La Ford T, une légende sur roues

Classé dans : Essais - Ford (USA) | 0

En marge de l’article d’Yvette et Jacques Kupélian récemment paru dans ces colonnes, le hasard  a voulu que nous ayons pu essayer la légendaire Ford T.

Ford T 1918


I will build a motor car for the multitude.

 

C’est le 1er octobre 1908 que cette plus que Centenaire a débuté sa carrière commerciale au prix de 850 $

Henry Ford, son géniteur, voulait construire une voiture pour « the multitude ».

Il la voulait suffisamment spacieuse pour une famille, mais peu encombrante pour être conduite et entretenue par des gens inexpérimentés. De plus, elle devait être légère et économique à l’entretien.

Ford T 1908

Pour la construire, il fera appel aux meilleurs ouvriers qui utiliseront un outillage « honnête ». Le design devra rester simple mais utilisera l’ingénierie contemporaine. Enfin, son prix devra être le plus bas possible afin que les familles des personnes ayant peu de moyens puissent également en profiter.

Ford T

La première année, sa production atteint déjà 10.660 véhicules, battant ainsi tous les records de l’industrie.

En 1911, Ford voit grand et ouvre sa première usine Outre-Atlantique à Manchester.

Ford Motor Co UK Trafford Park Prod.

Une année avant la grande guerre, Henry Ford introduit l’organisation scientifique du travail au sein de son entreprise en suivant les principes de l’ingénieur américain F.W.Taylor.

La production explose et il ne faut plus que 1½ heures-homme pour fabriquer une Ford T alors que précédemment, il en fallait 12,5 heures-homme.

C’est aussi l’époque où Ford produit à lui tout seul la moitié des voitures aux Etats-Unis.

Ford-T-1914

À la déclaration de la guerre, déjà 250.000 véhicules avaient été construits et quand en 1917, les Etats-Unis déclarent la guerre à l’Allemagne, la version Runabout est proposée au prix de 345 $.

Ford-T-Integrated Assy Line 1913

Le 30 janvier 1922, la Ford Motor Company (Belgium) SA est fondée à Anvers et peu de temps après, débutent les activités d’assemblage de toutes les versions disponibles de la Ford Modèle T.

Ford Plasman 1924

En 1925, 2.000.000 de voitures ont été produites et le prix de la version Runabout chute à 265 $.

Ford T

Ford-T-1927 15Million

Deux ans plus tard, par un beau matin de mai, la dernière Ford T sort des chaînes après avoir été construites en 15.007.033 exemplaires (seulement à Detroit)…



Ses caractéristiques.

 

Certes, avec ses 20 CV pour une cylindrée de 2,9 l, la Ford T n’est pas une foudre de guerre, mais ses propriétaires la déclarent tout bonnement in-des-struc-tible !

Ford-T-hauling 1921

Un de ceux-ci nous a confessé qu’en quinze ans, il n’a remplacé que le klaxon dont il use et abuse joyeusement au grand plaisir des badauds.

Ford- T-1911 Steps

Avec ses deux vitesses épicycloïdales au pied (!), sa marche arrière – également au pied – il faut tout réapprendre sur la conduite automobile.

Pour corser le tout, l’accélérateur se présente sous la forme d’une manette sous le volant qu’il ne faudra pas confondre avec l’autre manette qui elle, est destinée à l’avance…

Ford T  Transcontinental Race 1909

Enfin, sachez que vous avez trois freins : un frein à main, un ralentisseur au pied (à l’emplacement de l’accélérateur sur une voiture traditionnelle) et une marche arrière qui, d’après son propriétaire peut aussi servir de frein (!)

En somme, un peu comme un bateau quand il bat en arrière pour freiner sa course. Nous  devons vous avouer que pour notre part, nous n’adopterions cette dernière solution que sur du verglas, histoire de ne pas trop user ses pneus…

L’allumage est produit par une magnéto à basse tension. Elle est composée d’une couronne d’induits solidaires du bloc moteur et d’un rotor d’aimants permanents sur le volant même du moteur.

Ford T Sedan 1920

La lubrification du moteur combine le barbotage et la gravité.

Celle-ci n’est pas très performante et peut poser un problème de lubrification sur le premier cylindre quand le véhicule doit gravir longtemps une forte déclivité.

Suivant le mode d’emploi d’époque, il est conseillé au chauffeur de s’arrêter en haut de celle-ci, le temps de prendre un verre (sic !)

Ford T Testing 1916

La planche de bord est réduite à sa plus simple expression : un ampèremètre et un choke, pas question d’y voir une jauge d’essence, un tachymètre ou un compteur kilométrique ni même un compte-tours.

Sa consommation ? Il faut tabler entre 11 et 19 litres au cent km et ce, malgré son poids plume d’environ 540 kg.

Avec un réservoir de 38 l, il est évident que le pompiste du coin sera un de vos meilleurs potes.

N’oubliez pas qu’avec environ 70 km/h comme une vitesse de pointe, les autoroutes vous seront interdites !
Ah, au fait, quand vous négocierez un virage, n’omettez surtout pas de « détourner » le volant à la fin de celui-ci !



Ses légendes.

 

« Vous pouvez choisir sa couleur, du moment qu’elle soit noire ! »

Tout le monde connaît ce slogan mais il faut hélas lui tordre le cou car des modèles « colorés » ont été produits au début et à la fin de sa production.

De plus, les premiers modèles possédaient un radiateur et des phares en laiton et donc non peints.

Ford T Modification 1922

Cependant, il existe des histoires authentiques :

Un propriétaire nous a raconté que le conditionnement en bois dans lequel était disposées les boîtes de vitesses fournies par les équipementiers devait correspondre à des dimensions bien précises.

Car une fois les commandes livrées, ces emballages étaient désossés et les panneaux récupérés servaient de plancher aux Ford T.

Encore plus fort :

Les chutes servaient à produire du charbon de bois vendu sous la marque Kingsford.

À noter que cette marque existe toujours !

Ford T in Egypt 1914

Autre fait réel, lorsque la dix millionième T fut produite, 9 voitures sur 10 dans le monde entier étaient des Ford !

Ford-T  10Million (4 juillet 1924)

Il est aussi véridique que Henry Ford se cramponnait maladivement à ce modèle, estimant qu’il était suffisamment abouti, et qu’en conséquence, peu de modifications ont été réalisées au cours de ses presque vingt ans d’existence.

Ford T Belgium 1925

À la seconde moitié des années 20, la Ford T était devenue tout à fait obsolète, et d’autres marques concurrentes proposaient des véhicules plus modernes à des prix très similaires. La Ford T en souffrit beaucoup et perdit ses parts de marché.

Ford A 1928

Finalement, fin mai 1927, Henry Ford décida d’arrêter sa production pour se lancer dans la fabrication de sa remplaçante, le modèle A.

Ford-T-1908-Engine

Malgré cette décision, il est bon à savoir que son moteur lui survécut encore 14 longues années…