Essai : BMW 118i (avril 2005)

Classé dans : Essais - BMW | 0

Jusqu’à présent la gamme de BMW ne proposait que des voitures de la classe moyenne/supérieure et supérieure. En introduisant dans le courant du quatrième trimestre de l’année passée la Série 1, le constructeur bavarois étend sa gamme vers le bas.

La Série 1 de BMW a comme principales rivales l’Audi A3, la Volkswagen Golf et, dans une moindre mesure, l’Alfa Romeo 147.

Plus de 2.000 exemplaires de la nouvelle venue ont été immatriculés entre septembre 2004 et fin mars 2005.

Extérieurement, la Série 1 nous semble particulièrement réussi. Le long capot confère une silhouette élégante au véhicule. Le hayon arrière se distingue par le panneau concave sous la lunette arrière.

Gamme.

La Série 1 de BMW n’existe qu’en un seul type de carrosserie à 5 portes. La gamme actuelle comprend 3 motorisations essence (116i de 115 CV, 118i de 129 CV et 120i de 150 CV) et 2 moteurs turbo diesel à injection directe à rampe commune (118d de 122 CV et 120d de 163 CV). En Belgique, pour des raisons fiscales évidentes, il est possible de spécifier la 120d avec une puissance de 150 CV. Une version 130i devrait apparaître dès le mois de septembre de cette année.

Comme de coutume chez BMW, la transmission s’effectue aux roues arrière. Les 116i et 118i sont pourvues d’une boîte manuelle Getrag à 5 rapports. Les 120i, 118d et 120d reçoivent une boîte manuelle à 6 rapports (ZF H pour la 120i et ZF H Large pour les versions diesel). Une boîte automatique à 6 rapports ZF 6 HP 19 est également livrable sur les 118i, 120i et 120d.

Les prix des motorisations à essence varient entre 20.100 € TVAC pour la 116i et 24.800 € TVAC pour la 120i tandis que les 118d et 120d reviennent respectivement à 22.200 et 25.300 € TVAC. Pour la boîte automatique il faudra débourser 2.085 € TVAC de plus. Ces prix sont valables sur le marché belge et peuvent être modifiés à tout moment par le constructeur.

Une très longue liste d’options permet au client de personnaliser sa voiture.

Voiture d’essai.

Nous avons eu l’occasion de prendre en mains une BMW 118i, dont le prix de base s’élève à 21.700 € TVAC. Notre voiture d’essai était richement pourvue d’options (peinture métallisée, sièges en cuir, système d’alarme, vitres à commande électrique à l’arrière, réglage en hauteur du siège passager, pack Comfort Line, …) de telle façon que le prix dépassait 30.000 € (30.055 TVAC pour être précis).

La voiture était équipée de pneus Michelin Pilot Primacy Zero Pressure de dimensions 205/55 R 16 91 H.

La BMW Série 1 est équipée en série de pneus du type « run flat » (roulage à plat). Les flancs de ces pneus sont renforcés de telle manière qu’ils ne déjantent jamais. Lors d’une crevaison, il est possible d’encore parcourir 150 km à la vitesse de 80 km/h. Un voyant au tableau de bord avertit le conducteur lorsqu’un des pneus perd de la pression de gonflage. (RPA)

Intérieur et équipement.

L’accès à la voiture ne pose aucun problème particulier. A l’avant, le conducteur et le passager avant trouvent toujours la bonne position. L’espace disponible est presque royal et permet aux très grands gabarits (plus de 2 m.) de pouvoir s’installer correctement.

Les sièges avant comme les sièges arrière offrent un très bon confort. Particulièrement
les sièges avant qui soutiennent bien le dos.

La Série 1 n’est pas vraiment une voiture familiale. Lorsque les passagers avant reculent au maximum leurs fauteuils, la place pour les jambes à l’arrière vient sérieusement à manquer. Chez BMW, on dit que les places arrière sont destinées à être occupées sporadiquement.

Le dossier de la banquette arrière se replie en deux parties asymétriques (40/60). Le volume du coffre peut être considéré comme satisfaisant.

