ESSAI : La Nouvelle Ford Fiesta, toujours aussi réjouissante

Classé dans : Essais - Ford Europe | 0

Avec une large calandre trapézoïdale faisant penser à une mini Aston Martin, la nouvelle Ford Fiesta attire les regards, surtout si l’on choisit des couleurs aussi vives qu’un rouge « ketchup » (Race Red) ou jaune « moutarde » (Hot Mustard)


Ford Fiesta 1.5 TDCI 75 ch 2013


Mais n’est-ce qu’un effet de style ou y-a-t-il vraiment du changement ?


Une ligne légèrement actualisée

 

Avec 306.405 exemplaires vendus en 2012, la Ford Fiesta a été la petite voiture la plus vendue en Europe. Ce constat témoigne de l’attachement de la clientèle à cette sympathique citadine.

Il est dès lors aisé de comprendre que le constructeur n’a pas voulu l’effrayer en changeant radicalement son style.

Ford Fiesta 1.0 Ti-VCT 80 ch. 2013

Les designers se sont donc surtout penchés sur sa face avant pour la rendre plus conforme aux goûts actuels comme des phares plus profilés et équipés inévitablement d’un éclairage diurne à DEL.

Par la même occasion, le capot se voit plus rebondi. A l’arrière, les modifications sont plus discrètes et ont surtout porté sur de nouveaux feux.

 

A l’intérieur, on retrouve cet intérieur très futuriste qui fait la joie des amateurs de dessins animés japonais des eighties comme Goldorak.

Il a toutefois été légèrement modifié par un repositionnement plus ergonomique des poignées de porte et des commandes de lève-vitres.

Au sommet de la console centrale, la Fiesta s’équipe d’un petit écran couleur de 5″ affichant système de navigation GPS enfin proposé sur ce modèle.

Situé trop loin du conducteur, celui-ci n’est pas tactile. Des plastics moussés ont fait partiellement leur apparition sur certaines versions d’une gamme qui se décline en quatre variantes (Ambiente, Trend, Titanium et Sport disponibles en trois ou cinq portes).

Les espaces de rangement ont été revus : un nouvel accoudoir central renferme un coffret supplémentaire et les bacs de contreportes sont plus volumineux. Quant à l’habitabilité à l’arrière, il faut reconnaître qu’elle est meilleure que certaines françaises du segment. Ford Belgium indique que trois Fiesta à cinq portes sont vendues pour une à trois portes.

Son coffre d’une capacité de 290 dm³ est extensible à 960 dm³ ou même plus si la roue de secours se voit remplacée par un kit anti crevaison.

Quant à son réservoir, il ne fait que 42 litres pour les versions « essence » mais seulement 40 litres pour les diesels…



Au niveau de l’équipement, la Fiesta se veut rassurante pour la conduite. Pour se faire, elle est équipée de quatre systèmes innovants :

  1. Le « SYNC« , qui vous permet de sélectionner par commande vocale un morceau de musique à partir d’un port USB ou MP3/iPod®, ou le diffuser depuis votre téléphone portable via le Bluetooth®.
    Le système passe et reçoit les appels et lit même à haute voix vos SMS en quatre langues : français, néerlandais, allemand et anglais.
  2. L’Active City Stop qui est un système de freinage automatique à basse vitesse (30 km/h), qui scanne et analyse par capteur le trafic devant le véhicule et déclenche automatiquement le freinage quand un risque de collision imminente est détecté.
  3. Conjugué avec le « SYNC », l’appel d’urgence Emergency Assist se déclenche après un accident quand les occupants du véhicule sont dans l’incapacité d’appeler les secours.
    Ce système exploite les données du GPS et du réseau de téléphonie mobile connecté en Bluetooth pour localiser avec précision l’accident et envoyer un message préenregistré dans la langue appropriée en composant le numéro européen 112.
  4. Le système MyKey spécialement conçu pour les parents qui envisagent de prêter leur voiture à leur progéniture en minimisant les risques.
    Ce système permet de programmer une clé qui limitera la vitesse maximale et le volume de la radio tout en empêchant la désactivation des aides à la conduite et des équipements de sécurité.
    Il est même possible de faire en sorte que l’autoradio s’éteigne si les ceintures de sécurité ne sont pas bouclées…
    Notons que MyKey est directement de série à partir de la version Trend.

Comme 99% des Fiesta vendues sont des versions Trend ou plus hautes en gamme, on peut en conclure que ce système est pratiquement toujours proposé.

Au niveau de la sécurité, les tests Euro-NCAP lui ont permis de garder ses cinq étoiles, qui avaient été attribuées à la version précédente (2008).

A ces étoiles s’ajoutent maintenant les cotes pour la sécurité des passagers avant (92 %) des enfants (86 %) et des piétons (65 %).

Au sérieux test du choc latéral avec un pilier, la Fiesta s’en tire avec juste la moyenne, mais il faut reconnaître que ce test a souvent massacré les voitures…

En outre, l’institution a salué la présence des systèmes « SYNC Emergency Assistance » et « MyKey« .

