ESSAI : La Citroën DS3 Cabrio, vous avez dit cabriolet ?

Classé dans : Essais - Citroën (F) | 0

Après bientôt quatre ans d’existence, la DS3 hérite d’une nouvelle version dénommée DS3 Cabrio. Un peu osé comme appellation !

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

Fiat, pour sa 500 C n’avait avancé que la première lettre, à savoir C, peut-être pour « capote souple ».

 

Un style chic et sympa

 

Sur le segment des petites voitures décapotables, deux écoles ont l’air de s’affronter :

L’école du cabriolet traditionnel où un toit en dur ou une capote souple se dégage, autorisant les passagers à ‘communier avec le monde extérieur’ : La Beetle Cabrio et la Mini décapotable en sont les deux représentantes les plus notoires.

Soit, plus pragmatique, l’école de la découvrable. Très en vogue dans les années d’après guerre, elle permettait de transformer à moindre coup une conduite intérieure en un « ersatz de décapotable« .

Seule la partie supérieure du toit est en toile souple et peut coulisser vers l’arrière sur des rails découvrant ainsi entièrement l’habitacle.

Ce système permet de conserver les flancs du véhicule avec leurs portières qui resteront donc identiques à celles de la berline dont la découvrable est issue.

En outre, les problèmes de rigidité inhérents au vrai cabriolet trouveront plus facilement une réponse pour un coût de développement moindre.

Dans les années 50, la plupart des constructeurs ont proposé cette solution comme par exemple l’Opel Olympia, la Ford Vedette, la Peugeot 203, la Panhard Dyna X ou la plus emblématique de toutes : la Citroën 2CV !

Actuellement, seule la Fiat 500 C présentait cette solution*, mais voici que Citroën lui emboite le pas avec sa DS3 Cabrio.

 

* Pour rester juste, il y a également la Smart Fortwo, mais elle ne propose que deux places !

 

Par rapport à la 2CV ou la plus discrète Diane, la capote a clairement évolué et est maintenant composée de deux toiles, à savoir une extérieure et une intérieure.

En outre, la toile extérieure dispose de trois couches qui lui concèdent sa solidité, son imperméabilité et un meilleur isolement des bruits extérieurs. Sans oublier, bien sûr, l’aspect esthétique grâce à un panel de trois couleurs.

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

Ce système reste léger et n’augmente le poids de la DS3 que de 25 kg !

Son ouverture et sa fermeture sont commandées par un bouton intégré au plafonnier qui permet de l’ouvrir selon trois positions :

  1. l’intermédiaire, qui ne découvre que les places avant,
  2. l’ouverture horizontale qui dévoile tout l’habitacle et enfin,
  3. l’ouverture totale qui replie la capote comme un accordéon sur la lucarne arrière empêchant ainsi toute rétrovision !
    Inutile d’insister que cette dernière position n’apporte absolument rien et ne sera probablement que rarement choisie !

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

Pour l’avoir testée, la manœuvre d’ouverture ne prend pas plus d’une quinzaine de secondes et peut se dérouler jusqu’à une vitesse de 120 km/h.

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

Notons aussi qu’à l’ouverture du toit, un filet déflecteur aérodynamique se déploie à l’avant pour dévier les flux d’air et éviter les battements d’air dans l’habitacle.

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

La DS3 Cabrio préserve l’habitabilité de la berline et permet de garder un coffre de 245 dm³ modulable grâce au rabattement des sièges arrière, exactement comme le ferait la berline.

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

Ce coffre est accessible à l’arrière du véhicule via une ouverture genre « grosse boîte aux lettres » dont le couvercle dispose d’une curieuse cinématique par translation circulaire.

Ce système autorise l’ouverture du coffre quelque soit l’espace disponible à l’arrière.

Hélas, son embrasure est particulièrement mesurée et ne permet pas l’introduction de bagages volumineux et ce, même si il y a la place dans le coffre !