Les imposants montants C et la taille restreinte de la lunette arrière réduisent d’une façon non négligeable la visibilité vers l’arrière.

La finition de la BMW 118i ne souffre d’aucune critique. Elle nous semble tout simplement excellente. Les matériaux utilisés sont d’excellente qualité et les bruits parasites sont inexistants.

La 118i est équipée de série de jantes en alliage léger, d’un volant réglable en hauteur et en profondeur, une direction assistée, 5 ceintures de sécurité à 3 points d’attache, des vitres en verre athermique teinté en vert, des vitres à commande électrique à l’avant avec un système anti-pincement, un verrouillage centralisé avec commande à distance, réglage automatique en hauteur des phares, indicateur de pression de gonflage des pneus (RPA), un ordinateur de bord, airbags frontaux et latéraux à l’avant, airbags rideaux à l’avant et à l’arrière, contrôle dynamique de stabilité (DSCIII), un système ABS avec CBC (Cornering Brake Control) et un système anti-démarrage électronique (EWSIII).

Comme on peut le constater, l’équipement de série de la BMW 118i est relativement complet. Mais, l’accoudoir central à l’avant, les vitres électriques à l’arrière et les lampes de lecture de carte à l’avant devraient, à notre humble avis, pouvoir faire partie de la dotation de série de la voiture, surtout si celle-ci arbore un logo aussi prestigieux que celui de la marque munichoise.

Une très (trop ?) longue liste d’options permet au client de personnaliser son véhicule.

Cependant, BMW propose 4 packs d’équipement avantageux pour le client.

Notre voiture d’essai était pourvue du pack Comfort Line qui comprend, entres autres, des jantes en alliage léger Star Spoke styling 151, des phares anti-brouillard, une radio/CD BMW Business, un volant multi fonction en cuir, un rétroviseur intérieur anti-éblouissement, un conditionnement d’air manuel, une aide au parking à l’arrière, un accoudoir central avec espace de rangement à l’avant, et des lampes de lecture de carte à l’avant.

Ce pack est proposé à 3.400 € TVAC. Par rapport aux options individuelles, il offre au client un avantage de 1.125 € TVAC.

Moteur et transmission.

La culasse à double arbre à cames en tête et 4 soupapes par cylindre ainsi que le bloc-moteur de la 118i sont réalisés en alliage léger.

Ce groupe autopropulseur moderne est pourvu d’un système de distribution à calage variable qui adapte en continu les temps d’ouverture et de fermeture des soupapes d’admission et d’échappement aux conditions de charge du moteur et optimise ainsi la courbe de couple (Double Vanos). La technologie Valvetronic assume la fonction de papillon de gaz en variant la levée des soupapes d’admission pour permettre au moteur de « respirer » plus librement, notamment dans la plage des régimes intermédiaires.

Le moteur d’une cylindrée de 1.995 cm³ développe 129 CV (95 kW) à 5.750 t/min et délivre un couple maximal de 180 Nm à 3.250 t/min.

Ce moteur est extrêmement agréable. Il monte allègrement dans les tours et permet en outre une conduite souple et au-delà de 4.500 t/min, on découvre un moteur plein de tempérament. L’esthète pourrait reprocher une sonorité peu « musicale ».

Sans faire particulièrement attention à l’économie, nous avons réalisé une consommation moyenne de 10,43 L/100 km lors d’un parcours varié. En adoptant un style de conduite très économique sur autoroute (entre 110 et 120 km/h), nous avons mesuré une consommation de 7,5 L/100 km.

Comportement.

Le châssis de la 118i est très bien conçu. La répartition du poids est presque également répartie entre les deux essieux (48,9 % du poids à vide repose sur l’essieu arrière et 51,1 % sur l’avant). L’essieu avant en aluminium est équipé de doubles cardans et jambes de force.

La direction est agréable, très réactive et précise.

