ESSAI : La Honda CR-Z ou comment marier l’eau et le feu.

Classé dans : Essais - Honda (Japon) | 0

Idée assez révolutionnaire que la CRZ, comment allier une conduite responsable avec une conduite sportive ?

Depuis quelques années déjà, le Honda nous offre d’excellentes motorisations VTEC en version simple arbre à cames en têtes et double arbre à cames en têtes dont la particularité est de proposer des tempéraments totalement différents suivant le régime moteur : on peut avoir ainsi un moteur économe qui se métamorphose en une bête rageuse passé un certain nombre de tours…

Aujourd’hui, avec l’aide d’un moteur électrique, Honda peaufine cette dualité en proposant des voitures où l’économie d’énergie n’est pas un vain mot.

Honda CR-Z 2010



La CR-Z, une Insight à la ligne sportive ?

 

Après l’Insight au caractère plus bourgeois, Honda récidive avec une voiture sportive en installant en plus du moteur 1.5i-VTEC à essence un moteur électrique complémentaire de 14 ch. Ce dernier apporte un couple additionnel de 78 Nm sans en pénaliser la consommation. En phase de décélération ou de freinage, il sert aussi de générateur en rechargeant la batterie de 100 volts.

Honda CR-Z 2010

L’exploitation de ces moteurs est gérée par un système hybride IMA (Integrated Motor Assist). En combinant les deux puissances, la CR-Z obtient une puissance de 124 ch. à 6100 rpm pour un couple combiné de 174 Nm de 1000 à 1500 rpm.

Honda CR-Z 2010

Doté d’une transmission manuelle 6 vitesses, Honda revendique pour le CR-Z une consommation de 5 l/100 km en cycle mixte pour des émissions de CO2 de 117 g/km.

Honda CR-Z 2010

Avec le CR-Z, vous ne risquez pas de passer inaperçu : son style affûté fait un clin d’œil au défunt CR-X.

Honda CR-Z 2010

La proue est pénétrée par de larges prises d’air soulignée par une ligne de DEL tandis que la poupe fait même penser au petit coupé Nissan 100 NX des années nonante.

Honda CR-Z 2010

A l’intérieur, on retrouve le design « techno » de Honda, des formes acérées, des boutons partout… On a vraiment l’impression de se trouver à bord du cockpit d’un avion de chasse. Quoique durs, les sièges baquets offrent un bon maintien pour les passagers.
En revanche, la prétention d’en faire un coupé 2 † 2 est un peu excessive : à la rigueur des enfants en bas âge peuvent y voyager, Honda y a d’ailleurs pensé car un système d’ancrage ISOFIX à 3 points a été prévu pour fixer les sièges-enfants.



Sur route, un vrai kart.

 

Bien calé dans les petits baquets, il ne nous reste plus qu’à lancer le moteur. Une fois lancé, on retrouve la vivacité de ces mécaniques qui font toujours la renommée des motoristes d’Honda. Ce moteur se voit ici proposé avec trois modes de fonctionnement distincts appelé « 3-mode Drive System » que l’on peut choisir d’une simple pression du doigt sur une série de boutons situés à gauche du tableau de bord.

Honda CR-Z 2010

En mode économique, les doigts sur la couture du pantalon, le moteur distille ses chevaux suivant les règlements très strictes de « l’économie à tout prix »… au point de se faire distancer par n’importe quelle Clio lors d’une montée sur une autoroute…

Bref, ce mode assez antinomique permet des économies substantielles d’essence mais la conduite de ce coupé perd évidemment tout son charme.

Honda CR-Z 2010

En mode normal, l’économie reste encore un maître-mot mais les montées en régime ne sont plus aussi bridées.

Ce mode, permet à tout un chacun de mieux profiter des qualités dynamique du châssis mais de conserver une consommation entre six et sept litres aux cent kilomètres.

Honda CR-Z 2010

Enfin, le mode sport révèle le vrai tempérament de la CR-Z et permet de profiter au maximum de l’extrême maniabilité de la boîte de vitesses, de la précision diabolique de la direction ainsi que de l’excellente rigidité du châssis.
Naturellement, ce choix que l’on qualifierait d’émotionnel, se paye par une augmentation de la consommation. Cependant, celle-ci reste malgré tout sous les dix litres au cent.

A noter que dans tous ces modes, le système IMA contribue à donner un supplément de couple au moteur afin de l’aider dans les reprises.

Honda CR-Z 2010

 

Données techniques

 

CR-Z 1.5 Sport (à télécharger)

Equipements (à télécharger)

 

Une sportive écologique ?

 

D’aucun diront que la sportivité de ce coupé est un tantinet artificielle, voire surfaite… Ils auront peut-être raison, mais il est indéniable que ce petit coupé montre une voie nouvelle en terme de sportivité « responsable ».

Dans un monde très autophobe, le CR-Z pourrait donc titrer son épingle du jeu grâce à une hybridation garante d’une consommation mesurée .

Honda CR-Z 2010

Ce pari semble être tenu : au terme d’un petit essai où le but n’était pas de démontrer les capacités du CR-Z à participer à un « economy run », la consommation s’est stabilisée à un bon 6,6 l/_100 km.

Le pari semble être tenu !

Honda CR-Z 2010

 

Photos FP