Il ne vous restera plus qu’à les placer via l’habitacle après avoir rabattu les dossiers des sièges arrière en vous faisant un tour de rein…

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

Ainsi, grâce à la DS3 Cabrio, il est possible de se rappeler des fastidieuses manœuvres que l’automobiliste des années trente avait à réaliser avec son automobile avant de partir sur les routes des congés payés…

Très intéressé, un ami Citroëniste s’est finalement tourné vers la DS3 « normale » car il a été déçu par l’accessibilité désastreuse de son coffre.

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

Au niveau de la ligne, rien n’a changé et c’est tant mieux : elle conserve donc ses ailerons de requin, mais adopte des feux arrière 3D à DEL dont les lignes s’inspirent du dessin des feux arrière des concept-cars « Revolte » et « Survolt ».

Petit détail qui tue : « ces feux possèdent un logo DS chromé serti dans une trame DS noire embossée« …

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

A l’intérieur de l’habitacle, peu de chose la diffère d’une banale DS3, les garnissages sont en harmonie avec ceux de la toile intérieure de la capote. La console de plafonnier accueille un éclairage d’ambiance blanc à LED. La couleur blanche est aussi de mise pour les afficheurs de combiné et de climatisation automatique.

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

Pour la sécurité la DS3 avait obtenu en 2009 cinq étoiles aux tests EuroNCAP. Les tests ont rapporté une faible protection de la poitrine du conducteur au sinistre test du poteau latéral.

 

 

Sur route, une DS3 reste une DS3

 

Notre rédaction a reçu pour essai une DS3 Cabrio « Sport Chic » propulsée par le 1.6 THP de 156 ch. à 6000 rpm développant un couple de 240 Nm à 1400 rpm.

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

Ce moteur est secondé par une boîte manuelle à six vitesses. Malgré ses rapports longs, la cavalerie du moteur n’en est nullement affectée et garde toute sa verve.

Elle sait aussi se montrer souple et autorise une utilisation « paresseuse » du levier de vitesses grâce à un couple de 240 Nm déjà disponible bien avant 2000 rpm.

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

Avec ce moteur, la DS3 Cabrio demeure donc une voiture très agréable et particulièrement vivante.

La direction garde une excellente précision et sa suspension ferme, secondée par des pneus 205/45 R 17 permet une conduite que l’on peut qualifier d’énergique.

L’ablation d’un toit en dur n’a donc affecté en rien sa bonne réputation.

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

Quant à la consommation, sur route et aux allures légales elle nous a permis un bon 6,6 l/100 km, soit à peine 2 dl de plus que la DS3 essayée en 2010 sur un parcours pratiquement identique.

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

En zone urbaine, il faudra compter environ 8,5 l aux cent, ce qui reste assez raisonnable compte tenu du nombre de chevaux…

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

 

Qu’en dire ?

 

La DS3 Cabrio THP 156 ch. reste très similaire à la version avec toit « en dur » : ses prestations et son habitabilité restent inchangées, cependant, il faudra débourser pas moins de 2.800 EUR en plus (soit 24.800 EUR) pour se laisser inonder par le soleil… et se payer un lumbago en chargeant et déchargeant les bagages volumineux.

C’est cher payé le toit en toile, d’autant plus que la Fiat 500 C la plus chère n’atteint pas encore les 19.000 EUR (mais avec un moteur nettement moins performant et une finition plus légère).

Citroën DS3 Cabrio 150 THP 2013

Cependant, par rapport aux vrais cabriolets comme la Mini Cooper décapotable (même moteur mais porté à 163 ch.) et la VW Beetle 1.4 TSi Sport (160 ch.) elle reste plus accessible de près de 4.000 EUR…

Serait-elle donc le juste milieu ?

 

 

Néanmoins, suite à une EXPÉRIENCE PERSONNELLE MALHEUREUSE, je peux affirmer que l’importateur belge de PEUGEOT suit RIGOUREUSEMENT la GARANTIE.

Comme depuis quelques années, les PEUGEOT et CITROËN sont importées en Belgique par le MÊME IMPORTATEUR, ses CRITÈRES ÉTHIQUES doivent être les mêmes que ce soit une Peugeot ou une Citroën ou une DS…

A bon entendeur, salut ! (Christian Bouchat – Rédacteur en chef)