Essai : Ford Kuga Titanium 2.5i 4×4 200 CV

Classé dans : Essais - Ford Europe | 0

Ford  KUGA  2.5T 200cv 4x4 Test 2009.


Le Ford Kuga, présenté en mars 2008 lors du salon de l’automobile de Genève, remplace le Ford Maverick dans la gamme européenne de Ford. Toutes les Ford Kuga sont produites à Cologne.


Depuis le début de cette année, elle est également disponible en traction intégrale avec le moteur 5 cylindres en ligne 2,5 L Volvo.


Le Kuga est un SUV/VUS (Véhicule Utilitaire Sportif) compact. Ses concurrents directs s’appellent Hyundai Tuscon (dont le successeur vient d’être dévoilé), le Kia Sportage, Le Toyota RAV, le Land Rover Freelander, le Renault Koleos.


Par rapport à la plupart de ses concurrents, le Kuga a son design pour lui. Ses lignes modernes et sophistiquées sont loin d’être désagréables et reprennent les signes distinctifs du fameux « kinetic design » qui fait le succès de l’actuelle gamme européenne de Ford.


 

Ford  KUGA  2.5T 200cv 4x4 Test 2009.  

Gamme.

Le Ford Kuga est proposé en 2 niveaux d’équipement : Trend et Titanium. Chacun de ces niveaux d’équipement est proposé soit avec le 2,0 TDCi de 136 CV/100 kW avec filtre à particules, soit le 5 cylindres 2,5 L à essence issu de la gamme Volvo et qui développe 200 CV.

 

La version diesel est toujours équipée d’une boîte manuelle à 6 rapports, mais existe en version « 4 x 2 » ou « 4 x 4 ».

Le 2,5 L à essence n’est disponible qu’en version « 4 x 4 » mais peut recevoir une boîte manuelle à 6 rapports ou une boîte automatique à 5 rapports.

Les prix s’échelonnent entre 27.600 € pour le Kuga Trend 2,0 TDCi « 4 x 2 » et 33.650 € pour le Kuga Titanium 2,5i « 4 x 4 » à boîte automatique.

Le client qui estime devoir personnaliser son auto trouvera son bonheur dans une liste d’options et d’accessoires bien fournie.

Ford  KUGA  2.5T 200cv 4x4 Test 2009.  


Voiture d’essai

 

Ford Belgium nous a confié un Kuga 2,5i Titanium à boîte automatique dont le prix de base s’élève à 33.650 € TVAC. L’auto était équipée des options suivantes : la peinture métallisée ( 400 €), le système de surveillance de la pression des pneus ( 70 €), les projecteurs Xénon avec lave-projecteurs et réglage automatique de la hauteur ( 800 €), le toit panoramique ( 800 €), le pare-brise athermique avec dégivrage rapide et allumage automatisé des phares ( 360 €), une prise 230 V ( 120 €), les jantes aluminium 18 pouces avec pneumatiques 235/55 R 18 ( 400 €), les protections de seuil à l’avant illuminés ( 225 €), l’intérieur en cuir Ebony ( 960 €), le siège conducteur réglable électriquement ( 400 €), et le système de navigation Premium avec caméra de recul, écran tactile, conditionnement d’air à double commande, radio/CD avec commandes au volant et 8 HP ( 2.350 €).

Ainsi équipée, la voiture d’essai atteignait le prix respectable de 40.535 €. Pour ce prix là, le Kuga Titanium dispose d’une dotation complète et luxueuse.

Elle avait parcouru 10.535 km et était montée sur des jantes en aluminium de 18 pouces (option), chaussées de pneus Continental ContiPremiumContact 2 de 235/50 R18 97 V.

Ford  KUGA  2.5T 200cv 4x4 Test 2009.

Intérieur et équipement.

Les grands gabarits et les personnes de taille moyenne trouveront l’accès au Ford Kuga aisé, tant à l’avant qu’à l’arrière. Pour les plus petits, l’accès sera moins aisé vu la garde au sol importante.

Ford  KUGA  2.5T 200cv 4x4 Test 2009.

Une fois installé, la place disponible se révèle tout à fait suffisante et le conducteur trouve assez rapidement la position de conduite qui lui convient le mieux grâce au siège réglable électriquement en longueur, hauteur et inclinaison, ainsi qu’au volant réglable en hauteur et profondeur.

Les matériaux utilisés pour le tableau de bord, notamment, ont un aspect plutôt bon marché, nous semble-t-il. Par contre, la finition et le montage sont d’une bonne qualité. Les reflets du tableau de bord dans le pare-brise sont gênants. Ce problème n’est pas spécifique au Kuga. Nous avons constaté que de nombreux véhicules modernes le partagent.

