Entre berline et SUV : la Ford Focus Active

Classé dans : Essais - Ford Europe | 0

Appelée crossover par Ford, la Focus Active est censée apporter la polyvalence d’un SUV à l’expérience de conduite de la berline.

Réalité ou vœu pieux ? 

Un style extérieur plus robuste

Disposant d’une hauteur de caisse supérieure et d’une configuration de châssis personnalisée, la Focus Active rejoint la famille “Active” qui compte déjà parmi ses membres la Fiesta et la Ka+.

Cette nouvelle arrivée est disponible en versions cinq portes et break.

Son allure plus baroudeuse correspond à un art de vivre plus actif des clients européens accros aux SUV et aux crossovers. A moindre coût, Ford tente réaliser le meilleur des deux mondes, un peu à la manière des Skoda Scout, les Audi AllRoad ou même les Dacia Stepway.

Comme ces dernières, la carrosserie se “dévergonde” avec l’ajout de protections en plastique d’inspiration “SUV” qui s’étendent du rebord de pare-chocs avant aux passages de roues et au profil latéral ainsi qu’à l’arrière.

Une calandre sombre avec une grille spécifique avec un contour sombre et des plaques de protection avant et arrière argentées complètent le tableau.

Notons aussi l’apparition de nouvelles teintes comme Metropolis White (comme notre exemplaire) et Orange Glow ainsi qu’un toit contrasté selon la couleur de la carrosserie.

Par rapport à la berline standard, la hauteur de caisse de la Focus Active est relevée de 3 cm à l’avant et de 3,4 cm à l’arrière. Son châssis est équipé de ressorts, d’amortisseurs, de barres antiroulis et de géométries de fusées avant et arrière différents.

Pour les routes difficiles, la Focus Active se voit dotée de jantes en alliage de 17” associées à des pneus 215/55 R17 ou, comme sur notre modèle, à des jantes de 18” avec des pneus 215/50 R18.

Quant au volume du coffre, outre le fait que son seuil de chargement a été légèrement élevé, rien ne le distingue de celui de la Focus normale soit de 375 dm³ à 1354 dm³.

Il en va de même pour les tests EuroNCAP qui lui avait octroyée cinq étoiles en juillet 2018.

Un intérieur spécifique

Par rapport à la Focus normale ou break (Clipper), l’Active reçoit un volant et un pommeau du levier de vitesse en cuir, les éléments vifs du tableau de bord et des panneaux de porte, ainsi que les plaques de seuil de porte badgées “Active” offrent une finition légèrement différente.

Les sièges sont garnis d’un tissu distinctif signé “Active” et peuvent recevoir des surpiqûres bleues. Celles-ci sont également disponibles sur les tapis.

Pour le reste, cette Focus garde les spécificités de la quatrième génération apparue en avril 2018.

L’infodivertissement SYNC 3 est également présente pour le contrôle des fonctions audio, de navigation et de climatisation, ainsi que les smartphones connectés, via la commande vocale.
L’écran de 8” est tactile et utilise les mêmes commandes que les smartphone (pincement et balayage).

Comme sa sœur des villes, elle peut disposer de la conduite autonome de niveau 2, avec le maintien en voie, le régulateur de vitesse adaptatif, la lecture dynamique des panneaux de signalisation.

Notre exemplaire était aussi équipé de l’affichage “tête haute”.

Pour terminer ce tour d’horizon, signalons que la technologie de modem embarqué FordPass Connect de la Focus est aussi présente. Pour rappel, elle propose un point d’accès WiFi capable de connecter jusqu’à dix appareils et une charge par induction.

Des moteurs identiques

La Focus Active reçoit la même gamme de moteurs essence EcoBoost et diesel EcoBlue que la Focus normale.

Ces motorisations sont équipées de série du système Auto Start-Stop ainsi que d’une boîte de vitesses manuelle à six rapports ou d’une boîte de vitesses automatique à huit rapports. Elle reste une traction avant.

Notre Ford Active était propulsée par le même trois cylindres EcoBoost 1.5 de 150 ch à 6000 rpm et un couple maximum de 240 Nm à 1600 rpm. Contrairement à l’essai réalisé en février de cette année, notre exemplaire était doté de la boîte manuelle.

Outre les trois modes de conduite : Normal, Sport et Eco, la Focus Active dispose aussi de deux modes spécifiques à son image de baroudeuse :

  • Le mode Slippery (Glissant), qui ajuste la traction, pour en améliorer son comportement sur des surfaces peu adhérentes comme la boue, la neige et le verglas.
  • Le mode Trail (Piste), qui aide à maintenir son comportement sur les surfaces souples comme le sable, en ajustant le patinage des roues.

Parallèlement, l’accélération devient moins vive en vue de réduire le patinage. Pour optimaliser leurs spécificités, il est évident que ces deux modes nécessitent des pneus adéquats.

La hauteur plus importante de sa caisse n’affecte en rien sa tenue de route qui reste toujours aussi dynamique. Grâce à une direction très communicative et une boîte précise, sa conduite reste pareille à elle-même.

Sur routes sinueuses, les virages s’enchaînent avec rapidité et une conduite un rien sportive n’est vraiment pas pour lui déplaire.

Quant au roulis, quoiqu’un peu plus important, il est toujours aussi bien maîtrisé.

Cependant, les pneus 215/50 R18 montés jantes 18” nous semblent un peu “too much” : vu son caractère baroudeur, des jantes de 17” devraient suffire ne fût-ce qu’en termes de confort…

En ce qui concerne la consommation, notre Ford Active est restée sobre : à la fin de notre essai qui s’est déroulé principalement sur des routes nationales, l’ordinateur de bord affichait  6,1 l/100 km.

Les incursions en ville, l’usage régulier du mode sport ou même “tous chemins” se révéleront naturellement plus énergivores (8 à 9 l aux 100 km).

Conclusions

Par cette offre, Ford propose une solution à moindre coût pour tous ceux pour qui le SUV n’est pas leur tasse de thé.
Grâce à sa hauteur légèrement supérieure et ses protections, elle peut devenir une “tous-chemins” tout à fait convaincante sans pour autant renier son dynamisme bien connu.

Tout en restant une pure traction avant, ses modifications structurelles et visuelles lui permettent ainsi d’agrandir son champ d’action.

Proposée à partir de 25.000 EUR en version 1.0i EcoBoost 125 ch, notre Ford Focus Active 1.5i EcoBoost 150 ch en finition Business dépassait légèrement les 27.000 EUR.

Benoît Piette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

54 − 51 =