ESSAI GAMME : La Citroën DS3, chic et cher ?

Classé dans : Essais - Citroën (F) | 0

Après une campagne de marketing assez surprenante, Citroën a finalement accouché de la DS3… qui est en somme la version trois portes de la C3.

 

Cependant, la comparaison avec feue la C2 s’arrêtera là ; la DS3 a en effet mieux à offrir que ce qu’aurait pu produire une nouvelle C3 avec deux portes en moins.

Citroën DS3 HDi 110 2010

 

Un look ravageur

 

Ah, qu’elle est craquante, cette DS3 ! Avec ses couleurs vives et hautement personnalisables, on ne risque pas de passer inaperçu ! A ses coloris qui apportent de la lumière dans la grisaille automobile actuelle, s’ajoute une carrosserie cubique qui imite nettement celle de sa rivale déclarée, la Mini.

Citroën DS3 THP 2010

Afin de se démarquer de son adversaire principal, la DS3 propose des « créations originales » (SIC) comme cet aileron de requin qui semble nager vers la poupe, deux écopes sous les pare-chocs avant qui peuvent s’agrémenter de DEL suivant les versions.

Citroën DS3 THP 2010

Elle est disponible en trois versions dont les noms inspirent déjà le futur acheteur : Chic, SoChic et SportChic. Il faut ajouter aussi une palette de trente-huit combinaisons de teintes de caisse et de pavillon particulièrement aguichantes.

Mais ce n’est pas tout : même les jantes et les coques des rétroviseurs extérieurs participent à l’harmonie des teintes choisies.

Citroën DS3 THP 2010

Comme ses challengers, ses dimensions ne dépassent pas les quatre mètres (3,95 m).

En ce qui concerne les motorisations, Citroën propose cinq moteurs répondant aux normes Euro V, à savoir deux moteurs 1.6 HDi FAP 110 et 90 associés à une boîte de vitesses manuelle avec respectivement 5 ou 6 rapports et trois moteurs à essence avec boîte de vitesses manuelle à 5 ou 6 rapports : le 1.6 THP 150, le 1.6 VTi 120 – (également proposé avec une boîte de vitesses automatique) et le 1.4 VTi 95.

Citroën DS3 HDi 90 2010

Notre essai a porté sur les deux 1.6 HDi FAP de respectivement 92 ch. et 110 ch. ainsi que sur le 1.6 THP 150 ch.

Citroën DS3 HDi 90 2010

A l’intérieur, on retrouve également ce désir de faire autre chose en alliant l’élégance et la technologie.

La planche de bord se pare d’un bandeau qui la parcoure entièrement et dont la teinte peut reprendre celle du pavillon. Ce bandeau se décline en huit finitions différentes.

Citroën DS3 HDi 110 2010

L’instrumentation est particulièrement complète et placée de manière assez ergonomique : calé dans un siège enveloppant, le conducteur retrouvera facilement ses repères.
Il pourra même changer d’air avec un « parfumeur d’ambiance » (!)

Cependant, il remarquera un désagréable reflet du haut parleur dans le pare-brise. En outre, la visibilité vers l’arrière n’est pas son point fort.

Citroën DS3 THP 2010

A noter que les différents emplacements pour déposer de menus objets ne sont pas toujours à la portée directe du conducteur.

Très logeable à l’avant, ce n’est hélas pas le cas à l’arrière où deux adultes de grandes tailles éprouveront quelques difficultés à s’y installer… mais n’oublions pas que c’est un coupé.

Citroën DS3 THP 2010

Quant au volume de chargement, il approche les 300 dm³ et banquette arrière rabattue, il fait presque 1 m³, ce qui en fait un des plus grand de la catégorie.

Au niveau entretien, Citroën innove avec la DS3 en présentant une offre « Citroën Freedrive » qui propose au client non seulement la prise en charge de toutes les prestations de maintenance mais aussi celle des « prestations d’agrément » comme par exemple le nettoyage du véhicule.
Cette offre assure également la mobilité du conducteur avec, dans le cas d’une immobilisation du véhicule, la mise à disposition du moyen de transport le plus adapté. Le client bénéficie d’un véhicule de remplacement lorsqu’il va faire entretenir sa DS3.

 

Sur route

 

Par rapport à la C3, il n’y a pas photo : indubitablement, la DS3 s’adresse à un autre public… mais changer aussi radicalement de comportement routier à partir du même châssis, chapeau messieurs les ingénieurs !

