ESSAI : Le Ford Kuga : technologiquement vôtre

Classé dans : Essais - Ford Europe | 0

Resté en seconde ligne dans l’ombre des Toyota RAV4, Kia Sportage et autres VW Tiguan, le Ford Kuga n’en excelle pas pour autant. Apparu en 2008, il est pétri de qualités comme celle de partager l’excellent châssis de la Focus.

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014


En 2013 apparaissait la seconde génération, une petite dizaine de centimètres plus long, il embarque à présent tout un florilège de technologies les plus modernes ; seront-elles convaincre le client ?


Une carrosserie plus sage, une technologie de pointe

 

Avec ses 4,52 m de long, le Ford Kuga a grandi par rapport à la version précédente mais il garde le même empattement.

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

Sa face avant, plus tendue avec des optiques plus effilés, lui donne un air de famille avec les autres produits Ford actuels et contribue aussi à la diminution de 5 % du Cx.

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

De même, sa poupe possède de nouveaux feux également plus effilés ainsi qu’un diffuseur encadré par deux embouts chromés de l’échappement.

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

Bien que son gabarit soit très semblable, le coffre est plus logeable et bénéficie d’un hayon « mains-libres » qui s’ouvre et se referme électriquement en passant simplement le pied sous le pare-chocs arrière… c’est magique et bien vu quand on porte des caisses ou autres objets volumineux.

De plus, par rapport à son devancier, son volume est 80 dm³ supérieur et atteint à présent un peu plus de 456 dm³ (sans roue de secours).

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

Sur simple pression d’un bouton, le dossier 1/3 – 2/3 des sièges arrière se rabat et découvre un plancher quasi plat dont le volume fait plus de 1,6 m³, ce qui est près de 200 dm³ de plus que la première génération de Kuga.

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

Pour cette nouvelle mouture, le Kuga bénéficie d’un équipement que l’on retrouve sur d’autres modèles de la gamme comme l’aide au stationnement en créneau Active Park Assist (coté droit de la route) et la détection des angles morts dans les rétroviseurs extérieurs.

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

Il est également équipé de la technologie SYNC qui combine la commande vocale avec l’intégration et la connectivité des appareils mobiles.

N’oublions pas non plus l’alerte de franchissement de ligne, la lecture des panneaux de circulation, l’allumage automatique des feux, la climatisation bi-zone, l’aide au démarrage en côte et les essuie-glaces automatiques.

Pour l’info-divertissement, on retrouve une radio SONY radio/CD avec AUX, USB, Bluetooth et neuf haut-parleurs combinée à un GPS assez basique. Regrettons aussi la petitesse de l’écran encaqué sous une large casquette antireflet. On est loin du style « tablette tactile » si chère à la concurrence : les indications de navigations sont certes consultables, mais d’une autre manière…

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

Le Kuga est aussi particulièrement confortable : notre exemplaire disposait d’une sellerie cuir-tissu dont les sièges avant étaient chauffants. Les places arrière peuvent être dévolues à des adultes sans aucune restriction.

L’habitacle était particulièrement lumineux grâce au toit ouvrant panoramique.

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

Au niveau de la sécurité, il hérite de la fonction d’appel d’urgence Ford SOS qui, en cas de déploiement d’un airbag ou de coupure de l’alimentation en carburant, sollicite le GPS du véhicule et le téléphone relié par Bluetooth pour contacter directement les services de secours et leur communiquer les coordonnées GPS.

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

Ce système a contribué à l’obtention des cinq étoiles aux tests Euro-NCAP. Cet organisme lui a octroyé 94 % pour les passagers adultes, 86 % pour les enfants et 70 % pour les piétons.

 

Sur route : très dynamique

 

Notre exemplaire était propulsé par un moteur diesel 2.0 TDCi de 163 ch. en version 4×4.

Très alerte celui-ci reste discret, même pendant ses montées en régime. La boîte à six vitesses lui permet de ronronner gentiment à 2300 rpm à 120 km/h.

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

Avec un couple maximum de 340 Nm entre 2000 et 3250 rpm, 
le Kuga est très dynamique et permet une conduite énergique. Grâce à sa transmission 4×4 le Kuga peut s’autoriser une conduite plus active, même si celui-ci prend du roulis, ce qui reste un trait de caractère propre aux SUV.

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

Sur route grasse et sinueuse, les demandes de couple de chaque roue de la transmission 4×4 peuvent être « visionnées » sur une petite fenêtre sur le combiné des instruments. Tout en apportant un confort d’utilisation et de sécurité accru, celle-ci apporte indéniablement un plus dans les situations d’adhérence précaire.

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

Au niveau des consommations, il faut avouer que même si elle n’opère pas de façon continue, la transmission 4×4 est énergivore… de plus, n’oublions pas le poids de l’engin qui frise les 1,7 tonnes, ce qui n’est pas rien.

Aussi au terme de l’essai, 6,9 l semble être tout à fait dans la norme ! En usage urbain, il faudra plutôt tabler sur 8-9 litres.

 

Spécifications techniques

 

Fichier Acrobat® à télécharger

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

 

Conclusions

 

Pour un prix d’environ 35.000 €, la version la plus huppée du Kuga (TDCI 163 ch, 4×4 en version Titanium Plus) sera vôtre… en comparaison avec la concurrence, qu’elle soit asiatique ou européenne, c’est presque donné… d’autant plus que les aides à la navigation sont à la pointe de ce qui se fait actuellement.

Ford Kuga 2.0 TDCi 163 ch. 4x4 2014

A ce prix « léger », il faudra aussi saluer le dynamisme de la tenue de route du Kuga, ce qui ne laissera pas tout le monde de bois.