ESSAI : Un break hors norme : le Honda Civic Tourer

Classé dans : Essais - Honda (Japon) | 0

Conçu et développé en Europe, le break Civic, appelé Tourer se devait de suivre les voies stylistique de la berline tout en privilégiant de manière substantielle sa polyvalence et son volume de chargement.

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014



Un break qui a du coffre

 

Déjà gâtée par sa conception avant-gardiste, la Civic étonne toujours par son look digne d’une BD de science fiction.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

Tout en se montrant moins futuriste, le break continue dans cette voie en conservant le dynamisme de ce trait qui court du montant du pare-brise avant jusqu’au bloc optique arrière.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

 

Comme sur la berline cinq portes, ces deux blocs sont réunis par une bande rouge avec en son milieu le logo de la marque.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

Sa filiation va aussi jusqu’à l’emploi de poignée de porte arrière noyée dans la custode arrière.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

Mais un break se doit de faire du volume, et c’est là que les designers doivent se surpasser.

 

Le résultat dépasse les espérances : avec 624 dm³ de volume, le Civic Tourer enterre la concurrence et ce, d’autant plus que son seuil de chargement reste particulièrement bas (57 cm).

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

 

Pour arriver à un pareil volume, celle-ci dispose sous son coffre traditionnel (507 dm³) d’un rangement de pas moins de 117 dm³, ce qui donne finalement 624 dm³.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

Si son couvercle est placé en position basse, des objets de près d’un mètre de hauteur peuvent y être introduits.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

Quand les dossiers arrière sont rabattus, la capacité de chargement atteint 1668 dm³.
Mais ce n’est pas tout : grâce au rabattage ingénieux et fractionné 1/3 – 2/3 de l’assise de la banquette arrière, il est possible d’utiliser l’arrière du véhicule comme espace de chargement sans toucher au volume du coffre.

 

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

Il est alors aisé d’y caser des objets encombrants particulièrement hauts par les portières arrière.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

Ainsi relevées, les assises des sièges occultent évidemment presque toute la lunette arrière.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

Par leur configuration, les sièges arrière permettent de nicher des bagages souples sous leur assise.

 

 

CIVIC TOURER

CIVIC 5 portes

Dimensions (L x l x H) (mm)

4535 x 1770 x 1480

4300 x 1770 x 1470

Volume (litres)

Contenance en litres

(banquette relevée, jusqu’à la plage déroulante)

624

477

Contenance en litres

(banquette abaissée, jusqu’au pavillon)

1668

1378

Hauteur de chargement (mm)

565

702

 

Comment Honda est parvenu à cette solution ?
Élémentaire mon cher Watson ! Simplement en déplaçant le réservoir de carburant sous les sièges avant.

 

Toutefois, cette nouvelle disposition n’a pas que des avantages : elle interdit aux passagers arrière de glisser leurs pieds sous les sièges avant, ce qui gênera probablement les plus grands.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

L’aménagement intérieur est avant-gardiste dans sa conception : par exemple, le compteur à aiguilles du tachymètre a fait place à un cadran décimal.

 

Bien qu’extrêmement lisible il ne remplacera jamais le compteur traditionnelle à aiguille.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

Vu sa conception très particulière, les écrans genre « tablette » ne sont pas adaptables dans cet environnement « intergalactique ».

 

Cela n’empêche pas de se révéler ergonomique… après une période d’adaptation qui permettra de se familiariser avec les technologies embarquées qui veillent à assurer à la fois la stabilité, la sécurité et le confort de la Civic Tourer.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

Uniquement pour le break Civic, Honda innove en proposant une suspension arrière adaptative appelée « Mature Dynamics » comportant trois réglages – Confort, Normal et Dynamique – qui ont été développés pour optimiser la stabilité et le confort indépendamment des conditions de charge et de conduite.

 

Suivant la finition, Honda propose des systèmes de sécurité active et passive qui ont pour vocation de prévenir les accidents ou d’en limiter les conséquences.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

Au niveau de la sécurité active, le Civic Tourer intègre un ensemble de systèmes d’assistance connu sous le nom « d’Advanced Driver Assist Systems » (ADAS), et développé autour de nouveaux capteurs, de caméras et de radars conventionnels ou de radar laser à faible portée.

Ces systèmes ont permis à la Civic d’obtenir cinq étoiles aux tests Euro-NCAP. Avec pour cotation 94 % pour les adultes, 83 % pour les enfants et 69 % pour les piétons.

 

Sur route

 

La version de notre essai était propulsée par le sobre et énergique 1.6 i-DTEC que nous avions récemment testé dans le SUV CR-V.

 

 

Toujours aussi vif dans ses montées, il est beaucoup plus à l’aise dans cette caisse de 300 kg plus légère. Bruyant dans ses montées en régimes, ce diesel se laisse oublier à vitesse constante en ne tournant qu’à 2300 rpm à 120 km/h sur le sixième rapport.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

La conduite s’avère sûre en toute circonstance. Le volant, de jante épaisse, informe avec précision le conducteur qui  – sur routes sinueuses – pourra facilement s’imaginer conduire autre chose qu’un « break ».

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

En ville, on observera un diamètre de braquage assez quelconque (plus de 11 m).

 

Pour autant que le coffre soit chargé, la différence entre les trois réglages du système « Mature Dynamics » s’avèrent plus relevant qu’à vide avec une seule personne à bord.

Quoique ferme, la suspension n’est absolument pas déplaisante et permet une conduite « énergique ».

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

La boîte de vitesses, idéalement placée et à six rapports, se montre très plaisante à utiliser.

 

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

Les 120 ch. du moteur et son couple généreux autorisera à la fois une conduite dynamique et sobre… ce qui est réjouissant pour le portefeuille et la planète.

Au terme de l’essai, la rédaction a mesuré une consommation de 5 l tout rond, un excellent résultat, qui démontre les talents motoristes du constructeur de Tokyo.

 

 

Données Techniques

 

Fichier Acrobat® à télécharger

 

 

Conclusions

 

Avec un prix débutant à un peu moins de 22.000 EUR en version S, le Civic Tourer prend le pas concurrence par son volume de chargement record.

D’ailleurs, les 24 cm qui le différencient de la berline 5 portes lui sont entièrement dédiés.

 

Honda Civic Tourer 1.6 i-DTEC 2014

 

Bien que moins insolite que la berline, son acquéreur devra cependant souscrire à son look futuriste.

 

En outre, pour accéder aux nombreuses technologies embarquées, le prix – au départ très compétitif – s’alourdira sensiblement et approchera même les 31.000 EUR pour la version « Executive »…

 

Mais soyons honnête : la concurrence n’est pas en reste non plus…