Essai : BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition.

Classé dans : Essais - BMW | 0

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition 



Depuis 1975, la Série 3 de BMW, contribue, tant au niveau commercial, qu’au niveau de l’image sportive, au succès de la marque bavaroise.

 

Les générations de BMW Séries 3 se sont succédées, avec des gammes de plus en plus étendues et en remportant un succès toujours grandissant.

 

Les générations suivantes ont été introduites en 1982 (E30), 1990 (E36), 1998 (E46), 2004 (E90) et en 2011 (F30).

La commercialisation de la 7ième génération (F30) vient donc de débuter.

 

BMW 323i 1982- BMW 320i 1983- BMW 323i 1996- BMW 320i 1999- BMW 330i 2005 BMW 323i (1982)- BMW 320i (1983)- BMW 323i (1996)- BMW 320i (1999)- BMW 330i (2005)

 



Il faudra attendre la deuxième cuvée de la Série 3 (E30) pour voir apparaître la première version Touring du modèle (Touring signifie break en langage BMW depuis les 1600-2000 Touring de 1971 à 1974, variantes à hayon arrière des légendaires BMW 1602-2002 produites de 1966 à 1975).

BMW 1802 Touring (1971-1974)BMW 1802 Touring (1971-1974)

C’est dans le courant du mois d’août 1987, que le constructeur de Munich a dévoilé la 1ière Série 3 sous forme d’un break 5 portes.

Il sera commercialisé en Europe jusqu’en 1993.

 

BMW E30 Touring (1987)BMW E30 Touring (1987)

 

Suivront

les BMW 3 Touring (E36) : 1995-1999,

BMW 3 Touring (E46) : 1999-2005

et enfin celles qui nous concernent ici,

BMW 3 Touring (E90) : 2005-2012.


Pour l’heure, la nouvelle mouture de la Série 3 (F90) n’est disponible que sous la forme d’une berline 4 portes.

Les autres formes de carrosserie feront leur apparition un peu plus tard.

Ainsi la Série 3 Touring du nouveau cru ne sera commercialisée qu’après les vacances d’été 2012.

Et jusqu’en juin 2012, la Série 3 Touring (E90) demeurera en production.


BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition

Gamme



BMW propose actuellement (sur le marché Belux) la Série 3 Touring en 18 déclinaisons, équitablement réparties en motorisation essence et diesel.

Les versions 325i, 330i, 335i, 320d et 330d sont également disponibles en exécution xDrive (4 roues motrices).

En outre, la 320d existe en version EfficientDynamics, optimisée pour réduire les consommations et rejets de matières nocives.

Les prix des versions essence s’échelonnent entre 28.650 (BMW 316i Touring) et 50.350 € (335i xDrive Touring).

Pour les versions à motorisation diesel, il faudra débourser entre 31.050 (316d Touring) et 50.850 € (335d Touring).

Les prix s’entendent 21 % de TVA inclus.

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition

Comme il est de coutume chez la marque bavaroise, ces prix de base peuvent exploser si le client désire tant soit peu individualiser son auto.

La liste des options et options groupées remplit à elle seule, presque une brochure de belle épaisseur.

Souvent, il y va de l’intérêt du client, de choisir une option groupée (pack), car le prix est plus avantageux que si on spécifie les options individuellement.

Reste évidemment à savoir, si on a l’utilité de tous les constituants du pack.

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition

Voiture d’essai.

La BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition dont nous avons pu disposer, est proposée au prix de base de 35.550 € TVAC, soit au même prix que la 320d Touring de base.

L’auto était richement pourvue d’options.

Mentionnons l’intérieur en cuir Dakota Schwarz, l’option groupée Business Line qui comprend -entre autres- le Parc Distance Control à l’arrière (assistance aux manœuvres de parc), les capteurs de pluie et de lumière, le cruise control, le système de navigation Professional et les jantes en aluminium de 16 pouces.

En outre les options suivantes équipaient également la voiture d’essai : le volant sport, le toit ouvrant panoramique et les sièges avant chauffants (Liste non exhaustive).

Telle qu’était équipée notre voiture d’essai, la facture finale s’élevait à plus de 45.000 €…


Quant aux pneumatiques, notre BMW Série 3 Touring était montée en Michelin Energy Saver 205/55 R 16 91 W.

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition

Habitacle et équipement



Globalement, l’accès aux places avant est aisé.

Cependant, comme on est installé assez bas, ce n’est pas toujours évident de s’installer en voiture pour des personnes peu souples ou à mobilité réduite.

Une fois installé, on découvre un intérieur sobre, de bon goût.

Comme il est de tradition chez BMW, le tableau de bord, plutôt complet, est plaisant à l’œil.

L’insert en aluminium brossé procure une (petite) touche de fantaisie à l’ensemble.

Les matériaux utilisés ne souffrent d’aucune critique, et le montage comme la finition sont, comme on est en droit d’attendre d’une auto « premium », de très haut niveau.