 



Des moteurs sobres et performants

 

En proposant cinq motorisations avec des émissions de CO2 inférieures à 100 g/km, Ford Belgium se targue de voir en la nouvelle Fiesta le modèle le plus sobre de sa catégorie.

Ford Fiesta 1.5 TDCI 75 ch 2013

Parmi les moteurs à essence figure le célèbre 1,0 litre EcoBoost, élu « Moteur de l’Année 2012 » en respectivement 65, 80, 100 et 125 ch., le 1.25 Duratec en deux puissances (60 et 82 ch.) ainsi que le 1.6 Ti-VCT (6-sp Powershift) de 105 ch.

Quant aux moteurs au diesel, ils sont au nombre de deux : le 1,5 TDCi de 75 ch. et le TDCi 1.6 de 95 ch.

A cela, viendra prochainement s’ajouter la diabolique Fiesta ST propulsée par un moteur essence EcoBoost 1.6 litre développant pas moins de 180 ch., ce qui lui permet de passer de 0 à 100 km/h en seulement 6,9 secondes…

La rédaction est restée très sage dans ses choix en optant pour deux modèles « milieu de gamme » qui nous ont semblés avoir une diffusion plus large auprès du public.

Il s’agit des Fiesta 1,0 litre Ti-VCT de 80 ch. (couleur « ketchup ») et 1,5 TDCi de 75 ch. (couleur… « moutarde »)

Ford Fiesta 1.5 TDCI 75 ch 2013

Ce moteur 1,5 TDCI offre des performances moindres que son homologue 1.6 TDCI tout en consommant fractionnellement plus : la faute à une gestion moteur plus « dépouillée » mais aussi moins onéreuse.

En fait, il s’agit d’une version réalésée à 73,5 mm du 1.6 TDCi (alias Peugeot HDI) dont l’alésage fait 75 mm.

Ford Fiesta 1.5 TDCI 75 ch 2013

N’empêche que sur les routes de notre plat pays, ses 75 ch. délivrés à 3750 rpm lui permettent de se tirer d’embarras dans la plupart des situations, qu’elles soient urbaines ou routières.

Évidemment, avec un couple de 185 Nm à 1750 rpm, les reprises s’avèreront un peu plus nonchalantes que la version 95 ch. forte d’un couple de 200 Nm au même régime.

Bruyant en charge et à froid ce moteur peut parvenir à garder une consommation raisonnable d’environ 5 litres aux cent kilomètres soit environ 750 km avec un plein. Sa direction se veut à la fois précise et légère.

Après la moutarde, le ketchup…

Ford Fiesta 1.0 Ti-VCT 80 ch. 2013

Ici, le vaillant petit « trois cylindres » montre une physionomie plus sage, il est vrai qu’il a perdu quelques chevaux dans cette version non suralimentée et se prénomme ici 1.0 Ti-VCT. Notez que ses 80 ch. sortent tous de l’écurie à 6000 rpm.

Naturellement, son taux de compression de 12.0:1 est plus élevé que les versions suralimentées (10.0:1).

Ford Fiesta 1.0 Ti-VCT 80 ch. 2013

Ses rapports de boîte sont également plus resserrés car son couple n’est que de 105 Nm à 4000 rpm au lieu de 170 Nm de 1400 à 4500 rpm (et même 200 Nm avec l’overboost !).

Il exige donc de manipuler plus souvent le levier de vitesses (Durashift 5-sp).

Cependant, son maniement ne donnera lieu à aucune critique, que du contraire.

Malgré sa faible cavalerie, nous avons pu nous permettre une excursion assez sympathique dans le namurois sans avoir le moindre remord.

Par rapport à la version Diesel, cette version essence fait preuve d’encore plus d’agilité au volant : il est vrai qu’il n’y a aussi que trois cylindres sur l’essieu avant !

Quant à sa consommation, elle s’est stabilisée à 6,1 litres aux cent soit plus que ce nous avions consommé dans la Focus SW propulsé par le moteur 1.0 Ecoboost 125 ch. Son réservoir permettra donc une autonomie de près de 700 km.



Assez étrangement, Ford propose pratiquement la même puissance avec son 1.25 Duratec encore disponible dans ses rayons.
Ce moteur développe 82 ch. à 5800 rpm et son couple est de 114 Nm à 4200 rpm… des valeurs très proches qui vont – en toute logique – signer son arrêt de production pour la fin du deuxième trimestre de cette année.

 



Spécifications techniques

 

Fichier Acrobat® à télécharger

 

Que choisir ?

 

Son face-lift s’est avéré peut-être avantageux au niveau de la carrosserie, mais c’est surtout au niveau des moteurs que la nouvelle Fiesta se révèle.

Préférée dans les 3/4 du temps en version cinq portes, cette sympathique citadine est souvent commandée en version Titanium ou Trend.

Ford Fiesta 1.0 Ti-VCT 80 ch. 2013

Quant à ses motorisations, l’essence prend ici toute son importance : les 2/3 des voitures vendues sont propulsées par un moteur à explosion… et dans 2/3 des cas il s’agira de 1.0 litre.