Citroën DS3 THP 2010

Autant la première s’adresse à une clientèle dont les rapports avec le monde automobile se limitent aux entretiens et au contrôle technique, autant la DS3 réjouira le conducteur voire le pilote. Efficace et vif, son comportement sur route est très jubilatoire. Sur routes sinueuses, on notera avec plaisir sa motricité sans faille.
Evidement, sa suspension est plus ferme que sur sa « sœur à cinq portes« , en revanche, elle est beaucoup plus souple que la Mini, sa rivale.

Citroën DS3 HDi 110 2010

La jante du volant est agréable et l’on a directement la sensation de faire corps avec la voiture. La boîte six est plus agréable à utiliser que la cinq.

Petit bémol : l’accoudoir aux places avant ne pourra s’utiliser que sur autoroute car il gène le passage des rapports et l’emploi du frein à main.

Toujours à propos des freins, les deux versions les plus puissantes sont équipées de freins à disque sur les quatre roues.

Citroën DS3 HDi 110 2010

Que ce soit en 92 ou en 112 ch., les HDi démontrent encore une fois leur souplesse et leur sobriété.
L’isolation phonique est bonne et filtre parfaitement les cliquetis caractéristiques des diesels. Avec environ 700 km à leur volant, les consommations se sont stabilisées à 4,3 l pour la 92 ch. et frisant les 5 litres avec la version la plus puissante… sans commentaire !

Notons aussi que la contenance du réservoir est de 48 l (50 litres avec les moteurs à essence)

Citroën DS3 HDi 90 2010

Quant à la version 1.6 THP, grâce à un poids contenu (1165 kg à vide), elle offre à son conducteur non seulement une puissance plus que suffisante mais aussi un agrément incomparable.
La bonne répartition des masses la rend relativement neutre tout en gardant une agilité réjouissante. Le moteur de 150 ch. distille son couple confortable de 240 Nm dès les plus basses rotations, un peu comme un diesel… mais sans les inconvénients!

Citroën DS3 THP 2010

Au niveau des consommations, elle reste étonnamment raisonnable. Au terme d’un essai « responsable » de plus de 500 km celle-ci s’est limitée à un très bon 6,4 l (suivant l’ordinateur de bord, il restait encore 300 km avant la pompe).

Evidemment, les 150 étalons peuvent en réclamer d’avantage si l’on veut tenter une conduite « spéciale rallye », mais dans ces conditions, même dépasser les 10 litres de picotin relève d’un appétit frisant la goinfrerie…

 

Carastéristiques techniques

Spécifications à télécharger

 

Qu’en dire ?

 

Non, cette voiture n’est pas un revival de la DS, loin s’en faut, mais incontestablement, c’est un succès. Outre sa jolie silhouette, elle recèle en elle un potentiel qui renoue avec le plaisir de conduire qui tente à disparaître avec les voitures dites « fonctionnelles ». Elle est la preuve qu’un style « audacieux » peut très bien se marier avec un usage quotidien.

Citroën DS3 THP 2010

Quant aux prix, c’est selon : comparativement à sa rivale déclarée, la Mini, ou même l’Alfa Mito, et à équipement égal, ses prix sont une bonne surprise. En revanche, par rapport à sa sœur à cinq portes, elle fait payer cher l’ablation de deux portes…

Même si l’on décèle une filiation avec la C3, la personnalisation à outrance de la DS3 flatte l’ego du futur acheteur : vu le nombre étendu des combinaisons du nuancier et de la sellerie en passant par le pommeau du levier de vitesses et même la couleur de bouton de la clé de contact (!), le conducteur pourra s’enorgueillir de posséder un exemplaire presque unique… avec des moteurs tout à fait à la page dont une version 99 gr de CO2 qui pourra combler sa fibre écologique.

 

Néanmoins, suite à une EXPÉRIENCE PERSONNELLE MALHEUREUSE, je peux affirmer que l’importateur belge de PEUGEOT suit RIGOUREUSEMENT la GARANTIE.

Comme depuis quelques années, les PEUGEOT et CITROËN sont importées en Belgique par le MÊME IMPORTATEUR, ses CRITÈRES ÉTHIQUES doivent être les mêmes que ce soit une Peugeot ou une Citroën ou une DS…

A bon entendeur, salut ! (Christian Bouchat – Rédacteur en chef)