Les sièges, un peu fermes, mais sans excès, offrent un très bon soutien latéral et dorsal.

Le volant tombe très bien en mains.

Les conducteurs de grande taille apprécieront le recul des sièges avant.

Ceci, bien sûr, au détriment de l’espace vital des passagers arrière.

Il n’y a pas de miracle.

Rien à redire sur la largeur aux épaules et aux hanches.

Par contre, le toit ouvrant panoramique dont était équipée notre auto d’essai, fait perdre quelques centimètres de garde au toit, ce qui pourrait gêner certains occupants de très grande taille.

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition



A l’arrière, l’espace disponible dépend grandement du recul des sièges avant.

Globalement, il nous semble que malgré les nets progrès dans ce domaine, constatés sur cette génération de BMW Série 3, l’espace intérieur aurait pu être encore mieux exploité.

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition

Le volume du coffre s’avère suffisant et la banquette arrière peut se rabattre en 2 parties inégales pour faire place à un plancher de chargement plat.

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition

Si, dans l’ensemble, on a à faire à une auto bien pensée, quelques détails pourraient être revus.

Nous pensons au cache bagages, qui a une tendance à s’enrouler automatiquement, alors que, manifestement, il a été conçu pour rester tendu, lors de l’ouverture du hayon arrière. Détail mineur, s’il en est.

Plus gênant est le réglage en hauteur du siège conducteur, pénible.

La visibilité ¾ arrière et arrière sont, comme c’est très souvent le cas sur les automobiles actuelles, perfectibles.

Au niveau des rangements, mentionnons la classique boîte à gants  (pas très profonde), un petit rangement sous l’accoudoir central, et des bacs de rangement dans les portes.

Dans ce domaine, nous avons déjà vu mieux.

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition



Quant à l’équipement de la 320d Touring EfficientDynamics Edition, il est relativement complet.

Mentionnons, entre autres, les airbags frontaux, latéraux et rideaux pour les passagers avant, le contrôle électronique de stabilité, qui comprend l’ABS, le contrôle de traction DTC et le CBC (Cornering Brake Control), le verrouillage centralisé avec télécommande, la lunette arrière ouvrable séparément, les jantes en alliage léger de 16 pouces, le système de récupération d’énergie au freinage, la direction assistée, le Shift Point Display (indicateur de montée de rapport), les rétroviseurs extérieurs et les gicleurs de lave glaces chauffants, le climatiseur manuel, le volant multifonctions recouvert de cuir et la radio-CD avec décodeur mp3.

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition

Difficile donc d’affirmer que la dotation de série de la voiture soit insuffisante.

Il est vrai que certains équipements sont proposés en option, alors qu’ils devraient, en toute logique, appartenir à l’équipement de série d’une auto proposée à ce prix.

Nous pensons en particulier au pack de rangement et aux détecteurs de pluie et de luminosité.

D’autre part, BMW propose tellement d’options et d’accessoires séduisants, qu’il n’est pas toujours facile de résister à l’appel de ces équipements et donc, de tomber dans le dérapage budgétaire, avec les conséquences néfastes que cela peut entraîner.

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition

Moteur et transmission

Avec la 320d Touring EfficientDynamics Edition, BMW offre une auto politiquement correcte sur le plan de l’économie d’énergie et des rejets nocifs.

La 320d Touring EfficientDynamics Edition est animée par le moteur turbodiesel à double arbre à cames en tête et 4 soupapes par cylindre de 1.995 cm³, qui, pour l’occasion développe 163 CV à 4.000 tr/mn et délivre un couple de 380 Nm entre 1.750 et 2.750 tr/mn.

Dans sa configuration EfficientDynamics Edition, ce groupe a subi un réglage spécifique qui lui permet d’atteindre des chiffres de consommation et de rejets assez étonnants.

Pour parvenir à ces chiffres, les ingénieurs bavarois ont concocté un « package », qui outre les réglages particuliers du moteur, comprend des adaptations aérodynamiques, des suspensions abaissées de 15 mm, un rapport de transmission final adapté ou encore des pneus à faible résistance au roulement.

Précisons également que la 320d EfficientDynamics ne peut pas tracter de caravane ou de remorque.

On notera également la présence de l’incontournable système Start Stop automatique qui nous a surpris par le manque de discrétion du système lorsque le moteur s’enclenche après un arrêt.

Au quotidien, le moteur BMW s’avère très agréable.

Malgré la cure « verte », il fait toujours preuve de très bonne volonté et ne manque pas de répondant.

A 1.500 tr/mn dans le sixième rapport, on atteint la vitesse de 100 km/h.

A 1.800 tr/mn, dans le même rapport, on circule à 120 km/h et à 2.000 tr/mn, on arrive à environ 135 km/h…

Sur notre parcours d’essai, qui est varié, mais inclut majoritairement des sections autoroutières, nous avons obtenu une excellente consommation moyenne de 5,1 L/100 km.

