ESSAI : Une FIAT au carburant alternatif : la 500L TwinAir 80 ch Bipower Essence – CNG

Classé dans : Essais - Fiat (Italie) | 0

Peu répandu en Belgique, le CNG fait partie des traditions italiennes en matière de carburants alternatifs. Aussi, avec le plus large choix de véhicules carburants au CNG du marché belge, FIAT veut s’imposer dans ce secteur en proposant une alternative écologique à pratiquement toute sa gamme.

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016


La 500 n’échappe pas à la règle : ce sont les 500 L et 500 L Living qui s’y collent en adaptant son moteur « TwinAir » à ce carburant gazeux.

 


Une carrosserie inchangée

 

A part la publicité ornant tapageusement notre véhicule, rien ne laisse paraître la bicarburation si ce n’est l’invisibilité de l’échappement dissimulé sous le pare-chocs arrière et une hauteur supérieure de 2 cm (1,68 m au lieu de 1,66 m).

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

Nous retrouvons donc cette carrosserie rondouillarde dérivée de la 500 : outre ses deux portes supplémentaires autorisant un accès plus aisé aux places arrière, elle possède un coffre digne de ce nom de 400 dm³ extensible à un peu plus de 1,4 m³ grâce à une banquette rabattable 40/60.

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

Plus haute perchée que sa petite sœur, elle sera aussi préférée par les seniors. Elle est également plus lumineuse grâce à ses nombreuses surfaces vitrées et à son toit panoramique d’1,5 m².

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

A l’intérieur, le style en est tout aussi proche : les plastics durs et une finition pas toujours irréprochable font partie du charme de la gamme 500.

De même, les sièges n’ont pas reçu toute l’attention voulue pour procurer une ergonomie sans défaut.

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

Mais cette importance est à relativiser car chez FIAT, la gamme 500 a surtout pour vocation d’accomplir des déplacements urbains ou suburbains, ce qui par définition, sont loin d’être un voyage au long cours…

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

Comme les autres modèles de la gamme, elle est équipée de l’info-divertissement U-Connect™ avec radio CD MP3 Bluetooth® et USB.

Evidemment, l’air conditionné est de série tout comme le cruise-control et les rétroviseurs extérieurs électriques.

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

L’ordinateur de bord a été adapté à la carburation bifuel mais il ne permet malheureusement plus d’avoir un œil sur la consommation.

La jauge pour le CNG se présente de manière très simple sous la forme de quatre barres qui s’éteignent à tour de rôle. Attention : chaque barre n’équivaut pas à un quart du réservoir !

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

Ce dernier a une capacité de 14,2 kg de gaz naturel à une pression de 250 à 300 bars, ce qui, suivant le NGVA (Natural & bio Gas Vehicle Association), correspondrait à une autonomie de 364 km soit une consommation moyenne de 3,9 kg/_100 km !

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

Au niveau de la sécurité, la version 1.4 essence a récolté cinq étoiles aux tests NCAP de 2012. La sécurité des adultes a été notée à 94 %, des enfants à 78 % (la 500 L dispose de six airbags mais il n’y a pas de commutateur de désactivation d’airbag à l’avant) et les piétons à 65 %. Les aides à la sécurité ont été cotées à 71 %.

 

Un Twinair alimenté au CNG

 

La 500L Twinair 80 ch Bipower Essence – CNG correspond bien à la philosophie de FIAT en matière de mobilité durable à savoir, de nouvelles technologies avancées pour les moteurs (en l’occurrence le Twinair), des carburants alternatifs (le CNG) et l’implication de l’utilisateur.

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

Certes, en matière de carburants alternatifs, le CNG est relativement neuf en Belgique et les stations de ravitaillement ne sont pas légion, surtout dans le sud du pays qui en est actuellement totalement dépourvu…

Mais depuis ce 25 avril, le principal opérateur (DATS) compte remédier à cette carence en ayant ouvert à Gosselies la première station au CNG de Wallonie…

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

FIAT a donc choisit le Twinair pour propulser sa 500 L. A cette occasion, le refroidissement de ce moteur a été modifié pour mieux correspondre à la spécificité de la bicarburation.

En plus des 50 litres du réservoir à essence, cette version reçoit donc un réservoir pour 14,2 kg de gaz compressé.

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

Ceci étant dit, ce petit moteur de deux cylindres reste vaillant, qu’il soit nourri à l’essence (85 ch) ou au CNG (80 ch). Il démarre toujours à l’essence et passe automatiquement au gaz après quelques centaines de mètres.

Son bourdonnement étonne et rappellera aux anciens le bruit de la petite 500 en plus étouffé. Relativement silencieux à bas régime et à allure constante (il bourdonne à 3600 rpm à 120 km/h), il fait pas mal de raffut à l’accélération. Nous avons même constaté qu’en l’alimentant à l’essence, il devient encore un peu plus bruyant.

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

Son levier de vitesse commande une boîte manuelle à six rapports.

Vu le caractère du Twinair et les 1400 kg du véhicule, elle sera souvent mise à contribution et en totale contradiction avec le voyant du tableau de bord conseillant de monter rapidement les rapports…

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

A l’aise en ville grâce à ses 4,15 m, la 500 L peine sur autoroute, surtout si le relief devient important. De plus, l’ensemble reste sensible au vent traversier. Notons qu’en milieu urbain, le conducteur ou la conductrice peut choisir une assistance plus généreuse de la direction, ce qui pourrait s’avérer utile pour de frêles bras…

La suspension est bonne mais reste un peu sautillante quand la chaussée se dégrade. Dans les virages, le conducteur décèlera aussi un roulis plus important que certains autres petits monovolumes de la concurrence comme par exemple le Ford B-Max.

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

La rédaction a calculé une consommation de 5,4 kg/_100 km avec un œuf sous le pied droit.

Vu les 14,2 kg du réservoir, il serait théoriquement possible d’atteindre 250 km d’autonomie au CNG. Mais englué dans le flot de la circulation urbaine, sa consommation s’envolera et les 200 km d’autonomie seront rarement atteints.

 

Spécifications techniques

 

Fichier Acrobat® à télécharger

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

 

Conclusions

 

Le Twinair, est un moteur très particulier : malgré ses deux cylindres, il ne vibre que très peu et est particulièrement élastique et ne rechigne pas à monter dans les tours. Seule ombre au tableau, et non des moindres, sa consommation…

Avec son passage au CNG, il a perdu quelques décibels et 5 chevaux, mais il a malheureusement gardé son appétit…

Certes, avec moins de 0,80 EUR le kilo de CNG, cela fait moins mal au portefeuille : encore faut-il disposer dans les alentours d’une station équipée au gaz naturel (il y en a actuellement 50 en Belgique dont une seule en Wallonie).

Fiat 500 L TwinAir Bipower 80 ch - 2016

Il faut aussi rappeler que 1 kg de gaz naturel (riche – voir article automania) compressé coûte 30 à 40 % en moins qu’un litre de diesel et que son rendement équivaut à 1,3 l de diesel.

A condition d’habiter près d’une station CNG et de ne pas rechigner à la visiter régulièrement, la 500 L s’avère un choix intéressant pour le citadin.

Mais n’oublions pas que les 50 litres du réservoir à essence pourront à l’occasion augmenter de manière substantielle l’autonomie de cette voiture attachante.