Essai : Honda Civic IMA (18 au 25/07/2005)

Classé dans : Essais - Honda (Japon) | 0

Depuis déjà des décennies, les constructeurs automobiles cherchent à réaliser des véhicules plus sobres et plus propres. De nombreuses pistes ont été explorées, mais il faut parfois d’autres décennies encore avant d’en arriver aux produits économiquement et pratiquement exploitables. On pense en particulier à la traction électrique et aux piles à combustible.

Entre-temps, depuis quelques années, les constructeurs japonais Honda et Toyota proposent des voitures hybrides, c à d, des véhicules équipés d’un traditionnel moteur à combustion interne, assisté par un moteur électrique.

Honda a commencé à commercialiser ses voitures hybrides il y a environ 6 ans. Depuis lors le constructeur japonais a écoulé plus de 100.000 véhicules équipés de la technologie IMA (Integrated Motor Assist). Près de 90 % de ces véhicules circulent aux Etats-Unis. En 2004, Honda en a vendu plus de 27.000 exemplaires en Amérique du Nord. La gamme IMA actuelle se compose de la petite Insight à 2 places, de la Civic et de l’Accord.

En Belgique, seule la Honda Civic IMA est disponible depuis janvier 2004. Jusqu’à présent, 9 voitures de ce type ont trouvé preneur dans notre pays. A quoi doit-on attribuer ce manque de succès ? Les consommateurs belges ne feraient-ils pas de la lutte contre la pollution une priorité ? Veulent-ils être récompensés fiscalement pour leur collaboration ? L’automobiliste belge voue-t-il un amour aveugle à la motorisation diesel ? Peut-être le constructeur japonais n’a-t-il pas bien préparé la venue de ce bijou technologique sur notre marché ?

Nous aurions tendance à penser que le client qui opte pour une voiture à la technologie aussi innovante veuille également se démarquer par une ligne plus originale que celle de l’unique Civic à trois volumes du marché belge. De plus, la Civic IMA ne peut malheureusement prétendre à aucun incitant fiscal prévu par l’Etat Belge.

Concept

La technologie IMA fait appel à deux moteurs : un moteur classique à essence et un moteur électrique léger, logé entre le moteur à essence et la transmission. La batterie, quant à elle, a été placée entre le dossier de la banquette arrière et le coffre.

En accélération, le moteur à essence est épaulé par le moteur électrique. Grâce à cette aide, la consommation de carburant est réduite. Lorsque la voiture a atteint sa vitesse de croisière, elle n’est mue que par le moteur à combustion interne et le moteur électrique fonctionne comme un générateur et recharge ainsi la batterie. Lors des décélérations et des freinages, le moteur électrique se comporte également comme un générateur. L’énergie ainsi libérée est récupérée et alimente le moteur électrique. La batterie ne peut pas être rechargée par le réseau électrique.

Afin d’économiser du carburant et de réduire la pollution, le moteur se coupe dès que la voiture s’arrête. Il redémarre automatiquement dès qu’on engage le premier rapport. Pratique et efficace aux feux de signalisation, passages à niveau et autres embouteillages.

Le moteur électrique seul ne peut cependant pas mouvoir la voiture.

Gamme

La gamme Honda Civic est relativement étendue : 4 variantes de carrosserie (berlines 3,4, 5 portes et coupé 2 portes), motorisations à essence, dont la version IMA (7 niveaux de puissance) et turbo diesel, boîtes manuelle et automatique.

Le nombre d’options est réduit mais Honda propose un large choix de « packs » accessoires à ceux qui veulent personnaliser leur auto.

La nouvelle gamme Civic sera présentée lors du prochain salon de l’automobile de Francfort qui se déroule du 12 au 25 septembre prochains

La Honda Civic IMA n’est, quant à elle, livrable que sous la forme d’une très classique et discrète berline à 4 portes avec une boîte manuelle à 5 rapports. Son prix s ‘élève à 22.000 € TVAC. La seule option possible est la peinture métallisée (+ 400 € TVAC). Ce n’est pas donné, mais nous pensons que ce n’est pas exagérément cher si on tient compte du contenu technologique de la voiture. Par contre, si nous comparons son prix à celui d’une Civic 5 portes avec le classique moteur à combustion interne de 1.4 L, force est de constater que la différence de prix s’élève aux environs de 7.000 €, ce qui semble tout de même beaucoup.

