

Sa face avant intègre la calandre hexagonale caractéristique de la marque et reçoit des feux de jours à DEL.

Hyundai i10 1.0 2014

Avec ses 3,67 m la nouvelle i10 devient la plus longue voiture du segment*. De même, avec 1,66 m de large elle prétend en être aussi la plus spacieuse ! Cependant, avec 1,55 m sa hauteur diminue de 4 cm par rapport à son aînée.

 

* Notons au passage qu’en 1975, la VW Polo ne faisait que 3,51 m et la sœur Golf  3,70 m de long soit à peine 3 cm de plus !
O tempora, O mores…

 

Hyundai i10 1.0 2014

A l’intérieur, l’habitacle est bien pensé et la sensation d’espace est bien réelle. Il permettra à quatre adultes de se déplacer en ville sans avoir à utiliser un chausse-pied pour s’y glisser. La capacité du coffre est particulièrement généreuse : 252 dm³ et même 1046 dm³ avec les dossiers des sièges arrière rabattus ( 60 %/40 %) soit la meilleure de sa catégorie.

Hyundai i10 1.2 2014

La liste des équipements de la nouvelle i10 est digne des segments B et C : on y trouve par exemple, le régulateur de vitesse avec limiteur de vitesse monté sur le volant qui peut être même chauffant, les sièges avant chauffants en cuir, l’aide au démarrage en pente, la Smart Key avec bouton start/stop, les feux diurnes à LED, un système de contrôle des pneus (TPMS) ou la climatisation automatique.

Hyundai i10 1.2 2014

Notons cependant l’absence surprenante de GPS.

Hyundai i10 1.2 2014

Quant à la sécurité, la nouvelle i10 n’a pas encore été testée par l’EuroNCAP, les résultats du modèle précédent affichaient quatre étoiles en 2008. Ils relevaient une protection relativement pauvre du conducteur au niveau de la poitrine lors d’une collision frontale.

Hyundai i10 1.0 2014

Pour la nouvelle génération, Hyundai a modifié la structure de la coque pour la rendre plus rigide grâce à l’utilisation d’acier à haute résistance dans une proportion de 29,2 % alors que sa devancière en utilisait que 9 %.

Le constructeur coréen insiste aussi sur une rigidité en torsion supérieure de 27 % par rapport à l’i10 originelle.

 

Un beau dynamisme routier

 

La rédaction a essayé les deux seules motorisations proposées (essence), à savoir un trois cylindres de 998 cm³ développant 66 ch. à 5500 rpm avec un couple de 95 Nm à 3500 rpm et un quatre cylindres de 1248 cm³ développant 87 ch. à 6000 rpm et un couple maximum de 120 Nm au régime élevé de 4000 rpm.

Hyundai i10 1.0 2014

Nerveux, le trois pattes a une vocation urbaine par essence, bien qu’il soit possible de s’aventurer sur routes ouvertes sans trop d’appréhension.

Hyundai i10 1.0 2014

D’ailleurs, la rédaction l’a constaté en se rendant en Famenne avec armes et bagages. Son insonorisation est très bonne, seules les accélérations révèlent le bruit caractéristique de ses trois cylindres.

Hyundai i10 1.0 2014

Sur une autoroute plane et à régime constant, le moteur se montre particulièrement discret, plus même que le 1.2 ! Quant à sa consommation, elle frise les 6 litres en utilisation mixte (nous avons fait 5,9 l/100 km). Pour des trajets exclusivement urbains, il faudra compter un litre en plus.

Hyundai i10 1.2 2014

Le 1.2 semble bruyant à froid, mais ses accélérations sont d’une autre veine !

Il est naturellement plus polyvalent et les autoroutes pourront être adoptées sans la moindre crainte. La i10 pesant moins d’une tonne, les 87 ch. devront moins « besogner » pour maintenir une moyenne de 120 km, ce qui se traduit par un appétit en carburant des plus mesuré: sur un trajet identique, le moteur 1.2 a nécessité 0,5 l de moins au 100 km (5,4 l/_ 100 km).

Hyundai i10 1.2 2014

La consommation mixte a montré des chiffres pratiquement identiques au « trois cylindres ». Cependant, en situation urbaine, la consommation dépassera légèrement celle relevée sur sa petite soeur.

Hyundai i10 1.2 2014

Ces deux moteurs reposent sur un châssis rigoureux et particulièrement vif. Sa suspension propose un excellent compromis entre fermeté et souplesse, cette impression est soulignée par des sièges avant qui soutiennent bien le corps.

Un petit roulis est décelable pour le peu que l’on veuille forcer l’allure sur routes sinueuses. La direction donne parfois une étrange impression de légèreté mais à laquelle on s’accoutume sans que cela nuise à sa précision.

Hyundai i10 1.0 2014

La boîte de vitesses 5 est précise et les vitesses s’engagent facilement. Signalons toutefois la faible endurance du cinquième rapport sur le moteur de 1.0 l.

 

Spécifications techniques

 

Fichier Acrobat® à télécharger

 

Qu’en dire ?

 

Comme le paraphrasait le COO de Hyundai Allan Rushforth, la i10 est vraiment une concurrente redoutable dans le segment A, car tous les ingrédients pour en faire une excellente petite voiture urbaine sont réunis : confort, habitabilité, capacité du coffre,  dynamisme et sobriété.

Hyundai i10 1.0 2014

En outre, son équipement est inédit dans ce segment où les constructeurs font souvent preuve de parcimonie !

Hyundai i10 1.0 2014

Avec un prix débutant à 9.539 EUR pour la i10 avec moteur 1.0 l, la concurrence devra s’y faire, d’autant plus que la garantie Hyundai couvre cinq années !

Et pour enfoncer le clou, suivant des études indépendantes menées par des organismes d’analyse européens (France, Espagne, Allemagne, Italie et Royaume-Uni), la valeur résiduelle de l’i10 « Nouvelle Génération » devrait mieux conserver sa valeur que le modèle précédent.

En outre, celle-ci resterait souvent supérieure à de nombreux modèles de marques concurrentes.

Hyundai i10 1.2 2014

Et enfin, quelques unes de ces mêmes études constatent que l’i10 Nouvelle Génération bénéficie d’une classification d’assurance plus avantageuse.