ESSAI : La Mondeo Hybrid : l’éléphant blanc de chez Ford Europe

Classé dans : Essais - Ford Europe | 0

Devant l’engouement pour les Toyota hybrides sur le marché européen, les autres constructeurs réagissent à leur tour : Ford propose depuis une Mondeo hybride dotée de la même technologie que son concurrent asiatique.

Ford Mondeo Hybrid 2016



Quatre portes et coffre

 

Après l’essai d’une Mondeo à moteur thermique, voici celui de la Mondeo Hybrid. Contrairement aux Mondeo 100 % thermiques, celle-ci n’est disponible qu’en version quatre portes avec coffre séparé. Elle est le premier véhicule hybride essence-électricité assemblé par Ford à Valence en Espagne.

Ford Mondeo Hybrid 2016

Il faut toutefois avouer qu’elle n’est que la version européenne de la Ford Fusion Hybrid vendue outre Atlantique depuis bientôt quatre ans. N’oublions pas que Ford est aujourd’hui le deuxième constructeur de véhicules hybrides le plus important aux Etats-Unis.

Ford Mondeo Hybrid 2016

On retrouve donc cette longue silhouette élancée de près de 4,9 m. Les spécialistes décèleront un subtil décrochage à l’arrière qui lui procure un profil légèrement différent de la cinq portes. Des logos spécifiques à sa propulsion sont placés sur le bas des portières avant.

Ford Mondeo Hybrid 2016

La capacité de chargement de cette version est inférieure de 142 dm³ à une 4 portes à moteur thermique (525 dm³), ce qui est un peu juste pour une berline familiale.

Ford Mondeo Hybrid 2016

En ouvrant le coffre, l’emplacement dédié aux batteries Lithium-Ion est responsable de son volume tourmenté de 383 dm³.

Son chargement posera des problèmes pour des valises courantes : il faudra donc se tourner vers des sacs de sport…

Ford Mondeo Hybrid 2016

Comme les autres Mondeo, il est possible de rabattre le dossier (60/40) des sièges arrière afin d’agrandir les capacités de chargement.

Ford Mondeo Hybrid 2016

Pour le reste de sa description c’est chou vert et vert chou avec les versions thermiques.

Ford Mondeo Hybrid 2016

Nous invitons donc le lecteur à consulter l’essai de la Mondeo 1.5 TDCi 120 ch ECOnetic réalisé fin de l’année dernière.

 

Une propulsion hybride

 

Comme sa cousine américaine la Fusion Hybrid, la Mondeo Hybrid a été conçue à partir du système hybride essence-électricité Ford de troisième génération qui repose sur le fonctionnement d’un moteur essence de 2.0 litres à 16 soupapes à cycle Atkinson avec distribution à calage variable de 140 ch et de deux moteurs électriques : le premier d’une puissance de 118 ch. venant épauler le 2.0 l thermique pour entraîner les roues avant et le second servant de génératrice pour recharger, notamment lors des freinages, la batterie Lithium-Ion de 1,4 kWh, ce qui autorisera un parcours d’environ 3 km en mode 100 % électrique.

Ford Mondeo Hybrid 2016

Théoriquement, dans ce mode « EV », la Mondeo Hybrid serait capable d’atteindre 135 km/h.

Ford Mondeo Hybrid 2016

L’association du moteur essence 2.0-litre Atkinson et du système de traction électrique développe une puissance totale de 187 ch. à 6000 rpm et un couple maximum de 173 Nm à 4000 rpm.

Ford Mondeo Hybrid 2016

Suivant Ford, ce groupe propulseur ne consommerait que 4,2 l/100 km et ses taux d’émissions de CO2 ne serait que de 99 g/km.

Afin d’augmenter le rendement du moteur à cycle Atkinson, la pompe à eau et la direction sont alimentés électriquement.

Ford Mondeo Hybrid 2016

 

En outre, grâce à l’interface Ford SmartGauge placée de part et d’autre du tachymètre, il est possible de contrôler et d’optimaliser sa consommation d’énergie et de carburant.

Le conducteur peut ainsi suivre en temps réel l’évolution des flux d’énergie, avec en légende, le nom des différents éléments de la chaîne cinématique mis temporairement à contribution.

Par exemple, le « Brake Coach” l’incitera à utiliser le freinage graduel pour permettre de mieux recharger la batterie Lithium-Ion car grâce au générateur électrique, plus de 95 % de l’énergie du freinage est récupérée et stockée dans la batterie.