Voiture d’essai.

La Civic IMA qui nous avait été confiée affichait 17.852 km au compteur. Elle était pourvue de la peinture métallisée. Son prix s’élevait donc à 22.400 € TVAC.

La voiture d’essai était chaussée de pneus Bridgestone Potenza RE 88 de dimensions 195/60 R15 88 H.

Intérieur et équipement.

La Honda Civic IMA peut recevoir 5 passagers. L’espace disponible n’est pas exceptionnel mais se situe dans la moyenne. A l’arrière, les passagers disposent d’un plancher parfaitement plat.

La Honda Civic IMA est très correctement finie. L’intérieur nous paraît un rien tristounet. Un peu de gaieté n’aurait pas été un luxe superflu.

La voiture est entre autres équipée d’une direction à assistance électrique, d’un verrouillage centralisé avec commande à distance, d’un système ABS avec répartiteur de freinage électronique, de coussins gonflables frontaux et latéraux à l’avant, de vitres électriques sur les 4 portes, de rétroviseurs extérieurs électriques, d’un conditionnement d’air automatique avec filtre à pollen, du siège du conducteur réglable en hauteur, du volant réglable en hauteur, de vitres teintées, de jantes en alliage léger de 15 pouces et d’une radio CD avec montre.

L’équipement, sans gadgets inutiles, nous paraît relativement complet.

Quelques détails pourraient être améliorés : la commande des rétroviseurs électriques pourrait être mieux placée et la commande de la radio pourrait rejoindre le volant.

Le volume du coffre est satisfaisant, sans plus. Il n’est pas très profond. Il faut dire que derrière le dossier du siège arrière se trouve la batterie qui alimente le moteur électrique. De ce fait, il est absolument impossible de rabattre le dossier. Petit détail de finition : seule la partie horizontale du couvercle du coffre est recouverte.

Moteur et transmission.

La Honda Civic IMA a essentiellement été conçue pour offrir une bonne économie de carburant. Il est particulièrement silencieux.

Les longs rapports de démultiplication ne sont pas de nature à privilégier les reprises et ils n’incitent pas non plus aux excès de vitesse. Sur des trajets plats et en ville, cela ne pose pas vraiment de problèmes. Sur des parcours accidentés et même lors de faux plats, il faut jouer du levier afin de ne pas trop perdre de vitesse. Heureusement la commande de boîte est suffisamment précise pour que ces manœuvres se réalisent sans accroc.

Lors de notre essai, nous avons réalisé une consommation moyenne de 6.59 L/100 km. Ce chiffre nous paraît très honorable et même convaincant pour un véhicule qui pèse 1.260 kg.

Honda annonce un rejet de CO2 de 116 gr/km. L’administration fiscale belge donne une réduction de T.V.A. de 3% aux véhicules qui rejettent jusqu’à 115 gr/km !!! Pas de chance pour les acheteurs potentiels…

La Honda Civic IMA n’est pas prévue pour tracter quelque remorque que ce soit.

Comportement routier

La tenue de route ne pose pas de problèmes particuliers, même si la Civic IMA prend un roulis assez important dans les virages serrés négociés rapidement.

La suspension de la Honda Civic IMA est confortable et souple et correspond assez bien à la philosophie américano asiatique du confort. L’Amérique du Nord et l’Asie étant les marchés de prédilection de la Civic IMA.

Les bruits sont très bien filtrés, surtout ceux en provenance du moteur (déjà très silencieux). A l’arrière, nous avons cependant perçus quelques bruits de roulement.

La direction pourvue d’une assistance électrique est précise et agréable.