(Cet excellent résultat nous a néanmoins un petit peu déçu, car lors d’un essai de la berline 320d EfficientDynamics nous avions parcouru près de 1.500 km avec un plein (soit environ 4.0L/100 km…) malgré un bouchon de 2 heures sur le périphérique de Paris…)

Bien aidée par le débattement court du levier de vitesses, la boîte de vitesse manuelle à 6 rapports est très agréable à manier.

On ne peut pas prétendre qu’elle soit un exemple de douceur, mais il n’empêche que, tant en montant les rapports qu’en rétrogradant, le guidage est précis et rapide.

Un petit bémol cependant, un verrouillage plus effectif de la marche arrière ne serait pas vraiment un luxe superflu.

BMW 320d Xdrive Touring

Comportement routier



Au niveau de la tenue de route, la BMW se comporte très honnêtement.

Toutes les aides à la conduite, facilitent la vie du conducteur, et ce, tant sur le plan de la tenue de route que sur celui du confort général

La BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition  est très agréable à conduire sur route sinueuse. Sa direction assistée est douce, précise et réactive.

Malgré son poids (1.580 kilos tout de même) et son encombrement (4,52 m), l’auto s’avère agile et procure un plaisir à la conduite indéniable.

Les bruits aérodynamiques et mécaniques sont très bien filtrés, et, dans l’ensemble, la BMW 3 Touring est silencieuse.

Si les suspensions (abaissées de 15 mm) sont un peu fermes, elles n’en sont pas moins raisonnablement confortables.

Les sièges, qui manquent un tantinet de moelleux, sont cependant très bien conçus et confortables, et, au terme de moyennes à longues étapes, on n’a pas le dos « en compote ».

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition

Conclusion

Avec la 320d EfficientDynamics Edition Touring, BMW est parvenu à marier l’eau et le feu.



Des consommations vraiment réduites et, des rejets de matières nocives contenues, qui ne se font pas au détriment du plaisir de conduite…

Vraiment, bravo les ingénieurs bavarois !

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition

Principales données techniques BMW 320d EfficientDynamics Edition Touring.

Moteur.

Puissance fiscale (Belgique) 11 CV

Carburant Diesel

Positionnement Longitudinalement à l’avant

Nombre de cylindres 4 en ligne

Culasse Alliage léger

Arbres à cames Double arbre à cames en tête à commande par chaîne

Nombre de soupapes par cylindre 4

Alésage x course 84 x 90 mm

Cylindrée 1.995 cm³

Taux de Compression 16,5 : 1

Alimentation Injection directe du type à rampe commune

Suralimentation Turbocompresseur à géométrie variable, échangeur air/air

Puissance maximum 163 CV/120 kW à 4.000 tr/min

Couple maximum 380 Nm entre 1.750 et 2.750 tr/min

Transmission.

Transmission Aux roues arrière

Boîte de vitesses Boîte manuelle à 6 rapports

Rapports de transmission

Première 4,11 : 1

Deuxième 2,25 : 1

Troisième 1,40 : 1

Quatrième 1,00 : 1

Cinquième 0,80 : 1

Sixième 0,66 : 1

Marche arrière 3,73 : 1

Rapport final 2,79 : 1

Châssis

Direction A crémaillère assistée

Diamètre de braquage 11 m

Suspension avant  Roues indépendantes, doubles bras, jambes de force,

                               ressorts hélicoïdaux et barre stabilisatrice

Suspension arrière  Roues indépendantes à bras multiples, ressorts hélicoïdaux 

                                 et barre stabilisatrice.

Système de freinage Double circuit en diagonale avec assistance et système

                                   ABS.

Freins avant   Disques ventilés de 312 mm

Freins arrière Disques ventilés de 300 mm

Aide à la conduite DSC (Contrôle électronique de stabilité) ABS avec

                              répartiteur électronique de force de freinage,aide au freinage

                              d’urgence et CBC (Cornering Brake Control)

                              Dynamic Traction Control (DTC),.

Pneus (monte standard) 205/55 R 16 V

Réservoir de carburant 61 L

Dimensions.

Longueur 4.527 mm

Largeur 1.817 mm

Hauteur 1.403 mm

Empattement 2.760 mm

Voie avant 1.506 mm

Voie arrière 1.535 mm

Volume du coffre selon VDA De 460 à 1.385 L.

Poids.

Poids en ordre de marche 1.580 kg

Masse maximale admise 2.045 kg

Poids de la remorque freinée

Poids de la remorque non freinée

Poids maximum sur le crochet de remorquage

Charge au toit 75 kg

Performances, consommations et rejets CO2 .

Vitesse maximale 223 km/h

Accélération de 0 à 100 km/h 8,3 sec

Consommation en milieu urbain 5,2 L/100km

Consommation en milieu extra-urbain 3,8 L/100km

Consommation en cycle mixte 4,3 L/100km

Consommation lors de l’essai 5,1 L/100km

Rejets CO2 114 g/km

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition

BMW 320d Touring EfficientDynamics Edition