Ford Mondeo Hybrid 2016

Tous ses efforts en terme de consommation seront matérialisés par l’image d’une plante avec plus ou moins de feuilles en fonction de l’économie réalisée…

En plus de la partie propulsion, certains systèmes ont été optimalisés afin de ne pas trop hypothéquer la charge de la batterie Lithium-Ion comme par exemple la récupération de la chaleur de l’échappement pour le chauffage de l’habitacle.

 

Sur route

 

En prenant le volant de cette Mondeo Hybride, le conducteur Lambda ne sera pas vraiment dépaysé : il retrouvera la même ergonomie que celle d’une Mondeo à boîte automatique.

Son levier traditionnel dispose toutefois d’une position supplémentaire appelée « L » qui permet un freinage moteur plus important comme par exemple, sur une autoroute ou voie rapide ou à l’approche d’une zone où il faut ralentir.

Ford Mondeo Hybrid 2016

Pour le reste, le groupe motopropulseur hybride essence-électricité ne requiert aucun changement de comportement de conduite ; il reste le même que pour un véhicule essence ou diesel classique. Le conducteur devra toutefois s’habituer à la transmission CVT qui produit un décalage entre l’emballement du moteur et l’accélération proprement dite, un peu comme si l’embrayage patinait…

Cette impression étrange paraît lui donner une attitude assez placide même si dans les faits ses accélérations ne sont pas si ridicules : d’après Ford, le 100 km/h est abattu en juste 10 secondes.

Ford Mondeo Hybrid 2016

Mais il est vrai qu’il est déplaisant d’entendre hurler le moteur à chaque accélération un peu vigoureuse ! Heureusement, l’insonorisation de l’habitacle a été très bien étudiée et dans la majorité des cas, le moteur est pratiquement inaudible.

L’amortissement est souple et son poids de 1579 kg correspond grosso modo au poids de la version diesel 2.0 TDCi de 150 ch. Malgré le poids des batterie placées à l’arrière, la Mondeo Hybrid a pu garder l’excellent équilibre de ses sœurs à propulsion 100 % thermique : elle gratifie les occupants d’un confort douillet.

Sa conduite est très similaire à un véhicule 100 % thermique, ses freins ne donnent pas cette curieuse impression de travailler en deux temps et la direction garde la même sensation de précision. Dommage toutefois qu’il n’y ait pas de palettes derrière le volant pour rendre la conduite plus dynamique…

Ford Mondeo Hybrid 2016

Quant à l’aspect consommation, Ford s’en tire avec les honneurs : lors de ce petit essai, la consommation moyenne a été de 5,5 l/_100 km soit un litre de moins que son ex-concurrente directe la Kia Optima Hybrid.

Ford Mondeo Hybrid 2016

En outre, une consommation sous les 5 litres n’est pas impossible, mais à condition de ne pas emprunter les autoroutes ou les voies rapides car la partie électrique de la chaîne cinématique ne sera que très peu mise à contribution.

Fichier Acrobat à télécharger

 

Conclusions

 

Malgré qu’elle soit une berline plutôt taillée pour les longs déplacements (elle en a l’encombrement), la Mondeo Hybrid ne donnera la quintessence de ses capacités que sur des routes périurbaines ou urbaines…

Etrange pour une berline d’apparence routière, d’autant plus que son coffre se voit amputé de 27 % de sa capacité par rapport à la version thermique.

Ford Mondeo Hybrid 2016

Très comparable à la KIA Optima Hybrid avec qui elle partage pratiquement les mêmes spécifications techniques, elle nous semble toutefois nettement plus aboutie en termes de consommation et de conduite.

Néanmoins, les conclusions de son essai réalisé il y a près de trois ans sont également de mise pour la Mondeo : à savoir une cylindrée fiscalement handicapante (2,0 l et 405,11 EUR de taxe annuelle), un encombrement important et un petit coffre au volume tourmenté.

Ballon d’essai de Ford dans le domaine de l’hybridisme en Europe, la Mondeo Hybrid semble s’être trompée de continent…

Kia l’a d’ailleurs bien compris et a provisoirement suspendu la diffusion de son Optima Hybrid en Belgique (une nouvelle mouture sera proposée en fin d’année)

Ford Mondeo Hybrid 2016

Proposée uniquement en quatre portes à partir de 32.710 EUR, elle existe aussi en finition «Vignale» à 40.700 EUR.