Ford  KUGA  2.5T 200cv 4x4 Test 2009.

Les sièges sont assez moelleux et n’offrent pas tellement de soutien latéral. À l’usage, ils se sont avérés plutôt confortables.

Au niveau des rangements, mentionnons la boîte à gants traditionnelle, les rangements pour les cartes uniquement dans les portes avant, le rangement sous l’accoudoir central, tant à l’avant qu’à l’arrière, un rangement sur le tableau de bord (avec reflets dans le pare-brise), un petit rangement à gauche du tableau de bord.

Ford  KUGA  2.5T 200cv 4x4 Test 2009.

Á l’arrière, on trouve également des poches aumônières et des rangements sous le plancher.

Les passagers arrière disposent de suffisamment de place, tant aux jambes qu’à la garde au toit.

Ford  KUGA  2.5T 200cv 4x4 Test 2009.

Le coffre offre un volume correct sans plus (410 L). Précisons que ce volume utile s’applique lorsque le véhicule est pourvu d’un kit de réparation. Avec une roue de secours temporaire, le volume utile descend jusqu’à 360 L.

Bien sûr le siège arrière se rabat en 2 parties inégales pour offrir jusqu’à 1.405 L de volume utile. Le Kuga est haut sur pattes et donc le seuil de chargement du coffre est plutôt élevé.

De série, le Kuga est équipé d’une lunette arrière relevable. Le Kuga n’est pas le seul véhicule dans cette classe à bénéficier de cet équipement. Souvent, nous avons contesté l’utilité de ce «gadget » car son utilisation contraint l’utilisateur à se frotter à l’hayon, ce qui est très salissant.

Assez curieusement, nous n’avons pas eu cette impression avec le Kuga. Peut-être est-ce lié à la forme particulière de cette lunette.

Le Ford Kuga Titanium est correctement équipé. Sa dotation de série comprend entre autres le système ABS et ESP, les airbags frontaux et latéraux à l’avant, les airbags rideaux tant à l’avant qu’à l’arrière, le double verrouillage centralisé avec télécommande, les phares antibrouillards à l’avant, les phares à extinction temporisée, la climatisation automatique à double commande, le cruise-control, les vitres à commande électrique sur les 4 portes, les rétroviseurs chauffants et à commande électrique, l’ordinateur de bord, le kit de réparation des pneumatiques, les vitres teintées en bleu, l’allumage des phares automatique, mise en marche automatique des essuies glace par capteur de pluie et un accoudoir central à l’arrière avec rangement et porte-gobelets.

Ford  KUGA  2.5T 200cv 4x4 Test 2009.

Moteur et transmission.

 

Le Kuga 2,5i reçoit le 5 cylindres en ligne de 2,5 L de Volvo, dont le bloc et la culasse sont réalisés en aluminium. Il est placé transversalement à l’avant. Il développe 200 CV à 6.000 tr/mn et délivre un couple de 320 Nm entre 1.600 et 4.000 tr/mn.

Ce groupe nous a paru particulièrement silencieux et agréable à l’usage. Les montées en régime ne sont pas fulgurantes, mais cela n’a pas vraiment d’importance pour un VUS. Cependant, si on n’y prend pas garde, on atteint aisément des vitesses prohibées.

Seule ombre au tableau : la consommation d’essence élevée, particulièrement en milieu urbain. Sur un trajet varié, nous avons mesuré 10,42 L/100 km. De prime abord, cela semble encore raisonnable, mais il faut préciser que ce chiffre a été obtenu dans des conditions de conduite particulièrement économiques.

La boîte automatique à 5 rapports nous paraît bien adaptée au véhicule. Cependant, le « quick-down » nous semble plutôt paresseux. La transmission avait une légère tendance à patiner, sans que cela ne soit vraiment gênant.

Rappelons que les quatre roues sont motrices en permanence.

Ford  KUGA  2.5T 200cv 4x4 Test 2009.

Comportement routier.

 

Globalement, le comportement routier du Kuga est très sûr.

Le centre de gravité élevé et les suspensions souples entraînent dans les virages négociés rapidement, des mouvements de caisse assez importants. Ceci dit, la voiture s’inscrit aisément dans les courbes et on sent l’effet bénéfique des 4 roues motrices. Mis à part une certaine lourdeur du train avant, il n’y a rien à redire quant à la tenue de route du Kuga. Celle-ci inspire plutôt confiance et est incontestablement une qualité marquante de l’auto.