Garantie

Honda offre une garantie totale de 3 ans ou 100.000 km sur toutes ses voitures. La Honda Civic IMA bénéficie de surcroît d’une garantie de 6 ans ou 150.000 km sur le système IMA (moteur électrique, …).

La Honda Civic IMA bénéficie également d’une garantie de 3 ans sur la peinture et de 6 ans contre la perforation due à la corrosion.

L’acheteur d’une Honda neuve se voit également offrir une assurance assistance (Honda Assistance) d’une durée de 3 ans.

Conclusion.

Les passagers de la Honda Civic IMA bénéficient d’un très bon niveau de confort, bien que le volume utile ne soit pas exceptionnel. Le coffre n’est pas du tout modulable à cause du positionnement de la batterie qui alimente le moteur électrique.

La finition et l’équipement sont tout à fait corrects.

Les performances sont acceptables bien qu’à la moindre côte ou faux plat, il faille jouer du levier de vitesses pour que l’auto ne s’essouffle pas trop. Par contre, au niveau de l’économie elle tient ses promesses. En effet, la consommation moyenne de 6,6 L/100 km que nous avons réalisé, nous paraît assez intéressante.

Cependant, la technologie a un prix et la Honda Civic IMA n’est pas une voiture bon marché. Mais, à notre avis, c’est l’addition de quatre éléments qui fait que la Honda Civic IMA ne se vende que de manière anecdotique sur le marché belge:

La différence de prix non négligeable entre la Civic classique et la Civic IMA.

L’amour immodéré du consommateur belge pour la motorisation diesel.

L’impossibilité de bénéficier de certains incitants fiscaux.

Une ligne particulièrement discrète pour un véhicule au contenu technologique aussi innovant.

Tout le monde s’accorde à dire que la technologie hybride a un avenir prometteur devant elle. La technologie IMA est loin d’être de la panacée, mais elle constitue le premier pas d’une évolution technologique.

Principales données techniques

Moteur

Type 1.3 i-DSI IMA
Carburant Essence sans plomb (95 OCT)
Nombre de cylindres 4 en ligne
Arbre à cames 1, en tête
Soupapes 2 par cylindre
Alésage x course 73 x 80 mm
Cylindrée 1.339 cm³
Taux de compression 10,8
Alimentation Injection PGM-F1
Puissance maximale 61 kW (83 CV) à 5.700 t/min
Couple maximum 119 Nm à 3.300 t/min

Moteur électrique

Puissance 6.5 kW (9 CV)

Transmission

Transmission aux roues avant
Boîte de vitesses Manuelle à 5 rapports
Embrayage Monodisque à sec

Châssis

Direction Avec assistance
Suspension avant Suspension indépendante, jambes de force McPherson
Suspension arrière Double wishbone avec bras de réaction
Diamètre de braquage 11,6 m
Freins Double circuit en diagonale, système ABS avec répartiteur électronique de freinage (EBD) et assistance au freinage d’urgence
Freins avant Disques ventilés, 262 mm de diamètre
Freins arrière Disques pleins, 260 mm de diamètre
Pneus 195/60R15 88H
Jantes 15 x 6JJ, alliage léger
Contenance du réservoir à combustible 50 L

Dimensions

Longueur 4.480 mm
Largeur 1.715 mm
Hauteur 1.435 mm
Empattement 2.625 mm
Voie avant 1.470 mm
Voie arrière 1.485 mm
Garde au sol 130 mm
Volume du coffre 341 L selon les normes VDA

Poids

Poids à vide De 1.260 à 1.280 kg
Poids total maximum admis 1.595 kg
Charge utile De 315 à 335 kg
Charge sur le toit 50 kg

Performances, consommation et rejets

Vitesse de pointe 177 km/h
Accélération de 0 à 100 km/h 12,9 sec
Consommation en milieu urbain 6 L/100 km
Consommation en milieu extra urbain 4.3 L/100 km
Consommation cycle moyen 4.9 L/100 km
Consommation moyenne au cours de l’essai 6,59 L/100 km
Rejets CO2 116 g/km