ESSAI : les monospaces BMW : 218d et 218i Gran Tourer

Classé dans : Essais - BMW | 0

Première traction avant de BMW, la série 2 Active Tourer se voit à présent épaulée par une version sept places baptisée Gran Tourer.

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015


En tant que premium, cette arrivée conforte la position de BMW dans ce segment car pour l’instant, Mercedes ne dispose pas encore de version allongée de sa classe B.


Une silhouette rallongée

 

Par rapport à l’Active Tourer, le Gran Tourer mesure 22 cm de plus (soit 4,56 m) et son empattement passe de 2,67 m à 2,78 m, ce qui laisse présager beaucoup de place pour les passagers. De même, sa hauteur augmente de plus de 5 cm.

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

Avec son arrière tronqué, le Gran Tourer déséquilibre quelque peu le profil dynamique de son petit frère et le fait ressembler à la majorité des monovolumes de la concurrence.

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

Pourtant, les codes stylistiques BMW de la calandre à savoir les deux ouies, les phares ronds doubles et l’emblème de la Marque, ne laissent apparaître aucun doute de l’appartenance de la voiture à la marque bavaroise.

BMW 218i Gran Tourer Sport - 2015

Quatre finitions sont proposées : Advantage, Sport, Luxury et M Sport. Les voitures essayées par la rédaction étaient de finition Luxury (218d) et Sport (218i).

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

Par son orientation vers le conducteur, la planche de bord est dans le plus pur style BMW. Dès le premier niveau de finition, le Gran Tourer dispose du Bluetooth®, de l’audiostreaming (avec smartphones compatibles), du système de commande iDrive avec commande sur la console centrale, de l’appel d’urgence, d’un écran de contrôle couleur de 6,5″ et de l’avertisseur de collision avec fonction d’amorce de freinage en ville.

BMW 218i Gran Tourer Sport - 2015

Les essuie-glace et les phares sont à commande automatique tandis que le frein de stationnement est électronique. Naturellement, la liste d’options est longue : notons l’affichage tête haute, le nouveau Driving Assistant Plus fonctionnant à l’aide d’une caméra (reconnaissance des panneaux routiers) qui offre en plus, un régulateur de vitesse avec fonction stop & go ainsi qu’un pilote automatique durant les embouteillages.

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

Les espaces de rangement sont légion et correspondent parfaitement au rôle familial que BMW a assigné au Gran Tourer.

BMW 218i Gran Tourer Sport - 2015

La position de conduite est bonne voire excellente quand la finition Sport est choisie.

Dommage que le montant A dédoublé en deux jambages cache la vue dans certaines circonstances. Regrettons aussi que le rabattage électrique des rétroviseurs extérieurs n’est disponible qu’en option.

Pour augmenter encore la sensation d’espace, BMW propose un toit de verre panoramique et ouvrant très lumineux.

BMW 218i Gran Tourer Sport - 2015

Le Gran Tourer offre une excellente habitabilité grâce à une banquette arrière montée sur glissières pouvant coulisser sur 13 cm. En outre, son dossier peut se régler en inclinaison, ce qui permettra aux passagers de la troisième rangée (en option) de bénéficier d’un peu plus de place pour leurs genoux.

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

Non utilisés, ces deux sièges s’escamotent sous le plancher de chargement. Ceux-ci disposent d’une console centrale spécifique dotée d’une prise 12 V. Toutefois, même si l’accès est plus aisé que certains concurrents grâce – entre autre – à un marchepied antidérapant, ces places devront être réservées en priorité à des enfants ou de jeunes adolescents.

Comme d’habitude, quand les sept places sont occupées, le coffre résiduel supposera de voyager « léger ».

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

Afin de rendre les voyages plus conviviaux pour les enfants, nos exemplaires disposaient de tablettes pliantes de style aviation réglables en hauteur et en inclinaison. Bien qu’ingénieuses, nous doutons que celles-ci fassent de vieux os si elles sont régulièrement ‘ajustées’ par certains enfants…

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

En abaissant le dossier de la deuxième banquette, la capacité de chargement peut être portée de 645 à 1905 dm³ en configuration cinq places et de 560 à 1820 dm³ sur la sept places. Ce dossier se déverrouille électriquement par des boutons situés sur les flancs du coffre et se rabat selon un rapport de 40/20/40.

Le plancher de chargement ainsi créé devient quasiment plat. Le coffre comporte des œillets d’arrimage et deux crochets multifonctions. Le siège du passager avant est également rabattable (en option), ce qui autorise le transport d’objets jusqu’à 2,60 m de long.

BMW 218i Gran Tourer Sport - 2015

Et enfin, le cache-bagages dispose d’un rangement spécifique sous le plancher de chargement. Comme la concurrence, BMW propose en option une ouverture automatique du hayon grâce à un capteur logé sous le bouclier arrière.