Dans l’ensemble le Kuga est plutôt un véhicule confortable : les suspensions sont assez souples et amortissent efficacement la plupart des inégalités dont notre réseau routier est parsemé.

Paramètre important quant au confort, l’insonorisation nous a paru des plus efficaces : tant le moteur que les bruits de roulement sont bien filtrés. De plus, nous n’avons point relevé de bruits aérodynamiques.

Ford  KUGA  2.5T 200cv 4x4 Test 2009.  

Garantie

Conformément aux directives de l’Union Européenne en la matière, Ford offre une garantie totale de 2 ans, kilométrage illimité sur le Kuga. Rien d’extraordinaire donc.

Une garantie spécifique de 12 ans couvrant la perforation due à la corrosion est également offerte.

Tout acheteur d’un nouveau Kuga bénéficie également d’une assurance/assistance gratuite d’une durée de 2 ans.

Ford  KUGA  2.5T 200cv 4x4 Test 2009.

Conclusion.

 

Le Ford Kuga est un VUS/SUV compact aux lignes réussies.

Il offre une habitabilité très correcte à 4 ou 5 passagers.

La traction intégrale permanente procure une tenue de route de haut niveau.

Le Kuga est très silencieux, à un point tel que son silence de fonctionnement peut également être considéré comme une qualité marquante de l’auto.

La consommation élevée, mais somme toute logique au vu du poids et de la traction intégrale, et le prix d’achat gonflé par de nombreuses options sont les seules taches d’ombre au tableau.

Il est vrai aussi que la version 2,5i ne fera pas de grands volumes de vente dans notre pays où la version diesel, plus économique, plus pragmatique, connaît un beau succès.

Ford  KUGA  2.5T 200cv 4x4 Test 2009.

Principales données techniques.

Moteur.

Puissance fiscale (Belgique) 13 CV
Carburant Essence
Positionnement Transversalement à l’avant
Nombre de cylindres 5 en ligne
Culasse Aluminium
Bloc moteur Aluminium
Arbres à cames Double arbre à cames en tête, commande par courroie crantée
Nombre de soupapes par cylindre 4
Alésage x course 83 x 93,2 mm
Cylindrée 2.521 cm³
Taux de Compression 9,0 : 1
Alimentation Injection multipoint
Suralimentation Turbocompresseur, échangeur d’air
Puissance maximum 200 CV/147 kW à 6.000 tr/min
Couple maximum 320 Nm entre 1.600 et 4.000 tr/mn

Transmission.

Transmission Traction intégrale permanente
Boîte de vitesses Boîte automatique à 5 rapports

Rapports de transmission

Première : 4,657 : 1
Deuxième : 3,032 : 1
Troisième : 1,982 : 1
Quatrième : 1,341 : 1
Cinquième : 1,018 : 1
Marche arrière : 5,11 : 1
Rapport final : 2,65 : 1

Châssis

Direction A crémaillère à assistance hydraulique
Diamètre de braquage entre trottoirs 11,6 m
Suspension avant      Roues indépendantes, levier triangulé transversal,
                                   ressorts hélicoïdaux et barre antiroulis
Suspension arrière    Essieu multibras, ressorts hélicoïdaux
                                   et barre antiroulis.
Système de freinage Double circuit en diagonale avec assistance et système
                                   ABS.
Freins avant              Disques ventilés de 300 mm
Freins arrière            Disques pleins de 302 mm
Aides à la conduite    ESP (Contrôle électronique de stabilité) ABS avec
                                   répartiteur électronique de force de freinage

Pneus (monte standard) 235/55 R 17
Réservoir de carburant   56 L

Dimensions.

Longueur 4.454 mm
Largeur 1.862 mm
Hauteur 1.710 mm
Empattement 2.690 mm
Voie avant 1.580 mm
Voie arrière 1.590 mm
Garde au sol 190 mm
Volume du coffre  De 410 à 1.405 L.

Poids.

Poids en ordre de marche 1.653 kg
Masse maximale admise 2.130 kg
Poids de la remorque freinée 1.500 kg
Poids de la remorque non freinée 750 kg
Poids maximum sur le crochet de remorquage 105 kg
Charge au toit 75 kg

Performances, consommations et rejets CO2 .

Vitesse maximale 205 km/h
Accélération de 0 à 100 km/h 8,8 sec
Consommation en milieu urbain 14,6 L/100km
Consommation en milieu extra-urbain 7,8 L/100km
Consommation en cycle mixte 10,30 L/100km
Consommation lors de l’essai 10,42 L/100km
Rejets CO2 244 g/km