La suspension relativement dure réagit parfois sèchement lors de passages sur des inégalités importantes, mais le confort de suspension est dans l’ensemble très satisfaisant.
Les mouvements de caisse sont très bien contrôlés et la voiture vire bien à plat. Les aides électroniques à la conduite s’avèrent efficaces et procurent un sentiment de sécurité non négligeable.

Garantie.

Conformément aux directives européennes, BMW offre une garantie totale (pièces et main-d’œuvre) d’une durée de 2 ans sans limitation de kilométrage. La peinture bénéficie d’une garantie distincte de 3 ans et la perforation due à la corrosion est couverte pendant 12 ans.

Il est intéressant de mentionner que le premier propriétaire du véhicule bénéficie d’une assurance assistance gratuite aussi longtemps que le véhicule reste en sa possession.

Conclusion.

La BMW 118i est une offre intéressante pour celui ou celle qui veut découvrir le monde de BMW et apprécier le « Freude am Fahren ».

A l’arrière de la 118i, l’espace est un peu trop restreint pour transporter confortablement des adultes sur longue distance. Par contre, pour des enfants et/ou des préadolescents, l’espace s’avère suffisant.

Bien que la dotation de base soit relativement complète, certaines lacunes dans l’équipement nous paraissent intolérables pour une voiture qui porte un des noms les plus prestigieux de l’industrie automobile.

Le moteur de la 118i procure un réel agrément de conduite, au prix d’une relative gourmandise.

Ceci mis à part, la nouvelle BMW 118i nous paraît être une réelle réussite. Un style élégamment original, une finition impeccable, un châssis très bien pensé sont les points forts de ce modèle.

Principales données techniques

Moteur

Carburant Essence, 91 – 98 RON
Culasse et bloc moteur En alliage léger
Nombre de cylindres 4 en ligne
Arbres à cames 2, en tête
Soupapes 4 par cylindre
Alésage x Course 84 x 90 mm
Cylindrée 1.995 cm³
Taux de compression 10,5 : 1
Alimentation Injection électronique
Puissance maximale 95 kW (129 CV) à 5.750 t/min
Couple Maximum 180 Nm à 3.250 t/min
Huile moteur (avec filtre) 4.25 L
Système de refroidissement (chauffage inclus) 7.3 L

Transmission

Propulsion Aux roues arrière
Boîte de vitesses Getrag B, manuelle à 5 rapports
Embrayage Mono disque à sec

Châssis

Direction A crémaillère avec assistance
Suspension avant Suspension indépendante, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques, barre anti-roulis
Suspension arrière Essieu arrière multilink à 5 bras, double supports élastiques, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques et barre anti-roulis
Diamètre de braquage 10.7 m
Freins Système ABS à 4 canaux, CBC (Cornering Brake Control)
Freins avant Disques ventilés, diamètre 284 mm
Freins arrière Disques pleins, diamètre 280 mm
Pneus 195/55 R16 87 H (série)
Jantes 6.5 J x 16
Réservoir de carburant Environ 50 litres dont env. 8 L réserve
Aides électroniques à la conduite DSC qui comprend également ABS, CBC et DTC

Dimensions

Longueur 4.227 mm
Largeur 1.751 mm
Hauteur 1.430 mm
Empattement 2.660 mm
Voie avant 1.484 mm
Voie arrière 1.497 mm
Diamètre de braquage 10,7 m
Volume du coffre De 330 à 1.150 litres

Poids

Poids à vide (DIN) 1230 kg
Poids total admis 1.730 kg
Charge utile 500 kg
Poids de la remorque freinée 1.200 kg
Poids de la remorque non freinée 650 kg
Charge au toit 75 kg
Rapport poids/puissance 12.9 kg/kW

Performances, consommations et rejets

Vitesse maximum 208 km/h
Accélération de 0 à 100 km/h 9,4 sec
Accélération de 80 à 100 km/h (IV et V) 9.8/12.4 sec
Consommation en milieu urbain 10,1 L/100 km
Consommation en milieu extra urbain 5,7 l/100 km
Consommation mixte 7,3 l/100 km
Consommation moyenne de l’essai 10,43 L/100 km
Rejet de CO2 176 g/km