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

Au niveau de la sécurité, le Gran Tourer n’a pas encore été testé par l’EuroNCAP, en revanche, l’Active Tourer – de conception similaire – a fait l’objet d’une évaluation en 2014 où il a récolté la cote maximum de cinq étoiles avec respectivement 84 %, 85 % et 60 % pour la protection des passagers adultes, enfants ainsi que des piétons. Quant aux aides à la sécurité, nombreuses, elles ont été cotées à 70 %.

 

Un comportement de berline

 

Le Gran Tourer est propulsé par des moteurs à trois ou quatre cylindres utilisant la technologie BMW TwinPower Turbo dont les puissances vont de 95 ch à 192 ch. La transmission aux roues avant passe par une boîte mécanique à six rapports. BMW propose en option une boîte Steptronic à six rapports pour les trois cylindres (une boîte Steptronic à huit rapports étant disponible pour les quatre cylindres). En outre, une version 4×4 appelée xDrive est également disponible.

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

L’essai de la rédaction a porté sur une version 218d à boîte manuelle en version Luxury ainsi qu’une 218i à boîte Steptronic à six rapports en version Sport.

Le Gran Tourer dispose d’une Commande de régulation du comportement dynamique comportant trois modes : ECO PRO, SPORT et CONFORT qui permettent au conducteur de moduler les caractéristiques d’ensemble de sa voiture pour lui conférer un caractère économique, sportif ou confortable.

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

Le moteur 2L du Gran Tourer 218d développe une puissance de 150 ch à 4000 rpm et délivre son couple maximal de 330 Nm entre 1750 et 2750 rpm. Ainsi propulsé, ce monoplace n’est jamais à cours de souffle et reprend dès les plus basses vitesses grâce à un couple important.

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

Particulièrement silencieux (il ne tourne qu’à un peu plus de 2000 rpm à 120 km/h en sixième), ce deux litres est aussi sobre et n’aura consommé que 5,2 l aux cent, ce qui correspond à une autonomie de près de 900 km.

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

La direction comme le changement de vitesses est précis et grâce à une position de conduite typée berline, le conducteur pensera évoluer dans une voiture conventionnelle. Seuls les forts coups de vent latéraux lui rappelleront qu’il est à bord d’un monovolume. Avec un roulis très faible, il lui arrivera de placer la voiture au centimètre près…

Quant à sa suspension, elle est confortable et ravira tous les occupants.

A bord du Gran Tourer 218i les sensations sont encore plus exacerbées grâce à un châssis sport et un poids moindre.

BMW 218i Gran Tourer Sport - 2015

Le Gran Tourer 218i est propulsé par trois cylindres de 1,5 L de cylindrée développant une puissance de 136 ch à 4400 rpm. Le couple maximal de 220 Nm avec fonction ‘overboost‘ permettant de faire passer brièvement à 230 Nm est disponible dès 1250 rpm.

BMW 218i Gran Tourer Sport - 2015

Ce moteur a déjà été récemment essayé dans la Mini 5 portes où il montrait un tempérament plus marqué. Il est vrai que la masse du Gran Tourer est plus importante et notre exemplaire était équipé de la boîte Septronic qui lissait certaines velléités sportives.

BMW 218i Gran Tourer Sport - 2015

Cette boîte rétrograde facilement et seconde ainsi parfaitement le moteur, elle possède une fonction de roulage en roue libre qui découple le moteur de la chaîne cinématique quand l’accélérateur est lâché à des vitesses élevées. En position D, à 120 km/h, il ne tourne qu’à 2600 rpm. Ce petit 1500 reste plein de ressources tout en restant relativement sobre : notre essai sur parcours varié s’est soldé par une consommation de 7,3 l. Son silence est aussi une qualité assez rare pour un trois cylindres !

 

Spécifications techniques

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

 

Conclusions

 

Pour sa première traction avant, BMW a frappé fort et le choix de la Série 2 Gran Tourer rencontrera certainement celui des pères de famille pour qui le pilotage d’une propulsion n’est pas une priorité.

BMW 218d Gran Tourer Luxury - 2015

Cependant, même si son agilité est moindre que l’Active Tourer, le plaisir de la conduite reste au rendez-vous. Par rapport à son petit frère, cette version offre sept places, mais seulement en option. Par ses moteurs modernes et sobres, BMW a pu également préserver les qualités de motoriste de la firme bavaroise.

Reste les prix qui demeurent aussi très « Premium » ! Affichée à partir de 27.200 EUR pour la 214d équipée du même trois cylindres 1.5 l mais ne disposant que de 95 ch, les prix s’envolent rapidement si le futur acquéreur choisi une finition plus élaborée et pioche dans la longue liste des options.

BMW 218i Gran Tourer Sport - 2015

Notre 218i en finition Sport avec boîte Steptronic et Comfort Pack dépassait gentiment les 40.000 EUR tandis que la 218d en finition Luxury équipée du Comfort Pack Plus et toit ouvrant en verre approchait les 47.000 EUR.

N’est pas Premium qui veut !